Les dédales du 9e art avec la rétrospective Chris Ware

Jusqu’au 10 octobre, la Bibliothèque publique d’information Centre Pompidou accueille l’exposition Chris Ware du bédéaste de renom. Le monde de l’Américain, nourri de références à l’imprimé, à l’architecture et au graphisme, prend place dans un parcours chronologique. De Quimby the Mouse, à Building Stories, en passant par Jimmy Corrigan, les trames narratives se déploient au sein d’une scénographie structurée et architecturale. Planches originales, objets graphiques, maquettes, exemplaires de bandes dessinées, ou encore enregistrements sonores explicitant les créations… Voici plusieurs des éléments présents dans cette rétrospective, élaborée en étroite collaboration avec l’artiste.

Exposition “Chris Ware”. Bibliothèque publique d’information Centre Pompidou © Hervé Veronese Centre Pompidou.


L’aventure de Chris Ware


Dès l’entrée dans l’exposition “Chris Ware”, nous plongeons dans un monde labyrinthique. Au plafond et au sol du vestibule, se trouvent une cosmogonie de la voûte céleste dessinée par le bédéaste, et une constellation de pictogrammes wariens. L’aventure de Chris Ware débute avec l’Acme Novelty Library. Cette série de bande dessinées est publiée depuis 1993 sous forme de comic book et dans des formats de plus en plus variés. Nourrie d’un humour caustique et de références à l’univers de la presse et de l’imprimé, elle inclut parfois de fausses planches de publicité, préfaces et postfaces. Aux murs de l’exposition, des planches originales aux traces de crayon bleuté invitent à découvrir les premiers personnages de l’artiste, développés au cours de cette première aventure éditoriale. Quimby the Mouse évoque l’histoire des toutes les souris de la bande dessinée. Jimmy Corrigan est un anti-héros hanté par son double fantasmé triomphant. Dans la deuxième salle de l’exposition, l’univers de Jimmy Corrigan, the Smartest Kid on Earth, ouvrage ayant popularisé l’artiste, se déploie. Figurines en plastique de ce personnage en quête d’un père, tout comme Chris Ware, agrandissements en couleur de pages de la bande dessinée et maquette originale présentée à l’éditeur de Panthéon Books, Dan Frank, intègrent une scénographie de l’agence Maciej Fiszer, aussi structurée que les planches.

Exposition “Chris Ware”. Bibliothèque publique d’information Centre Pompidou © Hervé Veronese Centre Pompidou.


De l’objet livre au livre-objet


Artiste du neuvième art, Chris Ware puise la complexité de ses créations dans sa maîtrise de l’imprimé, de l’objet livre au livre objet, du format à la mise en page, de l’impression au façonnage. “Je prends beaucoup plus de plaisir à fabriquer des choses qu’à les dessiner” affirme-t-il. Building Stories, roman graphique présenté dans la troisième salle de l’exposition, se présente sous forme d’un coffret en carton contenant 14 formats illustrés, tous différents. La rigueur du trait de Chris Ware, le complexité de la construction graphique et typographique de ses récits et son attrait pour l’architecture, font de Building Stories un espace aux multiples narrations, un monde qui s’organise sous le regard du spectateur et de la spectatrice. La maquette de l’immeuble et ses plans, créés par l’artiste inspiré par les boîtes mondes de Joseph Cornell, s’invitent dans l’exposition. Si Building Stories conte l’histoire d’un immeuble de Chicago, il est aussi, en l’absence de lien séquentiel évident entre les différents livrets, une histoire à (re)construire par le lecteur et la lectrice.

Exposition “Chris Ware”. Bibliothèque publique d’information Centre Pompidou © Hervé Veronese Centre Pompidou.


Florilège de récits parallèles


Grâce à ses découpages ludiques, Chris Ware fait cohabiter récits parallèles et multi-histoires. L’exposition se clôt avec des extraits de la série de 25 couvertures conçue par l’artiste pour The New Yorker. Commandées par Françoise Mouly, directrice artistique du journal et co-créatrice de la revue de bande dessinée d’avant-garde RAW, elles incluent chacune un lien avec la ou les précédentes. Si les histoires de Chris Ware sont souvent empreintes de mélancolie, elles sont ponctuées de traits d’esprit et se distinguent par une approche emphatique des personnages, qui rend les récits de l’artiste aussi sensibles qu’émouvants.

Exposition “Chris Ware”. Bibliothèque publique d’information Centre Pompidou © Hervé Veronese Centre Pompidou.
Exposition “Chris Ware”. Bibliothèque publique d’information Centre Pompidou © Hervé Veronese Centre Pompidou.
Exposition “Chris Ware”. Bibliothèque publique d’information Centre Pompidou © Hervé Veronese Centre Pompidou.
Exposition “Chris Ware”. Bibliothèque publique d’information Centre Pompidou © Hervé Veronese Centre Pompidou.
Chris Ware. Building Stories Anatomy. 2003
Chris Ware. Jimmy Corrigan.
Chris Ware. Monograph.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Agenda

Du 21 au 27 août 2022 → Rencontres internationales de Lure – La Chancellerie (Lurs-en-Provence)

La 70e édition des Rencontres de Lure porte sur la thématique des générations humaines, techniques et (typo)graphiques. Passage de la photocomposition à la Publication Assistée par Ordinateur, apparition de la typographie variable, dialogue entre le web et le print… Voici quelques-unes des thématiques développées par les conférencier·ères. La chercheuse et…

Les 27 et 28 août 2022 → Paréidolie ‣ Salon international du dessin contemporain – Château de Servières (Marseille)

Le salon international du dessin contemporain, Paréidolie, revient à Marseille pour une neuvième édition. Il réunit 14 galeries françaises et européennes. Une programmation associée, incluant plusieurs cartes blanches, est à découvrir. Un espace au sein du salon est dédié au dessin vidéographique. Enfin, le travail du duo d’artistes Magali Daniaux…

Jusqu’au 15 janvier 2023 → Unidentified Flying Object (UFO), performer l’architecture – Frac Centre-Val de Loire (Orléans)

Le Frac Centre-Val de Loire organise une exposition monographique présentant les œuvres du groupe d’architectes italiens UFO. Investissant différents champs d’expression comme le design, la bande-dessinée, l’architecture ou encore le cinéma, UFO imagine des créations au service d’une contre communication politique. Créé en 1967, ce mouvement de design radical, faisant…

Du 15 juillet au 11 décembre 2022 → Triennale de Milan – Milan

La 23e exposition internationale de la Triennale de Milan « Inconnus inconnus. Une introduction aux mystères » est placée sous le commissariat d’Ersilia Vaudo, astrophysicienne, et de Francis Kéré, architecte. Elle est dédiée à notre part d’ignorance, avec des sujets qui vont de l’évolution des villes à celle des océans,…

Du 7 juillet au 8 janvier 2022 → Nanda Vigo, l’espace intérieur – Musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux (Bordeaux)

Le musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux consacre une exposition immersive à Nanda Vigo. Plusieurs environnements et installations historiques, démolis pour la plupart, sont reconstitués et mêlent verre, aluminium, miroir ou encore néons. Est aussi présentée, la série d’objets iconiques que sont les sculptures géométriques de l’artiste,…

Feed

Pour une philosophie visuelle avec Ruida Si

Designer graphique et illustratrice diplômée de l’école Conte et de Musashino Art University, Ruida Si publie aux éditions Lars Müller Publishers “Visual Philosophy. Thoughts on I and We”. Tentative de penser graphiquement la manière dont se déploie la vie et dont est structuré notre monde, l’ouvrage explore les possibilités de…

Trois plateformes de recherche en design

La recherche en design a la caractéristique d’être interdisciplinaire. Elle mêle une approche contemporaine du design – théorique et pratique – aux sciences humaines et sociales. Développée dans les universités, les écoles ou de manière indépendante, la recherche en design se diffuse de façon classique à travers des revues de…

Les 37 sélectionné·es du Marché d’objets graphiques

Le Marché d’objets graphiques d’étapes: a lieu les 3 et 4 septembre à la Cité Fertile de Pantin. 37 designers, studios, créateurs, créatrices et éditions ont été sélectionné·es pour participer à cet événement. Ils et elles proposent à la vente des objets graphiques de toutes sortes : céramiques, impressions, objets…

Roxane Jubert et la typographie sur France Culture

La graphiste et typographe Roxane Jubert intervient dans l’émission “Sans oser demander” sur France Culture. Diplômée d’un doctorat en histoire de l’art de la Sorbonne, elle a étudié la typographie à l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs, l’ANRT et à l’école Estienne. Elle est chercheuse et enseigne à l’École nationale…

Ressources

Trois plateformes de recherche en design

La recherche en design a la caractéristique d’être interdisciplinaire. Elle mêle une approche contemporaine du design – théorique et pratique – aux sciences humaines et sociales. Développée dans les universités, les écoles ou de manière indépendante, la recherche en design se diffuse de façon classique à travers des revues de…

Roxane Jubert et la typographie sur France Culture

La graphiste et typographe Roxane Jubert intervient dans l’émission “Sans oser demander” sur France Culture. Diplômée d’un doctorat en histoire de l’art de la Sorbonne, elle a étudié la typographie à l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs, l’ANRT et à l’école Estienne. Elle est chercheuse et enseigne à l’École nationale…

Le design indiscipliné avec le podcast Dessin Dessein

Le trente-deuxième épisode du podcast portant sur le design “Dessin Dessein” vient de paraître. Créé par Laure Choquer en 2019, “Dessin Dessein” donne la parole à différents designers, chercheur·euses ou encore enseignant·es et interroge le design comme champ interdisciplinaire, mêlant sciences et sciences humaines. Fondé en 2019 par Laure Choquer,…