Les 6e Rencontres de l’illustration de Strasbourg s’invitent chez vous

La fin du mois de mars n’a pas définitivement sonné le glas des 6e Rencontres de l’Illustration de Strasbourg. Fort heureusement pour nous, le festival a numérisé 4 de ses expositions : Le dessin de presse satirique en France de 1960 à 2003, Le grand sommet des micronations, Tourner la page et Silence on croque ! Exposition d’Adrià Fruitos. Tel un visiteur lambda, nous sommes invités à déambuler dans des espaces d’exposition virtuels, à faire des pauses devant des œuvres, des cartels, bref, à récupérer certains réflexes oubliés. Alors que nous ne remettrons pas les pieds dans une salle d’exposition de sitôt, nous remercions les Rencontres de l’Illustration de Strasbourg pour leur générosité !


Le dessin de presse satirique en France de 1960 à 2003

L’exposition présentée au Musée Tomi Ungerer revient sur l’histoire riche et dense du dessin de presse satirique en France. D’Hara-Kiri à Charlie Hebdo en passant par le Canard Enchaîné, les moins connus l’Enragé ou la Grosse Bertha, l’exposition honore l’impertinence à la Française. Les 140 œuvres et documents présentés permettent également d’apercevoir l’importance donnée au dessin de presse satirique dans les journaux français généralistes, comme Libération, Paris Match ou l’Humanité. En montrant la diversité graphique de ce registre de l’illustration, l’exposition nous invite aussi à nous questionner sur l’évolution de la liberté d’expression dans la presse française.

Cliquez sur l’image pour accéder à l’exposition


Le grand sommet des micronations

Chaque année, l’association Central Vapeur, affiliée aux Rencontres de l’Illustration de Strasbourg, dévoile « Le grand sommet des micronations« . Sous cette appellation inoffensive se cache en fait un projet politique de grande envergure : dans la capitale européenne, 40 illustrateurs.trices sont invités à inventer les étendards de 40 micronations, qui bien que fictives, sont autant d’utopies, de contre-utopies, de réactions à l’ordre établi ! Dans un format imposé, celui du kakémono, et selon des contraintes de couleurs, les artistes déploient leurs rêves, leurs divagations ou au contraire, leurs désirs politiques bien précis. L’exposition virtuelle présente l’ensemble de ces créations dissidentes dans l’escalier monumental de la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.

Cliquez sur l’image pour accéder à l’exposition


Tourner la page

L’atelier d’illustration de la Haute École des Arts du Rhin place l’expérience sensible de lecture au cœur de ses réflexions. Les 18 étudiant.e.s diplômé.e.s en 2020 dévoilent ainsi leurs travaux en lien avec cette thématique, pour témoigner de leurs recherches et expérimentations. Après une année passée derrière leurs écrans, ils avaient à cœur de montrer leurs travaux, et renouer avec l’expérience sensible que procure le livre et le papier. Bien que virtuelle, l’exposition « Tourner la page » permet tout de même d’appréhender certains de ces aspects, notamment à travers des vidéos, montrant chacune les réalisations des étudiants.

Cliquez sur l’image pour accéder à l’exposition


Silence, on croque ! Exposition d’Adria Fruitos

Illustrateur jeunesse espagnol à ses débuts, Adrià Fruitós s’installe en 2008 à Strasbourg. Depuis, il travaille principalement pour la presse nationale et internationale : Le Monde, l’Express, l’Obs, Libération, The New York Times… Son travail a également été présenté en Europe et à New York. L’exposition présente ses récents travaux, marqués par l’actualité. De l’élection américaine aux crises sanitaire et migratoire, en passant par Black Lives Matter, Adrià Fruitós traite de la variété des sujets sociaux, politiques et économiques de notre époque. Avec un trait net et une palette de couleurs réduite, ses dessins vont droit au but. Leur caractère explicite laisse cependant de la place à la poésie ou à l’humour.

Cliquez sur l’image pour accéder à l’exposition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

24 avril > 5 septembre – Balade en ville, design des bancs

Le Musée de design et d’arts appliqués contemporains (mudac) de Lausanne organise plusieurs promenades en ville à la découverte d’un élément central du mobilier urbain : les bancs. Lieux de passage ou de rassemblement, ils sont indispensables à la ville, à ses usagers et doivent avoir une visée avant tout…

19 & 20 avril – Écrire l’intelligence artificielle, deux journées de conférences en ligne

L’ÉSAD d’Amiens propose en ce mois d’avril une dizaine de conférences, trois jours de workshops et une exposition afin d’ouvrir une réflexion sur la thématique : Le champ du signe [Écrire l’intelligence artificielle]. À travers des perspectives créatives, critiques, prospectives et pédagogiques, les intervenants questionneront la conception «avec» et «par»…

18 > 31 mars – 6e Rencontres de l’Illustration de Strasbourg

Rare évènement à être maintenu en 2021, les Rencontres de l’Illustration de Strasbourg auront bel et bien lieu du 18 au 31 mars dans la capitale européenne. Grand rendez-vous dédié à l’Illustration, elles invitent chaque année plusieurs milliers de spectateurs à visiter les expositions réparties entre le Musée Tomi Ungerer,…

Feed

Les éditions Pyramyd fêtent leurs 20 ans !

20 ans que les éditions Pyramyd publient des ouvrages graphiques et artistiques, pédagogiques et didactiques, mais surtout, nous font découvrir le meilleur de la création visuelle ! Parmi les centaines de livres édités, nous nous souvenons du récent Conversation avec Paul Cox de Sarah Mattera, de leur tout dernier Guide…

Les candidatures pour la 52e édition du Club des DA sont ouvertes

Il va sans dire que cette 52e édition du Club des DA sera spéciale. Recueillant les créations parues entre le 1er avril 2020 et le 30 avril 2021, les diverses opérations de communication réalisées pendant cette période ont pour la plupart été impactées par la Covid-19. Il est peut être encore un…

Ressources