Interview de Marianne Guedin, enseignante de design en Prépa art à l’Atelier de Sèvres

Dans le cadre de la nouvelle rubrique « les Portes Ouvertes Numériques », étapes: vous fait découvrir des écoles d’art et de design. Aujourd’hui, nous vous présentons l’Atelier de Sèvres. Pour mieux vous la faire découvrir, nous vous présentons une interview de Marianne Guedin, enseignante de design en Prépa art à l’Atelier de Sèvres.


Pouvez-vous présenter les grands axes pédagogiques de l’Atelier de Sèvre ?

L’atelier propose un enseignement à la fois théorique et pratique. En Prépa, l’année s’organise en 2 grandes périodes : au début, les étudiants répondent à de nombreux sujets dans tous leurs cours et à partir du mois de janvier, les entretiens sont plus individualisés, plus précis selon les objectifs de concours des élèves.

Selon vous, quelle est la spécificité de l’ Atelier de Sèvres par rapport aux autres classes préparatoires ?

Un atout majeur de l’Atelier de Sèvres, c’est la richesse des ateliers. Les élèves sont initiés à la gravure, la sérigraphie, la céramique… Ils ont aussi à leur disposition un atelier de construction. En plus de cette richesse et cette diversité de moyens d’expression, ils sont accompagnés par des professionnels. Le studio photo, les postes numériques, sont encadrés par des professionnels reconnus.


Comment l’école permet-elle à ses étudiants de trouver le domaine d’étude qui leur convient le mieux ?

Tout au long de l’année, les enseignants sont attentifs à leurs capacités, à leur personnalité et à leurs goûts, qui se développent au fur et à mesure des sujets étudiés. De plus, en milieu d’année, un grand forum présente aux étudiants tous les enseignements possibles, après la prépa, mais aussi les débouchés des différents métiers. Nos anciens étudiants viennent témoigner de leurs expériences et restent disponibles pour toutes les questions de nos jeunes élèves.


En ce qui concerne le design et le graphisme, comment l’Atelier de Sèvres s’adapte-il aux attentes des grandes écoles ?

En ce qui concerne le design, nous développons un processus créatif, plus qu’un coup de crayon. Autour d’un sujet imposé, nous soulevons les problématiques et nous essayons ensuite de trouver des solutions.
Nous expérimentons la matière, nous visitons des entreprises pour comprendre le processus industriel. Nous avançons en fabriquant des maquettes, le travail en volume est important. L’observation, la mise en situation, bref, l’expérimentation, est au cœur de cette démarche créative.


Selon vous, quels sont les grands enjeux auxquels le design et le graphisme doivent faire face aujourd’hui et comment l’Atelier de Sèvres  s’y est-il adapté ?

Le design soulève des problématiques de société, en prenant en compte les différents contextes et propose des solutions optimistes. Le designer réfléchit et anticipe les besoins d’un futur proche. Pour répondre à ses projets, il travaille en équipe. Il est au carrefour de plusieurs métiers. Il doit aussi s’interroger sur sa légitimité : a-t-on besoin de dessiner une énième chaise, est ce que le design doit soigner, purifier, être éthique, écologique… ? Nous encourageons nos élèves à s’interroger sur toutes ces facettes du métier.


Auriez-vous un ou plusieurs exemples de parcours significatifs d’anciens étudiants à nous faire part ?

Une de mes premières étudiantes, avec qui je garde un lien affectueux, est Camille Thillay. Après un passage à l’Atelier de Sèvres elle a poursuivi ses études à Strate Collège. Aujourd’hui, elle travaille en Angleterre en tant que designer digital.

Edouard Chassaing est entré directement à l’ENSCI après une année à l’Atelier de Sèvres. Il en est sorti en 2011, je crois. Aujourd’hui, il est designer d’espaces publics.

Vincent Lecomte vient de terminer 5 années d’études aux beaux arts de Saint Etienne (ESADSE). Pendant ses études, il a multiplié ses expériences auprès de nombreuses agences de communication, de design et de scénographie. Aujourd’hui, il est décorateur dans le cinéma.

Plus récemment, Camille Sardet a poursuivi ses études pendant 3 ans aux Beaux Arts de Reims et poursuit aujourd’hui son parcourt à l’ENSCI. Elle est en stage chez Constance Guisset pour 6 mois.

J’ai moi-même été étudiante de l’Atelier de Sèvres. Cette année m’a permis d’entrer aux Arts Décoratifs de Paris (ENSAD). C’était en 1992 et c’est une des plus belles années de ma vie. Mes études artistiques m’ont rendue polyvalente, m’ont permis de faire de nombreux métiers différents, de m’adapter et de m’éclater !


Retourner sur la page d’accueil des Portes Ouvertes Numériques de l’Atelier de Sèvres


Liens Utiles

Le site web de l’Atelier de Sèvres
Facebook de l’Atelier de Sèvres
Instagram de l’Atelier de Sèvres
Linkedin de l’Atelier de Sèvres
Twitter de l’Atelier de Sèvres

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Agenda

Du 21 au 27 août 2022 → Rencontres internationales de Lure – La Chancellerie (Lurs-en-Provence)

La 70e édition des Rencontres de Lure porte sur la thématique des générations humaines, techniques et (typo)graphiques. Passage de la photocomposition à la Publication Assistée par Ordinateur, apparition de la typographie variable, dialogue entre le web et le print… Voici quelques-unes des thématiques développées par les conférencier·ères. La chercheuse et…

Les 27 et 28 août 2022 → Paréidolie ‣ Salon international du dessin contemporain – Château de Servières (Marseille)

Le salon international du dessin contemporain, Paréidolie, revient à Marseille pour une neuvième édition. Il réunit 14 galeries françaises et européennes. Une programmation associée, incluant plusieurs cartes blanches, est à découvrir. Un espace au sein du salon est dédié au dessin vidéographique. Enfin, le travail du duo d’artistes Magali Daniaux…

Jusqu’au 15 janvier 2023 → Unidentified Flying Object (UFO), performer l’architecture – Frac Centre-Val de Loire (Orléans)

Le Frac Centre-Val de Loire organise une exposition monographique présentant les œuvres du groupe d’architectes italiens UFO. Investissant différents champs d’expression comme le design, la bande-dessinée, l’architecture ou encore le cinéma, UFO imagine des créations au service d’une contre communication politique. Créé en 1967, ce mouvement de design radical, faisant…

Du 15 juillet au 11 décembre 2022 → Triennale de Milan – Milan

La 23e exposition internationale de la Triennale de Milan « Inconnus inconnus. Une introduction aux mystères » est placée sous le commissariat d’Ersilia Vaudo, astrophysicienne, et de Francis Kéré, architecte. Elle est dédiée à notre part d’ignorance, avec des sujets qui vont de l’évolution des villes à celle des océans,…

Du 7 juillet au 8 janvier 2022 → Nanda Vigo, l’espace intérieur – Musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux (Bordeaux)

Le musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux consacre une exposition immersive à Nanda Vigo. Plusieurs environnements et installations historiques, démolis pour la plupart, sont reconstitués et mêlent verre, aluminium, miroir ou encore néons. Est aussi présentée, la série d’objets iconiques que sont les sculptures géométriques de l’artiste,…

Feed

Pour une philosophie visuelle avec Ruida Si

Designer graphique et illustratrice diplômée de l’école Conte et de Musashino Art University, Ruida Si publie aux éditions Lars Müller Publishers “Visual Philosophy. Thoughts on I and We”. Tentative de penser graphiquement la manière dont se déploie la vie et dont est structuré notre monde, l’ouvrage explore les possibilités de…

Trois plateformes de recherche en design

La recherche en design a la caractéristique d’être interdisciplinaire. Elle mêle une approche contemporaine du design – théorique et pratique – aux sciences humaines et sociales. Développée dans les universités, les écoles ou de manière indépendante, la recherche en design se diffuse de façon classique à travers des revues de…

Les 37 sélectionné·es du Marché d’objets graphiques

Le Marché d’objets graphiques d’étapes: a lieu les 3 et 4 septembre à la Cité Fertile de Pantin. 37 designers, studios, créateurs, créatrices et éditions ont été sélectionné·es pour participer à cet événement. Ils et elles proposent à la vente des objets graphiques de toutes sortes : céramiques, impressions, objets…

Roxane Jubert et la typographie sur France Culture

La graphiste et typographe Roxane Jubert intervient dans l’émission “Sans oser demander” sur France Culture. Diplômée d’un doctorat en histoire de l’art de la Sorbonne, elle a étudié la typographie à l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs, l’ANRT et à l’école Estienne. Elle est chercheuse et enseigne à l’École nationale…

Ressources

Trois plateformes de recherche en design

La recherche en design a la caractéristique d’être interdisciplinaire. Elle mêle une approche contemporaine du design – théorique et pratique – aux sciences humaines et sociales. Développée dans les universités, les écoles ou de manière indépendante, la recherche en design se diffuse de façon classique à travers des revues de…

Roxane Jubert et la typographie sur France Culture

La graphiste et typographe Roxane Jubert intervient dans l’émission “Sans oser demander” sur France Culture. Diplômée d’un doctorat en histoire de l’art de la Sorbonne, elle a étudié la typographie à l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs, l’ANRT et à l’école Estienne. Elle est chercheuse et enseigne à l’École nationale…

Le design indiscipliné avec le podcast Dessin Dessein

Le trente-deuxième épisode du podcast portant sur le design “Dessin Dessein” vient de paraître. Créé par Laure Choquer en 2019, “Dessin Dessein” donne la parole à différents designers, chercheur·euses ou encore enseignant·es et interroge le design comme champ interdisciplinaire, mêlant sciences et sciences humaines. Fondé en 2019 par Laure Choquer,…