Lithographie et mise en abyme pour l’affiche des Puces de l’Illu par Mathieu Pauget

A l’occasion des Puces de l’Illu, le festival de l’illustration contemporaine au Campus Fonderie de l’Image, école d’études supérieures de design graphique, l’agente d’illustrateurs et illustratrices Malina Cimino est allée rencontrer l’auteur de l’affiche de la septième édition : Mathieu Pauget. Initié avec une carte blanche il a proposé un dessin crayonné, décliné en deux versions : sa version estivale et animée en réalité augmentée, et sa version hivernale réalisée en lithographie à l’Atelier À Fleur de Pierre. 

Bonjour Mathieu ! Quel a été votre parcours ?

Je suis né en 1989 à Lyon et j’ai fait les Arts Déco de Paris en section Image Imprimée. À ma sortie d’école, j’ai monté un atelier de sérigraphie et de gravure à Maisons-Alfort, avec mon ami Lucas Ribeyron. Avec Frédéric Déjean, nous avons ensuite créé l’atelier CO-OP. Il y a deux ans, j’ai quitté l’atelier afin de me consacrer pleinement à ma pratique artistique.

Vous avez réalisé la septième affiche des Puces de l’illustration. Quel a été votre processus de création pour cette affiche ?

Je voulais réaliser une mise en abyme, un dessin dans le dessin en quelque sorte. J’ai donc composé une image dans laquelle les personnages sont en train de contempler un tableau, ou une fenêtre, cela dépend de chacun. De la même façon, les personnes qui vont venir aux Puces de l’Illu vont voir des œuvres, ou regarder l’affiche… Ensuite, j’ai rajouté des éléments qui m’amusaient, comme les nageurs et la famille de pêcheurs. Cela crée un décalage et la rend moins « sérieuse ». Pour faire une image comme celle-ci, j’ai fait quelques croquis, puis je l’ai rapidement dessiné à la bonne dimension, avec ma technique de prédilection, le crayon de couleur. 

Vous avez réalisé l’affiche des Puces en lithographie à l’atelier A Fleur de Pierre. Pouvez vous nous raconter comment ça s’est passé ? 

Je suis d’abord allé voir Laurence et Etienne (ndlr. Les gérants de l’atelier) qui m’ont conseillé et m’ont rappelé ce qu’il était possible de faire. Je suis revenu quelques semaines après pour dessiner sur mes cailloux. J’avais 3 pierres, une pour chaque couleur. J’ai reporté mon dessin sur chacune des pierre et je me suis mis au travail. C’était très agréable de dessiner là-bas, connaissant bien l’équipe on se sent tout de suite comme chez soi. Les étudiants du Campus Fonderie de l’Image sont également venus observer comment fonctionne cette technique. Ils étaient très curieux et m’ont posé beaucoup de questions pendant que je travaillais.

Quelle importance a pour vous le fait de former ou attiser la curiosité du public, autour de différentes pratiques, comme vous l’avez fait avec la lithographie ?

Je trouve ça très important d’expliquer, continuer à faire vivre et découvrir ces techniques. Elles nourrissent énormément l’univers des artistes. Chacune possède ses spécificités plastiques et techniques. Elles demandent à l’artiste de regarder son travail sous un nouveau jour et de se ré-inventer. Il est également important que le public ait conscience du temps et du travail que ces techniques requièrent, leur caractère artisanal et donc le statut particulier des ouvrages produit.

Pour lire la totalité de l’interview, rendez-vous sur le site du Campus Fonderie de l’Image

Propos recueillis par Malina Cimino

One response to “Lithographie et mise en abyme pour l’affiche des Puces de l’Illu par Mathieu Pauget

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

11/7 > 1/11 – Anja Kaiser, Undisciplined toolkit. Design graphique et féminisme au Centre National du Graphisme Le Signe

La chercheuse et designer graphique féministe Anja Kaiser est à l’honneur tout l’été au Signe, Centre National du Graphisme. Par sa pratique elle soutient des projets et des commanditaires féministes et émancipateurs. En abordant le féminisme d’un point de vue historique et politique, la jeune femme entend questionner les représentations…

Waterfalls, une exposition en ligne de Thomas Danthony

Avec sa nouvelle exposition Waterfalls, Thomas Danthony nous invite dans une nouvelle sorte d’évasion virtuelle. En effet, dans ce parcours en ligne, il présente une série méditative sur les chutes d’eau, phénomène naturel qu’il observe, en tentant de capturer la beauté dans la surprise. Par leur verticalité, les chûtes d’eau…

1/07 > 29/08 – Joan Cornellà, Paris Solo Show à la Galerie Arts Factory

Le dessinateur de bande dessinée et illustrateur barcelonais Joan Cornellà a la gâchette facile quand il s’agit l’humour noir. Après une invasion des réseaux sociaux, plusieurs bandes dessinées et travaux éditoriaux, l’espagnol continue dans sa lancée et piétine avec jubilation le politiquement correct. Racisme, pauvreté, handicap, maladies, mutilation, Cornellà se…

01/07 > 23/09 – Rêves à la SLOW Galerie

Du 1er juillet au 23 septembre, la SLOW Galerie réunit 60 illustrateurs pour « Rêves », une exposition d’illustrations réalisées pendant le confinement. Les 60 personnalités qui s’y expriment sont autant de point de vue, d’esthétiques, de sensibilités, de désirs, de rêves en somme. La pratique du dessin a été pour ces…

Flux

Dans son nouvel e-book, Monotype donne des conseils pour optimiser le choix d’une police de caractères

La bibliothèque de polices en ligne Monotype vient tout juste de sortir un nouveau livre numérique intitulé «Comment être une marque de distribution compétitive dans une nouvelle réalité digitale». Suite à l’explosion du e-commerce constatée pendant l’épidémie de Covid-19, Monotype anticipe les futures attentes des utilisateur.rices et donne quelques conseils…

Les D&AD New Blood Awards récompensent les talents émergents

Depuis 1980, les fameux D&AD Awards ont introduit à leurs récompenses les New Blood Awards, un concours dans le concours, qui célèbre la créativité de la jeune génération de designers. Le 9 juillet dernier avait lieu, Covid-19 oblige, une remise des prix 100% digitale sur la page Instagram du concours.…

Ressources

Typologie, un nuancier de la typo française

Afin de mettre en avant la diversité et la singularité de la création de caractères française, le studio recto verso lance Typolgie, un nuancier de la typo. L’idée de reprendre ce format familier des graphistes est plutôt originale et bien trouvée pour mettre l’accent sur une discipline qui foisonne de…

POSE une webapp pour vous aider à illustrer des personnages

Si on n’ose pas se l’avouer, certains outils sont tout de même bien pratiques pour combler des lacunes en dessin. Dans ce registre, nous sommes tombés sur POSE. Cette webapp développée par le designer Gal Shir est d’une aide précieuse pour créer des personnages proportionnés. La principale difficulté lorsque l’on…