Les diplômés : Laura Vandaële designer chez Makao

Chaque année, chez étapes:, nous proposons à l’automne un numéro spécial diplômes qui présente une sélection de projets de fin d’études réalisés par des étudiants en écoles d’art et de design. Que sont devenus ces jeunes graphistes dont les travaux nous ont séduits et que nous avons présentés dans nos colonnes au cours des années précédentes ? Nous avons mené l’enquête.

Après un premier cursus à l’école Estienne, Laura Vandaële a poursuivi sa formation en alternance au Campus Fonderie de l’image. Un parcours qui l’a conduit chez MAKAO, société qui produit et conçoit des packagings pour le marché du luxe (vins et spiritueux, cosmétique, confiserie chocolaterie). L’an passé nous avions retenus son projet de diplômes dans notre sélection annuelle. Ce dernier traitait de l’interprétation graphique des sens comme l’odorat et le goût à travers une projection expérientielle dans un restaurant fictif. La jeune designer nous racontes les étapes accomplis depuis.

Une question de goût – Diplômes de Laura Vandaële au Campus Fonderie de L’Image.

Suivre Laura Vandaële :

Site internet : https://www.lauravandaele.com

Linkedin : Laura Vandaële


Pouvez-vous nous raconter votre parcours depuis l’obtention du diplôme ?

L’obtention de mon diplôme était pour moi un point clef important avant de clôturer de manière définitive mon parcours scolaire. La préparation du Master étant très prenante, suite à la validation de celui-ci j’ai pu m’investir pleinement de manière professionnelle en tant que designer. Travailler au sein de l’entreprise Makao me donne l’opportunité de travailler sur de très beaux projets, principalement pour des chocolatiers. Allant du design d’une tablette en chocolat à de la conception d’un packaging à travers son volume et son graphisme ; ou encore la création d’une charte graphique.

Le projet qui m’a particulièrement plu au cours de cette année est la réalisation du Calendrier de l’avent 2019 pour le chocolatier Vincent Guerlais. Un travail de design réalisé en duo avec mon collègue Grégoire Chrétien sur la thématique du film « Inception ». Nous avons réfléchi à la disposition et à l’agencement des 24 cases, divisées en deux parties pour reconstituer une ville. Les boites s’imbriquent parfaitement lorsque le calendrier est fermé ce qui préserve la surprise jusqu’à l’ouverture de celui-ci. Grégoire a par la suite réalisé la partie maquette dans l’atelier de l’entreprise, puis je me suis chargée de la partie graphique des différentes face d’immeuble, dans un esprit Art déco. Nous avons eu le plaisir de voir ce projet présenté pour la première fois lors du rendez-vous international des chocolatiers et pâtissiers au Salon du Chocolat de Paris.

Pourquoi aviez-vous choisi ces études, comment êtes-vous arrivé au Campus Fonderie de l’image ?

J’ai commencé mes études en design de produit au lycée la Grande Tourrache à Toulon après une année de mise à niveau en arts appliqués. Au cours de ma deuxième année de BTS, j’ai eu l’occasion de réaliser un stage au sein de l’entreprise Maesa, spécialisée dans le packaging en parfumerie et cosmétique qui m’a passionné. J’ai naturellement poursuivi une année d’alternance dans cette même entreprise en me dirigeant vers la licence Design packaging et objet graphique à Estienne. Ce domaine me plaît particulièrement, car il lie à la fois design produit et design graphique. À travers le Master, Le Campus Fonderie de l’Image me proposait la combinaison parfaite entre le développement de mes compétences en graphisme, la préparation d’un diplôme et l’acquisition d’expérience professionnelle. 

Comment avez-vous vécu votre passage de l’école à l’insertion professionnelle ?

Grâce à l’alternance, mon insertion professionnelle s’est bien déroulée. La société Makao, dans laquelle j’ai effectué mes deux années de Master a decide de me faire confiance en me proposant un poste au sein de l’entreprise en tant que designer packaging et graphique.

Souhaitez-vous continuer des recherches autour de votre projet de diplômes ?

Les différentes phases de recherches expérimentales pour mon projet de diplômes m’ont permis de constituer un ensemble d’éléments graphiques, tels que des brush Illustrator, que j’utilise encore actuellement à travers mon travail et que je tends à développer. J’aimerais également me pencher de nouveau sur le rapport entre la mise en scène d’un repas et le design. Dans l’idéal, je souhaiterais réaliser un projet personnel sur l’art de la table. Pourquoi pas le travailler de manière collaborative avec une école, pour un projet de diplôme par exemple ou dans un atelier.

Quels sont vos projets pour la suite ?

Je m’épanouis actuellement dans ce milieu, c’est pourquoi je souhaite continuer à améliorer mes compétences dans le design, autant en packaging, qu’en graphisme. Dans quelques années, lorsque j’aurais acquis plus d’expérience professionnelle, j’aimerais si possible intervenir dans des écoles de design pour réaliser des Workshop auprès des élèves. Et, pourquoi pas, par la suite, devenir professeur dans ce milieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

7 > 8/12 – Air Poster #7 à la galerie Au Roi

Chaque année depuis 7 ans, une poignée de studios de graphisme se rassemble autour du projet Air Poster. Une exposition d’affiches sérigraphiées et expérimentales en carte blanche. Cette année, les deux jours d’affichage se déroulent à la Galerie au Roi. 15 studios européens ont créé des affiches inédites :—Akatre Studio — Atelier trois — Badesaison — Cheeri paris — Christophe Renard — Des Signes — Gaël Etienne — Gr20paris — Les Graphiquants — Irradie — Studio Julia — Pilote paris — Schultzschultz — Studio triple — Undo-Redo Impression : Lézard Graphique Infos pratiques : Date : du 7 au 8…

17/12 – « Conception à long terme » avec Peter Bil’ak

Le 17 décembre prochain, le cycle de conférences « Entrevue(s) » invite le graphiste et créateur de caractères Peter Bil’ak, à parler de son travail et de la manière dont il conçoit dans une temporalité à long terme. Les rendez-vous « Entrevue(s) », initié par Francesca Cozzolino ont un double objectif. Celui de proposer des rencontres autour d’éminences du design, mais surtout d’entrevoir comment la création contemporaine en design graphique évolue au fil du temps. C’est un espace de réflexion et d’échanges, qui suspend le temps d’une conférence, le rythme de la production pour mieux cerner les enjeux du design et le…

5/12 > 8/12 – Derniers jours de l’exposition « Foncteur d’Oubli » au FRAC Île de France

L’exposition collective sous commissariat de l’artiste Benoît Maire rassemble des artistes, designers et architectes qui réexaminent, à partir de leurs pratiques, les rapports de l’art au design et à l’architecture ainsi que le postulat selon lequel les arts sont libres et les objets de design sont contraints. Le principe de fonctionnalité qui régit l’objet de design ou d’architecture, n’en est pas moins un principe poreux. « Foncteur d’oubli » scrute ainsi le basculement qui peut s’opérer entre ces diverses classifications. En mettant en exergue le caractère non reproductible de certaines pièces de design, l’ambiguïté de notre relation à des objets de design…

7 & 8 / 12 – Les Puces de l’Illu #7, le salon de l’illustration contemporaine

Comme chaque année depuis maintenant 7 ans, le premier week-end de décembre est celui des incontournables Puces de L’Illu. 60 exposants installeront leurs étals au Campus Fonderie de l’Image pour 2 jours de découvertes de l’illustration sous toutes ses formes et ses pratiques. Maison d’édition, collectifs, illustrateurs indépendants, sérigraphes, graveurs, lithographes seront ainsi au rendez-vous les 7 & 8 décembre. On retrouvera Mathieu Pauget (qui réalise l’affiche de cette édition), Groduk & Boukar, Marie-Pierre Brunel, Anna Wanda Gogusey, Maison Tangible, Atelier Bingo et plein d’autres dont vous trouverez la liste exhaustive ICI. L’occasion idéale pour découvrir et chiner la création…

Flux

Pantone et Adobe partagent leurs inspirations de Classic Blue

Alors qu’on vient de découvrir le Classic Blue, couleur de l’année 2020 désignée par Pantone, le spécialiste du nuancier s’associe à Adobe pour inspirer ses déclinaisons. Le géant du logiciel créatif dévoile une galerie sur son service Adobe Stock avec tout plein d’idées : photos, objets ou encore illustrations. La…

Helen Musselwhite, aux origines du papier

Dans ce film tourné par l’agence d’illustrateurs Handsome Frank, on découvre un petit bout de la vie d’Helen Musselwhite. L’artiste spécialiste du papier découpé construit et déconstruit des éléments inspirés par ses pérégrinations dans la campagne britannique pour se créer son propre univers. Elle nous invite à la suivre dans…

Et la couleur de l’année Pantone 2020 est…

… Le Classic Blue. Cette teinte de bleu immuable succède au living Coral et entend inspirer la sérénité, la confiance et le partage dans vos créations. Chaque année, la couleur de l’année Pantone apporte aux professionnels de la création une tendance colorimétrique répondant aux attentes et enjeux de notre époque.…

Ressources

Pantone et Adobe partagent leurs inspirations de Classic Blue

Alors qu’on vient de découvrir le Classic Blue, couleur de l’année 2020 désignée par Pantone, le spécialiste du nuancier s’associe à Adobe pour inspirer ses déclinaisons. Le géant du logiciel créatif dévoile une galerie sur son service Adobe Stock avec tout plein d’idées : photos, objets ou encore illustrations. La…

L’image animée dans les interfaces numériques par Ryan McLeod

Voici un nouveau venu dans la série « Best practices for Better Design » proposée par l’outil de maquettage en ligne In Vision. L’ouvrage « Animation handbook » par Ryan McLeod propose de parcourir l’univers de l’animation sur plusieurs coutures. « L’impact de l’animation dans vos créations », « comment rendre un élément unique grâce à l’animation…