Interview de Eunica Perera, ancienne étudiante du Mastère Directeur-trice de création en design graphique

Dans le cadre de sa rubrique « les Portes Ouvertes Numériques », étapes: vous fait découvrir des écoles d’art et de design et les formations qu’elles dispensent. Nous vous présentons le Campus Fonderie de l’Image et ses formations à travers une interview d’Eunica Perera, ancienne élève et diplômée du Mastère Directeur-trice de création en design graphique.



Qu’est-ce qui vous intéresse dans le métier de designer graphique ?

Ce qui m’intéresse en tant que designer graphique, c’est avant tout le fait que ce soit un métier de création qui me donne certaines libertés créatives selon les projets. Les phases d’expérimentation, d’exploration plastique, ainsi que la possibilité de lier plusieurs domaines créatifs en fonction des médiums sont des points centraux de mon intérêt pour le design graphique.

Quel est votre parcours et qu’êtes-vous venue chercher dans le Mastère en design graphique du Campus Fonderie de l’Image ?

À la sortie du lycée, en option Arts appliqués, j’ai décidé de me spécialiser dans le design graphique. J’ai donc intégré un BTS Design graphique option Print en alternance au Campus Fonderie de l’Image, avant de poursuivre avec une Licence, Concepteur-e designer éco-responsable en Motion design et enfin, j’ai rejoint le Mastère en Design graphique. Avec ce Mastère en Design graphique, j’avais pour objectif d’aiguiser mon regard de concepteur/designer, d’explorer différents médiums et de m’affirmer en tant que designer graphique.


Pouvez-vous nous expliquer brièvement votre projet de diplôme ?

Mon projet de diplôme consiste en un exercice de style qui confronte une contre-culture aux codes graphiques issus d’une pratique amateur, libérée de certaines contraintes de construction graphiques, la culture Rave anglaise, avec un mouvement d’ampleur du design graphique, le Style typographique international. L’objectif du projet de diplôme est de récupérer des affiches/flyers de cette contre-culture de la Rave anglaise pour en proposer des alternatives dans le Style Typographique International. Le choix de cette contre-culture s’est fait avant tout pour ses qualités plastiques, qui sont à l’exact opposé du Style Typographique International. Le contraste entre les formats et les codes plastiques des deux mouvements et des objets est un point clé du projet. C’est la mise en regard des deux univers qui est le corps de ce projet.


En quoi votre formation vous a-t-elle préparé à la réalité professionnelle de votre métier ?

La formation au Campus Fonderie de l’Image étant en alternance, j’ai donc, depuis le BTS Design graphique, un pied dans la réalité professionnelle du métier de designer graphique. Je vois la possibilité de développer mes compétences en entreprise comme un véritable plus pour aborder mes futures expériences professionnelles.

Qu’est-ce que votre école vous a enseigné ou transmis qui va au-delà de la technique et de la réalisation ?

Un enseignement de l’école dont j’ai pleinement senti l’importance et que je pense avoir entièrement acquis cette année, c’est la gestion d’un projet, sous tous ses aspects. Que ce soit sur le plan financier et relationnel, qui ne sont pas à négliger, ou celui de la rigueur dont il faut faire preuve pour mener à bien un projet.


Quelle a été pour vous la chose la plus importante dans votre parcours au Campus Fonderie de l’Image ?

Le plus important, dans l’ensemble de mon parcours au Campus Fonderie de l’Image, a été de pouvoir développer mon identité graphique, de l’affirmer et surtout d’avoir toujours été encouragée dans une direction ou je pouvais explorer et m’exprimer sans crainte.

Quelles surprises vous ont réservé votre formation ?

Des rencontres avec des créatifs déjà affirmés, et qui ont parfois donné lieu à des projets extraordinaires !

Trois mots pour qualifier vos années d’études ?

Révélateur, surprenant et émancipateur !


Accéder aux autres contenus des Portes Ouvertes Numériques du Campus Fonderie de l’Image


Liens utiles

Site web du Campus Fonderie de l’Image
Instagram du Campus Fonderie de l’Image
Linkedin du Campus Fonderie de l’Image

Facebook du Campus Fonderie de l’Image
Twitter du Campus Fonderie de l’Image

Youtube du Campus Fonderie de l’Image

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Agenda

Le 3 juin 2023 → Club Crayon – Espace Welcome (Angers)

Un nouveau festival de bande dessinée alternative et d’illustration se déploie à Angers. La première édition de Club Crayon a lieu le 3 juin, de 11h à 19h, à Espace Welcome. Il rassemble une vingtaine d’artistes, auteur·trices et éditeur·trices présentant et vendant leurs travaux. Sont ainsi présent·es les éditions Matière,…

Le 3 juin 2023 → Type Paris – Novotel Vaugirard (Paris)

Type Paris revient pour une nouvelle édition. Le programme de conférences, baptisé “Now 23”, rassemble un panel international de 17 intervenant·es spécialisé·es en typographie. Parmi les différent·es conférencier·es, le directeur de création typographique Damien Collot de Monotype exposera les raisons pour lesquelles nous avons besoin de plus de polices de…

Du 2 au 4 juin 2023 → Graphic Bazar! – En Traits Libres (Montpellier)

Organisé par les éditions Microgram, Graphic Bazar!, festival des arts graphiques de Montpellier, rassemble une vingtaine d’artistes et collectifs du sud de la France. Ils et elles exposent et proposent à la vente leur travail. Photographie, illustration, bande dessinée, microédition, impression artisanale ou encore travaux en textile sont au rendez-vous…

Le 1er juin 2023 → Adobe User Group – Campus Fonderie de l’Image (Bagnolet)

Graphistes, illustrateur·trices, photographes, vidéastes, product designers, designers 3D, motion designers, Swash formation organise un Adobe User Group le 1er juin à partir de 18h45. Au cours de cet événement, organisé en partenariat avec Adobe et Campus Fonderie de l’Image, deux intervenants partagent leurs conseils. François Lemaire, formateur et expert Acrobat,…

Le 26 mai 2023 → Fête de l’estampe – (France)

La fête de l’estampe se déploie dans toute la France autour de la journée du 26 mai. Célébrant la gravure, lithographie, sérigraphie ou encore les procédés numériques, cette onzième édition est initiée par l’association Manifestampe – Fédération nationale de l’estampe. 203 événements sont à ce jour programmés dans toute la…

Le 17 mai 2023 → Quintal 5 ans – Quintal Atelier (Paris)

Le 17 mai, l’atelier de risographie et les éditions Quintal organise une soirée pour fêter ses cinq années d’existence, ainsi que le lancement du nouveau site internet. Il est dessiné par Atelier Choque Le Goff et programmé par Salomé Macquet, assistée de Pierre-Marie Primo. À cette occasion, Quintal organise une…

Feed

Une résidence typographique à la Cité internationale de la langue française

Dans le cadre de l’ouverture de la Cité internationale de la langue française au château de Villers-Cotterêts, le Centre des monuments nationaux, l’Imprimerie nationale et le Centre national des arts plastiques s’associent pour proposer une résidence artistique dédiée à la création typographique. L’appel à candidatures est ouvert jusqu’au 3 juillet…

Type Directors Club : l’excellence typographique de la 68e édition

Dans le cadre du prochain numéro d’étapes: à paraître en juin prochain et disponible en pré-commande jusqu’au 24 mai, nous publions un extrait de notre rubrique « Concours ». L’identité de l’Historisk Museum par Bleed Design Studio Situé à Oslo, l’Historisk Museum détient la plus grande collection d’artefacts ethnographiques et historiques de Norvège. Depuis…

Naïveté florale, la tendance graphique du numéro 272

Dans le cadre du prochain numéro d’étapes: à paraître en juin prochain et disponible en pré-commande jusqu’au 24 mai, nous publions un extrait de notre rubrique « Tendances ». Un cercle, plusieurs formes ovales autour : en quelques traits seulement une fleur apparaît. Dessin archétypal de l’enfance, à côté des arbres, de la maison…

Ressources

Typographie et philosophie : Nicolas Taffin sur France Inter

Le concepteur graphique et éditeur Nicolas Taffin publie aux éditions C&F, maison d’édition qu’il a cofondée avec Hervé Le Crosnier, “Typothérapie. Fragments d’une amitié typographique”. Initialement diplômé en philosophie de l’Université Paris Ouest Nanterre, Nicolas Taffin explore dans cet ouvrage la typographie au prisme des affects et du soin. La…

Susan Kare sur Arte

L’émission “Gymnastique” d’arte dédie l’un de ses épisodes à Susan Kare, pionnière du design numérique. Elle crée notamment des icônes de bureau et des polices typographiques devenues des normes de référence. La graphiste humanise l’informatique et travaille pour des sociétés comme Apple, NeXT, Microsoft ou encore Facebook, PayPal et Pinterest.…

Les Rad!cales : le design à l’épreuve du vivant

Né en janvier 2020, le collectif Les Rad!cales invite les professionnel·les du design à s’engager pour le vivant dans un contexte d’urgence climatique. Comment concevoir un système soutenable pour les générations présentes et futures ? Telle est l’une des questions soulevée par le mouvement. Le manifeste “Design pour l’environnement” porté…