La compétition Pentawards bat son plein

Les Pentawards renouvellent leur appel à projets, avec pour but de promouvoir les meilleurs travaux de packaging produits en 2018.

Les projets envoyés aux Pentawards 2019 seront soumis à l’appréciation d’un jury international composé de 15 designers, directeurs de conception et chefs marketing avec notamment Matthieu Aquino, de chez PepsiCo USA, Chen Lu, directrice de conception chez Xiaomi (entreprise chinoise d’électronique et d’informatique), Yoji Minakuchi, chef du département design de la société de spiritueux Suntory, Steve Honor de l’entreprise de spiritueux Diageo, José Antonio Rojano Lopez de chez El Corte Inglés. Il y aura aussi le français François NameTakounseun, designer et fondateur de Partisan du Sens, Denise Siebert qui s’est exprimée à la conférence Pentawards Live et Davide Mosconi, designer chez Auge Design. Le studio a gagné le grand prix Pentawards 2018 avec son projet pour Mutti.

Le jury 2019

Le panel est dirigé par un nouveau président, directeur de la création chez Bulletproof (entreprise de produits et compléments alimentaires), Clem Halpin. Il déclare: « Je suis vraiment honoré d’avoir été choisi pour ce poste prestigieux au sein des Pentawards. Brigitte Evrard a passé le relais de la présidence, c’est une importante mission, mais avec la nouvelle direction stratégique des Pentawards et un jury mondial plus diversifié que jamais, c’est un défi passionnant que je ne pouvais pas refuser. »

Les critères de jugement se baseront sur la qualité du design de l’emballage, l’expression de la marque, la créativité et l’innovation, ainsi que le lien émotionnel que le pack peut créer avec son utilisateur. Nouveauté cette année, toutes les inscriptions, qu’elles gagnent ou non, recevront un retour individuel du jury, permettant aux participants de comprendre la pensée qui sous-tend le verdict. Ils se verront également attribuer une note d’excellence, qui leur permettra de comparer leur performance avec les Global Pentawards Standards, les prix bronze, argent et or. Le meilleur projet recevra l’unique Diamond Pentaward.

Les trophées seront remis lors d’une cérémonie le 12 septembre à Londres. L’evènement accueillera des centaines de designers du monde entier, offrant une opportunité unique pour les participants se rencontrer et d’échanger des idées. Les lauréats seront également présentés lors d’événements et de conférences à travers le monde.

Adam Ryan, chef de projet chez Pentawards, déclare : « Nous en sommes maintenant à notre 13e année. Cela est plus que jamais, le meilleur moment pour proposer ses projets aux Pentawards. La compétition est reconnue et respectée par tous à travers le monde. De plus, recevoir des commentaires et un score d’excellence, de la part d’un groupe mondial d’experts qui travaillent tous au sommet de leur art – est une opportunité incroyable pour les designers, les étudiants en design, les producteurs d’emballages et les marques ». Il est possible d’envoyer ses travaux aux Pentawards jusqu’au 12 avril, avec le taux d’entrée Regular jusqu’au 17 mars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

11/7 > 1/11 – Anja Kaiser, Undisciplined toolkit. Design graphique et féminisme au Centre National du Graphisme Le Signe

La chercheuse et designer graphique féministe Anja Kaiser est à l’honneur tout l’été au Signe, Centre National du Graphisme. Par sa pratique elle soutient des projets et des commanditaires féministes et émancipateurs. En abordant le féminisme d’un point de vue historique et politique, la jeune femme entend questionner les représentations…

Waterfalls, une exposition en ligne de Thomas Danthony

Avec sa nouvelle exposition Waterfalls, Thomas Danthony nous invite dans une nouvelle sorte d’évasion virtuelle. En effet, dans ce parcours en ligne, il présente une série méditative sur les chutes d’eau, phénomène naturel qu’il observe, en tentant de capturer la beauté dans la surprise. Par leur verticalité, les chûtes d’eau…

1/07 > 29/08 – Joan Cornellà, Paris Solo Show à la Galerie Arts Factory

Le dessinateur de bande dessinée et illustrateur barcelonais Joan Cornellà a la gâchette facile quand il s’agit l’humour noir. Après une invasion des réseaux sociaux, plusieurs bandes dessinées et travaux éditoriaux, l’espagnol continue dans sa lancée et piétine avec jubilation le politiquement correct. Racisme, pauvreté, handicap, maladies, mutilation, Cornellà se…

01/07 > 23/09 – Rêves à la SLOW Galerie

Du 1er juillet au 23 septembre, la SLOW Galerie réunit 60 illustrateurs pour « Rêves », une exposition d’illustrations réalisées pendant le confinement. Les 60 personnalités qui s’y expriment sont autant de point de vue, d’esthétiques, de sensibilités, de désirs, de rêves en somme. La pratique du dessin a été pour ces…

Flux

Typologie, un nuancier de la typo française

Afin de mettre en avant la diversité et la singularité de la création de caractères française, le studio recto verso lance Typolgie, un nuancier de la typo. L’idée de reprendre ce format familier des graphistes est plutôt originale et bien trouvée pour mettre l’accent sur une discipline qui foisonne de…

Ressources

Typologie, un nuancier de la typo française

Afin de mettre en avant la diversité et la singularité de la création de caractères française, le studio recto verso lance Typolgie, un nuancier de la typo. L’idée de reprendre ce format familier des graphistes est plutôt originale et bien trouvée pour mettre l’accent sur une discipline qui foisonne de…

POSE une webapp pour vous aider à illustrer des personnages

Si on n’ose pas se l’avouer, certains outils sont tout de même bien pratiques pour combler des lacunes en dessin. Dans ce registre, nous sommes tombés sur POSE. Cette webapp développée par le designer Gal Shir est d’une aide précieuse pour créer des personnages proportionnés. La principale difficulté lorsque l’on…