Les Voyages ordinaires : entre roman et objet graphique

Dans le cadre du prochain numéro d’étapes: à paraître en mai prochain et disponible en pré-commande ici jusqu’au 29 avril, nous publions l’analyse d’un design éditorial d’un livre, en rapport avec la thématique du numéro “Études de cas”.


L’auteur François Lozet publie un roman fragmentaire “Les Voyages ordinaires” illustré par Laurindo Feliciano. La designer graphique Uli Meisenheimer a conçu le design éditorial de l’ouvrage. Celui-ci retrace une histoire de la mélancolie, ou plutôt la donne à ressentir.

“Ce matin, je me suis de nouveau perdu dans ma chambre. Comme quoi, le désordre, avec ses entassements, ses plis, ça vous agrandit l’espace. Théorème : le désordre agrandit l’espace. Comme l’impression d’oubli la mémoire” tels sont les premiers mots du roman “Les Voyages ordinaires” de François Lozet, auteur, scénariste et chargé de cours à l’université Paris XIII et Paris III Sorbonne Nouvelle. Le livre édité par Harpo Arts Po est agrémenté de 16 illustrations de l’artiste Laurindo Feliciano, inspirées de l’univers des magazines et cartes postales vintages.

Afin de traduire le côté fragmentaire du roman, la designer graphique Uli Meisenheimer insère dans le corps du texte des espaces blancs, délimités par des traits : paragraphes fantômes ou espaces laissés à l’imagination du lecteur ou de la lectrice. Uli Meisenheimer choisit comme typographie sérif le Baskerville, afin de s’inscrire dans la tradition du roman pour mieux la déconstruire. À partir des illustrations, elle conçoit de fausses planches de recherche, inspirées par le travail de l’historien de l’art Aby Warburg et des cabinets de curiosités. Sur des pages de droite, l’illustration en couleur de Laurindo Feliciano est collée par le bord horizontal supérieur, comme dans les vieux livres d’histoire de l’art. Sur les pages de gauche correspondantes, se déploient les fausses planches de recherche que le lecteur et la lectrice croient à première vue être celles qu’aurait créées l’illustrateur afin de préparer ses créations finales. Différentes images, comme un champignon, un visage sans visage, un cheval au très long corps, sont disposées sur la page. De faux numéros sont dispersés de façon aléatoire dans les espaces blancs et sur les planches de recherche. Mais le lecteur et la lectrice tenteront en vain de faire correspondre les numéros des images à ceux des paragraphes fantômes… Inspirée par le dadaïsme et le surréalisme, Uli Meisenheimer les invite ainsi à se perdre, et à errer de fragment à fragment. Un deuxième tome de ce roman est actuellement en préparation, et prolongera le voyage…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Agenda

Du 7 janvier au 1 avril 2023 → Læ collectiv·f·e Bye Bye Binary – CAC Brétigny (Brétigny)

Communauté rassemblant des graphistes, Bye Bye Binary développe des expérimentations et recherches autour de l’écriture inclusive, non binaire et postbinaire. Le groupement élabore notamment la première typothèque présentant des typographies inclusives et mène différentes actions de pédagogie. Parmi les multiples solutions typographiques permettant une meilleure inclusivité, Bye Bye Binary s’intéresse…

Du 4 février au 15 avril 2023 → Cycle de conférences ‣ Les éléments de l’architecture II – Pavillon de l’Arsenal (Paris)

L’architecte, philosophe, et professeur à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Val de Seine Richard Scoffier intervient au Pavillon de l’Arsenal dans le cadre d’un cycle de conférences autour des éléments de l’architecture. Le 4 février, de 11h à 13h, il interroge le dispositif de la porte, le 4 mars, l’élément…

Le 2 février 2023 → Conférence ‣ Les nouveaux vecteurs de diffusion du graphisme militant – La Contemporaine (Nanterre)

Les graphistes Dugudus et Sébastien Marchal, et le street-artiste Jaëraymie interviennent à La Contemporaine et donnent une conférence autour des nouveaux vecteurs de diffusion du graphisme militant. Régis Léger alias Dugudus s’intéresse à la représentation de l’image sociale et politique française. Diplômé de l’École Nationale Supérieure de Création Industrielle (ENSCI),…

Le 2 février 2023 → Conférence Catherine Barluet ‣ graphisme.design – Université Paris 8 (Saint-Denis)

Le cycle de conférences graphisme.design revient pour une nouvelle édition à l’Université Paris 8. La graphiste Catherine Barluet présente le 2 février 2023 à 18h30 quatre projets réalisés ces dernières années : la refonte graphique de la maquette d’un journal, un catalogue d’exposition thématique pour une institution muséale, la direction artistique…

Feed

L’écharpe pixels d’Animal Press

Dans le cadre du prochain numéro d’étapes:, le 271, à paraître en librairie le 21 février et actuellement en précommande, nous publions un article en lien avec notre rubrique « Objets graphiques ». Place aux pixels ! La maison d’édition Animal Press, fondée par Jinhee Han et rejointe par Baptiste…

Susan Kare sur Arte

L’émission “Gymnastique” d’arte dédie l’un de ses épisodes à Susan Kare, pionnière du design numérique. Elle crée notamment des icônes de bureau et des polices typographiques devenues des normes de référence. La graphiste humanise l’informatique et travaille pour des sociétés comme Apple, NeXT, Microsoft ou encore Facebook, PayPal et Pinterest.…

Postulez au 30e concours international d’affiches de Chaumont

Le concours international d’affiches, organisé dans le cadre de la Biennale internationale de design graphique, célèbre sa 30ème édition. Créé en 1990, il valorise la création d’affiches dans le domaine du design graphique. Les propositions d’affiches sont à envoyer par la poste avant le 31 janvier 2023, elles peuvent être…

Candidatez aux Type Directors Club Awards !

Créé en 1946, le Type Directors Club est une association internationale dédiée à la promotion de la typographie. Comme tous les ans, elle organise les Type Directors Club Awards. L’appel pour la prochaine édition, la 69ème, est actuellement ouvert jusqu’au 3 mars 2023. Trois catégories sont prévues : “Typography”, “Lettering”…

Ressources

Susan Kare sur Arte

L’émission “Gymnastique” d’arte dédie l’un de ses épisodes à Susan Kare, pionnière du design numérique. Elle crée notamment des icônes de bureau et des polices typographiques devenues des normes de référence. La graphiste humanise l’informatique et travaille pour des sociétés comme Apple, NeXT, Microsoft ou encore Facebook, PayPal et Pinterest.…

Les Rad!cales : le design à l’épreuve du vivant

Né en janvier 2020, le collectif Les Rad!cales invite les professionnel·les du design à s’engager pour le vivant dans un contexte d’urgence climatique. Comment concevoir un système soutenable pour les générations présentes et futures ? Telle est l’une des questions soulevée par le mouvement. Le manifeste “Design pour l’environnement” porté…

Les Mardis Graphiques font place à l’éco-conception

Organisés par Pollen Studio, les Mardis Graphiques sont une série de conférences à Rennes, gratuites sur inscription. La dixième table-ronde porte sur la notion d’éco-conception et s’est déroulée le 7 juin dernier. Comment réduire son empreinte environnementale en tant que graphiste, sans renoncer à la communication ? Jeanne Lepoutre, co-fondatrice…