Les dédales du 9e art avec la rétrospective Chris Ware

Jusqu’au 10 octobre, la Bibliothèque publique d’information Centre Pompidou accueille l’exposition Chris Ware du bédéaste de renom. Le monde de l’Américain, nourri de références à l’imprimé, à l’architecture et au graphisme, prend place dans un parcours chronologique. De Quimby the Mouse, à Building Stories, en passant par Jimmy Corrigan, les trames narratives se déploient au sein d’une scénographie structurée et architecturale. Planches originales, objets graphiques, maquettes, exemplaires de bandes dessinées, ou encore enregistrements sonores explicitant les créations… Voici plusieurs des éléments présents dans cette rétrospective, élaborée en étroite collaboration avec l’artiste.

Exposition “Chris Ware”. Bibliothèque publique d’information Centre Pompidou © Hervé Veronese Centre Pompidou.


L’aventure de Chris Ware


Dès l’entrée dans l’exposition “Chris Ware”, nous plongeons dans un monde labyrinthique. Au plafond et au sol du vestibule, se trouvent une cosmogonie de la voûte céleste dessinée par le bédéaste, et une constellation de pictogrammes wariens. L’aventure de Chris Ware débute avec l’Acme Novelty Library. Cette série de bande dessinées est publiée depuis 1993 sous forme de comic book et dans des formats de plus en plus variés. Nourrie d’un humour caustique et de références à l’univers de la presse et de l’imprimé, elle inclut parfois de fausses planches de publicité, préfaces et postfaces. Aux murs de l’exposition, des planches originales aux traces de crayon bleuté invitent à découvrir les premiers personnages de l’artiste, développés au cours de cette première aventure éditoriale. Quimby the Mouse évoque l’histoire des toutes les souris de la bande dessinée. Jimmy Corrigan est un anti-héros hanté par son double fantasmé triomphant. Dans la deuxième salle de l’exposition, l’univers de Jimmy Corrigan, the Smartest Kid on Earth, ouvrage ayant popularisé l’artiste, se déploie. Figurines en plastique de ce personnage en quête d’un père, tout comme Chris Ware, agrandissements en couleur de pages de la bande dessinée et maquette originale présentée à l’éditeur de Panthéon Books, Dan Frank, intègrent une scénographie de l’agence Maciej Fiszer, aussi structurée que les planches.

Exposition “Chris Ware”. Bibliothèque publique d’information Centre Pompidou © Hervé Veronese Centre Pompidou.


De l’objet livre au livre-objet


Artiste du neuvième art, Chris Ware puise la complexité de ses créations dans sa maîtrise de l’imprimé, de l’objet livre au livre objet, du format à la mise en page, de l’impression au façonnage. “Je prends beaucoup plus de plaisir à fabriquer des choses qu’à les dessiner” affirme-t-il. Building Stories, roman graphique présenté dans la troisième salle de l’exposition, se présente sous forme d’un coffret en carton contenant 14 formats illustrés, tous différents. La rigueur du trait de Chris Ware, le complexité de la construction graphique et typographique de ses récits et son attrait pour l’architecture, font de Building Stories un espace aux multiples narrations, un monde qui s’organise sous le regard du spectateur et de la spectatrice. La maquette de l’immeuble et ses plans, créés par l’artiste inspiré par les boîtes mondes de Joseph Cornell, s’invitent dans l’exposition. Si Building Stories conte l’histoire d’un immeuble de Chicago, il est aussi, en l’absence de lien séquentiel évident entre les différents livrets, une histoire à (re)construire par le lecteur et la lectrice.

Exposition “Chris Ware”. Bibliothèque publique d’information Centre Pompidou © Hervé Veronese Centre Pompidou.


Florilège de récits parallèles


Grâce à ses découpages ludiques, Chris Ware fait cohabiter récits parallèles et multi-histoires. L’exposition se clôt avec des extraits de la série de 25 couvertures conçue par l’artiste pour The New Yorker. Commandées par Françoise Mouly, directrice artistique du journal et co-créatrice de la revue de bande dessinée d’avant-garde RAW, elles incluent chacune un lien avec la ou les précédentes. Si les histoires de Chris Ware sont souvent empreintes de mélancolie, elles sont ponctuées de traits d’esprit et se distinguent par une approche emphatique des personnages, qui rend les récits de l’artiste aussi sensibles qu’émouvants.

Exposition “Chris Ware”. Bibliothèque publique d’information Centre Pompidou © Hervé Veronese Centre Pompidou.
Exposition “Chris Ware”. Bibliothèque publique d’information Centre Pompidou © Hervé Veronese Centre Pompidou.
Exposition “Chris Ware”. Bibliothèque publique d’information Centre Pompidou © Hervé Veronese Centre Pompidou.
Exposition “Chris Ware”. Bibliothèque publique d’information Centre Pompidou © Hervé Veronese Centre Pompidou.
Chris Ware. Building Stories Anatomy. 2003
Chris Ware. Jimmy Corrigan.
Chris Ware. Monograph.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Agenda

Du 2 au 11 décembre 2022 → Laterna Magica – Marseille

Le mythique festival Laterna Magica s’installe aux quatre coins de Marseille pour une 19e édition. Organisé par Fotokino, il fait dialoguer illustration, cinéma, graphisme, arts plastiques, design et édition. Cette année, la dessinatrice et peintre Alexandra Duprez expose son travail au Studio Fotokino, le graphiste Benoît Bodhuin propose un workshop,…

Les 24 novembre et 8 décembre 2022 → Cycle thématique : enjeux environnementaux des arts numériques – Stereolux (Nantes)

Proposé par le Stereolux, le cycle thématique “Enjeux environnementaux des arts numériques” vise à interroger l’impact écologique de l’art numérique. Le 24 novembre, une journée est consacrée à l’enjeu de l’éco-conception dans les arts numériques. Elle rassemble Benoît Ruiz, Juliette Bibasse, Barthélemy Antoine-Lœff, Cédric Carles, Fanny Legros, ainsi que Stéphanie…

Jusqu’au 30 décembre 2022 → De Garamont aux Garamond(s) : une aventure typographique – Bibliothèque Mazarine (Paris)

Plus de deux cents polices numériques se réclament aujourd’hui du Garamond, qui est loin d’être une police unique, contrairement à ce que l’on pense souvent. Les Garamonds doivent leur origine à Claude Garamont, tailleur et fondeur de caractères du XVIe siècle. L’exposition “De Garamont aux Garamond(s) : une aventure typographique”…

Jusqu’au 19 février 2023 → Haettenschweiler de A à Z ‣ créateur de caractères, graphiste et artiste – Museum für Gestaltung Zürich (Zürich)

Le musée du Design de Zurich expose les travaux de Walter F. Haettenschweiler. Dans les années 1950, le dessinateur de caractères conçoit le Schmalfette Grotesk, utilisé comme police système par Microsoft. Il édite avec Armin Haab les ouvrages « Lettera » présentant leurs propres créations de caractères et versions rééditées.…

Feed

Une infographie de la littérature

Chercheur en littérature au CNRS, Alexandre Gefen publie avec Guillemette Crozet, datadesigner et infographe, l’ouvrage “La littérature, une infographie” aux éditions CNRS. Du nombre de mots moyen par phrase chez Proust, aux écrivain·es les plus suivi·es sur les réseaux sociaux, en passant par le nombre total de personnages de différents…

Graphisme japonais et modernité

Invités à la Maison de la culture du Japon le 22 septembre 2022, Michel Bouvet enseignant et commissaire d’exposition, et Diego Zaccaria, docteur en histoire de l’art et fondateur du Mois du graphisme d’Échirolles, retracent l’histoire du graphisme japonais de 1945 à nos jours. Dans une conférence rediffusée en ligne…

Ressources

Graphisme japonais et modernité

Invités à la Maison de la culture du Japon le 22 septembre 2022, Michel Bouvet enseignant et commissaire d’exposition, et Diego Zaccaria, docteur en histoire de l’art et fondateur du Mois du graphisme d’Échirolles, retracent l’histoire du graphisme japonais de 1945 à nos jours. Dans une conférence rediffusée en ligne…

Blaze Type fait rayonner les variables

Créé en 2016, le format de police variable permet de modifier une fonte selon plusieurs axes, comme celui de la graisse ou encore de la chasse. Adopté par certain·es typographes et fonderies, comme Blaze Type, il offre plus de liberté à l’utilisateur de police, notamment en termes de Responsive Design.…