Les sorties graphiques de juin #3

Expos, vernissages, festivals ou conférences, chaque semaine étapes: note pour vous dans l’agenda les évènements de la scène graphique et artistique.

Journées portes ouvertes. 1984 School of design

1984 School of design, l’école d’arts appliqués et agence ouvre ses portes ce week-end pour vous présenter son espace de vie atypique. Les élèves et futurs diplômé seront au rendez-vous pour présenter leurs projets et échanger avec les visiteurs. Au programme : une exposition, une expérience oculus et des vidéos présentant une rétrospective de l’année écoulée

Samedi 15 et dimanche 16 juin
1984 School of design,
85 Rue Belliard, 75018 Paris
Infos ici ou sur la page Facebook de l’événement.

Exposition. Sens des lieux

L’exposition Sens des lieux se veut un manifeste sous forme de série d’installations de Vera et Ruedi Baur. Elle rassemble les expériences passées, les réflexions critiques, les intentions, recherches autour de la conception de l’espace public, qu’ils veulent rendre plus civique.

Jusqu’au 28 octobre
Centre Européen d’Actions Artistiques Contemporaines
7 rue de l’Abreuvoir, 67000 Strasbourg

Festival. Festival international du livre d’art et du film

Au croisement de la littérature, des arts plastiques et du cinéma, le FILAF réunit chaque année le meilleur des éditions et films artistiques internationaux. Pendant toute la semaine, livres, films et supports numériques, seront présentés de différentes manières : un salon du livre et du film sur l’art, une exposition littéraire, un parcours dans le centre de la ville, des soirées… Au programme, donc, des projections, des conférences et des rencontres.

Du 18 au 24 juin,
Centre historique de Perpignan,
66000 Perpignan
Infos ici : https://www.filaf.com/

Événement. fig. n°4

À l’occasion du lancement de son dernier numéro intitulé pléonasme, le collectif fig. organise une journée d’expositions réalisées par les auteurs ayant participé, de concerts et de lectures, pour présenter la revue d’architecture hybride et libre.

Dimanche 17 juin, de 15h à 23h
La Générale Nord-Est
14 avenue Parmentier, 75011 Paris
Plus d’infos sur l’événement Facebook.

Exposition. Memoria, photographies de James Nachtwey

Cette exposition à la Maison de la photographie européenne est la plus grande rétrospective jamais consacrée au travail du photo-journaliste et photographe de guerre américain. Près de 40 ans de reportages à travers le monde, auprès des humains expérimentant la famine, la guerre, les maladies. Les deux cents tirages grandeur nature exposés présentent une réflexion sur la guerre, l’humanité, et la photographie. Un témoignage qui ne laisse pas indemne, mais participe à la mémoire, tout en proposant une certaine approche esthétique de l’histoire.

Jusqu’au 29 juillet,
Maison européenne de la photographie,
5/7 Rue de Fourcy, 75004 Paris
Infos ici.

Spectacle. Jidust (poussière d’eau). Compagnie Vivons

Un mur d’eau, un danseur, et des LED : dans le cadre du festival June Events, le graphiste de formation Smaïl Kanouté présente sa performance Jidust (poussière d’eau), réalisé en collaboration avec Antoine Fourneau, qui a imaginé le Waterlight Graffiti. Au contact de l’eau, les LED composant le mur s’illuminent, pour une danse éphémère aquatique et numérique. Le corps dansant devient alors un pinceau dessinant des traces destinées à être effacées.

Le 16 juin,
Palais de la Porte Dorée
293 Avenue Daumesnil, 75002 Paris
Infos ici.

Et toujours en cours

Exposition. Volumes

Consacrée à l’objet livre, l’expo Volumes met à l’honneur le design graphique, au sein du processus de création des ouvrages. Elle questionne leur essence même : faits de carton, de toile, de colle, de papier, d’images et de polices de caractères, en quoi consiste cette étape qui donne vie à un texte, et aux mots de son auteur ?

Infos ici : https://bit.ly/2HrDF8g
Jusqu’au 30 juin
Le Bel Ordinaire
Les Abattoirs, Allée Montesquieu, 64140 Billère

Exposition. Mirages & miracles

Entre arts plastiques, arts vivants, graphiques et numériques, l’exposition propose une immersion dans un parcours fait d’installations. Dessins augmentés, illusion holographique, réalité virtuelle, elle explore la limite entre réel et fiction, animé et inanimé. Chaque œuvre devient un petit spectacle, et la série d’expériences transporte le visiteur dans un monde qui dépasse les frontière de l’imagination.

Jusqu’au 24 juin,
Stereolux,
4 Bld Léon-Bureau, 44200 Nantes
Infos ici : https://bit.ly/2kxFqYu

Exposition. La vie secrète des êtres.

Le nouvel atelier du Print Van Paris, dans le 11e arrondissement, dédié à la sérigraphie et aux collaborations graphiques, présente sa première exposition : les sérigraphies (imprimées à Paris et à Londres) de l’illustratrice Margaux Carpentier. Sur le thème des émotions cachées, les œuvres entraînent le visiteur dans une déambulation colorée, caractéristique de l’univers de la jeune illustratrice basée à Londres.

Jusqu’au 29 juin
Print Van Paris
20TER RUE BASFROI, 75011 Paris
Plus d’infos sur la page Facebook.

Exposition. Roman Cieslewicz, la fabrique des images

Véritable plongée dans l’univers créatif de Roman Cieslewicz, le Musée des Arts Décoratifs propose l’une des plus importantes rétrospectives jamais dédiées au graphiste. Séries de collages, de photomontages… 700 pièces témoins d’une vie d’artiste, mises à l’honneur de manière thématique.

Jusqu’au 23 septembre
Musée des Arts Décoratifs
107, rue de Rivoli, 75001 Paris
https://bit.ly/2rgv2bc

Expo. Willy Ronis par Willy Ronis

À partir de 1985, le photographe décédé en 2009 sélectionne parmi l’intégralité de son travail ses clichés essentiels. L’exposition se base sur six albums, et donne ainsi à voir son « testament photographique ».

Jusqu’au 29 septembre
au Pavillon carré de Beaudoin
121 Rue de Ménilmontant, 75020 Paris

Expo. Bam Bada & Boum

Grandes affiches, petits formats, impressions en risographie, chantiers typographiques et images animées, le collectif Brest Brest Brest présente des travaux hors-commande.

Jusqu’au 24 juin,
Galerie Espace Liberté
5 rue des Alpes,26400 Crest

Informations sur la page Facebook.

Image de couverture : Antonin Fourneau, pour le spectacle Jidust de Smaïl Kanouté (La Compagnie Vivons)

Par Lisa Darrault

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En bref...

Une poupée Barbie à l’effigie de l’alter égo de David Bowie

Après la déception suscité par le traitement, entre autres de whitewashing, de la poupée Frida Kahlo, Mattel, la marque aux Barbies, continue de surfer sur les représentations des grandes icônes culturelles. Cette fois-ci, elle rejoue les codes vestimentaires du messager des étoiles, Ziggy Stardust, l’alter égo de David Bowie à l’occasion des 50 ans de Space Oddity et au prix de 50$. C’est dès l’année 1971 que David Bowie a endossé le rôle de son personnage Ziggy Stardust, une star du futur venue de l’espace, qu’il développe dans son concept-album The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders From…

Coca-cola fait du neuf avec du vieux

Revenir au look de ses débuts, c’est le choix effectué par la marque iconique pour accompagner le lancement de sa nouvelle collection de mixers. Plus de 100 ans plus tard, Signature Mixers fait un bon en arrière pour offrir une seconde vie au design de la bouteille du type Hutchinson, introduite en 1894 par Joe Biedenharn. Ce travail de branding a été mené avec l’aide de l’agence Dragon Rouge et tend à séduire le monde de la mixologie avec cette nouvelle gamme de produits. L’étiquette sobre, met en avant les propriétés de chacun des breuvages. Le set design autour de…

Exposez vos affiches au festival Graphic Matters

Le festival international consacré au graphisme Graphic Matters lance un appel à projet et vous invite à concevoir une affiche sur un sujet qui vous tient à coeur. Des thèmes les plus complexes aux plus légers, l’affiche doit se faire comprendre en un clin d’oeil et dès 3 mètres de distance. Pour la première fois, Graphic Matters autorise aussi les affiches animées. Les gagnants seront exposés durant le festival du 20 septembre au 27 octobre à Breda, aux Pays-Bas. Soumettez vos posters ici avant le 11 août 2019.

Paris Plages, Helo Birdie et Kiblind dressent le tableau

Les vacances ne sont pas pour tout de suite, mais grâce Kiblind, on est en droit de rêver d’une journée pépouze sur un transat sur les charmants bord de Seine. Pour la troisième année consécutive, l’agence créative signe l’identité visuelle de Paris Plages. Après Simon Roussin, puis Malika Favre en 2018, ils confient les illustrations à Helo Birdie (Joanne Ho). Une saga estivale qu’on ne se lasse pas de regarder.

Flux

Des animaux et un homme

Patrick Cabral alias @darkgravity a le don pour apprivoiser les animaux sauvages avec sa paire de ciseaux. En s’intéressant à la faune, le designer s’empare d’un sujet grand public, mais le rend précieux par la délicatesse de sa mise en forme. Ces sculptures en papier découpé sont tout simplement somptueuses.

Ressources

Comment retrouver une typographie à partir d’une image ?

Au détour d’une rue, sur un sticker ou encore dans un générique de film, un caractère typographique retient parfois notre attention. Pour les graphistes, en retrouver l’origine peut être une véritable obsession. D’autant qu’aujourd’hui, avec le foisonnement des polices d’écriture, la mission est parfois difficile. Heureusement, plusieurs outils peuvent vous…

Faites de nouvelles expériences avec l’encre

Voici une nouveauté de Pyramyd Éditions qui devrait plaire aux créatifs qui aiment explorer toutes les possibilités offertes par la matière. L’ouvrage Faites de nouvelles expériences avec l’encre propose au lecteur un éventail de conseils et techniques pour repousser les limites de l’encre. « Du choix des pinceaux à l’utilisation de…