Les Diplômés : Adrien Ledoux & Maxime Matias, aka Studio Rimasùu

Chaque année, chez étapes:, nous proposons à l’automne un numéro spécial diplômes qui présente une sélection des projets de fin d’études réalisés par les étudiants en école d’art et de design. Mais que sont devenus ces jeunes graphistes dont nous avons été séduits par le projet et que nous avons eu la joie de passer dans nos colonnes au cours des années précédentes ? Nous avons mené l’enquête.

À eux deux, Adrien et Maxime forment le studio Rimasùu. Dans leurs projets de diplôme – obtenus en 2016 – ils se sont penchés sur la question de la perception olfactive et de sa traduction graphique. Dans un premier temps, ils collectent des avis subjectifs sur six types d’odeurs : douce, musquée, boisée, hespéridée, florale et épicée. Ils développent ensuite une série de posters en sérigraphie permettant l’identification visuelle des 45 molécules odorantes du champ des odeurs, un système de cartographie des perceptions olfactives inventé par Jean-Noël Jaubert. Ils reviennent sur leur parcours depuis la publication.

Site: www.rimasuu.com
Instagram: @rimasuu_std

Pouvez-vous nous raconter votre parcours depuis l’obtention du diplôme ?

Nous avons tous deux été diplômés des Arts Décoratifs de Paris, en Design Graphique. Depuis, nous avons lancé notre studio de création Rimasùu, avec la volonté d’allier des travaux commissionnés et nos recherches personnelles.

Notre premier projet a été une résidence artistique en Guadeloupe ; une belle opportunité de poursuivre nos recherches graphiques liées aux odeurs et aux parfums dans un nouvel environnement olfactif et culturel. L’objectif était double : transmission et recherche. Nous sommes intervenus dans une école primaire afin de réaliser des ateliers de création artistique en lien aux odeurs. Notre défi était de rendre accessibles et ludiques nos recherches précédentes afin que les enfants se les approprient et s’amusent. Par ailleurs, nous avons pu interviewer différents acteurs locaux sur leurs pratiques et leurs rapports aux odeurs dans leurs domaines (cultivateur de café, vanille, distillateur d’huiles essentielles…); et produire en réaction à ces rencontres.



Pourquoi aviez-vous choisi ces études ?

Nous avions tous deux, au-delà du design graphique, un attrait particulier pour la pluridisciplinarité : nous avons toujours apprécié le croisement des pratiques et des médiums. Pour nous, le graphisme doit s’exprimer en dialogue avec la photographie, la peinture, l’architecture, l’art olfactif…

Comment avez-vous vécu votre passage de l’école à l’insertion professionnelle ?

Très bien! Nous avons pris le temps de monter notre studio, de prendre du recul sur notre pratique et nos envies, de mettre en place nos idées. Cette année a été riche en rencontres, nous confortant dans nos projets. Nous avons réussi à poursuivre nos recherches olfactives tout en répondant en parallèle à des commandes plus restrictives, mais tout aussi intéressantes.



Avez-vous eu des retours suite à la publication du numéro ?

Nous avons eu l’occasion de rencontrer une agence créative qui nous a contactés, ce sera peut-être le point de départ de collaborations futures !

Souhaitez-vous continuer les recherches sur les interprétations graphiques des odeurs ?

Nos recherches liées à l’olfactif restent pour nous un fil rouge, que nous allons poursuivre cette année bien entendu. Nous travaillons entre autres, à la conception d’une édition reprenant notre travail réalisé lors de notre résidence en Guadeloupe, accompagnée d’une exposition.

Quels sont vos projets pour la suite ?

La rentrée a été marquée par notre installation dans de nouveaux locaux avec des amis designers, ainsi que de nouveaux projets. Nous travaillons notamment avec une jeune maison d’édition de mobiliers guadeloupéens nommée TIBAN. Nous travaillons sur ce projet conjointement avec le duo de designer dach&zephir, qui ont dessiné le premier objet éponyme de la marque. Nous avons pu rencontrer lors de notre passage en Guadeloupe les différents acteurs qui font vivre ce projet, du créateur de la maison, aux bûcherons qui sélectionnent les essences de bois, aux ébénistes qui lui donnent corps. Il était important pour nous d’avoir une vision très nette du contexte culturel lié à l’histoire de cet objet. À notre retour en métropole, nous avons travaillé sur l’identité visuelle de la marque et réalisé une série photographique. Nous avons également hâte de retranscrire notre expérience aux Antilles, sans doute sous la forme d’un livre et d’une exposition. On verra où le vent nous mènera !

Propos recueilli par Florian Bulou-Fezard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Agenda

Du 21 au 27 août 2022 → Rencontres internationales de Lure – La Chancellerie (Lurs-en-Provence)

La 70e édition des Rencontres de Lure porte sur la thématique des générations humaines, techniques et (typo)graphiques. Passage de la photocomposition à la Publication Assistée par Ordinateur, apparition de la typographie variable, dialogue entre le web et le print… Voici quelques-unes des thématiques développées par les conférencier·ères. La chercheuse et…

Les 27 et 28 août 2022 → Paréidolie ‣ Salon international du dessin contemporain – Château de Servières (Marseille)

Le salon international du dessin contemporain, Paréidolie, revient à Marseille pour une neuvième édition. Il réunit 14 galeries françaises et européennes. Une programmation associée, incluant plusieurs cartes blanches, est à découvrir. Un espace au sein du salon est dédié au dessin vidéographique. Enfin, le travail du duo d’artistes Magali Daniaux…

Jusqu’au 15 janvier 2023 → Unidentified Flying Object (UFO), performer l’architecture – Frac Centre-Val de Loire (Orléans)

Le Frac Centre-Val de Loire organise une exposition monographique présentant les œuvres du groupe d’architectes italiens UFO. Investissant différents champs d’expression comme le design, la bande-dessinée, l’architecture ou encore le cinéma, UFO imagine des créations au service d’une contre communication politique. Créé en 1967, ce mouvement de design radical, faisant…

Du 15 juillet au 11 décembre 2022 → Triennale de Milan – Milan

La 23e exposition internationale de la Triennale de Milan « Inconnus inconnus. Une introduction aux mystères » est placée sous le commissariat d’Ersilia Vaudo, astrophysicienne, et de Francis Kéré, architecte. Elle est dédiée à notre part d’ignorance, avec des sujets qui vont de l’évolution des villes à celle des océans,…

Du 7 juillet au 8 janvier 2022 → Nanda Vigo, l’espace intérieur – Musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux (Bordeaux)

Le musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux consacre une exposition immersive à Nanda Vigo. Plusieurs environnements et installations historiques, démolis pour la plupart, sont reconstitués et mêlent verre, aluminium, miroir ou encore néons. Est aussi présentée, la série d’objets iconiques que sont les sculptures géométriques de l’artiste,…

Feed

Trois plateformes de recherche en design

La recherche en design a la caractéristique d’être interdisciplinaire. Elle mêle une approche contemporaine du design – théorique et pratique – aux sciences humaines et sociales. Développée dans les universités, les écoles ou de manière indépendante, la recherche en design se diffuse de façon classique à travers des revues de…

Zone Mixte, le regard des femmes photographes de sport

Le Consulat Voltaire, en partenariat avec l’association Analog Sport, expose le travail des photographes de sport lauréates de l’appel à candidatures “Le sport dans l’objectif des femmes photographes”. Les travaux de 11 photographes portant sur différents types de sport, sportifs et sportives, se déploient sur les murs du lieu :…

Roxane Jubert et la typographie sur France Culture

La graphiste et typographe Roxane Jubert intervient dans l’émission “Sans oser demander” sur France Culture. Diplômée d’un doctorat en histoire de l’art de la Sorbonne, elle a étudié la typographie à l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs, l’ANRT et à l’école Estienne. Elle est chercheuse et enseigne à l’École nationale…

Le design indiscipliné avec le podcast Dessin Dessein

Le trente-deuxième épisode du podcast portant sur le design “Dessin Dessein” vient de paraître. Créé par Laure Choquer en 2019, “Dessin Dessein” donne la parole à différents designers, chercheur·euses ou encore enseignant·es et interroge le design comme champ interdisciplinaire, mêlant sciences et sciences humaines. Fondé en 2019 par Laure Choquer,…

Ressources

Trois plateformes de recherche en design

La recherche en design a la caractéristique d’être interdisciplinaire. Elle mêle une approche contemporaine du design – théorique et pratique – aux sciences humaines et sociales. Développée dans les universités, les écoles ou de manière indépendante, la recherche en design se diffuse de façon classique à travers des revues de…

Roxane Jubert et la typographie sur France Culture

La graphiste et typographe Roxane Jubert intervient dans l’émission “Sans oser demander” sur France Culture. Diplômée d’un doctorat en histoire de l’art de la Sorbonne, elle a étudié la typographie à l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs, l’ANRT et à l’école Estienne. Elle est chercheuse et enseigne à l’École nationale…

Le design indiscipliné avec le podcast Dessin Dessein

Le trente-deuxième épisode du podcast portant sur le design “Dessin Dessein” vient de paraître. Créé par Laure Choquer en 2019, “Dessin Dessein” donne la parole à différents designers, chercheur·euses ou encore enseignant·es et interroge le design comme champ interdisciplinaire, mêlant sciences et sciences humaines. Fondé en 2019 par Laure Choquer,…