L’écologiste libertaire Élisée Reclus à l’honneur au Drawing Lab

Géographe libertaire, écologiste alors que le mot n’existait pas encore, anarchiste convaincu qui prit part à la Commune de Paris, Élisée Reclus fut toute sa vie en quête d’absolu. Grand voyageur, il écrivit beaucoup sur la nature qu’il côtoyait sans cesse. Dans deux de ses ouvrages « Histoire de la Montagne » et « Histoire d’un Ruisseau », il développa un discours à la croisée de la poésie et de la recherche, dans lequel la nature revêt une dimension presque sociale. Il est donc tout à fait normal que les idées et les oeuvres qu’il développa lors de sa vie continuent de toucher, sporadiquement mais sûrement, certains artistes ou intellectuels. Parmi eux, on compte les illustrateurs, dessinateurs, sculpteurs et céramistes Florentine et Alexandre Lamarche-Ovize. Le couple d’artistes exposent actuellement au Drawing Lab, une série d’oeuvres inspirées par les écrits et la vie de Reclus. Dans une conception de l’art proche de celle du mouvement Arts & Crafts, ils multiplient les supports, imaginant à la fois des assises, des coiffes, une teinture et des images ou les techniques se croisent et se mélangent. Une certaine idée de la liberté.


Élisée, une biographie
Par Florentine et Alexandre Lamarche-Ovize
Jusqu’au 9 janvier 2020
Au Drawing Lab, 17 rue de Richelieu, 75001 Paris




Qu’est-ce qui vous a inspiré dans les œuvres d’Élisée Reclus?

On a découvert les œuvres de Élisée Reclus par hasard, grâce aux idées de la commune. On est tombé sur une œuvre foisonnante et un personnage très attachant. Il est vraiment un personnage de roman. On a adoré ses livres « une histoire d’une montagne » et « une histoire d’un ruisseau ». C’est une manière de voir le monde de manière globale par le détail, une géographie humaine respectueuse de son environnement.

Vos œuvres sont des collages et elles foisonnent de détails et de couleurs. Qu’est-ce qui vous a conduit à développer ce style graphique ?

Nous travaillons à deux, le collage permet un langage dialectique. L’idée de collage permet d’être dans une narration, d’enchaîner des formes qui correspondent et racontent des histoires. Cela permet aussi d’évoquer tout ce qu’on aime en dessin : le dessin de bande dessinée, celui de l’illustration ou encore les références picturales.


En plus des dessins, vous avez également réalisé une teinture sur toile, des coiffes ainsi que des assises inspirées par ses écrits. Pouvez-vous nous en dire plus sur ces œuvres ?

Le dessin sur tissus de lin et cotton a été réalisé sur tablette numérique. On adore la traduction du dessin par cet outil c’est comme une parodie de l’aquarelle, ce sont des outils qui n’existent pas en réalité. On a donc créé un panneau en 5 parties qui reprend l’esthétique des arts décoratifs.

Les assises ont quant à elles été réalisées avec un ami designer Romain Guillet. Elles sont directement inspirées des écrits « histoire d’une montagne » et « histoire d’un ruisseau ». L’une représente une vague en céramique et l’autre une montagne en liège. On aime bien la chaleur du matériau du liège et celui froid de la céramique.


Les coiffes sont réalisées en céramique engobée en noir. Elles représentent les amis intellectuels d’Éliséee Reclus et figurent ce que c’était de se développer à l’époque dans les mouvements politiques socialistes. Comme par exemple les échanges avec Eléonor Marx ou sur la question du voyage avec Alexandra  David-Neel.

Cette pluri-disciplinarité fait-elle partie de votre conception de l’art ?

Oui c’est une conception de vie que nous avons découvert en lisant William Morris (ndlr. membre fondateur du mouvement Arts & Crafts) : penser la vie de manière domestique, dans laquelle le travail est central et permet par les savoirs-faires, la liberté.

Selon vous, qu’a encore d’actuel l’œuvre d’Élisée Reclus ?

Une conception du monde respectueuse de l’altérité et de son environnement, une liberté de pensée et une excentricité qui rend heureux et permet de progresser grâce aux expériences et aux amitiés.

Retrouvez le travail de Florentine et Alexandre Lamarche-Ovize


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

11/12 – Le Brief festival s’associe à étapes: pour une édition 50% française et 100% digitale

étapes: s’associe au Brief pour une édition spéciale du festival. Rendez-vous le vendredi 11 décembre à 17h pour suivre les interventions de Margot Lévêque, Olga de la Iglesia, Laurent Fetis,  Ingrid Picanyol, Tyrsa et Koln. La soirée se clôtura avec une performance de la designer Tina Touli accompagné du chanteur ougandais Mwabi. Créé en 2014 à Madrid, le Brief…

18/11 – Brand Talks Connected par Monotype

La bibliothèque de polices en ligne Monotype diffuse ce mercredi 18 novembre, sa dernière conférence Brand Talks Connected. Les Brand Talks rassemblent des designers, des professionnels du marketing et du branding. Ils y examinent les dernières tendances, leurs impacts sur leurs industries et explorent les stratégies concrètes des grandes marques.…

12/11 – Conférence en ligne : Graphisme.design invite Thomas Bellegarde

Le cycle de conférence Graphisme.design revient avec une conférence diffusée sur le compte Instagram @graphismepointdesign. Le 12 novembre, le graphiste Thomas Bellegarde, fondateur de Bureau DGC s’exprime sur son activité principale, le design éditorial. Adepte d’une démarche en partie intuitive, il présente la conception et la production de trois ouvrages…

17/11 – Colloque international de typographie Text and Confused – International Type Symposium – Fonts and Faces #7

Le colloque annuel International Type Symposium revient pour sa 7e édition autour du thème “Text and confused”. Organisé entièrement en ligne par le Campus Fonderie de l’Image et le designer et typographe Simon Renaud, l’événement interroge des créateurs et créatrices sur les questions d’intelligibilité d’un texte. Comment s’affranchissent-ils et elles…

5/11 > Conférence en ligne : Design, éthique et radicalité par Les Rad!cales

Premier temps d’un cycle développé par le collectif Les Rad!cales, l’enjeu de cette conférence est d’allier contexte théorique et applications pratiques d’un processus de design radical. Dans un premier temps, les participant.e.s proposent de définir les différentes écoles de la pensée éthique avant de s’intéresser à la radicalité « comme énergie…

1/10 > 14/11 – Type Director Club #66 à l’Exshop galerie

La sélection annuelle du concours « Type Director Club » s’expose dans la galerie lilloise Exshop galerie jusqu’à la fin du mois d’octobre. Constituée de publications et d’affiches de différents formats, le corpus du TDC célèbre la typographie sous toutes ses formes, dans de multiples langues. Pour l’exposition, les vainqueurs du TDC ont…

Feed

Les filtres Noir & Blanc d’Inès Longevial pour le Grand Palais

À l’occasion de l’exposition Noir & Blanc : une esthétique de la photographie, interrompue en ce moment, le Grand Palais a collaboré avec l’artiste peintre Inès Longevial pour créer des masques animés en noir et blanc, en réalité augmentée, à utiliser dans des stories. Ils sont disponibles depuis le compte…

Ressources

PERGRAPHICA® lance Catching Feels, un nouveau Lookbook présentant ses papiers premium

Pour tous les créatifs, le lancement d’un nouveau lookbook est un évènement. Ces ouvrages servent à présenter l’ensemble de leurs réalisations et permettent aussi de démontrer les qualités d’impression et d’ennoblissement des papiers utilisés. Un lookbook est donc en définitive une véritable vitrine pour les directeurs artistiques, les maisons d’édition…

Quelles nouveautés pour les applications Adobe en 2021 ?

D’Illustrator sur Ipad aux Neural Filters de Photoshop, les annonces faites lors d’Adobe MAX démontrent une tendance déjà à l’oeuvre depuis plusieurs années chez Adobe : celle de l’effacement des contraintes techniques, pour une plus grande autonomie face aux outils de création. Exacerbée par Adobe Sensei, l’IA développée par l’entreprise…

Fedrigoni regroupe tous ses papiers dans la Paper Box

La célèbre marque italienne de papier créatif Fedrigoni vient tout juste de lancer sa Paper Box, un catalogue contenant l’ensemble des papiers créatifs de la marque. Présentée dans le cadre de la Packaging Première Collection, un événement sur deux jours (29 et 30 octobre) consacré au packaging de luxe au…