Les Diplômés : Hélène Bellenger, photographe indépendante active en Egypte

Chaque année, chez étapes:, nous proposons à l’automne un numéro spécial diplômes qui présente une sélection des projets de fin d’études réalisés par les étudiants en école d’art et de design. Mais que sont devenus ces jeunes graphistes dont nous avons été séduits par le projet et que nous avons eu la joie de passer dans nos colonnes au cours des années précédentes ? Nous avons mené l’enquête.

Hélène est diplômée de l’ENSP d’Arles en Photographie. S’interrogeant sur la représentation de paysage, support de communication, imaginaire idéalisé, la photographe plasticienne réalise une intervention spatiale. Elle détourne les souvenirs photographiques kitsch ; piles d’affiches et d’installations d’objets-souvenirs dans l’espace d’exposition. Elle nous raconte comment elle en arrive aujourd’hui a travaillé activement en Egypte.

Site internet : www.helenebellenger.com


Peux-tu nous raconter ton parcours depuis l’obtention de ton diplôme ?

J’ai été diplômé de l’École Nationale Supérieure de la Photographie en juin 2016. J’ai ensuite enchaîné sur la résidence Planche(s) Contact à Deauville et une bourse de recherche et création proposée par l’Obs’In (Observatoire des pratiques de création de l’image numérique). J’ai également eu la chance de ponctuer l’année 2016 – 2017 de belles expositions collectives, telles que l’exposition des diplômés de l’E.N.S.P chez Agnès B., l’exposition sur le pli en photographie à la galerie Binôme ainsi que le 62e Salon de Montrouge.

J’ai également été commissaire d’exposition à l’occasion des 50 ans du Centre Franco-Égyptien d’études des Temples de Karnak (CFEETK, Égypte). Pour cette occasion, j’ai co-dirigé avec Émilie Saubestre, elle aussi jeune diplômée de l’École Nationale Supérieure de la Photographie, une grande exposition photographique à l’intérieur du Temple de Karnak (Égypte). Une expérience extrêmement enrichissante.

Pourquoi avais-tu choisis ces études ?

J’ai choisi l’École Nationale Supérieure de la Photographie de par son engagement envers la Photographie Contemporaine et la qualité de production des artistes sortants de cette école. Ayant un parcours principalement théorique, j’appréciais particulièrement l’importance de la recherche aussi bien plastique, que théorique revendiquée par cette école.


Comment as-tu vécu ton passage de l’école à l’insertion professionnelle ?

Le partie la plus difficile dans mon insertion professionnelle a été la gestion du temps. Trouver le bon équilibre entre production artistique, expositions, dossiers de candidature et travail alimentaire. Une économie et un juste milieu que je suis encore en train d’expérimenter !

Jusqu’en juillet dernier j’ai été photographe auprès de l’équipe de chercheurs du Centre Franco-Égyptien d’Études du Temple de Karnak (CFEETK/USR 3172 du CNRS à Louxor en Égypte). Depuis lors, je travaille en indépendante sur mes projets et je vais travaillerer en partenariat avec des structures tout au long de l’année dans le cadre de résidences (Institut Français d’Égypte d’Alexandrie et Cinémathèque de Toulouse). Pour l’instant j’ai décidé d’auto-financer mes projets, pour ne pas lier l’évolution de ma pratique à des validations extérieures, et je réponds en parallèle à des appel à candidature pour des bourses.

Poursuis-tu les interrogations sur la représentation du paysage et sa surconsommation ?

C’est un travail que je continue en pointillé, notamment concernant la question du balisage des représentations et de notre relationnel à ces images. J’exposerai prochainement une de mes pièces à Variation, Paris Media Art Fair, du 15 au 25 novembre 2017.


Quels sont tes projets pour la suite ?

Depuis janvier 2017, je poursuis un projet personnel qui tend à questionner la photographie de mariage en Égypte contemporaine. En effet, cette tradition visuelle aux nuances pop est extrêmement développée dans l’Égypte d’aujourd’hui et représente, selon moi, un point névralgique des plus intéressants aussi bien du point de vue de la condition de la femme égyptienne, que de la colonisation des regards et de la contradiction avec la tradition musulmane aniconique. Ce projet sera présenté à l’Institut Français d’Égypte d’Alexandrie au printemps 2018.

* Exposition Variation, Paris Media Art Fair, du 15 au 25 novembre 2017, à la Galerie de la Cité Internationale des Arts de Paris.

Propos recueillis Florian Bulou-Fezard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En bref...

rébus de l'été étapes:

Raie bus 2 laits thé

Prenez du temps pour vous et surtout, donnez en à votre créativité ! À l’occasion de la sortie de son numéro spécial Jeux Graphiques, étapes: vous lance une deuxième invitation à créer. Cette fois-ci, comme Daniel Carlmatz ou le studio Tsto, imaginez des connections entre lettres et formes pour concevoir des rébus graphiques ou des images mots décryptables en un coup d’œil ! Pas de règles, ni de thème. Choisissez votre mot ou votre expression et donnez lui toute sa force graphique. Si le 250e numéro d’étapes:, pensé comme un cahier de vacances, ouvre la saison estivale propice au délassement, n’hésitez pas à, dès…

McDonald’s ouvre des restaurants pour les abeilles

McDonald’s lance des restaurants miniatures à la destination d’une nouvelle clientèle : les abeilles. Avec cette version réduite de son restaurant emblématique, la chaîne de fast food veut attirer plus de 100 d’entre elles chaque jour. Drive, toit plat, structures en bois, murs verts et grandes tables d’extérieures, ces mini-restaurants ont tout du design original. À l’intérieur, c’est pourtant bien une ruche opérationnelle créée pour préserver les dernières abeilles. Élevage intensif, pollution des eaux, 115 tonnes de déchets par jour… mais sauver les abeilles ? En pariant sur l’environnement, la plus grande chaîne de restauration à l’échelle mondiale semble vouloir…

Capturer les couleurs app Coloree

Coloree pour capturer les couleurs qui vous entourent

Notre environnement est une constante source d’inspiration et l’observer attentivement permet parfois de déclencher les premières pistes créatives d’un projet. En parcourant un lieu, feuilletant un livre, ou encore traversant une atmosphère, nos sens se sentent soudain saisis, par une lumière, un son, une odeur ou encore des couleurs. Pour attraper ces dernières et les garder précieusement dans votre poche, les applications mobiles sont bien pratiques. L’application Coloree dans l’app Store en fait partie. Elle a le mérite d’être gratuite, de rapidement identifier différents points afin de capturer les couleurs autour de soi, et d’en avoir la traduction en valeurs…

DO IT avec Violette Vigneron : la composition florale écologique

Chaque trimestre, le Centre Pompidou accueille dans son FabLab la Fabrique, une série d’ateliers pour adultes. Intitulés Do It, ils sont destinés à la découverte des techniques de design DIY et contemporaine. Ces initiations sont menées par des designers qui manient tout aussi bien les technologies numériques qu’analogiques et démontrent que le design est à la portée de tous. En ce moment et jusqu’au 27 juin, c’est la designer Violette Vigneron qui initie les participants à la composition florale et pas de n’importe quelle manière. étapes: s’est rendu sur place afin de découvrir la technique de conservation innovante mise au…

Flux

McDonald’s ouvre des restaurants pour les abeilles

McDonald’s lance des restaurants miniatures à la destination d’une nouvelle clientèle : les abeilles. Avec cette version réduite de son restaurant emblématique, la chaîne de fast food veut attirer plus de 100 d’entre elles chaque jour. Drive, toit plat, structures en bois, murs verts et grandes tables d’extérieures, ces mini-restaurants…

Capturer les couleurs app Coloree

Coloree pour capturer les couleurs qui vous entourent

Notre environnement est une constante source d’inspiration et l’observer attentivement permet parfois de déclencher les premières pistes créatives d’un projet. En parcourant un lieu, feuilletant un livre, ou encore traversant une atmosphère, nos sens se sentent soudain saisis, par une lumière, un son, une odeur ou encore des couleurs. Pour…

DO IT avec Violette Vigneron : la composition florale écologique

Chaque trimestre, le Centre Pompidou accueille dans son FabLab la Fabrique, une série d’ateliers pour adultes. Intitulés Do It, ils sont destinés à la découverte des techniques de design DIY et contemporaine. Ces initiations sont menées par des designers qui manient tout aussi bien les technologies numériques qu’analogiques et démontrent…

Ressources

étapes: Adobe Gemini

Peindre à l’aquarelle et à l’huile avec Adobe ?

Reproduire les textures et les couleurs des peintures à l’aquarelle et à l’huile sur tablette graphique ? Avec Adobe et le projet Gemini, cela sera bientôt possible ! Présenté en octobre 2018, le programme, pas encore tout à fait terminé, devrait voir le jour cette année, d’abord pour iPad puis…

Helvetica Now étapes

La police reine Helvetica a trouvé sa descendante

Ce 9 avril, Monotype a lancé une nouvelle version de la police de caractères la plus utilisée au monde : Helvetica. Très justement intitulée Helvetica Now, elle répond notamment aux contraintes modernes liées aux nouvelles applications de la typographie à l’écran. Une police de caractères développée en trois tailles optiques…

Print Odyssey : kit de survie pour graphistes et imprimeurs

Le monde de l’impression peut s’avérer être une véritable aventure, et ça Print Odyssey l’a bien compris. Dans son kit à la destination des graphistes et imprimeurs, l’entreprise rassemble tout le nécessaire pour une pratique de l’impression moderne et efficace. Du format, au pliage, à la reliure ou à la…