Les packagings de La Conspiration ont de l’œil

La Conspiration adopte une nouvelle identité visuelle qui a de l’œil… Située en Champagne, la distillerie fabrique de l’alcool de malt, du gin, et de la Fine Champenoise. Imaginée par ABM Studio, sa nouvelle identité se fonde sur une disposition textuelle usant de la police de caractères Apoc. Le logo dessiné, à l’esthétique inspirée de la gravure, est un clin d’œil au nom de la marque, et une manière de rappeler aux consommateurs que la bouteille… garde à l’œil celui ou celle qui la savoure, toujours avec modération.

© Thomas Legrand.


Une identité fondée sur la disposition textuelle


Située en Champagne, en bord de Marne dans une ancienne usine du 19e siècle, la distillerie La Conspiration adopte une démarche artisanale. L’équipe, composée de 6 personnes, travaille à la main, du concassage à la mise en bouteille. Marquée par un ancrage local, la société produit des alcools de malt, du gin et de la Fine Champenoise. Les packagings des alcools sont pensés par l’agence D’artagnan, tandis qu’ABM studio développe la nouvelle identité, notamment présente sur les étiquettes. Les bouteilles au corps large sont faites en verre transparent et portent une grande étiquette rectangulaire au devant. L’identité est fondée sur une disposition textuelle. Loin d’un design nostalgique, centré sur la notion de territoire, ou d’une identité reposant sur un nom de marque prenant tout l’espace de l’étiquette, l’esthétique développée par le studio est marquée d’une certaine austérité et simplicité, faisant du mot et de la phrase des éléments graphiques centraux. “Les mots portent la promesse d’une histoire, d’un engagement” affirme ABM Studio. Le studio choisit la police de caractères Apoc développée par la fonderie Blaze Type. Créé par Matthieu Salvaggio et Tomorrow Type, le caractère sérif se distingue par son élégance et sa lisibilité.


L’œil, symbole de La Conspiration


Authenticité, singularité…, tels sont les deux maîtres-mots du positionnement affirmé par La Conspiration. Afin de contrebalancer une approche de l’identité purement typographique et textuelle, ABM Studio développe un logo dessiné en forme d’œil — rappelant l’esthétique de la gravure. “Le nom de la marque nous a beaucoup plu et nous a inspirés. L’idée qu’une petite marque “conspire” face aux grandes marques nous parle. […] Enfin, ce symbole de l’œil peut aussi signifier que la bouteille regarde et surveille son consommateur… Attention aux abus !” ajoute non sans humour ABM Studio. Le logo s’insère sur les différents supports de communication de manière autonome, et se positionne dans l’espace du texte, aligné à gauche, sur l’étiquette du packaging. “L’œil est un objet très graphique. Il se mémorise et se décline très facilement” ajoute ABM Studio.

© Thomas Legrand.


Packagings différenciants et économie de moyens


Afin de différencier les types d’alcools produits par la distillerie, ABM Studio mise sur la couleur et le texte. Le descriptif textuel de l’alcool change en fonction du produit. L’étiquette de la Fine Champenoise est la plus classique, avec un texte en noir sur fond blanc. L’alcool de malt se différencie par une étiquette au fond jaune, tandis que les étiquettes de la gamme de gins sont les plus festives d’apparence. Les textes, sur fonds blancs, sont parés de dégradés de couleur – du bleu foncé au bleu clair, du orange au violet ou encore du vert au violet – en fonction du type de gin : Chardonnay, Pinot Noir, Meunier. Les emballages des bouteilles sont en carton brut blanc, un blanc rappelant celui des étiquettes — la simplicité est privilégiée. Chaque étui est marqué au tampon du logo œil. “L’utilisation de tampons appuie un côté artisanal et permet une économie de moyens” précise ABM Studio. Un second tampon permet d’apposer le nom de l’alcool. Une manière économique, presque old school, d’apposer la marque sur différents supports, en clin d’œil…

© Thomas Legrand.
© Thomas Legrand.
© Thomas Legrand.
© Thomas Legrand.
© Thomas Legrand.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Agenda

Du 19 mars au 14 juin 2023 → Jacno, un homme de caractères – TNP (Villeurbanne)

Le Théâtre National Populaire de Villeurbanne rend hommage au typographe, dessinateur d’alphabets, affichiste et designer Marcel Jacno en lui consacrant une exposition programmée en partenariat avec l’association Jean Vilar/Maison Jean Vilar. Premières esquisses, travaux préparatoires, maquettes, collages, bromures, calques retouchés ou encore projets finalisés sont donnés à voir. Un hommage…

Du 23 mars au 26 mars 2023 → Drawing Now Art Fair – Carreau du Temple (Paris)

Le salon du dessin contemporain revient au Carreau du Temple. Cette seizième édition rassemble de nombreuses galeries françaises et internationales spécialisées dans le secteur du dessin. La foire s’attache aussi à interroger le travail d’artistes mêlant le dessin à d’autres médiums et disciplines, comme la photographie, l’animation, ou encore l’architecture…

Du 16 mars au 2 avril 2023 → Central vapeur – Grand Est

Fidèle au rendez-vous, le festival Central Vapeur revient pour une treizième édition, avec pour fil rouge le terme « Visibles ». L’exposition phare du festival associe l’illustratrice belge Dominique Goblet à la musicienne et artiste strasbourgeoise et camerounaise Nygel Panasco. Le travail du bédéaste Joseph Levacher, mais aussi celui des…

Jusqu’au 12 mars 2023 → Long Play – La Chaufferie (Strasbourg)

À l’occasion des 10 ans de *Duuu radio, l’exposition “Long Play” se déploie à la Chaufferie, à la HEAR. Dans le cadre de celle-ci, 100 vinyles (10 vinyles de 10 exemplaires) sont gravés en direct à partir d’une sélection d’entretiens, lectures, concerts, pièces vocales et sonores issues des archives de…

Du 10 mars au 6 avril 2023 → Philippe Starck – Galerie Jousse (Paris)

La galerie Jousse Entreprise consacre une exposition au designer renommé Philippe Starck. Elle présente une sélection d’objets et de meubles réalisés en petites séries, ainsi que de nombreux prototypes. Au-delà de l’objet, le designer s’intéresse à l’espace. Il crée du mobilier pour des boîtes de nuit et cafés. Sont ainsi…

Du 2 mars au 1er avril 2023 → Mavado Charon ‣ Retable du désir novo-hispanique – Galerie Arts Factory (Paris)

Pour sa première exposition à la galerie Arts Factory, l’artiste Mavado Charon dévoile différents dessins réalisés sur des draps et torchons anciens, issus d’un héritage familial. Il s’inspire du recueil “La s★d★mie en Nouvelle-Espagne”, ouvrage publié en 2010 dans lequel le poète mexicain Luis Felipe Fabre traite de la persécution…

Feed

Formes Des Luttes affiche la réforme des retraites

Le collectif de graphistes Formes Des Luttes, déjà auteur du “Manifeste retraites” en 2019, se mobilise face à la réforme des retraites menée par le président Emmanuel Macron. “Nous, graphistes, artistes, illustrateur·trice·s, comptons bien mener la lutte avec nos moyens, ceux de l’image, en apportant notre soutien graphique aux mobilisations…

Les packagings de La Conspiration ont de l’œil

La Conspiration adopte une nouvelle identité visuelle qui a de l’œil… Située en Champagne, la distillerie fabrique de l’alcool de malt, du gin, et de la Fine Champenoise. Imaginée par ABM Studio, sa nouvelle identité se fonde sur une disposition textuelle usant de la police de caractères Apoc. Le logo…

Amandine Urruty déploie son décorum baroque

L’univers de l’artiste Amandine Urruty est peuplé d’objets hétéroclites et de figures hyperréalistes souvent masquées, parfois affublées d’un museau de chien. Les éditions Cernunnos publient une monographie du travail de cette artiste. Née en 1982, elle travaille le dessin telles des compositions photographiques hantées par un imaginaire baroque et grotesque.…

Les doudounes fleuries de Noir Noir

Les fleurs scintillent dans la nuit… Noir Noir commercialise des doudounes aux motifs floraux ou océaniques parées de couleurs éclatantes. Fondée en 2014 à Paris, la marque de mode propose des pièces modernes puisant leurs sources dans l’art ancien. Ses doudounes graphiques, inspirées d’une esthétique traditionnelle japonaise, permettent autant de…

Ressources

Typographie et philosophie : Nicolas Taffin sur France Inter

Le concepteur graphique et éditeur Nicolas Taffin publie aux éditions C&F, maison d’édition qu’il a cofondée avec Hervé Le Crosnier, “Typothérapie. Fragments d’une amitié typographique”. Initialement diplômé en philosophie de l’Université Paris Ouest Nanterre, Nicolas Taffin explore dans cet ouvrage la typographie au prisme des affects et du soin. La…

Susan Kare sur Arte

L’émission “Gymnastique” d’arte dédie l’un de ses épisodes à Susan Kare, pionnière du design numérique. Elle crée notamment des icônes de bureau et des polices typographiques devenues des normes de référence. La graphiste humanise l’informatique et travaille pour des sociétés comme Apple, NeXT, Microsoft ou encore Facebook, PayPal et Pinterest.…

Les Rad!cales : le design à l’épreuve du vivant

Né en janvier 2020, le collectif Les Rad!cales invite les professionnel·les du design à s’engager pour le vivant dans un contexte d’urgence climatique. Comment concevoir un système soutenable pour les générations présentes et futures ? Telle est l’une des questions soulevée par le mouvement. Le manifeste “Design pour l’environnement” porté…