Les Diplômés : la graphique designer Maëlla Le Nestour

Chaque année, chez étapes:, nous proposons à l’automne un numéro spécial diplômes qui présente une sélection de projets de fin d’études réalisés par des étudiants en écoles d’art et de design. Que sont devenus ces jeunes graphistes dont les travaux nous ont séduits et que nous avons présentés dans nos colonnes au cours des années précédentes ? Nous avons mené l’enquête.

Sensum, le diplôme de Maëlla Le Nestour : Près d’une personne sur cinq est hypersensible. Maëlla Le Nestour en fait partie. Après avoir composé un mémoire sur le sujet et avoir échangé avec le psychanalyste Saverio Tomasella, elle développe une série d’outils visuels. Ils permettent au thérapeute une alternative à l’accompagnement par l’expression uniquement orale, alors que verbaliser des émotions représente pour certains hypersensibles une difficulté ou une épreuve.

Sensum

Suivre Maëlla Le Nestour

Site internet : http://www.maellalenestour.fr/

Instagram : @maellalnstr


Quel est ton parcours depuis l’obtention de ton diplôme ?

J’ai débuté un stage de 6 mois chez l’agence Les Lunettes Bleues. Là- bas, j’ai pu appréhender la discipline de façon professionnelle : travailler avec des prestataires, les contraintes de budgets, les clients, puis j’ai travaillé quelques mois en tant que Freelance. Depuis avril, je suis embauchée dans le studio où j’ai fait mon stage.


Pourquoi ces études ?

Inspiriales

En troisième je me suis orientée vers une section Arts Appliqués. J’ai exploré les différents domaines du design pendant le lycée et j’ai pu comprendre ce qui m’attirait le plus. Grâce à cela, je me suis spécialisée très tôt dans un domaine qui me passionne. Après le bac, j’ai hésité entre design d’objet et graphisme. Je me suis finalement dirigée vers le graphisme en pensant qu’il me servirait toujours. C’est une pratique qui me plait énormément, notamment la création d’identité.


Comment as-tu vécu la transition de l’école vers la vie professionnelle ? Que fais-tu aujourd’hui ?

Inspiriales

Lors mon stage on m’a tout de suite confiée des responsabilités, j’ai donc été rapidement mise dans le bain. J’étais à l’aise dans la création grâce à mes quatre années d’études dans le domaine. J’ai aussi fait face à tout un pan professionnel auquel les études ne m’avaient pas préparée tels que : les devis, la gestion des échanges avec les client et les partenaires. En cours, je travaillais sur mes propres projets et je n’avais que très peu de contraintes graphiques. Le plus challengeant lorsqu’on devient graphiste est de concevoir un travail qui nous plait tout en répondant aux attentes et besoins du client. Dès que notre production est appréciée et que nos projets aboutissent à grande échelle (campagnes d’affichage, signalétique, etc…), il y a énormément de satisfaction.


Comment ton travail créatif a-t-il évolué depuis ton diplôme et quel regard portais-tu et portes-tu aujourd’hui sur celui-ci ?

Sensum

Avec le recul je me rends compte que je n’ai pas poussé l’aspect identitaire autant que je l’aurais voulu. J’avais développé beaucoup d’outils et j’ai énormément travaillé, entre autres, sur les concepts et les scénarios d’usage. J’ai donc produit des outils qui tiennent la route et qui répondent à des enjeux réels, mais cela au détriment de l’aspect visuel du projet. J’aurais aimé avoir plus de temps pour travaillé la déclinaison identitaire. La dernière année de DSAA est tellement dense que nous avons du mal à prendre du recul sur notre projet. C’est compliqué d’être au meilleur de sa créativité lorsque l’on est sous pression.

Quels sont tes projets et aspirations pour l’avenir ?

BplusB

Pour l’instant mon travail est plutôt épanouissant et je continue à apprendre beaucoup de choses concernant le métier. En ce moment j’essaye de comprendre ce qui m’intéresse particulièrement, pour pouvoir ensuite évoluer ou me spécialiser. J’ai la chance de faire un métier qui me passionne, et pour la suite je souhaite simplement que cela continue de me passionner tout autant.


Nous préparons actuellement le numéro spécial diplômes de novembre/décembre. Pour faire partie de la sélection 2019, n’hésitez pas à déposer votre projet sur https://diplomes.etapes.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

19/11 – Entre les lignes : esquisse d’une linéalogie

La séance d’ouverture du cycle de conférences « entre les lignes : variations sur l’espace textuel » présentera les neuf interventions à venir, dédiées aux liens qui s’établissent entre l’espace bâti et l’espace textuel, à la Maison de l’Architecture Île-de-France. Les neuf séances aborderont littérature, architecture, philosophie, design graphique et art visuel dans une volonté de définir, tant que possible, ces espaces intermédiaires et indéterminés entre disciplines, entre espace temps de la création, entre pratiques artistiques. Cette première séance s’intéressera à la dimension technique du geste de l’écrivain et l’appropriation graphique de la page dans le moment de l’écriture.L’intitulé de ce cycle de conférences…

14/11 – Colloque International de Typographie, Let It Read au Campus Fonderie de l’Image

Le colloque annuel « International Type Symposium » organisé au Campus Fonderie de l’Image par Simon Renaud et Margot Mourrier Sanyas, revient pour une journée de réflexions et d’échanges autour du thème « Let It Read ». En plaçant la question de l’expérience de lecture au centre du débat, le colloque se propose d’explorer la façon dont les designers typographiques s’emparent des signes et imaginent de nouvelles façons de lire un texte, un mot ou une lettre. À travers la découverte de plusieurs démarches créatives, critiques et expérimentales, « Let It Read » tentera ainsi de comprendre comment les typographes…

29/10 > 11/01 – Affichiste ! Les aventures de Michel Bouvet

La Bibliothèque de Saint-Herblain accueille le graphiste Michel Bouvet pour une exposition de ses affiches. La culture s’emprunte et se partage, et ça, Michel Bouvet l’a bien compris. il y a deux ans, l’affichiste français faisait don de l’ensemble de ses affiches en petit format (une soixantaine) à la Ville de Saint-Herblain, participant au développement de la collection d’œuvres d’art entrepris par la bibliothèque. Aujourd’hui, il expose sa carrière, dans l’antre de l’institution culturel dans un parcours en 3 étapes. La première illustre le parcours de l’artiste, de sa découverte de l’affiche lors d’un voyage à Prague, à ses débuts de…

Lea Morichon expo été indien sergeant paper

06/11 > 3/12 – Été Indien par Léa Morichon

Alors qu’on s’apprête à passer à l’heure d’hiver, la galerie Sergeant Paper invite l’illustratrice Léa Morichon à nous faire découvrir l’Été indien. À travers une dizaine de visuels, l’artiste nous fait vivre une épopée graphique, pour profiter encore un peu des douceurs de l’été. Elle y livre une vision personnelle de ses voyages, inspirée par des moments de vie, des personnes ou encore des motifs. Cette exposition inaugure la nouvelle galerie du Sergeant Paper rue du château d’Eau. Infos pratiques : Date : du 6 novembre au 3 décembre Lieu : Sergeant Paper – 26 rue du Château d’Eau –…

Flux

Les diplômés : Laura Vandaële designer chez Makao

Chaque année, chez étapes:, nous proposons à l’automne un numéro spécial diplômes qui présente une sélection de projets de fin d’études réalisés par des étudiants en écoles d’art et de design. Que sont devenus ces jeunes graphistes dont les travaux nous ont séduits et que nous avons présentés dans nos colonnes au…

Ressources

geogrotesque typographie

emtype dévoile une extension du caractère Geogrotesque

La fonderie typographique emtype dévoile Geogrotesque Expanded Series, une version du caractère qui regroupe 42 styles. La police comprend désormais 3 nouvelles chasses (Wide, Extended et Expended) favorisant son adaptation comme caractère de labeur, mais aussi multipliant les possibles en matière de titrage.

Adobe lance une app vocale pour stimuler la créativité

Adobe lance sa première app vocale sur Alexa. La skill Adobe Inspiration Engine permet notamment de trouver l’inspiration quand on a les mains occupées par son crayon, sa souris ou sa tablette graphique. Le géant du logiciel créatif aime se frotter aux innovations. Après avoir intégré dans Adobe XD, la…

icônes gratuites icons8 web design

Des icônes gratuites pour les projets de web design

Le site Icons8 met à disposition des internautes une bibliothèque de 91 000 icônes gratuites. En noir et blanc, couleurs, ou animées, il y en a pour tous les goûts. Faute de budget, de temps ou simplement par raison, chaque détail d’un projet ne nécessite pas des créations originales. Le…