Les poèmes symphoniques des élèves du Campus Fonderie de l’Image, workshop de Samuel Eckert

Le travail de l’illustrateur Samuel Eckert ne nous est plus inconnu. S’il semble exister pour dessiner, l’éducation s’inscrit aussi dans ses priorités. Après avoir animé différents workshops, dont il parle volontiers, et auquel il se réfère souvent, il s’est cette fois adressé aux étudiants du Campus Fonderie de l’Image. Retour sur la présentation qu’il a proposé aux élèves, avant de se lancer avec eux dans l’atelier « Poème symphonique » pour quelques heures.

En préalable au workshop, Samuel Eckert présente son métier, son approche à travers le récit de son expérience. Sur son écran, une ligne qui serpente représente le fil chronologique de son parcours. Pour résumer les années clés de sa carrière, il évoque successivement les composantes principales de son activité, représentées par des mots-clés : dessin, illustration, direction artistique, édition, workshops.

« J’ai insisté sur l’importance de l’impression, sur le fait de voir ses images prendre vie ». Tout en ponctuant par ce qu’il a appris de ses expériences, et expliquant pourquoi il fait ce métier.


La Galeria, dont il a réalisé l’identité visuelle, déclinée dans tous les formats et supports.

Il a ainsi évoqué une de ses premières expériences en direction artistique, pour La Galeria, et comment réaliser une histoire intelligente par rapport au lieu (idée, message, structure, support), ou encore pour Aujourd’huidemain, concept store végane, dont la DA vise à démystifier et humaniser le véganisme. Mais aussi son travail d’édition, pour des publications et fanzines, ainsi que le lancement de LIMO, et le travail de distribution et de communication qui accompagne la micro-édition.

L’éducation a toujours fait partie de sa vie : né et élevé dans une famille d’enseignants, « on était toujours dans le dialogue, c’est d’ailleurs pour ça que je fais ce métier, pour trouver du sens dans la commande en échangeant avec les commanditaires, l’écoute est primordiale. L’importance de la réflexion sur ce dialogue permanent. »


Sa direction artistique pour Aujourd’huidemain, vise à ramener l’humain au centre du concept du véganisme, en proposant un alphabet composé de
personnages.

Avant d’enchaîner sur le workshop, il a aussi donné quelques tips aux élèves, conseils incontournables pour s’imposer : faire des projets personnels, ne pas avoir peur de les montrer, être curieux, faire des rencontres, et s’amuser. Pour transmettre l’idée qu’il faut toujours créer en s’amusant, mais que le travail et la méthode restent très importants, Samuel Eckert a ensuite enchaîné le workshop « Poème symphonique », sur le thème de l’écriture graphique et de la rédaction.

Accompagnés par l’illustrateur, les élèves ont composé des posters en collages à la manière de partitions, les formes abstraites ou narratives incarnant les notes de musique. Pour démarrer et débloquer l’inspiration, ils ont chacun, au préalable, rédigé un petit texte de 40 lignes, poème suggestif destiné à accompagner la narration, sans en justifier l’intention.

Ces collages, simples, efficaces et colorés issus des quelques lignes écrites par les élèves ont surpris et émerveillé Samuel, autant que leurs auteurs eux-mêmes.


Poster realisé par Mélina Joab

Poster realisé par Lucas Tesseron

La suite des réalisations produites lors du workshop est visible dans la galerie de l’article. Nous remercions Samuel Eckert et le Campus Fonderie de l’Image d’avoir partagé avec nous cette expérience pédagogique.

Par Lisa Darrault

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En bref...

À Turin, les drônes font de l’art

À Turin, dans le cadre du projet UF0-Urban Flying Opera, le studio de design de l’architecte Carlo Ratti a créé une fresque collaborative dont les artistes ne sont ni plus ni moins que des drones. De plus en plus, les nouvelles technologies s’invitent dans l’art. Elles sont le prétexte pour explorer de nouveaux processus de création et pourquoi pas de porter objectivement des messages, tout en impressionant son petit monde. Comme on peut le voir dans ces images, 4 drones ont travaillé pendant une douzaine d’heure pour réaliser cette fresque inédite dans la ville de Turin. Elle est le résultat…

Le calligraphe Said Dokins transforme une ancienne prison mexicaine

Artiste et calligraphe depuis 22 ans, Said Dokins investit l’ancienne prison mexicaine de San Luis Potosî. Jusqu’au 19e siècle elle fonctionnait comme centre de rétention et d’internement. Par la suite, c’est le gouvernement mexicain qui transforma la prison en institution artistique, tout en préservant son architecture initiale. Avec l’exposition « Runaway Writings », Said Dokins investit le Centre d’Arts de San Luis Potosî de son travail calligraphique au pinceau sur béton, pierre, tôles ou encore tissus. Comme à son habitude, il aime jouer et rejouer des formes calligraphiques et géométriques. L’exposition « Runaway Writings » est donc pensé comme un panorama des oeuvres inédites…

Lenny Maughan dessine en courant un portrait de Frida Kahlo

Pour Lenny Maughan, le dessin est une question d’endurance…

L’athlète américain Lenny Maughan a trouvé une manière de faire parler de lui pour autre chose que ses performances sportives. Lors de chacun de ses parcours, le coureur de marathon suit un tracé précis qui permet de faire ressortir dans son GPS des illustrations naïves. L’occasion de dessiner des symboles universels, d’offrir à ses fans une fleur ou encore de rendre hommage à des personnalités comme Frida Kahlo. Rien ne sert de courir, il faut partir à point.

Les Diplômés : Louise Vendel, le doute comme force créatrice

Chaque année, chez étapes:, nous proposons à l’automne un numéro spécial diplômes qui présente une sélection de projets de fin d’études réalisés par des étudiants en écoles d’art et de design. Que sont devenus ces jeunes graphistes dont les travaux nous ont séduits et que nous avons présentés dans nos colonnes au cours des années précédentes ? Nous avons mené l’enquête. Il n’y a pas de parcours type, le projet de diplôme de Louise Vendel : C’est une lettre de Sol LeWitt à la sculptrice Eva Hesse qui est la planche de salut de Louise Vendel. Dans cette lettre, l’artiste…

Flux

Le calligraphe Said Dokins transforme une ancienne prison mexicaine

Artiste et calligraphe depuis 22 ans, Said Dokins investit l’ancienne prison mexicaine de San Luis Potosî. Jusqu’au 19e siècle elle fonctionnait comme centre de rétention et d’internement. Par la suite, c’est le gouvernement mexicain qui transforma la prison en institution artistique, tout en préservant son architecture initiale. Avec l’exposition « Runaway…

Lenny Maughan dessine en courant un portrait de Frida Kahlo

Pour Lenny Maughan, le dessin est une question d’endurance…

L’athlète américain Lenny Maughan a trouvé une manière de faire parler de lui pour autre chose que ses performances sportives. Lors de chacun de ses parcours, le coureur de marathon suit un tracé précis qui permet de faire ressortir dans son GPS des illustrations naïves. L’occasion de dessiner des symboles…

Ressources

Halvar Typemates étapes

Halvar, une police bien trempée

La fonderie allemande TypeMates a sorti il y a peu une nouvelle fonte linéale, Halvar. Développée dans une version classique et une version stencil de 81 styles chacun allant du black au hairline, elle est structurée en 3 sous-catégories représentant 3 chasses différentes (large, moyenne et étroite). Elle offre ainsi…

Comment retrouver une typographie à partir d’une image ?

Au détour d’une rue, sur un sticker ou encore dans un générique de film, un caractère typographique retient parfois notre attention. Pour les graphistes, en retrouver l’origine peut être une véritable obsession. D’autant qu’aujourd’hui, avec le foisonnement des polices d’écriture, la mission est parfois difficile. Heureusement, plusieurs outils peuvent vous…