Interview de Mélissa Ledoux, diplômée du Mastère Design Graphique de l’ECV Lille

Dans le cadre de sa rubrique « les Portes Ouvertes Numériques », étapes: vous fait découvrir des écoles d’art et de design et les formations qu’elles dispensent. Aujourd’hui, nous vous présentons l’ECV en vous proposant une interview de Mélissa Ledoux, diplômée du Mastère Design Graphique de l’ECV Lille.


Extrait de « La Douce Punchline » projet de diplôme de Mélissa Ledoux


Qu’est-ce qui vous intéresse dans votre métier ?

Je pense que c’est la combinaison de la créativité et du devoir de répondre à des problématiques. Nous pouvons proposer et réaliser des idées complètement folles et loufoques, mais en même temps, nous travaillons toujours pour un client qui a des contraintes, un objectif, une cible…

En fait, j’adore le fait de pouvoir m’amuser en travaillant, c’est une chance que l’on n’a pas dans toutes les professions. Et en même temps, nous avons toujours un cadre, quelque chose de plus “sérieux” qui nous entoure. J’aime bien amener la petite bulle de créativité et de bonne humeur dans un monde professionnel parfois très (trop) sérieux.

Extrait de « La Douce Punchline » projet de diplôme de Mélissa Ledoux


En quoi votre formation à l’ECV vous a-t-elle préparé à la réalité professionnelle de votre métier ?

À l’ECV, les professeurs sont intervenants, donc toutes des personnes du métier. Nous avons déjà une première approche du monde professionnel du fait de leur regard et leur expertise, leurs conseils.

Il y a aussi le système de workshops qui personnellement m’a beaucoup aidé dans ma méthode de travail. Nous travaillions une semaine sur un projet, et il fallait donner le maximum pour avoir le résultat le plus abouti possible. À la fin de la semaine, soit nous passions devant un jury soit nous présentions le projet devant la classe. Cela m’a appris une certaine rigueur de travail, et un rythme qui m’est désormais bien utile !

Extrait de « La Douce Punchline » projet de diplôme de Mélissa Ledoux


Concrètement, comment cela se manifeste dans votre activité professionnelle ?

Prendre l’habitude de présenter mon travail, que ce soit devant ma classe ou devant un jury m’a beaucoup aidé. Grâce à ça, maintenant, je peux aller sereinement aux rendez-vous clients. Je sais comment présenter, justifier mes choix et les défendre. Je ne suis plus du tout stressée à l’idée de montrer mon travail, chose qui n’était vraiment pas facile en arrivant à l’école.

Qu’est-ce que votre école vous a enseigné ou transmis qui va au-delà de la technique et de la réalisation ?

La curiosité ! J’étais déjà une personne qui posait beaucoup de questions avant de rentrer à l’ECV, mais l’école m’a appris à être encore plus curieuse, à aller voir ce qui se fait ailleurs, à sortir de ma zone de confort, à essayer de nouvelles techniques…

Aussi, un principe très important pour moi, c’est qu’il n’existe pas de barrières entre les domaines du design. On peut mélanger l’illustration, la photo, le web, le print… Tous ces domaines peuvent beaucoup s’apporter et s’enrichir les uns les autres. Nous ne sommes pas contraints de se spécialiser dans un domaine précis.

Extrait de « La Douce Punchline » projet de diplôme de Mélissa Ledoux


Quelle a été pour vous la chose la plus importante dans votre parcours à l’ECV Lille?

C’est un peu « cucul la praline », mais je dirais les rencontres ! Que ce soit les élèves, qui sont aujourd’hui devenus mes ami(e)s, ou les intervenants, j’ai beaucoup appris de toutes ces personnes.

On le dit souvent quand on présente l’ECV : c’est une grande famille, tout le monde se connaît. Dans ma classe tout le monde s’entraidait, c’était une super ambiance et ça m’a vraiment fait apprécier mes années d’études.

Quelles surprises vous a réservé votre formation ?

Un changement de plan de carrière ! Quand je suis rentrée à l’ECV, je voulais absolument faire de l’animation et travailler dans le dessin-animé. Après ma première année, je me suis rendue compte que ce n’était pas fait pour moi et que le graphisme me correspondait beaucoup plus. Je ne regrette absolument pas ce retournement de situation !

Trois mots pour qualifier vos années d’études ?

Rencontres, créativité & fun !

Extrait de « La Douce Punchline » projet de diplôme de Mélissa Ledoux

Quelques mots sur La Douce Punchline, le projet de diplôme de Mélissa Ledoux :

La Douce Punchline est une marque de broderie malpolie éco-consciente. La marque fait le pont entre deux univers qui ont pourtant l’air totalement opposés. D’un côté la broderie : artisanat vieillissant à l’image plutôt niaise. De l’autre, les injures : le dialogue violent de la rue.
En plus de ce mélange étonnant, La Douce punchline s’engage également sur le plan écologique. En effet, elle met à l’honneur la slow-fashion en choisissant de broder uniquement des pièces de seconde main et en prônant l’upcycling et le zéro-déchet.


Site web de La Douce Punchline
Site Web de Mélissa Ledoux


Accéder aux autres contenus des Portes Ouvertes Numériques de l’ECV


Liens utiles

Site web de l’ECV
Instagram de l’ECV
Facebook de l’ECV

Linkedin de l’ECV
Twitter de l’ECV

Chaîne Youtube de l’ECV


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

04/03 – Typographie et jeu-vidéo, comment en faire un mariage réussi ?

Aujourd’hui, chaque jeu-vidéo représente un travail colossal et rien n’est laissé au hasard. Du gameplay au motion design, ce sont des compétences multiples et diverses qui sont sollicitées. Parmi eux, les designers graphiques ont fort à faire, tant les nombreuses informations présentes dans un jeu-vidéo nécessitent différentes organisations et mises…

Feed

Time Book, des serre-livres comme specimen typographique

Dans le cadre du prochain numéro d’étapes: à paraître ce mois-ci et disponible en pré-commande ici jusqu’au 15 mars, nous publions un extrait de notre rubrique « Concours ». Projet issu du Type Directors Club #66TIME BOOK Quinsay Design, Hangzhou Située dans la ville de Hangzhou, non loin de Shanghai, Quinsay est une agence…

Ressources

PERGRAPHICA® lance Catching Feels, un nouveau Lookbook présentant ses papiers premium

Pour tous les créatifs, le lancement d’un nouveau lookbook est un évènement. Ces ouvrages servent à présenter l’ensemble de leurs réalisations et permettent aussi de démontrer les qualités d’impression et d’ennoblissement des papiers utilisés. Un lookbook est donc en définitive une véritable vitrine pour les directeurs artistiques, les maisons d’édition…