Interview de Simon Le Gouill, étudiant en 3e année Classe Internationale, mention Digital Media Design

Dans le cadre de sa nouvelle rubrique « les Portes Ouvertes Numériques », étapes: vous fait découvrir des écoles d’art et de design. Aujourd’hui, nous vous présentons L’École de design Nantes Atlantique. Pour mieux vous faire découvrir les formations dispensées, nous interviewons des élèves. Nous vous présentons donc Simon Le Gouill, actuellement étudiant en 3e année Classe Internationale mention Digital Media Design.



Comment s’est passée votre intégration en Classe Internationale et pouvez-vous nous expliquer en quoi elle consiste ?

Avant d’intégrer la Classe Internationale, j’étais en BTS Design graphique à l’École de Design. Je souhaitais poursuivre mes études jusqu’en Master et la Classe Internationale me permet justement d’obtenir le niveau requis. Dans cette formation, la majorité des cours sont enseignés en anglais et nous accueillons des étudiants étrangers dans nos classes. Pour ma part, je suis spécialisé en Digital Media Design, ce qui correspond à imaginer des services et des solutions interactives pour répondre aux besoins des utilisateurs.

Quelle est pour vous la chose la plus importante dans le fait d’intégrer une Classe Internationale dans le cadre d’études de design ?

Je trouve qu’il est important de s’ouvrir à l’international en tant que designer, pour sortir de sa zone de confort, se confronter à d’autres cultures, d’autres points de vue ou méthodes de travail. Avant cette année, je n’avais pas encore eu l’occasion d’élargir ma pratique du design dans ce sens. C’est désormais le cas. Dans cette Classe Internationale, je m’enrichis des cultures des étudiants étrangers, à travers les projets en groupe et les workshops, mais aussi lors de moments d’échanges en dehors de l’école. Ces nouvelles rencontres apportent aussi de futures opportunités professionnelles et personnelles à l’étranger, qui je l’espère, se concrétiseront prochainement.


Qu’est-ce qui vous intéresse dans votre futur métier ?

C’est un métier qui m’intéresse essentiellement pour deux raisons. D’une part, pour le fait de pouvoir me rendre utile en apportant des solutions concrètes aux problématiques et aux enjeux actuels de notre société. J’accorde beaucoup d’importance aux besoins des usagers et aux situations individuelles de chacun. Le design me permet ainsi de penser et concevoir des projets centrés sur l’utilisateur. D’autre part, j’aime exprimer ma créativité et ma sensibilité dans les différents champs du design graphique : la création d’identités visuelles, l’UX-UI, le motion design, la photographie… C’est une richesse qui me nourrit tous les jours et qui ne cesse de progresser, notamment avec l’évolution des supports numériques par exemple. Enfin, dans ce métier, la notion de responsabilité est essentielle selon moi. Je considère qu’en tant que designer, j’ai aussi un rôle à jouer pour garantir l’application des valeurs éthiques dans une entreprise ou une organisation et ainsi avoir un impact positif sur la société.


Selon vous, en quoi votre formation vous prépare-t-elle à la réalité professionnelle du métier de designer ?

La plupart des intervenants à l’École de Design sont des professionnels et nous transmettent leurs expériences respectives, ce qui est très enrichissant. De plus, j’ai eu l’occasion durant mon parcours de faire deux stages en agence de design et une année d’alternance en entreprise, ce qui a été réellement complémentaire à ma formation. L’école nous accompagne aussi sur la réalisation de nos portfolios et nous encourage à développer des projets sur notre temps personnel.


Qu’est-ce que votre école vous a enseigné ou transmis qui va au-delà de la technique et de la réalisation ?

Je dirais que ma formation m’a surtout appris à donner du sens à mes projets et à justifier mes choix par des faits très concrets. La démarche design thinking est importante car elle nous permet de penser un projet de manière globale, en pensant à la fois à l’aspect esthétique, fonctionnel et technologique. Elle nous permet également de développer des concepts pertinents en cohérence avec les besoins des usagers.

Quelles surprises vous a réservé votre formation cette année ?

Les rencontres avec les étudiants internationaux ont réservé de belles surprises tout au long de l’année. Les cours intensifs à la rentrée et les workshops m’ont aussi permis de découvrir de nouvelles disciplines, comme le mapping vidéo ou encore la data visualisation, que j’aimerai désormais approfondir.

Trois mots pour qualifier votre année d’étude ?

Diversifiée, riche, intense.

Site web de Simon Le Gouill


Retourner sur la page d’accueil des Portes Ouvertes Numériques de L’École de design Nantes Atlantique


Liens Utiles

Le site web de L’École de design Nantes Atlantique
Instagram de L’École de design Nantes Atlantique
Facebook de L’École de design Nantes Atlantique
Twitter de L’École de design Nantes Atlantique
Linkedin de L’École de design Nantes Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Agenda

Du 1 juin au 3 octobre 2022 → Toucher le feu : femmes céramistes au Japon – Musée national des arts asiatiques – Guimet (Paris)

Les créations des femmes céramistes au Japon sont à l’honneur au Musée national des arts asiatiques – Guimet. Les œuvres de plusieurs générations d’artistes depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, période à laquelle l’université des arts de Kyoto s’ouvre aux femmes, s’entrecroisent. L’on peut ainsi découvrir celles d’Ono…

Le 26 mai 2022 → Fête de l’estampe – France

La 10e édition de la Fête de l’estampe a lieu autour du 26 mai dans toute la France. Initiée en 2013 par Manifestampe, Fédération nationale de l’estampe, elle permet au public de découvrir les différentes facettes de cet art : gravure, lithographie, sérigraphie ou encore procédés numériques. Expositions, physiques ou…

Feed

Lettres mobiles, le podcast des artisan·es de la lettre !

Le Maous Studio, fondé par Anton Moglia, crée le podcast “Lettres Mobiles”. Il est consacré aux artisan·es de la lettre : lettreur·euses, peintres en lettres, calligraphes, graffeur·euses, typographes, etc. Anton Moglia, designer, lettreur, typographe indépendant et fondateur du studio de design graphique Maous, crée le podcast “Lettres Mobiles”. À travers…

Maîtrisez les nouveaux masquages sur Lightroom Classic 2022 !

Dans le cadre du partenariat noué entre tuto.com, plateforme de tutoriels permettant de se former à de nombreux logiciels, et étapes:, bénéficiez d’un accès gratuit à un tutoriel au sujet des nouveaux masquages sur Lightroom Classic 2022. La nouvelle version de Lightroom Classic inclut une nouvelle interface de gestion des masques.…

Typologie, nuancier de la typographie suisse en pré-commande !

Le studio de design graphique Recto Verso crée un nuancier typographique spécial fonderies suisses ! 80 polices de caractères de dix-huit fonderies suisses sont présentées. L’on peut ainsi découvrir le SangBleu Empire, le GT Maru ou le Blender. Deux pages de spécimen sont dédiées à chaque caractère. Extraset, Swisss Typefaces,…

Ressources

Lettres mobiles, le podcast des artisan·es de la lettre !

Le Maous Studio, fondé par Anton Moglia, crée le podcast “Lettres Mobiles”. Il est consacré aux artisan·es de la lettre : lettreur·euses, peintres en lettres, calligraphes, graffeur·euses, typographes, etc. Anton Moglia, designer, lettreur, typographe indépendant et fondateur du studio de design graphique Maous, crée le podcast “Lettres Mobiles”. À travers…

Maîtrisez les nouveaux masquages sur Lightroom Classic 2022 !

Dans le cadre du partenariat noué entre tuto.com, plateforme de tutoriels permettant de se former à de nombreux logiciels, et étapes:, bénéficiez d’un accès gratuit à un tutoriel au sujet des nouveaux masquages sur Lightroom Classic 2022. La nouvelle version de Lightroom Classic inclut une nouvelle interface de gestion des masques.…

Typologie, nuancier de la typographie suisse en pré-commande !

Le studio de design graphique Recto Verso crée un nuancier typographique spécial fonderies suisses ! 80 polices de caractères de dix-huit fonderies suisses sont présentées. L’on peut ainsi découvrir le SangBleu Empire, le GT Maru ou le Blender. Deux pages de spécimen sont dédiées à chaque caractère. Extraset, Swisss Typefaces,…