Les Diplômés : Adrien Ledoux & Maxime Matias, aka Studio Rimasùu

Chaque année, chez étapes:, nous proposons à l’automne un numéro spécial diplômes qui présente une sélection des projets de fin d’études réalisés par les étudiants en école d’art et de design. Mais que sont devenus ces jeunes graphistes dont nous avons été séduits par le projet et que nous avons eu la joie de passer dans nos colonnes au cours des années précédentes ? Nous avons mené l’enquête.

À eux deux, Adrien et Maxime forment le studio Rimasùu. Dans leurs projets de diplôme – obtenus en 2016 – ils se sont penchés sur la question de la perception olfactive et de sa traduction graphique. Dans un premier temps, ils collectent des avis subjectifs sur six types d’odeurs : douce, musquée, boisée, hespéridée, florale et épicée. Ils développent ensuite une série de posters en sérigraphie permettant l’identification visuelle des 45 molécules odorantes du champ des odeurs, un système de cartographie des perceptions olfactives inventé par Jean-Noël Jaubert. Ils reviennent sur leur parcours depuis la publication.

Site: www.rimasuu.com
Instagram: @rimasuu_std

Pouvez-vous nous raconter votre parcours depuis l’obtention du diplôme ?

Nous avons tous deux été diplômés des Arts Décoratifs de Paris, en Design Graphique. Depuis, nous avons lancé notre studio de création Rimasùu, avec la volonté d’allier des travaux commissionnés et nos recherches personnelles.

Notre premier projet a été une résidence artistique en Guadeloupe ; une belle opportunité de poursuivre nos recherches graphiques liées aux odeurs et aux parfums dans un nouvel environnement olfactif et culturel. L’objectif était double : transmission et recherche. Nous sommes intervenus dans une école primaire afin de réaliser des ateliers de création artistique en lien aux odeurs. Notre défi était de rendre accessibles et ludiques nos recherches précédentes afin que les enfants se les approprient et s’amusent. Par ailleurs, nous avons pu interviewer différents acteurs locaux sur leurs pratiques et leurs rapports aux odeurs dans leurs domaines (cultivateur de café, vanille, distillateur d’huiles essentielles…); et produire en réaction à ces rencontres.



Pourquoi aviez-vous choisi ces études ?

Nous avions tous deux, au-delà du design graphique, un attrait particulier pour la pluridisciplinarité : nous avons toujours apprécié le croisement des pratiques et des médiums. Pour nous, le graphisme doit s’exprimer en dialogue avec la photographie, la peinture, l’architecture, l’art olfactif…

Comment avez-vous vécu votre passage de l’école à l’insertion professionnelle ?

Très bien! Nous avons pris le temps de monter notre studio, de prendre du recul sur notre pratique et nos envies, de mettre en place nos idées. Cette année a été riche en rencontres, nous confortant dans nos projets. Nous avons réussi à poursuivre nos recherches olfactives tout en répondant en parallèle à des commandes plus restrictives, mais tout aussi intéressantes.



Avez-vous eu des retours suite à la publication du numéro ?

Nous avons eu l’occasion de rencontrer une agence créative qui nous a contactés, ce sera peut-être le point de départ de collaborations futures !

Souhaitez-vous continuer les recherches sur les interprétations graphiques des odeurs ?

Nos recherches liées à l’olfactif restent pour nous un fil rouge, que nous allons poursuivre cette année bien entendu. Nous travaillons entre autres, à la conception d’une édition reprenant notre travail réalisé lors de notre résidence en Guadeloupe, accompagnée d’une exposition.

Quels sont vos projets pour la suite ?

La rentrée a été marquée par notre installation dans de nouveaux locaux avec des amis designers, ainsi que de nouveaux projets. Nous travaillons notamment avec une jeune maison d’édition de mobiliers guadeloupéens nommée TIBAN. Nous travaillons sur ce projet conjointement avec le duo de designer dach&zephir, qui ont dessiné le premier objet éponyme de la marque. Nous avons pu rencontrer lors de notre passage en Guadeloupe les différents acteurs qui font vivre ce projet, du créateur de la maison, aux bûcherons qui sélectionnent les essences de bois, aux ébénistes qui lui donnent corps. Il était important pour nous d’avoir une vision très nette du contexte culturel lié à l’histoire de cet objet. À notre retour en métropole, nous avons travaillé sur l’identité visuelle de la marque et réalisé une série photographique. Nous avons également hâte de retranscrire notre expérience aux Antilles, sans doute sous la forme d’un livre et d’une exposition. On verra où le vent nous mènera !

Propos recueilli par Florian Bulou-Fezard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

Du 28 au 30 janvier 2022 → P.A.G.E.S, Salon du livre d’artiste et de l’imprimé contemporain – Le Lavoir Numérique (Gentilly)

Du 28 au 30 janvier 2022, plus de 100 éditeur·trices, artistes et designer·euses seront présent·es au P.A.G.E.S, Salon du livre d’artiste et de l’imprimé contemporain à Genève. Au programme : des conférences, ateliers, performances, signatures… Ces 3 jours sont l’occasion de se procurer des publications d’art et de design, des…

Du 28 janvier au 5 juin 2022 → Exposition @annehorel – Le Lavoir Numérique (Gentilly)

Du 28 janvier au 5 juin, l’exposition « @annehorel » se déploie au Lavoir Numérique à Gentilly. Cette rétrospective de l’œuvre d’Anne Horel, artiste « Social Media » tel qu’elle se définit, explore ses créations qu’elle diffuse sur MySpace, Facebook, Snapchat, Vine, Instagram, YouTube, Twitter depuis maintenant 10 ans. Vidéos, installations et performances sont…

Le 23 janvier 2022 → Table ronde – Quel avenir pour l’écriture manuscrite et la poésie ? – Centre Pompidou-Metz (Metz)

Le 23 janvier 2022 à 15h se déroule une table ronde « Quel avenir pour l’écriture manuscrite et la poésie ? » au Centre Pompidou-Metz. Sont invité·es, le poète et chercheur Kenneth Goldsmith, l’artiste Pélagie Gbaguidi, le critique d’art Hans-Ulrich Obrist, ainsi que Thomas Huot-Marchand, directeur de l’atelier national de recherche typographique.…

Le 12 janvier à 10h → Conférence The great history of data representation – Université Paris Panthéon Sorbonne (Paris)

Le 12 janvier à 10h, Paul Kahn, professeur émérite de l’Université Northeastern à Boston, en histoire du design d’information, donne une série de trois conférences intitulée « The great history of data representation ». Trois séquences sont prévues : « Genealogy and Lineage », « Timelines » et « Scientific Explanation ». Ces séances sont ouvertes à tous…

Feed

Type Directors Club : derniers jours pour l’appel à candidatures !

L’appel à candidatures pour la 68ème édition du concours Type Directors Club est encore ouvert jusqu’au 21 janvier 2022 ! Cette association internationale promeut la typographie et organise tous les ans une compétition qui récompense les meilleures créations de caractères de l’année. Celles-ci sont regroupées au sein des annales du…

*Duuu radio donne la parole aux artistes et designer·euses

Fondée en 2012, *Duuu est une webradio dédiée à la création contemporaine. Artiste-associée au T2G-Théâtre de Gennevilliers, elle est installée à la Folie N4 du parc de la Villette, où se trouve le studio d’enregistrement. *Duuu cherche à faire entendre des situations de réflexion et de travail dans le monde…

Candidatez aux D&AD Awards 2022 !

Designer·euses indépendant·es, agences et studios… vous avez jusqu’au 23 mars pour candidater aux D&AD Awards 2022. Ce concours, fondé en 1962 à Londres, récompense des travaux dans les champs du design et de la publicité. Les « Pencils » décernés sont répartis selon 4 grades progressifs : bois, graphite, jaune et noir,…

ReSisters, le roman graphique écoféministe pour un autre monde

Publié aux éditions Tana, filiale d’Editis, « ReSisters » est un roman graphique écoféministe créé par la philosophe Jeanne Burgart Goutal, ainsi que par l’illustratrice Aurore Chapon. En 2030, dans un futur teinté de dystopisme et marqué par un capitalisme autoritaire, la raréfaction des ressources et la pandémie, sept personnages tentent de…

Ressources

Comment animer une typographie sur After Effect ?

Suite à un premier épisode dédié aux bases du motion design sur After Effect, tuto.com et étapes: vous offre un second tutoriel. Celui-ci permet de comprendre les principes de base de l’animation d’un mot ou d’une phrase. Le tutoriel « Exemple animation : animation d’une typo » de tuto.com donne la possibilité…

Initiez-vous au motion design avec tuto.com !

Dans le cadre du partenariat noué entre tuto.com, plateforme de tutoriels permettant de se former à de nombreux logiciels, et étapes:, bénéficiez d’un accès gratuit à un tutoriel d’initiation au motion design sur After Effect ! After Effect est un logiciel de la suite Adobe de composition et d’effets visuels.…

Comment utiliser la fonction flexbox en CSS ?

Étapes: continue sa collaboration avec tuto.com en vous offrant un troisième tutoriel. Après un premier épisode dédié à Sketch, un second sur la fonction création de texte en 3D du logiciel SketchUp Pro, apprenez aujourd’hui à développer correctement une interface numérique grâce au module de création de boîtes flexibles CSS, aussi appelé flexbox. La plupart des…