Les Diplômés : Diane Rousseau, graphiste pour Youtube chez M6 Web

Chaque année, chez étapes:, nous proposons à l’automne un numéro spécial diplômes qui présente une sélection des projets de fin d’études réalisés par les étudiants en école d’art et de design. Un an après la dernière promotion, une nouvelle génération vient de décrocher le précieux sésame. Mais que sont devenus ces jeunes graphistes dont nous avons été séduits par le projet et que nous avons eu la joie de passer dans nos colonnes au cours des années précédentes ? Nous avons mené l’enquête.

La série se poursuit avec Diane Rousseau. La jeune graphiste avait exploré pour son projet de diplôme le monde des avatars. À partir de cette réflexion, elle a élaboré “Skin” un projet d’exposition ludique dans le but de faire découvrir au public, les potentialités des identités numériques.

Pour suivre le travail de Diane Rousseau : http://dianerousseau.tumblr.com

Peux-tu nous raconter ton parcours depuis ton diplôme ?

J’ai fait mes études à l’ÉSAAT, l’École supérieure des arts appliqués et du textile, j’ai été Diplômée en juillet. J’ai ensuite cherché du travail directement. Au début, je ne trouvais aucune piste, je suis alors passée par une phase de démotivation. Ce n’était pas facile, surtout après une année très dense pendant laquelle je n’avais pas vraiment eu le temps de penser à “l’après”.
J’ai quitté Lille pour m’installer à Paris en freelance et en septembre, quelqu’un m’a contacté via Linkedin pour me présenter une plateforme de mise en relation entre clients et freelances.
Je me suis inscrite et ai répondu à la première annonce. L’objet était de faire du branding pour le monde du jeu vidéo, de la beauté et de la musique. Comme j’avais fait mon mémoire sur les jeux vidéo, j’ai bondi sur l’occasion en jouant la carte à fond. Dans l’après-midi j’avais un entretien. C’est à ce moment que j’ai découvert que l’offre venait de M6.
J’ai été prise et pendant les trois premiers mois j’ai fait pas mal de petites tâches, des présentations. Ils n’avaient jamais eu de graphiste dans ce service et ne mesuraient pas forcément la valeur ajouté de la matière. Mon travail a changé quand j’ai proposé mes compétences pour accompagner visuellement le lancement des nouvelles chaînes Youtube du groupe. J’ai eu carte blanche pour expérimenter. J’ai alors amené ma peinture à l’open space, joué avec le scanner, différentes choses qui les ont tout de suite séduits. À la fin des trois mois, je me suis donc retrouvée responsable artistique de plusieurs chaînes Youtube appartenant à M6 web.

Aujourd’hui, mon travail est très varié. Je fais aussi bien des visuels pour les réseaux sociaux que des identités plus globales ou encore du motion design.
C’est très dynamique et ça me permet de jongler chaque jour avec de nouveaux univers et de nouvelles thématiques.

Qu’est ce que tu as découvert en commençant à travailler ?

En un an, j’ai été surprise par mon évolution, j’apprends à me mettre plus en avant, j’arrive à convaincre les clients avec mes idées.
Ce que je trouve intéressant aussi c’est que mon travail est principalement à destination de Youtube, il n’y a pas de règles prédéfinies sur ce média et l’habillage reste très souvent amateur. En essayant, expérimentant, j’espère pouvoir y apporter mon regard de graphiste.

Aussi, il y a tellement de choses que je ne soupçonnais pas. D’abord, les heures passées derrière un projet, le nombre de contraintes à respecter, tout cela est devenu subitement réel après l’école.

Pourquoi avais-tu choisi les études de graphisme?

Je dessine depuis que je suis toute petite et j’ai toujours été très attirée par l’image, par le visuel. J’ai fait un bac art appliqué en trois ans, ensuite un BTS communication visuelle puis un DSAA. Je n’ai jamais vraiment pensé à faire autre chose que de la création. Au départ, le graphisme n’était pas ma passion. C’est vraiment en BTS que j’ai découvert tous les champs qu’offrait le graphisme. Le graphisme permet de toucher à plein de choses tout en restant dans le monde de l’image. Sur mon dernier projet pour M6 Web, j’ai été la responsable artistique du projet Eau Jeune et de son nouveau parfum Double-je Ubran Tropical. Sur ce projet j’ai réalisé la communication visuelle sur les réseaux sociaux, mais aussi l’univers visuel et les illustrations de la vidéo. C’est exactement ce qui me plaît dans mon travail.

https://youtu.be/N_wxlfxnO5g

Double-je Urban Tropical d’Eau Jeune

Comment continues-tu à mettre en valeur ton travail ?

Il y a Instagram qui est ma petite bulle sur laquelle je m’exprime avec des projets très personnels. C’est une vitrine accessible par n’importe qui. Je trouve ça très vivant, j’aime bien partager ce que je fais en dehors du travail. En revanche mon folio, je ne l’ai pas mis à jour depuis longtemps.

As-tu envie de poursuivre ton projet de diplôme ?

En fait, j’avais envie qu’il s’arrête au rendu, mais il s’est poursuivi malgré moi, grâce à étapes. J’ai adoré faire ce projet mais une fois terminé, je pensais l’avoir mis de côté définitivement. Finalement, il y a eu la publication dans étapes: suivi de l’expo et aujourd’hui le collectifs de chercheurs OMNSH veut le publier. Ça me fait plaisir qu’il puisse continuer à vivre, à servir à quelqu’un. Mais je ne pense pas avoir l’envie de le retravailler.Il y a eu cette période de creux après le DSA où je me suis dis l’école c’est fini. Je ne pourrai plus faire ça.

Pourquoi avoir participé à étapes diplômes ?

C’était une manière de le montrer et une évidence aussi étant donné que je suis la revue depuis le lycée.

Quels sont tes projets ?

J’aimerais faire de supers projets, continuer à être impliquée dans mon travail, faire des choses nouvelles. J’aimerais bien trouver des clés intéressantes dans des univers ou le graphisme est peu connu, comme celui de Youtube.

Les Projets de Diane Rousseau

Identité graphique de la chaîne Youtube DotMove

Logo, identité graphique, générique, bannière réseaux sociaux.
Lien de la chaîne : http://bit.ly/1PCA3TJ

Pistes de recherche pour la chaîne YouTube : Vloggist


Lien de la chaîne : http://bit.ly/29wXvBX

Propos recueillis par Charles Loyer

Partagez votre projet de diplômes 2016 sur notre site dédié pour faire partie de la sélection 2016 à paraître dans la revue. Un numéro soutenu par Fotolia.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Agenda

Du 21 au 27 août 2022 → Rencontres internationales de Lure – La Chancellerie (Lurs-en-Provence)

La 70e édition des Rencontres de Lure porte sur la thématique des générations humaines, techniques et (typo)graphiques. Passage de la photocomposition à la Publication Assistée par Ordinateur, apparition de la typographie variable, dialogue entre le web et le print… Voici quelques-unes des thématiques développées par les conférencier·ères. La chercheuse et…

Les 27 et 28 août 2022 → Paréidolie ‣ Salon international du dessin contemporain – Château de Servières (Marseille)

Le salon international du dessin contemporain, Paréidolie, revient à Marseille pour une neuvième édition. Il réunit 14 galeries françaises et européennes. Une programmation associée, incluant plusieurs cartes blanches, est à découvrir. Un espace au sein du salon est dédié au dessin vidéographique. Enfin, le travail du duo d’artistes Magali Daniaux…

Jusqu’au 15 janvier 2023 → Unidentified Flying Object (UFO), performer l’architecture – Frac Centre-Val de Loire (Orléans)

Le Frac Centre-Val de Loire organise une exposition monographique présentant les œuvres du groupe d’architectes italiens UFO. Investissant différents champs d’expression comme le design, la bande-dessinée, l’architecture ou encore le cinéma, UFO imagine des créations au service d’une contre communication politique. Créé en 1967, ce mouvement de design radical, faisant…

Du 15 juillet au 11 décembre 2022 → Triennale de Milan – Milan

La 23e exposition internationale de la Triennale de Milan « Inconnus inconnus. Une introduction aux mystères » est placée sous le commissariat d’Ersilia Vaudo, astrophysicienne, et de Francis Kéré, architecte. Elle est dédiée à notre part d’ignorance, avec des sujets qui vont de l’évolution des villes à celle des océans,…

Du 7 juillet au 8 janvier 2022 → Nanda Vigo, l’espace intérieur – Musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux (Bordeaux)

Le musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux consacre une exposition immersive à Nanda Vigo. Plusieurs environnements et installations historiques, démolis pour la plupart, sont reconstitués et mêlent verre, aluminium, miroir ou encore néons. Est aussi présentée, la série d’objets iconiques que sont les sculptures géométriques de l’artiste,…

Feed

Trois plateformes de recherche en design

La recherche en design a la caractéristique d’être interdisciplinaire. Elle mêle une approche contemporaine du design – théorique et pratique – aux sciences humaines et sociales. Développée dans les universités, les écoles ou de manière indépendante, la recherche en design se diffuse de façon classique à travers des revues de…

Zone Mixte, le regard des femmes photographes de sport

Le Consulat Voltaire, en partenariat avec l’association Analog Sport, expose le travail des photographes de sport lauréates de l’appel à candidatures “Le sport dans l’objectif des femmes photographes”. Les travaux de 11 photographes portant sur différents types de sport, sportifs et sportives, se déploient sur les murs du lieu :…

Roxane Jubert et la typographie sur France Culture

La graphiste et typographe Roxane Jubert intervient dans l’émission “Sans oser demander” sur France Culture. Diplômée d’un doctorat en histoire de l’art de la Sorbonne, elle a étudié la typographie à l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs, l’ANRT et à l’école Estienne. Elle est chercheuse et enseigne à l’École nationale…

Le design indiscipliné avec le podcast Dessin Dessein

Le trente-deuxième épisode du podcast portant sur le design “Dessin Dessein” vient de paraître. Créé par Laure Choquer en 2019, “Dessin Dessein” donne la parole à différents designers, chercheur·euses ou encore enseignant·es et interroge le design comme champ interdisciplinaire, mêlant sciences et sciences humaines. Fondé en 2019 par Laure Choquer,…

Ressources

Trois plateformes de recherche en design

La recherche en design a la caractéristique d’être interdisciplinaire. Elle mêle une approche contemporaine du design – théorique et pratique – aux sciences humaines et sociales. Développée dans les universités, les écoles ou de manière indépendante, la recherche en design se diffuse de façon classique à travers des revues de…

Roxane Jubert et la typographie sur France Culture

La graphiste et typographe Roxane Jubert intervient dans l’émission “Sans oser demander” sur France Culture. Diplômée d’un doctorat en histoire de l’art de la Sorbonne, elle a étudié la typographie à l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs, l’ANRT et à l’école Estienne. Elle est chercheuse et enseigne à l’École nationale…

Le design indiscipliné avec le podcast Dessin Dessein

Le trente-deuxième épisode du podcast portant sur le design “Dessin Dessein” vient de paraître. Créé par Laure Choquer en 2019, “Dessin Dessein” donne la parole à différents designers, chercheur·euses ou encore enseignant·es et interroge le design comme champ interdisciplinaire, mêlant sciences et sciences humaines. Fondé en 2019 par Laure Choquer,…