Les sorties graphiques de janvier #3

Expos, vernissages, festivals ou conférences, chaque semaine étapes: note pour vous dans l’agenda les évènements de la scène graphique et artistique.

Le projet I.IV.IX s’expose à l’atelier W

Second volet du projet I.IV.IX initié par l’artiste Adrien Bonnerot, cette exposition a l’atelier W invite 9 artistes plasticiens. Leurs œuvres rassemblées tissent un dialogue entre différentes pratiques du champ de la création. Design, illustration ou encore art contemporain, le parcours s’affranchit des cloisons et laisse aux visiteurs le loisir d’apprécier l’énergie qui se dégage de ces formes expérimentales variées.

Avec Antoine Aguilar, Diane Boivin, David Dubois, Fanette Mellier & Lézard graphique, Mathilde OB, Mathieu Pauget, Pernelle Poyet, Florian & MIchael Quistrebert, Lucas Ribeyron ( Atelier Co-op )

VERNISSAGE : vendredi 8 février à partir de 18h
Atelier W
6 avenue Weber, Pantin
http://bit.ly/2GauA6S

Trajectoire : « When Basketball Inspires »

Rencontre surprenante mais dynamique entre l’art et le basketball.
L’exposition Trajectoire rassemble dans un espace de plus de 5000m2 au coeur de Paris 30 artistes et créatifs de tout univers à créer des ponts entre ces deux pratiques. Au programme des installation immersives pour offrir une expérience unique aux visiteurs tout en leur ouvrant une porte d’entrée à la variété des expressions artistiques. Avec des créations de Visual System, du photographe Kevin Couliau ou encore du sculpteur Kirrikoo.

Du 8 au 10 février
Lieu à découvrir prochainement.
http://bit.ly/2Gd630Q

Le Salon C!Print à l’Eurexpo, Lyon

Le salon lyonnais dédié aux techniques d’impression et de graphisme, C!Print, revient les 5, 6 & 7 février prochains. Incontournable pour tous les professionnels du secteur, l’évènement réunira plus de 250 exposants dont les plus importants de la filière que sont Canon, Fujifilm, HP, Xerox ou Riso. Sept univers thématiques ont été imaginés pour guider le visiteur à travers l’exposition, les workshops et conférences et le tenir au mieux informé des innovations en cours dans le secteur.

Salon C!Print, les 5,6 et 7 février 2019, à Lyon.
https://salon-cprint.com/

Le Pavillon du Love par le collectif Pekelo au Pavillon des Canaux.

Du 1er au 22 février, le Pavillon des Canaux accueille les travaux du collectif Pekelo pour trois semaines intitulées « Le Pavillon du Love ». Composé de 9 graphistes et illustrateurs, l’exposition présentera leurs derniers travaux dans un marché de l’illustration et une exposition. D’autres activités et workshops auront lieu, dont un atelier Flash Tatoo, un Bingo du Love et un atelier de création. Le vernissage se tiendra ce vendredi 1er février à partir de 19h.

Avec Amélie Barnathan, Manon Bucciarelli, Sophie Della Corte, Melody Denturck, Nicolas Galkowski, Grégoire Gicquel, Thibaut Gleize, Anna Uru et Alice Wietzel.

Du 1er au 22 février, vernissage le 1er février à 19h.
Au Pavillon des Canaux,
39 Quai de la Loire, 75019, Paris.
http://bit.ly/2S8ruqv

« Michail Michailov, si peu » au Drawing LAB

Le lauréat du prix Drawing Now en 2018, investit l’espace d’exposition du Drawing LAB du 30 janvier au 22 février.
L’artiste utilise divers médium dont le dessin, la photographie ou la vidéo pour questionner son « moi » et son rapport à son environnement. Sa propre personnalité est ainsi utilisée comme « métaphore pour l’existence, le moi et la poursuite de l’épanouissement personnel dans une société mondialisée ».

Du 30 janvier au 22 février
Drawing LAB,
17, rue de Richelieu, 75001 Paris
https://bit.ly/2TnMCpQ

Raconter le réel ne comporte pas forcément de réalité

La Galerie Ephémère invite la jeune artiste Marianne Mispelaëre pour sa première exposition. Le parcours traite la révélation de l’absence et met en lumière les termes de visible et d’invisible confrontés avec l’espace physique d’un lieu.
L’artiste nous invitepar la même occasion à saisir la sensation produite par l’apparition d’un objet, qui disparaît et nous laisse face à un vide et une attente.

5 février 2019 à partir de 18h00
École EAC
33 rue de la Boétie – 75008 PARIS
http://bit.ly/2Ww7MEh

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En bref...

À Turin, les drônes font de l’art

À Turin, dans le cadre du projet UF0-Urban Flying Opera, le studio de design de l’architecte Carlo Ratti a créé une fresque collaborative dont les artistes ne sont ni plus ni moins que des drones. De plus en plus, les nouvelles technologies s’invitent dans l’art. Elles sont le prétexte pour explorer de nouveaux processus de création et pourquoi pas de porter objectivement des messages, tout en impressionant son petit monde. Comme on peut le voir dans ces images, 4 drones ont travaillé pendant une douzaine d’heure pour réaliser cette fresque inédite dans la ville de Turin. Elle est le résultat…

Le calligraphe Said Dokins transforme une ancienne prison mexicaine

Artiste et calligraphe depuis 22 ans, Said Dokins investit l’ancienne prison mexicaine de San Luis Potosî. Jusqu’au 19e siècle elle fonctionnait comme centre de rétention et d’internement. Par la suite, c’est le gouvernement mexicain qui transforma la prison en institution artistique, tout en préservant son architecture initiale. Avec l’exposition « Runaway Writings », Said Dokins investit le Centre d’Arts de San Luis Potosî de son travail calligraphique au pinceau sur béton, pierre, tôles ou encore tissus. Comme à son habitude, il aime jouer et rejouer des formes calligraphiques et géométriques. L’exposition « Runaway Writings » est donc pensé comme un panorama des oeuvres inédites…

Lenny Maughan dessine en courant un portrait de Frida Kahlo

Pour Lenny Maughan, le dessin est une question d’endurance…

L’athlète américain Lenny Maughan a trouvé une manière de faire parler de lui pour autre chose que ses performances sportives. Lors de chacun de ses parcours, le coureur de marathon suit un tracé précis qui permet de faire ressortir dans son GPS des illustrations naïves. L’occasion de dessiner des symboles universels, d’offrir à ses fans une fleur ou encore de rendre hommage à des personnalités comme Frida Kahlo. Rien ne sert de courir, il faut partir à point.

Les Diplômés : Louise Vendel, le doute comme force créatrice

Chaque année, chez étapes:, nous proposons à l’automne un numéro spécial diplômes qui présente une sélection de projets de fin d’études réalisés par des étudiants en écoles d’art et de design. Que sont devenus ces jeunes graphistes dont les travaux nous ont séduits et que nous avons présentés dans nos colonnes au cours des années précédentes ? Nous avons mené l’enquête. Il n’y a pas de parcours type, le projet de diplôme de Louise Vendel : C’est une lettre de Sol LeWitt à la sculptrice Eva Hesse qui est la planche de salut de Louise Vendel. Dans cette lettre, l’artiste…

Flux

Le calligraphe Said Dokins transforme une ancienne prison mexicaine

Artiste et calligraphe depuis 22 ans, Said Dokins investit l’ancienne prison mexicaine de San Luis Potosî. Jusqu’au 19e siècle elle fonctionnait comme centre de rétention et d’internement. Par la suite, c’est le gouvernement mexicain qui transforma la prison en institution artistique, tout en préservant son architecture initiale. Avec l’exposition « Runaway…

Lenny Maughan dessine en courant un portrait de Frida Kahlo

Pour Lenny Maughan, le dessin est une question d’endurance…

L’athlète américain Lenny Maughan a trouvé une manière de faire parler de lui pour autre chose que ses performances sportives. Lors de chacun de ses parcours, le coureur de marathon suit un tracé précis qui permet de faire ressortir dans son GPS des illustrations naïves. L’occasion de dessiner des symboles…

Ressources

Halvar Typemates étapes

Halvar, une police bien trempée

La fonderie allemande TypeMates a sorti il y a peu une nouvelle fonte linéale, Halvar. Développée dans une version classique et une version stencil de 81 styles chacun allant du black au hairline, elle est structurée en 3 sous-catégories représentant 3 chasses différentes (large, moyenne et étroite). Elle offre ainsi…

Comment retrouver une typographie à partir d’une image ?

Au détour d’une rue, sur un sticker ou encore dans un générique de film, un caractère typographique retient parfois notre attention. Pour les graphistes, en retrouver l’origine peut être une véritable obsession. D’autant qu’aujourd’hui, avec le foisonnement des polices d’écriture, la mission est parfois difficile. Heureusement, plusieurs outils peuvent vous…