Les Diplômés : Sandrine Nugue, créatrice de caractères

Il y a deux ans, le numéro spécial diplômes d’étapes: (216) présentait le projet de Sandrine Nugue, qui, à l’époque, venait d’obtenir son post-diplôme à Amiens. Seulement deux ans après, beaucoup de chemin parcouru par la jeune créatrice de caractères qui a su s’imposer dans cette niche du graphisme. Une belle histoire motivée par la passion, avec pour consécration une commande publique du ministère de la culture et la naissance de l’Infini.

Peux-tu nous raconter ton parcours depuis l’obtention de ton diplôme en 2013 ?

Je suis sortie du post-diplôme à Amiens en février 2013. Par la suite, j’ai aidé des créateurs à développer leur caractères : Jean-Baptiste Levée, Titus Nemeth, André Baldinger. En parallèle je travaillais en tant que designer graphique, en indépendante. J’ai eu d’autres types de commandes : identité visuelle, générique de film, catalogue.

Comment as-tu vécu le passage du post-diplôme (Amiens) à l’insertion professionnelle ?

J’ai longtemps étudié, plus les années passaient plus j’aimais la recherche car je me rapprochais d’une spécialisation qui me plaisait vraiment : la création de caractères.

Lorsque l’on arrive dans le monde professionnel, les impératifs de vie réduisent le temps nécessaire pour chercher. J’ai dû travailler dans divers domaines pour m’assurer une stabilité financière. Ça n’a pas toujours été simple, heureusement nous étions plusieurs à nous serrer les coudes.

Jusqu’à l’année dernière où j’ai obtenu la commande public pour le cnap et j’ai pu réaliser ce projet qui me tenait à cœur : partager cette passion pour les signes.

Ton diplôme a-t-il été fondateur de ton expression graphique ?

À Strasbourg, je me suis intéressée à la lecture et la typographie en passant par les sciences cognitives. L’apprentissage de la lecture et de l’écriture me fascine. C’est un sujet qui me préoccupe plus que jamais.

En arrivant à Amiens, j’ai mis nos capacités de lecture à l’épreuve en m’intéressant aux corps optiques. Chaque usage, chaque corps défini une forme. J’ai pour cela dessiné le Ganeau, une famille de latines en trois corps optiques (corps de titre, corps de texte et corps de légende, en romain et en italique).

Mon goût pour le lapidaire est clairement apparu pendant le post-diplôme à Amiens. J’ai eu une fascination pour la lettre, sa matérialité, ainsi que toute l’histoire qu’il y a derrière, pour arriver jusqu’à nos usages actuels.

Pour apprendre à graver, j’ai organisé un stage de gravure lapidaire avec Franck Jalleau à l’Imec. Ça m’a beaucoup plu. J’aimerais en faire plus souvent. Maintenant je dessine des lettres gravées avec des courbes de bézier.

As-tu eu des retours en particulier après la publication dans étapes: ?

Je n’ai pas eu de retour direct grâce à la publication dans étapes: , mais je suis sûre que cette visibilité est un coup de pouce lorsque l’on termine ses études.

Nous sommes très nombreux à sortir chaque année (c’est très impressionnant). étapes: permet aux étudiants qui sortent chaque année de pouvoir affirmer leur travail personnel, leurs préoccupations.


© Julien Lelièvre

Comment s’est déroulé ton travail pour la commande du ministère de la culture ?

Le cnap cherchait à valoriser notre métier et ses enjeux. Il fallait concevoir une famille de caractères (romain, italique, gras) et l’ancrer dans un projet pédagogique.

J’ai saisi l’occasion pour raconter une histoire, en remontant au delà de la typographie, en allant jusqu’à l’écriture, aux pictogrammes. Pour parler de cet ingénieux système que les hommes ont conçu et perfectionné au cours des millénaires. C’est une longue histoire. C’est l’histoire de l’Infini.

Ce projet a été une aubaine car toutes les bonnes conditions étaient réunies, malgré le planning serré. Ça été sportif, mais cette urgence a amené de bonnes réponses. Certaines formes ont été tranchées rapidement car je devais être efficace. Pour y parvenir je me suis entourée de personnes de confiance.

Il y a eu un dialogue constant avec les commanditaires et le reste de l’équipe. Ce projet a été très formateur. J’ai appris à gérer un travail en groupe sur une longue durée.

Un conseil à donner aux étudiants qui terminent leurs études aujourd’hui ?

Des étudiants me contactent pour me demander si on peut vivre du métier de dessinateur de caractères, ou quelle école choisir… Je réponds généralement que c’est une question de détermination. J’ai été refusé en Dsaa Typo à Estienne, ce qui m’a amené à prendre un chemin plus long et je suis parvenue à apprendre le dessin de caractères car j’y tenais vraiment.

C’est un métier difficile, peu de personnes en vivent. Pour y arriver il faut s’obstiner et sans doute avoir un brin de folie…

Pour être plus encourageante, je pense que le mouvement génère les rencontres et les rencontres génèrent le mouvement. Il ne faut pas hésiter à contacter tous les gens avec qui on souhaiterait travailler.

http://www.sandrinenugue.com/


étapes: vous attend dans son numéro spécial diplômes 2015. Déposez dès maintenant votre projet de diplômes sur notre site dédié pour faire partie de notre sélection. Cette année notre partenaire Fotolia soutient les jeunes créateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

Du 28 au 30 janvier 2022 → P.A.G.E.S, Salon du livre d’artiste et de l’imprimé contemporain – Le Lavoir Numérique (Gentilly)

Du 28 au 30 janvier 2022, plus de 100 éditeur·trices, artistes et designer·euses seront présent·es au P.A.G.E.S, Salon du livre d’artiste et de l’imprimé contemporain à Genève. Au programme : des conférences, ateliers, performances, signatures… Ces 3 jours sont l’occasion de se procurer des publications d’art et de design, des…

Du 28 janvier au 5 juin 2022 → Exposition @annehorel – Le Lavoir Numérique (Gentilly)

Du 28 janvier au 5 juin, l’exposition « @annehorel » se déploie au Lavoir Numérique à Gentilly. Cette rétrospective de l’œuvre d’Anne Horel, artiste « Social Media » tel qu’elle se définit, explore ses créations qu’elle diffuse sur MySpace, Facebook, Snapchat, Vine, Instagram, YouTube, Twitter depuis maintenant 10 ans. Vidéos, installations et performances sont…

Le 23 janvier 2022 → Table ronde – Quel avenir pour l’écriture manuscrite et la poésie ? – Centre Pompidou-Metz (Metz)

Le 23 janvier 2022 à 15h se déroule une table ronde « Quel avenir pour l’écriture manuscrite et la poésie ? » au Centre Pompidou-Metz. Sont invité·es, le poète et chercheur Kenneth Goldsmith, l’artiste Pélagie Gbaguidi, le critique d’art Hans-Ulrich Obrist, ainsi que Thomas Huot-Marchand, directeur de l’atelier national de recherche typographique.…

Le 12 janvier à 10h → Conférence The great history of data representation – Université Paris Panthéon Sorbonne (Paris)

Le 12 janvier à 10h, Paul Kahn, professeur émérite de l’Université Northeastern à Boston, en histoire du design d’information, donne une série de trois conférences intitulée « The great history of data representation ». Trois séquences sont prévues : « Genealogy and Lineage », « Timelines » et « Scientific Explanation ». Ces séances sont ouvertes à tous…

Feed

Type Directors Club : derniers jours pour l’appel à candidatures !

L’appel à candidatures pour la 68ème édition du concours Type Directors Club est encore ouvert jusqu’au 21 janvier 2022 ! Cette association internationale promeut la typographie et organise tous les ans une compétition qui récompense les meilleures créations de caractères de l’année. Celles-ci sont regroupées au sein des annales du…

*Duuu radio donne la parole aux artistes et designer·euses

Fondée en 2012, *Duuu est une webradio dédiée à la création contemporaine. Artiste-associée au T2G-Théâtre de Gennevilliers, elle est installée à la Folie N4 du parc de la Villette, où se trouve le studio d’enregistrement. *Duuu cherche à faire entendre des situations de réflexion et de travail dans le monde…

Candidatez aux D&AD Awards 2022 !

Designer·euses indépendant·es, agences et studios… vous avez jusqu’au 23 mars pour candidater aux D&AD Awards 2022. Ce concours, fondé en 1962 à Londres, récompense des travaux dans les champs du design et de la publicité. Les « Pencils » décernés sont répartis selon 4 grades progressifs : bois, graphite, jaune et noir,…

ReSisters, le roman graphique écoféministe pour un autre monde

Publié aux éditions Tana, filiale d’Editis, « ReSisters » est un roman graphique écoféministe créé par la philosophe Jeanne Burgart Goutal, ainsi que par l’illustratrice Aurore Chapon. En 2030, dans un futur teinté de dystopisme et marqué par un capitalisme autoritaire, la raréfaction des ressources et la pandémie, sept personnages tentent de…

Ressources

Comment animer une typographie sur After Effect ?

Suite à un premier épisode dédié aux bases du motion design sur After Effect, tuto.com et étapes: vous offre un second tutoriel. Celui-ci permet de comprendre les principes de base de l’animation d’un mot ou d’une phrase. Le tutoriel « Exemple animation : animation d’une typo » de tuto.com donne la possibilité…

Initiez-vous au motion design avec tuto.com !

Dans le cadre du partenariat noué entre tuto.com, plateforme de tutoriels permettant de se former à de nombreux logiciels, et étapes:, bénéficiez d’un accès gratuit à un tutoriel d’initiation au motion design sur After Effect ! After Effect est un logiciel de la suite Adobe de composition et d’effets visuels.…

Comment utiliser la fonction flexbox en CSS ?

Étapes: continue sa collaboration avec tuto.com en vous offrant un troisième tutoriel. Après un premier épisode dédié à Sketch, un second sur la fonction création de texte en 3D du logiciel SketchUp Pro, apprenez aujourd’hui à développer correctement une interface numérique grâce au module de création de boîtes flexibles CSS, aussi appelé flexbox. La plupart des…