Les lauréats du concours « Pas mon genre » enfin dévoilés

C’est avec une participation avoisinant les 1 200 affiches – soit un taux 200% supérieur à l’année précédente – que se clôture la 4e édition de notre concours, consacré cette année aux nouvelles représentations de l’identité. Après plusieurs jours de discussions et de délibération, notre jury dévoile son verdict. Voici les résultats tant attendus.

Les 3 gagnants on été sélectionnés selon les critères suivants :
– Le travail d’intégration des images Adobe Stock à la proposition graphique.
– Le respect des critères de l’affiche d’exposition : Format A3, indication du titre, du lieu et de la date, lien entre le visuel et la thématique du concours.
– La force de l’idée et l’effort d’interprétation du sujet.
– L’impact visuel et l’efficacité de l’affiche en tant que canal de communication.
– Le choix et la composition typographique.

1er prix – « Dévoiler » par Marianne Mellot

Le premier prix du concours revient à Marianne Mellot et son affiche en trois volets qui confronte la question de la fluidité aux stéréotypes binaires du siècle passé. « En gommant ces photographies on retrouve derrière ces visages d’autres identités ». Un mélange des genres qui se retrouve sur le plan formel, où le portrait photographique des années 50 rencontre des éléments graphiques inspirés de la culture numérique.

2e prix – « Fragments » par Valentin Bajolle

Deuxième du podium, Valentin Bajolle propose une vision ouverte du genre. Il affiche une identité « DIY » ou, autrement dit, à composer soi-même. « Le choix (ou non-choix) du genre se fait ici par l’ajout sur un visage générique d’éléments identitaires singuliers ».

3e prix – « L’origine du genre » de Paola de Narvàez

A travers son affiche, Paola de Narvarez revisite une oeuvre d’art emblématique de la représentation du sexe féminin. En associant le tableaux à une image équivoque, la jeune graphiste présente une conception anachronique de la beauté féminine et dessine les contours d’un troisième genre. La mise en abîme évoque la nature de l’exposition dont le sous-titre flottant aurait toutefois eu mérite à être mieux calé.

Et voici en image, la liste complète des finalistes :


« Pas mon ADN! » par Titouan Pouliquen


« Second Tropique » par Maxime Moreau


« Face Plakat » par Loul Stahl


« Discernable… » par Clément Rigaud


« Pas mon genre ! » par Solène Robichon


« Intersexes » par Florian Petitdemange


« Crocotigre », par Marjorie Bodet

un grand merci à tous les participants et à nos partenaires Adobe Stock, Adobe, Microsoft et Exaprint pour leur soutien !

par Astrid Fedel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

11/7 > 1/11 – Anja Kaiser, Undisciplined toolkit. Design graphique et féminisme au Centre National du Graphisme Le Signe

La chercheuse et designer graphique féministe Anja Kaiser est à l’honneur tout l’été au Signe, Centre National du Graphisme. Par sa pratique elle soutient des projets et des commanditaires féministes et émancipateurs. En abordant le féminisme d’un point de vue historique et politique, la jeune femme entend questionner les représentations…

Waterfalls, une exposition en ligne de Thomas Danthony

Avec sa nouvelle exposition Waterfalls, Thomas Danthony nous invite dans une nouvelle sorte d’évasion virtuelle. En effet, dans ce parcours en ligne, il présente une série méditative sur les chutes d’eau, phénomène naturel qu’il observe, en tentant de capturer la beauté dans la surprise. Par leur verticalité, les chûtes d’eau…

1/07 > 29/08 – Joan Cornellà, Paris Solo Show à la Galerie Arts Factory

Le dessinateur de bande dessinée et illustrateur barcelonais Joan Cornellà a la gâchette facile quand il s’agit l’humour noir. Après une invasion des réseaux sociaux, plusieurs bandes dessinées et travaux éditoriaux, l’espagnol continue dans sa lancée et piétine avec jubilation le politiquement correct. Racisme, pauvreté, handicap, maladies, mutilation, Cornellà se…

01/07 > 23/09 – Rêves à la SLOW Galerie

Du 1er juillet au 23 septembre, la SLOW Galerie réunit 60 illustrateurs pour « Rêves », une exposition d’illustrations réalisées pendant le confinement. Les 60 personnalités qui s’y expriment sont autant de point de vue, d’esthétiques, de sensibilités, de désirs, de rêves en somme. La pratique du dessin a été pour ces…

Flux

Le festival des Chatons d’or dévoile le palmarès de son édition 2020

Chaque année depuis 9 ans ans, le festival des Chatons d’or dévoile et récompense une nouvelle portée de contenus inspirants, avec l’ambition de faire émerger les idées et les talents. Dans un contexte de crise sanitaire, où toutes les composantes de notre société sont remises en cause, la manifestation s’est…

Ressources

Typologie, un nuancier de la typo française

Afin de mettre en avant la diversité et la singularité de la création de caractères française, le studio recto verso lance Typolgie, un nuancier de la typo. L’idée de reprendre ce format familier des graphistes est plutôt originale et bien trouvée pour mettre l’accent sur une discipline qui foisonne de…

POSE une webapp pour vous aider à illustrer des personnages

Si on n’ose pas se l’avouer, certains outils sont tout de même bien pratiques pour combler des lacunes en dessin. Dans ce registre, nous sommes tombés sur POSE. Cette webapp développée par le designer Gal Shir est d’une aide précieuse pour créer des personnages proportionnés. La principale difficulté lorsque l’on…