Les Diplômés : Clément Le Tulle-Neyret, designer graphique freelance

Chaque année, chez étapes:, nous proposons à l’automne un numéro spécial diplômes qui présente une sélection de projets de fin d’études réalisés par des étudiants en écoles d’art et de design. Que sont devenus ces jeunes graphistes dont les travaux nous ont séduits et que nous avons présentés dans nos colonnes au cours des années précédentes ? Nous avons mené l’enquête.

Après une première expérience en tant que designer graphique, Clément Le Tulle-Neyret a parfait son expérience du dessin de caractères à l’ANRT. Ces deux ans de recherches lui ont ouvert de nouveaux horizons pour aborder des projets de design éditorial. Pour rappel, son diplôme interrogeait la façon dont le texte peut mener à la création d’un caractère et comment ce dessin peut donner une première image sensible et tangible du sujet traité.


Suivre Clément Le Tulle-Neyret

Site internet : www.clement-ltn.com

Instagram : @clement.ltn

Twitter : @clementltn


Pouvez-vous nous raconter votre parcours depuis l’obtention du diplôme ?

J’ai soutenu mon projet de recherche/création typographique mené à l’Atelier national de recherche typographique de Nancy en mars 2018. Je me suis installé à Paris au mois de juin 2018 et ai repris mon activité principale de designer graphique que j’exerce depuis juin 2011 et que j’avais mis en pause pendant cette formation afin de m’y consacrer pleinement. Je réponds donc à des commandes de design éditorial, d’identité visuelle et de dessin de caractère typographique.

Pourquoi aviez-vous choisi ces études, comment êtes-vous arrivé à l’ANRT ?

J’ai fait mes études à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon où je suis sorti diplômé d’un DNSEP option Design graphique en 2011, où j’ai développé un fort intérêt pour la lettre typographique, ses formes et ses multiples connotations. À la fin de mes études, j’ai travaillé pendant 5 ans à Lyon en indépendant et ai travaillé sur des projets de design éditorial et d’identités visuelles. Ma pratique tournant principalement autour de la typographie, j’ai eu envie d’apprendre et d’approfondir la question du dessin de caractère typographique, c’est donc assez naturellement que j’ai candidaté à l’ANRT pour l’intégrer en octobre 2016.

Comment avez-vous vécu votre passage de l’école à l’insertion professionnelle ?

Travaillant depuis 2011, je n’ai pas l’impression d’avoir arrêté mon travail. En revanche, j’ai dû mettre en pause mon activité pendant mon temps de formation et de recherche à l’ANRT. Étant indépendant, il faut se faire connaître et se montrer, relancer régulièrement de potentiels collaborateurs, c’est une partie du travail qui est caché et qui prend énormément de temps. Je remets donc en place mon réseau depuis mars 2018. Je contacte directement les personnes avec qui je souhaite travailler et je réponds à diverses sollicitations, directes ou indirectes.

En arrivant à Paris, parmi les projets les plus importants, j’ai assuré la direction artistique et le design graphique d’un hors-série Télérama consacré à Jacques Brel, sur une invitation de Loran Stosskopf, et j’accompagne le Musée Unterlinden situé à Colmar dans la conception de leurs documents de communication. Par ailleurs, j’enseigne depuis février 2018 à l’École européenne supérieure de l’image à Poitiers le design éditorial.

Direction artistique et design graphique du hors-série Télérama consacré à Jacques Brel.
Direction artistique et design graphique du hors-série Télérama consacré à Jacques Brel.

Avez-vous eu des retours suite à la publication du numéro ?

Je n’ai pas eu de retours directs, hormis des likes et messages à la suite d’une story postée sur Instagram 😉

Souhaitez-vous continuer des recherches autour de votre projet de diplômes ?

Le projet de recherche/création typographique que j’ai soutenu impliquait d’être développé de manière conséquente, je continue donc à travailler dessus depuis mars 2018. J’ai d’ailleurs obtenu un soutien à la recherche de la part du Centre national des arts plastiques pour continuer ce projet typographique qui va être commercialisé par la fonderie digitale 205TF au mois de mars 2020.

Quels sont vos projets pour la suite ?

Continuer à développer mes projets de dessin de caractère d’un côté, répondre à des commandes de design graphique de l’autre. À l’intersection des deux, nous avons (avec Thomas Leblond) pour but la publication de projets auto-initiés, de natures diverses, sous le nom d’Électro-bibliothèque.

Traversée anatomique, affiches à double sens pour le groupe d’expositions «Le vent se lève» à la Villa Médicis, Hélène Giannecchini.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

11/7 > 1/11 – Anja Kaiser, Undisciplined toolkit. Design graphique et féminisme au Centre National du Graphisme Le Signe

La chercheuse et designer graphique féministe Anja Kaiser est à l’honneur tout l’été au Signe, Centre National du Graphisme. Par sa pratique elle soutient des projets et des commanditaires féministes et émancipateurs. En abordant le féminisme d’un point de vue historique et politique, la jeune femme entend questionner les représentations…

Waterfalls, une exposition en ligne de Thomas Danthony

Avec sa nouvelle exposition Waterfalls, Thomas Danthony nous invite dans une nouvelle sorte d’évasion virtuelle. En effet, dans ce parcours en ligne, il présente une série méditative sur les chutes d’eau, phénomène naturel qu’il observe, en tentant de capturer la beauté dans la surprise. Par leur verticalité, les chûtes d’eau…

1/07 > 29/08 – Joan Cornellà, Paris Solo Show à la Galerie Arts Factory

Le dessinateur de bande dessinée et illustrateur barcelonais Joan Cornellà a la gâchette facile quand il s’agit l’humour noir. Après une invasion des réseaux sociaux, plusieurs bandes dessinées et travaux éditoriaux, l’espagnol continue dans sa lancée et piétine avec jubilation le politiquement correct. Racisme, pauvreté, handicap, maladies, mutilation, Cornellà se…

01/07 > 23/09 – Rêves à la SLOW Galerie

Du 1er juillet au 23 septembre, la SLOW Galerie réunit 60 illustrateurs pour « Rêves », une exposition d’illustrations réalisées pendant le confinement. Les 60 personnalités qui s’y expriment sont autant de point de vue, d’esthétiques, de sensibilités, de désirs, de rêves en somme. La pratique du dessin a été pour ces…

Flux

Dans son nouvel e-book, Monotype donne des conseils pour optimiser le choix d’une police de caractères

La bibliothèque de polices en ligne Monotype vient tout juste de sortir un nouveau livre numérique intitulé «Comment être une marque de distribution compétitive dans une nouvelle réalité digitale». Suite à l’explosion du e-commerce constatée pendant l’épidémie de Covid-19, Monotype anticipe les futures attentes des utilisateur.rices et donne quelques conseils…

Les D&AD New Blood Awards récompensent les talents émergents

Depuis 1980, les fameux D&AD Awards ont introduit à leurs récompenses les New Blood Awards, un concours dans le concours, qui célèbre la créativité de la jeune génération de designers. Le 9 juillet dernier avait lieu, Covid-19 oblige, une remise des prix 100% digitale sur la page Instagram du concours.…

Ressources

Typologie, un nuancier de la typo française

Afin de mettre en avant la diversité et la singularité de la création de caractères française, le studio recto verso lance Typolgie, un nuancier de la typo. L’idée de reprendre ce format familier des graphistes est plutôt originale et bien trouvée pour mettre l’accent sur une discipline qui foisonne de…

POSE une webapp pour vous aider à illustrer des personnages

Si on n’ose pas se l’avouer, certains outils sont tout de même bien pratiques pour combler des lacunes en dessin. Dans ce registre, nous sommes tombés sur POSE. Cette webapp développée par le designer Gal Shir est d’une aide précieuse pour créer des personnages proportionnés. La principale difficulté lorsque l’on…