Interview de Chloé Boulay, étudiante en 1ère année du cycle master : Care Design

Dans le cadre de sa nouvelle rubrique « les Portes Ouvertes Numériques », étapes: vous fait découvrir des écoles d’art et de design. Aujourd’hui, nous vous présentons le diplôme de design de L’École de design Nantes Atlantique. Pour mieux vous faire découvrir les formations dispensées, nous interviewons des élèves. Nous vous présentons donc Chloé Boulay, actuellement étudiante en 1ère année du cycle master : Care Design.


Qu’est-ce qui vous intéresse dans votre futur métier ?

J’ai d’abord eu une formation en design d’intérieur, ce qui me permet de travailler différentes choses comme les volumes, les matières, les matériaux, afin de faire le projet qui correspond le plus possible à la demande des clients, mais aussi avec ma touche personnelle. J’aime créer et associer de nouvelles choses.

Satisfaire la demande du client fait parti de ce qu’il y a de plus intéressant, surtout en lui proposant une solution qu’il n’avait pas imaginé.

En quoi votre formation vous prépare-t-elle à la réalité professionnelle de votre futur métier ?

Le cycle master Care Design nous pousse à être autonome et à prendre les devants dans nos projets, à aller à la rencontre de nos usagers pour créer une réponse la plus juste et la plus proche de leurs besoins. Nous avons aussi beaucoup de partenariats durant notre cursus, comme des collèges des centres hospitaliers ou des entreprises, qui viennent avec de vrais besoins et demandes, ce qui nous permet de nous projeter dans nos futurs métiers.


Qu’est-ce que votre école vous a enseigné ou transmis qui va au-delà de la technique et de la réalisation ?

J’étais dans une classe internationale avant mon entrée en cycle master où les cours sont dispensés en anglais et avec des étudiants étrangers venus du monde entier. Cela m’a donné le goût de l’anglais et d’apprendre différentes cultures. Nous passons aussi notre premier semestre à l’étranger, où j’ai pu vivre pendant 4 mois en Écosse, ce qui m’a permis de m’ouvrir l’esprit, de m’ouvrir au monde, avec peut être une recherche d’emploi à l’étranger dans le futur.

Quelle a été pour vous la chose la plus importante à l’école ?

La chose la plus importante pour moi à l’école est l’écoute des enseignants, à la fois pour nos projets en nous poussant à toujours aller plus loin dans nos recherches et nos concepts, mais aussi d’une façon plus personnelle. Pendant le confinement, ils ont été à notre écoute, en nous demandant nos ressentis et en modifiant certaines choses pour que nous soyons dans les meilleures conditions de travail possible.


Quelles surprises vous a réservé votre formation ?

Je ne sais pas si il y a eu de véritable surprise, plutôt des découvertes au fur et à mesure des années, de nouvelles disciplines que je ne connaissais pas vraiment comme la scénographie, ou alors mon cycle master, avec des projets qui mettent les usagers au centre, comme celui sur la sécurité routière des jeunes dans les collèges. Donc je dirais que ma formation m’a fait découvrir de nouvelles disciplines, de nouvelles façons d’aborder et de construire un projet.

Trois mots pour qualifier vos années d’études ?

Enrichissantes, internationales et complètes.

Retourner sur la page de L’École de design Nantes Atlantique pour avoir accès aux autres contenus


Liens Utiles

Le site web de L’École de design Nantes Atlantique
Instagram de L’École de design Nantes Atlantique
Facebook de L’École de design Nantes Atlantique
Twitter de L’École de design Nantes Atlantique
Linkedin de L’École de design Nantes Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

1/10 > 31/10 – Type Director Club #66 à l’Exshop galerie

La sélection annuelle du concours « Type Director Club » s’expose dans la galerie lilloise Exshop galerie jusqu’à la fin du mois d’octobre. Constituée de publications et d’affiches de différents formats, le corpus du TDC célèbre la typographie sous toutes ses formes, dans de multiples langues. Pour l’exposition, les vainqueurs du TDC ont…

22/10 – Lancement de la revue d’architecture Fig. n°6, Antithèse

La revue indépendante d’architecture fig., fondée en 2015 par Fanny Myon et Hugo Chevassus, mêle réflexions artistiques, politiques et philosophiques. Chaque numéro est construit autour d’une figure de style spécifique, fil conducteur visant à explorer les enjeux sociaux et poétiques que révèle l’espace transformé par l’humain. Dans la continuité de leur 5e numéro…

22/10 > 20/11 – Travel Book Seoul par Icinori à la Galerie Martel

Le duo de dessinateurs Raphaël Urwiller et Mayumi Otero, réuni sous le nom d’Icinori exposent une cinquantaine de dessins issus de leur dernier ouvrage, Travel Book Séoul, publié par Louis Vuitton. Fruit de longs séjours effectués en Corée entre 2014 et 2017, les dessins d’Urwiller et Otero restituent l’énergie et la…

15/10 > 20/10 – Random Thoughts, Sentenza à la Galerie du Pop-Up

La dessinatrice Sentenza investi la galerie du Pop-Up dans le 12e arrondissement de Paris avec ses affiches, ses planches de bandes dessinées et ses illustrations. Connue principalement pour les multiples affiches de films qu’elle a réalisée, elle présentera ses créations pour l’exposition « Random Thoughts ». Sentenza y met en scène un…

Feed

À Chaumont, Eltono joue avec la géométrie urbaine

Flâneur, piéton obstiné, l’artiste français Eltono investit l’espace public d’un langage graphique qui lui est propre. Ses fresques aux formes abstraites et aux structures géométriques rigoureuses se sont retrouvées dans plus de 90 villes du globe, de Mexico à Madrid en passant par Miami, Phnom Pen et plusieurs villes françaises.…

Ressources

Typologie, un nuancier de la typo française

Afin de mettre en avant la diversité et la singularité de la création de caractères française, le studio recto verso lance Typolgie, un nuancier de la typo. L’idée de reprendre ce format familier des graphistes est plutôt originale et bien trouvée pour mettre l’accent sur une discipline qui foisonne de…