Les 6e Rencontres de l’illustration de Strasbourg s’invitent chez vous

La fin du mois de mars n’a pas définitivement sonné le glas des 6e Rencontres de l’Illustration de Strasbourg. Fort heureusement pour nous, le festival a numérisé 4 de ses expositions : Le dessin de presse satirique en France de 1960 à 2003, Le grand sommet des micronations, Tourner la page et Silence on croque ! Exposition d’Adrià Fruitos. Tel un visiteur lambda, nous sommes invités à déambuler dans des espaces d’exposition virtuels, à faire des pauses devant des œuvres, des cartels, bref, à récupérer certains réflexes oubliés. Alors que nous ne remettrons pas les pieds dans une salle d’exposition de sitôt, nous remercions les Rencontres de l’Illustration de Strasbourg pour leur générosité !


Le dessin de presse satirique en France de 1960 à 2003

L’exposition présentée au Musée Tomi Ungerer revient sur l’histoire riche et dense du dessin de presse satirique en France. D’Hara-Kiri à Charlie Hebdo en passant par le Canard Enchaîné, les moins connus l’Enragé ou la Grosse Bertha, l’exposition honore l’impertinence à la Française. Les 140 œuvres et documents présentés permettent également d’apercevoir l’importance donnée au dessin de presse satirique dans les journaux français généralistes, comme Libération, Paris Match ou l’Humanité. En montrant la diversité graphique de ce registre de l’illustration, l’exposition nous invite aussi à nous questionner sur l’évolution de la liberté d’expression dans la presse française.

Cliquez sur l’image pour accéder à l’exposition


Le grand sommet des micronations

Chaque année, l’association Central Vapeur, affiliée aux Rencontres de l’Illustration de Strasbourg, dévoile « Le grand sommet des micronations« . Sous cette appellation inoffensive se cache en fait un projet politique de grande envergure : dans la capitale européenne, 40 illustrateurs.trices sont invités à inventer les étendards de 40 micronations, qui bien que fictives, sont autant d’utopies, de contre-utopies, de réactions à l’ordre établi ! Dans un format imposé, celui du kakémono, et selon des contraintes de couleurs, les artistes déploient leurs rêves, leurs divagations ou au contraire, leurs désirs politiques bien précis. L’exposition virtuelle présente l’ensemble de ces créations dissidentes dans l’escalier monumental de la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.

Cliquez sur l’image pour accéder à l’exposition


Tourner la page

L’atelier d’illustration de la Haute École des Arts du Rhin place l’expérience sensible de lecture au cœur de ses réflexions. Les 18 étudiant.e.s diplômé.e.s en 2020 dévoilent ainsi leurs travaux en lien avec cette thématique, pour témoigner de leurs recherches et expérimentations. Après une année passée derrière leurs écrans, ils avaient à cœur de montrer leurs travaux, et renouer avec l’expérience sensible que procure le livre et le papier. Bien que virtuelle, l’exposition « Tourner la page » permet tout de même d’appréhender certains de ces aspects, notamment à travers des vidéos, montrant chacune les réalisations des étudiants.

Cliquez sur l’image pour accéder à l’exposition


Silence, on croque ! Exposition d’Adria Fruitos

Illustrateur jeunesse espagnol à ses débuts, Adrià Fruitós s’installe en 2008 à Strasbourg. Depuis, il travaille principalement pour la presse nationale et internationale : Le Monde, l’Express, l’Obs, Libération, The New York Times… Son travail a également été présenté en Europe et à New York. L’exposition présente ses récents travaux, marqués par l’actualité. De l’élection américaine aux crises sanitaire et migratoire, en passant par Black Lives Matter, Adrià Fruitós traite de la variété des sujets sociaux, politiques et économiques de notre époque. Avec un trait net et une palette de couleurs réduite, ses dessins vont droit au but. Leur caractère explicite laisse cependant de la place à la poésie ou à l’humour.

Cliquez sur l’image pour accéder à l’exposition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

Du 17 au 22 mai → Salon : 11e édition des Puces Typo – En ligne

Les Puces Typo sont de retour ! L’évènement organisé par le Campus Fonderie de l’Image et le graphiste Simon Renaud revient du 17 au 22 mai avec une version 100% en ligne. Une seconde édition virtuelle, la dernière avant des retrouvailles physiques, on l’espère. Désormais incontournables, les Puces Typo rassemblent…

Jusqu’au 19 juin → Exposition : Fonds International d’objets imprimés de petite taille – La Station (Nice)

Jusqu’au 19 juin, La Station, espace niçois d’exposition d’art contemporain, présente Fonds International d’objets imprimés de petite taille. Conçue par Sacha Léopold, François Havegeer (Syndicat) et Quentin Schmerber, l’exposition propose de raconter une autre histoire du graphisme, ou l’intelligence de la forme, de la réalisation, des matériaux et de l’expérimentation,…

Feed

8 templates de designers dénichés sur Canva

Fondé en 2012 à Sydney par la graphiste Melanie Perkins, ses associés Clifford Obrecht et Cameron Adams, Canva permet de créer rapidement et facilement tout un ensemble d’éléments graphiques. Du flyer à l’affiche en passant par les assets pour les réseaux sociaux et les logos, la plateforme en ligne offre…

L’appel à projet pour participer à France Design Week est en ligne

En prévision de l’évènement France Design Week, 3 semaines consacrées à la promotion du design français, ses organisateurs lancent un appel à projets. Du 7 au 28 septembre prochains, 13 structures représentantes par région fédèreront les acteurs de leur territoire, dans le but de promouvoir le design auprès des professionnels…

🏁 Pictoplasma lance le #CharacterFlags challenge

Chaque année, avant l’annonce officielle de sa programmation, le festival berlinois de création de personnage Pictoplasma, a pour coutume de lancer un défi à sa communauté. Pour 2021, il invite artistes, designers ou illustrateurs à participer au #CharacterFlags challenge. Les 30 gagnants verront leur drapeau décorer les rues de Berlin…

Surry Hills : pour les fines gueules et amateurs de design

Dans le cadre du prochain numéro d’étapes: à paraître en mai prochain et disponible en pré-commande ici jusqu’au 17 mai, nous publions un extrait de notre Dossier Géo consacré à Sydney. En plus de présenter quelques-uns des graphistes les plus en vogue de la métropole australienne, il liste certains de ses lieux incontournables. Nous vous en présentons ici un extrait. On peine aujourd’hui à imaginer que le quartier de Surry…

Ressources

8 templates de designers dénichés sur Canva

Fondé en 2012 à Sydney par la graphiste Melanie Perkins, ses associés Clifford Obrecht et Cameron Adams, Canva permet de créer rapidement et facilement tout un ensemble d’éléments graphiques. Du flyer à l’affiche en passant par les assets pour les réseaux sociaux et les logos, la plateforme en ligne offre…