Le mécénat de compétences continue de faire débat

Le mécénat de compétences n’a pas fini de susciter des réactions dans le monde du design graphique. Le 16 septembre dernier, Le Journal des Arts publiait un article intitulé « Le mécénat de compétences peut-il constituer une concurrence ? ». Celui-ci mettait en débat Mathias Rabiot de l’agence Graphéine et Mercedes Erra, présidente de BETC, Oriane Tristani, directrice de Landor Paris et Léo Gaudin, directeur du développement à l’Admical (Association pour le développement du mécénat industriel et commercial). En soutien à Mathias Rabiot, Jean-Michel Géridan, directeur du Signe, Centre National du Graphisme, a diffusé une lettre ouverte dans laquelle il fustige le mécénat de compétences.

Pour rappel, le mécénat de compétences est un dispositif permettant aux agences d’obtenir une déduction fiscale jusqu’à 60% du montant, moyennant la mise à disposition gratuite d’une équipe de leur salariés à des institutions culturelles ou des associations. Pour certains graphistes, dont Mathias Rabiot, ce dispositif permet aux institutions de faire des économies, en dépit d’un travail graphique réellement approprié. Il a également pour effet pervers d’instituer une concurrence déloyale entre graphistes indépendants et grosses agences de publicité. Autre problème, les combines financières dont bénéficient les agences de pub. En effet, Mathias Rabiot prend pour exemple le marché du Petit Palais, « évalué par le prestataire à 60 000 euros alors que les tarifs d’un tel chantier tournent habituellement autour des 30 000 euros ». Cela afin de bénéficier d’une déduction fiscale plus importante, payée par le contribuable.

Mais le débat de fond relatif au mécénat de compétences est de savoir s’il faut confier la communication graphique d’institutions publiques aux agences de publicité et leurs « stratèges », ou aux graphistes. Pour Jean-Michel Géridan : « Concevoir des signes, informer, accompagner, rendre visible un horizon porté par un commanditaire, il y a moins besoin de stratèges que de comprendre l’institution d’intérêt général pour laquelle on est appelé afin de trouver un langage juste et inédit pour son propos. Une structure culturelle ou non peut-elle se satisfaire de solutions marketing prêtes à l’emploi, dictées par les seuls « stratèges » au risque d’une raréfaction des signes aux profits de boîtes à outils dont on perçoit les limites normatives ? ».

Lire « Honneur aux vaincus » la lettre ouverte de Jean-Michel Géridan, directeur général du Centre national du graphisme de Chaumont.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

1/10 > 31/10 – Type Director Club #66 à l’Exshop galerie

La sélection annuelle du concours « Type Director Club » s’expose dans la galerie lilloise Exshop galerie jusqu’à la fin du mois d’octobre. Constituée de publications et d’affiches de différents formats, le corpus du TDC célèbre la typographie sous toutes ses formes, dans de multiples langues. Pour l’exposition, les vainqueurs du TDC ont…

22/10 – Lancement de la revue d’architecture Fig. n°6, Antithèse

La revue indépendante d’architecture fig., fondée en 2015 par Fanny Myon et Hugo Chevassus, mêle réflexions artistiques, politiques et philosophiques. Chaque numéro est construit autour d’une figure de style spécifique, fil conducteur visant à explorer les enjeux sociaux et poétiques que révèle l’espace transformé par l’humain. Dans la continuité de leur 5e numéro…

22/10 > 20/11 – Travel Book Seoul par Icinori à la Galerie Martel

Le duo de dessinateurs Raphaël Urwiller et Mayumi Otero, réuni sous le nom d’Icinori exposent une cinquantaine de dessins issus de leur dernier ouvrage, Travel Book Séoul, publié par Louis Vuitton. Fruit de longs séjours effectués en Corée entre 2014 et 2017, les dessins d’Urwiller et Otero restituent l’énergie et la…

15/10 > 20/10 – Random Thoughts, Sentenza à la Galerie du Pop-Up

La dessinatrice Sentenza investi la galerie du Pop-Up dans le 12e arrondissement de Paris avec ses affiches, ses planches de bandes dessinées et ses illustrations. Connue principalement pour les multiples affiches de films qu’elle a réalisée, elle présentera ses créations pour l’exposition « Random Thoughts ». Sentenza y met en scène un…

Feed

À Chaumont, Eltono joue avec la géométrie urbaine

Flâneur, piéton obstiné, l’artiste français Eltono investit l’espace public d’un langage graphique qui lui est propre. Ses fresques aux formes abstraites et aux structures géométriques rigoureuses se sont retrouvées dans plus de 90 villes du globe, de Mexico à Madrid en passant par Miami, Phnom Pen et plusieurs villes françaises.…

Ressources

Typologie, un nuancier de la typo française

Afin de mettre en avant la diversité et la singularité de la création de caractères française, le studio recto verso lance Typolgie, un nuancier de la typo. L’idée de reprendre ce format familier des graphistes est plutôt originale et bien trouvée pour mettre l’accent sur une discipline qui foisonne de…