Les dessous de la création de l’affiche des Puces Typo #10 avec Pénélope Isnard

Les Puces Typo, le salon de la typographie et de l’édition indépendante, qui réunit chaque année au Campus Fonderie de l’Image une quarantaine d’exposant-es typographes, imprimeur-euses, dessinateur-trices de caractères, designers, éditeur-trices indépendant-es, fête cette année ses 10 ans. Pour marquer cette édition anniversaire, dès le 16 mai les derniers travaux des typographes, éditeurs et lettreurs exposant cette année seront visibles en ligne. Ce sera aussi le moment du lancement d’une plateforme digitale d’échanges créatifs autour de la typographie, proposée par l’école, entre les professionnel-les, les étudiant-es et le public, ouverte et animée jusque fin juin.


Comme tous les ans, l’affiche officielle est conçue et réalisée par un ou une étudiant-e du Campus, suite à une sélection par un jury de professionnel-les du design graphique. Avant la sélection du jury, les étudiant-es suivent un workshop d’une semaine, pendant lequel ils et elles apprennent à concevoir des signes, à transmettre un message en affiche et répondre à une commande. Cette année, les étudiant-es de Mastère 1 Directeur-e de création en design graphique ont suivi du 24 au 28 février le workshop Form unfollows function, animé par Simon Renaud, designer et typographe qui est également co-curateur de l’International Type Symposium (Colloque international de typographie) au Campus Fonderie de l’Image et par Vincent Desclaux, designer graphique. Entre expérimentation de nouveaux gestes et outils, conception de grilles pour donner naissance à des formes, recherche de formes à partir de supports variés et création de caractères et de signes, les étudiant-es ont passé une semaine riche en apprentissage et en créativité.

Cette année, c’est l’affiche de Pénélope Isnard qui a été choisie par un jury composé de Léna Araguas et Alaric Garnier (Rotolux Press), Simon Renaud, Vincent Desclaux et Margot Mourrier Sanyas (responsable de la communication du Campus). Lors d’une interview réalisée par le Campus Fonderie de l’Image, Pénélope Isnard est revenue sur le workshop Form unfollows function et le processus créatif qui l’a menée à la réalisation de l’affiche. Nous en publions ici une partie. Retrouvez l’intégralité des réponses de Pénélope Isnard à propos de l’affiche en suivant ce lien.

workshop de création de l’affiche des Puces Typo avec Simon Renaud et Vincent Desclaux

Campus Fonderie de l’Image : Pénélope, tout d’abord félicitations, tu viens de remporter le concours d’affiche des Puces Typo ! Est-ce que tu pourrais nous en dire un peu plus sur ce que représente ton affiche ? Comment as-tu eu envie d’aborder les Puces Typo dans cette affiche ?

Pénélope Isnard : Alors tout d’abord merci beaucoup ! Il faut savoir que j’ai réalisé cette affiche dans le cadre d’un laboratoire typographique sous forme de workshop encadré par Simon Renaud et Vincent Desclaux. Le sujet de ce workshop était « Form unfollows function », ce qu’on peut littéralement traduire en français par « Les formes ne suivent pas les fonctions » ; l’idée étant de mieux déconstruire le sujet de la typographie pour trouver de nouvelles manières de l’exploiter. Petit à petit au cours de mes recherches je me suis posée la question sous cette forme : “ la typographie ne veut-elle dire quelque chose que parce qu’on lui donne du sens ? “. C’est donc cette idée que j’ai voulu creuser. La typographie, comme signes organisés pour la lecture, passe au second degré et devient motif là où la forme devient centrale et donne à l’affiche son sens. 

workshop de création de l’affiche des Puces Typo avec Simon Renaud et Vincent Desclaux

CFI : Concernant tes études, comment es-tu arrivée au Campus Fonderie de l’Image ? Tu as toujours eu un attrait pour le design graphique ? Quels sont selon toi les atouts de l’école ?

P.I : Avant le Campus Fonderie de l’Image, j’ai fait une MANAA à l’école Autograf et j’ai passé un BTS design graphique à l’école de Condé. J’ai une passion pour le dessin, les activités manuelles et les Arts appliqués depuis… toujours en fait. A partir du lycée j’ai su que je voulais me diriger vers cette filière, il n’y avait pas d’autres options envisageables. En sortie de BTS, je voulais continuer les études mais en ayant un pied dans le monde du travail. Pour cela, j’ai cherché une école qui proposait un cursus en alternance, on m’a parlé du Campus Fonderie de l’Image, notamment des événements organisés par l’école (cf : Les Puces de l’Illu – le festival de l’illustration, les conférences, et bien sûr Les Puces Typo), et des nombreux workshops. Je me sui rendue aux Journées Portes Ouvertes de l’école , j’ai découvert les locaux et on a pu imprimer nous-même en sérigraphie des totebags avec l’affiche des Puces de l’Illu. Je pense que c’est vraiment la multitude de rencontres, d’événements et d’activités qu’offre l’école qui m’a convaincue de m’inscrire. J’ai ensuite dû passer un entretien et chercher une entreprise, l’école proposait pas mal de solutions pour ça, c’était assez pratique. J’ai dû suivre une année de licence Designer-e en communication graphique écoresponsable afin de pouvoir intégrer le Mastère Directeur-e de création en design graphique.

workshop de création visuelle de pochette vinyle avec la formatrice Elsa Aupetit (Studio Kiosk)

CFI : Justement peux-tu nous dire où tu travailles en alternance ? Qu’est-ce qui te plaît le plus dans ce que tu y fais ?

P.I : Je travaille à Canal+ dans le studio Mycanal depuis deux ans maintenant. Nous réalisons tous les visuels qui sont sur la plateforme de streaming Web et des déclinaisons pour les autres devices. C’est un travail assez intensif, il faut être efficace et comprendre comment une image fonctionne, comment elle va être perçue par l’internaute ou le téléspectateur et la téléspectatrice. Nous sommes plusieurs alternants à travailler pour Mycanal. Ce travail nous permet de développer notre technique et nous apprenons comment fonctionne une charte et notamment son application Web. Aussi, nous recevons quelques commandes de création mais cela reste avant tout un travail d’exécution. C’est pour cela que je cherche une agence ou un studio pour ma dernière année d’alternance, de Mastère 2 en Directeur-e de Création en design graphique, afin d’évoluer et de renforcer mes qualités créatives et formelles ainsi que d’apprendre davantage d’aspect technique et managerial plus sur l’aspect créatif de notre métier : comment transmettre un brief à son équipe, comment l’écrire, comment inspirer les créatifs et créatives d’un studio, etc.

Retrouvez l’intégralité de l’interview sur le site du Campus Fonderie de l’Image

Site de Pénélope Isnard 
Instagram de Pénélope Isnard

Site officiel des Puces Typo
Événement Facebook des Puces Typo

illustration de Pénélope Isnard pour mycanal


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

11/7 > 1/11 – Anja Kaiser, Undisciplined toolkit. Design graphique et féminisme au Centre National du Graphisme Le Signe

La chercheuse et designer graphique féministe Anja Kaiser est à l’honneur tout l’été au Signe, Centre National du Graphisme. Par sa pratique elle soutient des projets et des commanditaires féministes et émancipateurs. En abordant le féminisme d’un point de vue historique et politique, la jeune femme entend questionner les représentations…

Waterfalls, une exposition en ligne de Thomas Danthony

Avec sa nouvelle exposition Waterfalls, Thomas Danthony nous invite dans une nouvelle sorte d’évasion virtuelle. En effet, dans ce parcours en ligne, il présente une série méditative sur les chutes d’eau, phénomène naturel qu’il observe, en tentant de capturer la beauté dans la surprise. Par leur verticalité, les chûtes d’eau…

1/07 > 29/08 – Joan Cornellà, Paris Solo Show à la Galerie Arts Factory

Le dessinateur de bande dessinée et illustrateur barcelonais Joan Cornellà a la gâchette facile quand il s’agit l’humour noir. Après une invasion des réseaux sociaux, plusieurs bandes dessinées et travaux éditoriaux, l’espagnol continue dans sa lancée et piétine avec jubilation le politiquement correct. Racisme, pauvreté, handicap, maladies, mutilation, Cornellà se…

01/07 > 23/09 – Rêves à la SLOW Galerie

Du 1er juillet au 23 septembre, la SLOW Galerie réunit 60 illustrateurs pour « Rêves », une exposition d’illustrations réalisées pendant le confinement. Les 60 personnalités qui s’y expriment sont autant de point de vue, d’esthétiques, de sensibilités, de désirs, de rêves en somme. La pratique du dessin a été pour ces…

Flux

Appel à projets pour la 7e édition du Colloque international de typographie

En préparation de la 7e édition du Colloque international de typographie, le Campus Fonderie de l’Image lance un appel à projets aux dessinateurs et dessinatrices de caractères, designers et typographes. En quelques années l’évènement s’est imposé auprès des professionnel-les et étudiant-es comme un rendez-vous incontournable des amateur-rices de typographie. Au…

Dans son nouvel e-book, Monotype donne des conseils pour optimiser le choix d’une police de caractères

La bibliothèque de polices en ligne Monotype vient tout juste de sortir un nouveau livre numérique intitulé «Comment être une marque de distribution compétitive dans une nouvelle réalité digitale». Suite à l’explosion du e-commerce constatée pendant l’épidémie de Covid-19, Monotype anticipe les futures attentes des utilisateur.rices et donne quelques conseils…

Ressources

Typologie, un nuancier de la typo française

Afin de mettre en avant la diversité et la singularité de la création de caractères française, le studio recto verso lance Typolgie, un nuancier de la typo. L’idée de reprendre ce format familier des graphistes est plutôt originale et bien trouvée pour mettre l’accent sur une discipline qui foisonne de…

POSE une webapp pour vous aider à illustrer des personnages

Si on n’ose pas se l’avouer, certains outils sont tout de même bien pratiques pour combler des lacunes en dessin. Dans ce registre, nous sommes tombés sur POSE. Cette webapp développée par le designer Gal Shir est d’une aide précieuse pour créer des personnages proportionnés. La principale difficulté lorsque l’on…