L’art numérique s’exporte en Géorgie grâce au festival Digital Tbilisi

Vous connaissez certainement Scopitone, un de nos festivals préférés, à la croisée des arts numériques, du design et de ce qui se fait de mieux en terme de cultures contemporaines ? Mais connaissez-vous Digital Tbilisi, son cousin géorgien, premier festival du genre de son pays ? Ce dernier aura lieu du 25 au 27 octobre prochain, dans un pays malmené par les crises politiques, où la culture peine à se faire entendre.

L’identité visuelle du festival a été développée par les étudiant de l’E-artsup Toulouse à partir de caractères d’un vieil alphabet géorgien

On savait Tbilisi à la pointe des soirées clubbing et des musiques qui vont avec, mais on ne savait encore pas grand chose de son vivier de designers et d’artistes numériques. Digital Tbilisi est donc là pour pallier à ce manquement. Placé sous l’égide du festival Scopitone, il propose une programmation variée basée sur le dialogue entre artistes français et géorgiens, d’univers et de disciplines différentes. Le vidéaste Mickaël Lafontaine présentera ainsi une cartographie sonore de Tbilisi réalisée en collaboration avec des artistes locaux, quand Guillaume Marmin magnifiera la musique du duo électronique local, Kordz. Le festival donnera également l’occasion à plusieurs designers français d’exporter leurs oeuvres aux confins de l’Europe. C’est le cas de Chevalvert et son installation Murmur, ou Joanie Lemercier et sa Montagne.

Ces oeuvres seront présentées dans des lieux patrimoniaux de la ville, tels que le Musée national de Géorgie, et d’autres, emblématiques de son renouveau, comme le club KHIDI. Ville millénaire classée au patrimoine mondial de l’Unesco, Tbilisi n’est pas en reste en ce qui concerne les infrastructures et monuments à faire valoir. Sa position, au carrefour de plusieurs cultures et ancienne étape obligatoire sur la route de la soie, en fait une ville à la grande diversité et richesse culturelle. Véritable aubaine pour les quelques oeuvres destinées à être montrées dans l’espace public lors du festival. La rencontre entre l’ancien et le contemporain s’y avèrera très certainement du meilleur effet.

Paralysée par des crises politiques successives et une relation conflictuelle avec son voisin Russe, la Géorgie peine à faire émerger des initiatives culturelles innovantes sur son territoire. Digital Tbilisi mérite ainsi tout notre soutien.

2 responses to “L’art numérique s’exporte en Géorgie grâce au festival Digital Tbilisi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

7 > 8/12 – Air Poster #7 à la galerie Au Roi

Chaque année depuis 7 ans, une poignée de studios de graphisme se rassemble autour du projet Air Poster. Une exposition d’affiches sérigraphiées et expérimentales en carte blanche. Cette année, les deux jours d’affichage se déroulent à la Galerie au Roi. 15 studios européens ont créé des affiches inédites :—Akatre Studio — Atelier trois — Badesaison — Cheeri paris — Christophe Renard — Des Signes — Gaël Etienne — Gr20paris — Les Graphiquants — Irradie — Studio Julia — Pilote paris — Schultzschultz — Studio triple — Undo-Redo Impression : Lézard Graphique Infos pratiques : Date : du 7 au 8…

17/12 – « Conception à long terme » avec Peter Bil’ak

Le 17 décembre prochain, le cycle de conférences « Entrevue(s) » invite le graphiste et créateur de caractères Peter Bil’ak, à parler de son travail et de la manière dont il conçoit dans une temporalité à long terme. Les rendez-vous « Entrevue(s) », initié par Francesca Cozzolino ont un double objectif. Celui de proposer des rencontres autour d’éminences du design, mais surtout d’entrevoir comment la création contemporaine en design graphique évolue au fil du temps. C’est un espace de réflexion et d’échanges, qui suspend le temps d’une conférence, le rythme de la production pour mieux cerner les enjeux du design et le…

5/12 > 8/12 – Derniers jours de l’exposition « Foncteur d’Oubli » au FRAC Île de France

L’exposition collective sous commissariat de l’artiste Benoît Maire rassemble des artistes, designers et architectes qui réexaminent, à partir de leurs pratiques, les rapports de l’art au design et à l’architecture ainsi que le postulat selon lequel les arts sont libres et les objets de design sont contraints. Le principe de fonctionnalité qui régit l’objet de design ou d’architecture, n’en est pas moins un principe poreux. « Foncteur d’oubli » scrute ainsi le basculement qui peut s’opérer entre ces diverses classifications. En mettant en exergue le caractère non reproductible de certaines pièces de design, l’ambiguïté de notre relation à des objets de design…

7 & 8 / 12 – Les Puces de l’Illu #7, le salon de l’illustration contemporaine

Comme chaque année depuis maintenant 7 ans, le premier week-end de décembre est celui des incontournables Puces de L’Illu. 60 exposants installeront leurs étals au Campus Fonderie de l’Image pour 2 jours de découvertes de l’illustration sous toutes ses formes et ses pratiques. Maison d’édition, collectifs, illustrateurs indépendants, sérigraphes, graveurs, lithographes seront ainsi au rendez-vous les 7 & 8 décembre. On retrouvera Mathieu Pauget (qui réalise l’affiche de cette édition), Groduk & Boukar, Marie-Pierre Brunel, Anna Wanda Gogusey, Maison Tangible, Atelier Bingo et plein d’autres dont vous trouverez la liste exhaustive ICI. L’occasion idéale pour découvrir et chiner la création…

Flux

Pantone et Adobe partagent leurs inspirations de Classic Blue

Alors qu’on vient de découvrir le Classic Blue, couleur de l’année 2020 désignée par Pantone, le spécialiste du nuancier s’associe à Adobe pour inspirer ses déclinaisons. Le géant du logiciel créatif dévoile une galerie sur son service Adobe Stock avec tout plein d’idées : photos, objets ou encore illustrations. La…

Helen Musselwhite, aux origines du papier

Dans ce film tourné par l’agence d’illustrateurs Handsome Frank, on découvre un petit bout de la vie d’Helen Musselwhite. L’artiste spécialiste du papier découpé construit et déconstruit des éléments inspirés par ses pérégrinations dans la campagne britannique pour se créer son propre univers. Elle nous invite à la suivre dans…

Et la couleur de l’année Pantone 2020 est…

… Le Classic Blue. Cette teinte de bleu immuable succède au living Coral et entend inspirer la sérénité, la confiance et le partage dans vos créations. Chaque année, la couleur de l’année Pantone apporte aux professionnels de la création une tendance colorimétrique répondant aux attentes et enjeux de notre époque.…

Ressources

Pantone et Adobe partagent leurs inspirations de Classic Blue

Alors qu’on vient de découvrir le Classic Blue, couleur de l’année 2020 désignée par Pantone, le spécialiste du nuancier s’associe à Adobe pour inspirer ses déclinaisons. Le géant du logiciel créatif dévoile une galerie sur son service Adobe Stock avec tout plein d’idées : photos, objets ou encore illustrations. La…

L’image animée dans les interfaces numériques par Ryan McLeod

Voici un nouveau venu dans la série « Best practices for Better Design » proposée par l’outil de maquettage en ligne In Vision. L’ouvrage « Animation handbook » par Ryan McLeod propose de parcourir l’univers de l’animation sur plusieurs coutures. « L’impact de l’animation dans vos créations », « comment rendre un élément unique grâce à l’animation…