L’impression 3D ne redescend pas sur terre

Tatouages, sculptures, vêtements et maintenant objectif lune ? L’impression 3D se répand dans tous les domaines à vitesse grand V, et chaque jour par de nouvelles prouesses impressionne. En démontre son dernier séjour dans l’espace, à bord de la Station Spatiale Internationale. Un voyage initié par la NASA qui a abouti au premier objet imprimé en 3D à des milliers de kilomètres de notre chère planète Terre.

http://etapes.com/system/images/39034/medium/3dp.jpg?1417014268

À l’instar de toutes les avancées technologiques majeures l’impression 3D suscite de nombreux débats. Considérée par de nombreux observateurs comme une révolution capable de bouleverser les modes de production industrielle, les dénigreurs l’estiment, quand à eux, comme un simple gadget destiné aux plus geeks, désireux d’accomplir de petites expériences domestiques.
Au fil des mois, force est de constater que nous n’en sommes plus là, et que dans les années à venir, il sera difficile d’ignorer l’impression 3D et ses nombreuses ressources. Car au delà de faciliter et démocratiser la conception d’objets, elle démontre aujourd’hui qu’elle est capable de repousser les limites de fabrication, dans des milieux à priori moins propices.

http://youtu.be/zMYkjggNvC0?list=UUmheCYT4HlbFi943lpH009Q

L’humain a déjà marché sur la lune et montre aujourd’hui qu’il est capable de fabriquer dans l’espace, et pas seulement pour créer des bibelots pour décorer les fusées, mais surtout pour produire des pièces utiles à la vie hors sol. La petite plaque imprimée à bord de la Station Spatiale Internationale, sur laquelle on peut lire « MADE IN SPACE – NASA», n’est autre qu’une pièce de rechange qui a servi à réparer l’imprimante qui lui a donné naissance. L’idée est donc de pousser les astronautes à être plus autonomes et à explorer l’univers sans avoir recours à l’assistance terrestre. Fabriquer dans l’espace signifie aussi, une meilleure maintenance des satellites et un premier pas vers la possibilité d’une vie dans l’espace. Prochaine étape, la lune.

http://www.madeinspace.us/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

Franchir les murs, festival virtuel et visuel

Dans un contexte sanitaire tendu, le secteur de la culture se mobilise pour continuer de faire vivre diverses expériences au public. Le festival virtuel « Franchir les murs », initiative de la ville de Pau, propose jusqu’au 4 septembre des expositions, films, playlists ou encore illustrations autour des cultures urbaines. Ce parcours…

27/05 > 20/06 – Art Paris Digital by Artsy

Suite au report puis à l’annulation de son édition 2020, la foire d’art contemporain Art Paris, qui devait avoir lieu au Grand Palais, a troqué l’espace de la grande nef pour un espace numérique. Elle lance dès aujourd’hui Art Paris Digital by Artsy, une plateforme flambant neuve accueillant une centaine…

27/05 > 30/05 – « Petit contre-temps » au Studio Fotokino

« Petit contre-temps », exposition au titre visionnaire, qui devait se dérouler pendant le confinement, aura finalement lieu à Fotokino, du mercredi 27 au samedi 30 mai. Trois artistes et designers marseillais, habitués du studio, sont invités à investir l’espace d’exposition de Fotokino pendant 4 jours. Aurélien Débat montrera une…

REPORT OU ANNULATION – 12/03 > 02/04 – Post-scriptum : Ep.01 à Nancy

« La Galerie NaMiMa de l’École nationale supérieure d’art et de design de Nancy, en partenariat avec Le Signe, Centre National du Graphisme de Chaumont accueille Post-scriptum : Ep.01 une exposition d’affiches et d’objets graphiques contemporains. Au-delà d’une collection graphique témoignant d’écritures singulières, cet évènement s’engage à révéler les histoires et éclaircir les…

Flux

Le confinement dans la peau d’un ado par le studio Favo

S’il est encore difficile d’imaginer clairement ce que sera l’après pandémie, se pencher avec un peu de recul sur la manière dont nous avons vécu les trois derniers mois est désormais d’actualité. Ce court métrage d’animation, baptisé « Quaranteen, a tale of confinement » et réalisé par le studio portgugais Favo (Louis…

Ressources

POSE une webapp pour vous aider à illustrer des personnages

Si on n’ose pas se l’avouer, certains outils sont tout de même bien pratiques pour combler des lacunes en dessin. Dans ce registre, nous sommes tombés sur POSE. Cette webapp développée par le designer Gal Shir est d’une aide précieuse pour créer des personnages proportionnés. La principale difficulté lorsque l’on…