Jean Delaunay

Jean Delaunay réalise le dernier clip de Al’Tarba et Senbeï

Très attendue par les amateurs de beatmaking, la collaboration entre les producteurs Al’Tarba et Senbeï dévoile peu à peu ses cartes. Il faudra attendre décembre pour découvrir le vinyl en édition limitée « Blood Pressure », mais le duo offre de quoi patienter avec un clip en animation pour illustrer la version longue de « More Pressure ».

La réalisation signée Jean Delaunay nous propulse de force dans ce voyage apocalyptique. Le designer, originaire de Rouen, nous en raconte les dessous.

Comment a commencé cette collaboration ? Aviez-vous un brief précis ? 

Le point de départ a été la sortie de l’album, la musique en elle-même, ainsi que l’illustration de la jaquette (par Vaderetro). Je suis fan de la musique des deux artistes, et leur collaboration était quelque-chose que j’attendais avec impatience. Apres quelques écoutes, j’ai vraiment accroché sur le titre « More Pressure » que j’ai écouté en boucle pendant plusieurs jours… C’est là où une histoire et des images ont commencé à émerger dans ma tête et à m’obséder. J’ai alors profité d’un temps mort d’une semaine entre deux jobs pour faire un brouillon de ce que j’avais en tête, et je l’ai ensuite envoyé aux deux artistes via leurs comptes Facebook. Je ne sais pas par quel miracle ils ont vu mon message noyé dans la masse, mais quelques jours plus tard, j’étais officiellement en charge de réaliser le clip.

Pouvez-vous nous expliquer en quelques lignes les grandes étapes de réalisation du clip ? 

J’ai commencé par prendre mon brouillon et à le faire évoluer jusqu’à avoir une version rudimentaire, dite « Animatique 3d », de tous les plans et du montage. Ensuite est venu la phase de création des différents éléments (« assets ») 2D et 3D et de définir un peu plus le look final du clip, en choisissant des plans tests représentatifs des différentes séquences et environnements. Et après c’est l’assemblage de tout ensemble, le calcul de rendu pour la 3D et le compositing pour avoir l’image finale. Mais pour cette vidéo, il y a eu une dernière étape pour venir appliquer les distorsions et les glitch videos sur l’ensemble.

Quelle technique d’animation avez-vous utilisés pour ce projet ?

60-70% du clip a été réalisé dans le logiciel d’animation 3d Maya et rendu avec Arnold, avec une exception pour certains éléments extraterrestres qui ont été fait dans 3dsmax par Antoine Delach. Le reste a été fait dans AfterEffects, en essayant de tricher un maximum pour m’économiser du temps. Ce qui m’a permis de pouvoir avoir autant d’animation en étant seul a été l’utilisation de la librairie Mixamo. J’ai d’ailleurs pensé la plupart des plans du clip en fonction des animations qui étaient disponibles, pour une fois encore réduire le temps de production et me permettre de passer plus de temps sur d’autres aspects.

Pourquoi avoir fait le choix de ce format très horizontal ? 

Je savais que je voulais donner un look cinématographique à l’ensemble pour contraster avec l’aspect un peu stylisé des images et casser un peu le coté VHS… mais par la contrainte. Cela m’a permis d’être plus sélectif dans mes cadrages et également de calculer moins de pixels. Ce qui est très important quand on a peu de ressources à disposition. 


Généralement comment essayez-vous de mettre des images sur une musique ? 

Ma préférence est d’essayer de coller au plus possible à l’univers et aux émotions qui entourent la chanson pour créer une histoire visuelle cohérente avec celle racontée par le son. J’ai été musicien moi-même pendant assez longtemps et même si je ne joue plus, la musique est restée quelque-chose de très inspirant pour moi. Il y a toujours quelque-chose qui vient en écoutant. C’est rare qu’une musique ne me donne pas envie de mettre des images dessus.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

11/7 > 1/11 – Anja Kaiser, Undisciplined toolkit. Design graphique et féminisme au Centre National du Graphisme Le Signe

La chercheuse et designer graphique féministe Anja Kaiser est à l’honneur tout l’été au Signe, Centre National du Graphisme. Par sa pratique elle soutient des projets et des commanditaires féministes et émancipateurs. En abordant le féminisme d’un point de vue historique et politique, la jeune femme entend questionner les représentations…

Waterfalls, une exposition en ligne de Thomas Danthony

Avec sa nouvelle exposition Waterfalls, Thomas Danthony nous invite dans une nouvelle sorte d’évasion virtuelle. En effet, dans ce parcours en ligne, il présente une série méditative sur les chutes d’eau, phénomène naturel qu’il observe, en tentant de capturer la beauté dans la surprise. Par leur verticalité, les chûtes d’eau…

1/07 > 29/08 – Joan Cornellà, Paris Solo Show à la Galerie Arts Factory

Le dessinateur de bande dessinée et illustrateur barcelonais Joan Cornellà a la gâchette facile quand il s’agit l’humour noir. Après une invasion des réseaux sociaux, plusieurs bandes dessinées et travaux éditoriaux, l’espagnol continue dans sa lancée et piétine avec jubilation le politiquement correct. Racisme, pauvreté, handicap, maladies, mutilation, Cornellà se…

01/07 > 23/09 – Rêves à la SLOW Galerie

Du 1er juillet au 23 septembre, la SLOW Galerie réunit 60 illustrateurs pour « Rêves », une exposition d’illustrations réalisées pendant le confinement. Les 60 personnalités qui s’y expriment sont autant de point de vue, d’esthétiques, de sensibilités, de désirs, de rêves en somme. La pratique du dessin a été pour ces…

Flux

Le festival des Chatons d’or dévoile le palmarès de son édition 2020

Chaque année depuis 9 ans ans, le festival des Chatons d’or dévoile et récompense une nouvelle portée de contenus inspirants, avec l’ambition de faire émerger les idées et les talents. Dans un contexte de crise sanitaire, où toutes les composantes de notre société sont remises en cause, la manifestation s’est…

Ressources

Typologie, un nuancier de la typo française

Afin de mettre en avant la diversité et la singularité de la création de caractères française, le studio recto verso lance Typolgie, un nuancier de la typo. L’idée de reprendre ce format familier des graphistes est plutôt originale et bien trouvée pour mettre l’accent sur une discipline qui foisonne de…

POSE une webapp pour vous aider à illustrer des personnages

Si on n’ose pas se l’avouer, certains outils sont tout de même bien pratiques pour combler des lacunes en dessin. Dans ce registre, nous sommes tombés sur POSE. Cette webapp développée par le designer Gal Shir est d’une aide précieuse pour créer des personnages proportionnés. La principale difficulté lorsque l’on…