La Slow Life selon Pierre Brault à l’heure où le monde est en pause

Rien n’empêche d’aspirer à une « slow life » et de voir les choses en grand. Preuve en est avec les nouvelles installations virtuelles sorties de l’imagination de Pierre Brault. Depuis le début du confinement lié au Covid-19, le designer se sert des réseaux sociaux pour réinventer l’espace urbain et y porter des messages qu’il projette dans des installations solaires spectaculaires.

« Slow Life » ou encore « Stay Home », en quelques heures ses créations typographiques pop et colorées, passent de l’ombre à la lumière, avec pour objectif de garder la ville en éveil.

Le succès de ce projet est une juste récompense pour cet ancien de Penninghen, qui depuis sa sortie de l’école, est resté fidèle à la matière de son projet de diplôme. Pierre Brault ne cesse de manipuler le plexiglas, qu’il confronte volontiers aux lois de la physique et aux enjeux de nos sociétés contemporaines. Aujourd’hui, il nous éclaire sur sa vision de la Slow Life.

Peux-tu nous raconter en accéléré ce qu’est pour toi la Slow Life ?

La Slow Life selon moi c’est vivre au rythme des ressources de la planète, être ancré dans le présent, conscient des enjeux de demain. Il ne s’agit pas d’être radical non plus dans nos modes de vies mais penser à ralentir sur certaines choses futiles, tout en étant tourné vers les autres. 

Des exemples de Slowlitude particulièrement cool à nous donner ? 

Retrouver du plaisir dans des choses simples de la vie et vivre chaque moment à fond. 

Cela peut être un foot entre potes, un bon restaurant, une expo, passer du temps dans son jardin, dans un parc… [NDLR : à la fin du confinement]

Tout est prétexte à être dans un good mood. 

Ne plus être « Monsieur NAN »… mais devenir un vrai YES MAN ! (cf : film de Jim Carrey).

Qu’est ce que ça signifie dans ton métier de designer « prendre le temps de bien faire les choses ? »

Avant chaque projet, je prends le temps de me poser et d’être dans une phase de réflexion, de recherches et d’expérimentation. Bien que la première intention soit souvent bonne, il faut aussi passer par des étapes de questionnement et se tromper.

Aujourd’hui je travaille en équipe, j’ai la chance de pourvoir échanger, d’avoir un regard extérieur sur mes idées avant de me lancer.

Prendre le temps de bien faire les choses, c’est selon moi prendre le recul nécessaire sur son travail, être en empathie et se remettre en question pour mieux avancer.

Lièvre ou tortue ? 

LIÈVRE ! 

Slow life n’est pas synonyme de paresse mais de productivité. 

On laisse tomber le superflu, pour optimiser son temps de travail.

C’est un est un mouvement hypertonique qui implique un choix de vie (re)cadré. 

Concrètement, on gagne en productivité et surtout en bien-être en s’accordant des moments de création et de réflexion. 

Après le ralenti du confinement, comment envisages-tu de passer la seconde ? 

Je profite de ce temps de confinement pour expérimenter et partager des messages positifs et d’espoir sur mes réseaux.

Après le confinement je veux dans un premier temps retrouver ma liberté ahah profiter de plaisirs simples avec mes proches !

Vivre à un rythme slow life aura encore plus de sens après le confinement, en profitant du moment présent !

Dans un deuxième temps, j’en profiterai pour être encore plus productif en limitant le superflu.

J’aimerais continuer à multiplier les rencontres, projets, collaborations.

Prendre encore plus de risques dans les projets que j’entreprends et continuer à véhiculer si possible, ses valeurs positives et bien-être dans mes créations.

Au lendemain de cette crise sanitaire, je pense que la question de l’écologie sera au centre des discussions.

J’aimerais continuer en ce sens en proposant des solutions créatives et innovantes…. ralentir pour demain !

À lire également sur Pierre Brault :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

Franchir les murs, festival virtuel et visuel

Dans un contexte sanitaire tendu, le secteur de la culture se mobilise pour continuer de faire vivre diverses expériences au public. Le festival virtuel « Franchir les murs », initiative de la ville de Pau, propose jusqu’au 4 septembre des expositions, films, playlists ou encore illustrations autour des cultures urbaines. Ce parcours…

27/05 > 20/06 – Art Paris Digital by Artsy

Suite au report puis à l’annulation de son édition 2020, la foire d’art contemporain Art Paris, qui devait avoir lieu au Grand Palais, a troqué l’espace de la grande nef pour un espace numérique. Elle lance dès aujourd’hui Art Paris Digital by Artsy, une plateforme flambant neuve accueillant une centaine…

27/05 > 30/05 – « Petit contre-temps » au Studio Fotokino

« Petit contre-temps », exposition au titre visionnaire, qui devait se dérouler pendant le confinement, aura finalement lieu à Fotokino, du mercredi 27 au samedi 30 mai. Trois artistes et designers marseillais, habitués du studio, sont invités à investir l’espace d’exposition de Fotokino pendant 4 jours. Aurélien Débat montrera une…

REPORT OU ANNULATION – 12/03 > 02/04 – Post-scriptum : Ep.01 à Nancy

« La Galerie NaMiMa de l’École nationale supérieure d’art et de design de Nancy, en partenariat avec Le Signe, Centre National du Graphisme de Chaumont accueille Post-scriptum : Ep.01 une exposition d’affiches et d’objets graphiques contemporains. Au-delà d’une collection graphique témoignant d’écritures singulières, cet évènement s’engage à révéler les histoires et éclaircir les…

Flux

Les chaises au fil du temps : de 1800 à nos jours

Une chaise n’est pas un simple objet. À travers sa forme, son look et ses fonctions, elle raconte une époque. L’assise est marquante, sait attirer l’attention, se faire irrésistible. La formidable collection de chaises du Vitra Design Museum en témoigne et le musée à fonds privés en partage une partie dans…

Ressources

POSE une webapp pour vous aider à illustrer des personnages

Si on n’ose pas se l’avouer, certains outils sont tout de même bien pratiques pour combler des lacunes en dessin. Dans ce registre, nous sommes tombés sur POSE. Cette webapp développée par le designer Gal Shir est d’une aide précieuse pour créer des personnages proportionnés. La principale difficulté lorsque l’on…

Illustrator sur iPad en version Beta pour une poignée de chanceux

Actuellement une poignée d’utilisateurs ont la chance de pouvoir tester une version d’Illustrator sur leur iPad. En effet d’après des messages sur les réseaux sociaux, Adobe lance depuis quelques jours des invitations à une version Beta de l’application. Avec Illustrator sur iPad, la firme américaine poursuit le travail d’adaptation de…