La Fabrique Pola : une identité graphique modulable

Bien plus qu’une mode ou une lubie passagère d’urbanistes, les friches industrielles réhabilitées en lieux culturels sont désormais légion. Que ce soit à Marseille, Paris, Lyon ou Nantes, partout fleurissent ces nouveaux équipements. À Bordeaux, la municipalité a compris depuis belle lurette l’interêt qu’elle avait à faire vivre ces vestiges dont elle ne sait quoi faire. Après Darwin et l’immense Base Sous-Marine, les bords de la Garonne accueillent un nouveau venu : la Fabrique Pola. Conçu autour des quatre piliers que sont la diffusion, la création, la production et la transmission, ce nouvel équipement entend favoriser la collaboration entre professionnels des domaines culturels. 24 structures professionnelles et une pépinière sont donc hébergées dans un hangar tout en longueur, qui compte une multitude d’espaces de production, de diffusion et de détente. Pour ainsi dire, la Fabrique Pola est un réel outil modulable au service de la création et de la diffusion artistique. Doter le lieu d’une identité graphique à son image était donc un défi de taille. Et qui de mieux que Guillaumit (lui même résident de la Fabrique Pola) et l’Agence Kiblind pour y faire face ?

Un logo qui condense les principes généraux de la Fabrique Pola

Reprenant la forme allongée du bâtiment conçu par les architectes La Nouvelle Agence, le logo est constitué d’un rectangle contenant le mot « Fabrique » et de 4 carrés modulables, pour les 4 lettres du mot « POLA ». Chacune correspond aux grandes entrées du bâtiment que sont la diffusion, la transmission, la création et la production. Cette structure permet ainsi plusieurs déclinaisons selon un agencement modulable des différents éléments. Il reflète alors l’idée d’un lieu constamment en effervescence et en mouvement.


Une linéale pour les textes : Montserrat

Chaque espace public a également été doté d’un logotype propre utilisant la police Bebas comme base sobre et impactante. Côté typographie justement, c’est Montserrat qui a été choisi, principalement pour sa facilité d’utilisation. La Fabrique Pola rassemblant plus d’une trentaine de structures, il est apparu judicieux pour les graphistes d’utiliser une fonte que tout les habitants puissent s’approprier. Cette typographie apparaît ainsi sur tous les textes explicatifs ainsi que sur le site web pensé par l’Agence Kiblind. Reprenant le principe de la grille et de la modulation à la base de l’indentité, ce dernier adopte une structure rigide permettant une souplesse dans la réalisation des contenus.

Une esthétique sobre et claire

Côté couleurs, Guillaumit a penché pour le noir et le blanc. Cette sobriété permet de valoriser au maximum les différents projets et structures présentes sur le lieu, tout en lui conférant une identité. D’autant plus, les quelques cents personnes accueillies à La Fabrique Pola oeuvrent chacune dans le domaine des arts visuels. Cette pluralité et cette diversité ont donc rendu le choix du noir et blanc évident, constituant alors un écrin pour les artistes et les créateurs.

Tout chargé de communication de lieu le sait, la signalétique constitue un gros morceau. Fidèles à l’idée d’une identité modulaire facilement appropriable et calqué sur l’architecture du bâtiment, les pictogrammes pensés pour la Fabrique Pola reprennent le principe du carré. Un dessin filaire, sobre, amène clarté et facilité d’usage.

À l’image du lieu, l’identité graphique de la Fabrique Pola n’est pas figée. Ajustements et évolutions sont de mise, d’autant plus que Guillaumit, dont l’atelier est dans le lieu, sera confronté chaque jour à son travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

Franchir les murs, festival virtuel et visuel

Dans un contexte sanitaire tendu, le secteur de la culture se mobilise pour continuer de faire vivre diverses expériences au public. Le festival virtuel « Franchir les murs », initiative de la ville de Pau, propose jusqu’au 4 septembre des expositions, films, playlists ou encore illustrations autour des cultures urbaines. Ce parcours…

27/05 > 20/06 – Art Paris Digital by Artsy

Suite au report puis à l’annulation de son édition 2020, la foire d’art contemporain Art Paris, qui devait avoir lieu au Grand Palais, a troqué l’espace de la grande nef pour un espace numérique. Elle lance dès aujourd’hui Art Paris Digital by Artsy, une plateforme flambant neuve accueillant une centaine…

27/05 > 30/05 – « Petit contre-temps » au Studio Fotokino

« Petit contre-temps », exposition au titre visionnaire, qui devait se dérouler pendant le confinement, aura finalement lieu à Fotokino, du mercredi 27 au samedi 30 mai. Trois artistes et designers marseillais, habitués du studio, sont invités à investir l’espace d’exposition de Fotokino pendant 4 jours. Aurélien Débat montrera une…

REPORT OU ANNULATION – 12/03 > 02/04 – Post-scriptum : Ep.01 à Nancy

« La Galerie NaMiMa de l’École nationale supérieure d’art et de design de Nancy, en partenariat avec Le Signe, Centre National du Graphisme de Chaumont accueille Post-scriptum : Ep.01 une exposition d’affiches et d’objets graphiques contemporains. Au-delà d’une collection graphique témoignant d’écritures singulières, cet évènement s’engage à révéler les histoires et éclaircir les…

Flux

Le confinement dans la peau d’un ado par le studio Favo

S’il est encore difficile d’imaginer clairement ce que sera l’après pandémie, se pencher avec un peu de recul sur la manière dont nous avons vécu les trois derniers mois est désormais d’actualité. Ce court métrage d’animation, baptisé « Quaranteen, a tale of confinement » et réalisé par le studio portgugais Favo (Louis…

Ressources

POSE une webapp pour vous aider à illustrer des personnages

Si on n’ose pas se l’avouer, certains outils sont tout de même bien pratiques pour combler des lacunes en dessin. Dans ce registre, nous sommes tombés sur POSE. Cette webapp développée par le designer Gal Shir est d’une aide précieuse pour créer des personnages proportionnés. La principale difficulté lorsque l’on…