Les Formations : les cursus en design graphique, motion design & direction artistique numérique

Dans le cadre de sa nouvelle rubrique « les Portes Ouvertes Numériques », étapes: vous fait découvrir des écoles d’art et de design et les formations qu’elles dispensent. Aujourd’hui, nous vous présentons LISAA, L’Institut Supérieur des Arts Appliqués et ses bachelor en design graphique et en motion design ainsi que son mastère en direction artistique numérique.



Les Bachelors Design graphique et Motion design

Les deux cycles Bachelors (équivalents d’un bac +3) sont des titres de niveau 6 inscrits au RNCP (60 crédits ECTS par an).


Le Bachelor Design graphique

La formation au diplôme de designer graphique s’effectue en 3 ans. Elle vise à permettre à l’étudiant de définir une stratégie de communication visuelle, en maîtriser les moyens d’expressions et les mettre en forme sur une variété de supports que sont le print, l’illustration, le packaging et les médias interactifs.

La première année d’étude permet à l’étudiant d’acquérir les bases du métier de designer graphique et à définir ses domaines de prédilection futurs. Elle est structurée entre ateliers pratiques (dessin d’observation, croquis extérieur, créa / couleur, croquis de nu, méthodologie de projet, infographie, atelier illustration, atelier design graphique ) et des cours théoriques et culturels (histoire de l’art, atelier photographie, étude de lieux, anglais, culture du graphisme). Elle est évaluée à travers plusieurs workshops et projets de partenariats avec des entreprises, ainsi qu’à l’issue de deux jurys, en janvier et en juin.


Les deux années supérieures permettent à l’étudiant de perfectionner sa technique (design graphique, illustration, identité visuelle, typographie, presse-édition, infographie, photographie, dessin d’intention, dessin expérimental), à acquérir des connaissances culturelles et théoriques solides (histoire du graphisme, sémiologie, culture de l’image, créativité, actualités culturelles, anglais, marketing, publicité), à sonder des disciplines récentes du design (vidéographisme, UX / UI design) ainsi qu’à se préparer au monde professionnel. À l’issue du cursus, l’étudiant présente un projet de diplôme de fin d’études devant un jury de professionnels et d’enseignants. Décisif, ce dernier lui permet de valider sa scolarité. Les deux dernières années du cursus Design graphique nécessitent également deux stages en entreprise obligatoires, de six semaines par an.

Une fois son diplôme en poche, l’étudiant pourra exercer dans les divers domaines du design graphique, en agence ou en tant que designer freelance (directeur artistique, directeur de création, graphiste, illustrateur, webdesigner, typographe, brand designer, packaging designer, infographiste, maquettiste). Il a également la possibilité de continuer dans le cycle supérieur, avec le Mastère Direction Artistique Numérique que nous présentons plus bas.

Découvrir le Bachelor Design graphique


Le Bachelor Motion Design

Discipline en vogue, le motion design est une évolution du design graphique vers l’image animée. Elle vise à la conception de génériques pour le cinéma ou la télévision, de clips musicaux, d’habillages télévisuels, de contenus animés pour le web et tout autres supports du graphisme qui requièrent le mouvement. Le cycle Bachelor Motion design forme ainsi les étudiants aux spécificités du graphisme en mouvement.

La première année d’étude au sein de LISAA permet à l’étudiant d’acquérir les fondamentaux du graphisme (dessin d’observation, croquis extérieur, créa / couleur, croquis de nu, méthodologie de projet, infographie, atelier graphisme / illustration) tout en développant les connaissances techniques spécifiques au motion design (atelier motion design, atelier story-board / techniques cinématographiques, atelier technique studio et photo) et en se constituant de solides bases culturelles et théoriques (histoire de l’art, étude de lieux, anglais, culture du graphisme). Comme lors du cursus en design graphique, cette première année est évaluée à travers plusieurs workshops et projets de partenariats avec des entreprises, ainsi qu’à l’issue de deux jurys, en janvier et en juin.


Bien plus axées sur la pratique, les deux années supérieures permettent à l’étudiant de perfectionner ses connaissances techniques en design graphique et en motion design (direction artistique, story-board, dessin expérimental, illustration, graphisme / typographie, initiation 3D, techniques de prise de vue vidéo production 2D et pratique des outils infographiques), ainsi qu’à développer de solides connaissances théoriques et culturelles (histoire du graphisme, créativité, anglais). À l’issue de ces deux dernières années, l’étudiant présente un projet de diplôme devant un jury composé de professionnels et d’enseignants. Ce dernier lui permet d’obtenir son diplôme de motion designer.

Plusieurs stages obligatoires de six semaines sont requis et possibles dès la première année.

Une fois diplômé, l’étudiant pourra postuler aux métiers de motion designer, réalisateur de clips, digital designer, directeur artistique, réalisateur de génériques, réalisateur publicitaire, story-boarder, infographiste 2D, directeur artistique, directeur de création, en agence ou freelance.

Découvrir le Bachelor Motion Design



Le Cycle Supérieur et le diplôme de Mastère en Direction artistique numérique

Le cycle supérieur de Mastère de LISAA (équivalent d’un bac +5) est un titre de niveau 7 inscrit au RNCP (120 crédits ECTS par an).

Poste clé, le directeur artistique est le garant de l’image de son client, de sa marque ou de son entreprise. Dès que celle-ci se donne à voir, il a pour tâche de veiller au respect de son identité visuelle et au bon déroulement des opérations.

Dans ce but, les étudiants de LISAA accédant au Mastère apprennent à mettre en place une stratégie de communication et les concepts qui y sont associés, ainsi qu’à leurs traductions en signes graphiques, déclinés sur les divers supports visuels liés au numérique et à l’imprimé.


Une formation en 2 ans et plusieurs options

Ainsi, la première année leur permet d’assoir leurs connaissances spécifiques à la création visuelle numérique (design d’interface, motion design, environnement web, vidéo, techniques créatives avancées ), notamment à travers de nombreux workshops artistiques, techniques, professionnels et prospectifs.

C’est également lors de la première année que les étudiants choisissent leur spécialité. Elles sont au nombre de trois. La première, Communication 360° est axée sur la connaissance de tous les supports numériques et imprimés, qui peuvent être le design éditorial, le branding ou l’illustration. La seconde option, l’UX Design, est centrée sur les projets numériques interactifs et leurs aspects expérientiel, ergonomique et de prototypage. Enfin, la troisième option, Médias Animés, est une poursuite du Bachelor Motion Design. Elle invite les étudiants à développer des compétences spécifiques en production de contenus audiovisuels.

La seconde année du Mastère est davantage dirigée vers la professionnalisation, notamment grâce à des enseignements relatifs à la production et à l’entreprise (production, maquette budgétaire, gestion d’entreprise, ressources humaines / droit du travail, dossier d’étude professionnel), tout en poursuivant les enseignement créatifs des options choisies.


Le parcours initial, l’alternance ou l’international

LISAA offre la possibilité à ses étudiants de suivre son Mastère Direction artistique numérique de plusieurs façons.

Les étudiants souhaitant faire aboutir des projets ambitieux et approfondir leurs savoirs dans le cadre scolaire peuvent le faire en poursuivant leur parcours initial. Ils profitent du cadre scolaire et disposent d’un vaste choix de modules d’enseignement.

Ceux plus soucieux de leur insertion professionnelle, ou tout simplement désireux d’acquérir une expérience significative, ont le choix de l’alternance. Ils sont ainsi intégrés au sein d’entreprises, qui les rémunèrent et paient leur scolarité.

Le troisième choix est celui de l’international. Les étudiants débutent leur année par une expérience de six mois dans une des multiples universités partenaires de l’école, comme la prestigieuse Central Saint Martins à Londres ou le Pratt Institute à New York. Il est également important de noter que LISAA dispose d’un ambitieux programme international accessibles dès la première année, intégrant des écoles et des entreprises, dans le cadre de stages, de projets ou d’enseignements.

Découvrir le Mastère Direction artistique numérique


Accéder aux autres contenus des Portes Ouvertes Numériques de LISAA


Liens utiles

Site web de LISAA
Instagram de LISAA
Facebook de LISAA

Linkedin de LISAA
Chaîne Youtube de LISAA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

28/01 – Conférence en ligne du Signe : «Pour des réseaux de solidarité» par l’Atelier Téméraire

Dans le cadre de son cycle de conférences pour l’accompagnement des artistes, Le Signe vous propose d’assister en Facebook Live à la conférence «Pour des réseaux de solidarité» par l’Atelier Téméraire. «L’Atelier Téméraire est un collectif de graphistes-artistes à visages multiples. Une multitude oscillante. Dans cette multitude, nous tentons de…

20/01 – Conférence en ligne du Signe : «Petit vadémécum de l’activité de graphiste professionnel-le: un métier au croisement des savoirs»

Première conférence en ligne pour Le Signe – Centre national du graphisme en cette rentrée. Grégory Jérôme, responsable Formation continue Informations juridiques pour les artistes à le Haute Ecole des Arts du Rhin, intervient ce mercredi 20 janvier à 18h30 sur la page facebook du Signe pour une conférence intitulée…

16/01 – 25/02 – Exposition « Tout un film ! » au Drawing Lab

Pensée avec l’aide de la Cinémathèque, l’exposition « Tout un film ! » fait le lien entre dessin et cinéma. Durant un mois, le Drawing Lab présente une série de storyboards issue des collections de la Cinémathèque, des artistes et leurs galeries. Les liens entre graphie et cinématographie se dévoilent de façons…

20/01 – Journée d’étude : « Aux marges de l’imprimé, l’imprimé à la marge : cultures populaires, minoritaires et alternatives de l’imprimé, 1840-1940 »

« Cette journée d’étude se propose de fédérer les chercheurs, chercheuses et étudiant·e·s francophones dont les travaux portent sur des objets, textuels ou iconiques, imprimés entre la décennie 1840 et la fin de l’entre-deux-guerres. Un des objectifs sera de réfléchir collectivement à la définition d’une culture de l’imprimé qui ne soit…

7/01 > 23/01 – Photo Saint-Germain

La 10ème édition de Photo Saint Germain réunit comme à l’accoutumée une sélection de musées, centres culturels, galeries et librairies pour un parcours photographique. Entre rencontres, projections, signatures et visites d’ateliers, la déambulation dans le quartier mythique de la rive gauche parisienne donne l’occasion d’appréhender les tendances de la photographie…

16/12 – « Écologie des villes », une conférence d’Audrey et Myr Muratet au Signe suivie du lancement du livre « Paris Nord »

À l’occasion de sa ré-ouverture au public, le Signe inaugure l’exposition du photographe Myr Muratet «Zone de Confort», prévue initialement en novembre. Dans un premier temps, vous pourrez assister à la conférence «Écologie des villes», de l’écologue Audrey Muratet et de l’artiste. Cette conférence sera suivie du lancement de l’ouvrage…

Feed

Oripeau diffuse le graphisme dans l’espace public

L’affichage dans l’espace public est rarement gratuit. Mis à part les graffeurs, qui outrepassent les règles pour le bonheur des uns, le malheur des autres et l’indifférence de certains, l’affichage dans l’espace public est toujours réglementé. Certains acteurs locaux (mairies, associations…) tentent malgré cela de faire vivre un vieux principe,…

Ressources

PERGRAPHICA® lance Catching Feels, un nouveau Lookbook présentant ses papiers premium

Pour tous les créatifs, le lancement d’un nouveau lookbook est un évènement. Ces ouvrages servent à présenter l’ensemble de leurs réalisations et permettent aussi de démontrer les qualités d’impression et d’ennoblissement des papiers utilisés. Un lookbook est donc en définitive une véritable vitrine pour les directeurs artistiques, les maisons d’édition…

Quelles nouveautés pour les applications Adobe en 2021 ?

D’Illustrator sur Ipad aux Neural Filters de Photoshop, les annonces faites lors d’Adobe MAX démontrent une tendance déjà à l’oeuvre depuis plusieurs années chez Adobe : celle de l’effacement des contraintes techniques, pour une plus grande autonomie face aux outils de création. Exacerbée par Adobe Sensei, l’IA développée par l’entreprise…

Fedrigoni regroupe tous ses papiers dans la Paper Box

La célèbre marque italienne de papier créatif Fedrigoni vient tout juste de lancer sa Paper Box, un catalogue contenant l’ensemble des papiers créatifs de la marque. Présentée dans le cadre de la Packaging Première Collection, un événement sur deux jours (29 et 30 octobre) consacré au packaging de luxe au…