Liz Wolfe : une autre approche de la nature morte

Talents à Suivre part à la rencontre de la jeune génération de créatifs à travers le monde et les disciplines du design graphique. Une rubrique en partenariat avec Adobe.


Photographe canadienne, Liz Wolfe crée des images déroutantes où se côtoient blattes, moisissures et fleurs colorées. Entre ses mains, la nourriture se transforme en compositions abstraites, le vivant et l’inanimé se rencontrent pour former des natures mortes insolites. Vraies ou fausses, belles ou répugnantes, ses créations questionnent les normes et captivent le spectateur par leur étrange poésie.

Suivre le travail de Liz Wolfe
Site Internet : www.lizwolfe.com
Instagram : _lizwolfe


Hand Punctured with Candy Stick

Quel est votre parcours et comment vous est venue lʼenvie de travailler avec la photographie ?
Je suis Canadienne et jʼai grandi dans la nature, environnée de prairies. Mes parents disposaient dʼune chambre noire au sous-sol et ils mʼont appris à développer des photos en noir et blanc. Je suis tombée amoureuse de la magie du processus photographique, lorsque lʼon voit apparaître une image sur du papier. Plus tard, jʼai obtenu un diplôme en journalisme et jʼai étudié la photographie. La transition vers un travail pour des clients sʼest déroulée de manière très naturelle. Jʼai posté quelques images en ligne et différentes personnes mʼont contactée pour me proposer de participer à des projets ou des expositions en galerie. Cʼétait très amusant, donc jʼai continué.

Vos créations mêlent la nourriture, les fleurs, certains matériaux indéfinissables. Est-ce que tout est réel ou utilisez-vous des logiciels pour créer des matières virtuelles ?
Tout est 100% réel. Créer des images est un processus physique, je suis par terre en train de bouger des objets, cela nécessite un désordre important ! Jusquʼà récemment, je photographiais tout sur film transparent. Lorsque lʼimage est terminée, jʼutilise Photoshop pour préparer les fichiers selon les projets pour une impression papier ou un affichage numérique.


Bunny with Candy


Quail Eggs in Sand

Vos compositions incluent des produits frais et des substances organiques. Comment traitez-vous ces éléments pendant la séance photo ?
Jʼaime travailler avec du sucre, du sable, de la glace, des liquides, expérimenter des compositions avec de la nourriture et des fleurs comme si ces éléments étaient de la matière à sculpter ou de la peinture. Je shoote très vite puis je passe un temps surprenant à attendre que les choses fondent. Le sucre se propage partout. Cet ingrédient est une espèce tellement envahissante que jʼen fais des cauchemars parfois !

Quel est votre environnement de travail ? Vous arrive-t-il de faire des projets en équipe ?
Pour certaines commandes, je travaille dans un studio avec un assistant et des stylistes culinaires ou des accessoiristes si nécessaire. Par contre, lorsque je conçois des projets personnels, je suis presque toujours seule, dans le coin de ma chambre. Cʼest un espace minuscule, mais il y a une très belle lumière. Jʼaime maintenir une configuration technique aussi minimaliste que possible : la simplicité, cʼest ce qui marche pour moi.


Pomegranates and Peacock Feathers in Ice

Très esthétiques, vos créations sont en même temps liées à la question de lʼattraction et de la répulsion. Comment définiriez-vous votre relation aux textures et aux couleurs ?
Pour moi, la couleur et la texture sont les éléments les plus importants en photographie. Jʼaime expérimenter avec la couleur et voir comment cela affecte la perception dʼune image. Lʼesthétique de la nourriture et la relation entre beauté et horreur mʼont toujours intéressée. Par exemple, quand la beauté est vraiment exagérée, elle devient répulsive. À lʼinverse, certaines choses considérées comme dégoûtantes peuvent être visuellement saisissantes jusquʼà en devenir fascinantes.


Yellow Shoes and Sardines

Hybrid Mushroom

À la fois étonnantes et belles, vos images ressemblent à de la poésie photographique. Est-ce quelque chose sur lequel vous travaillez ?
Je vois mon travail comme une sorte de reportage visuel : des instantanés dʼune mythologie moderne ou dʼun folklore qui nʼexiste pas dans notre monde, mais qui attendrait dans un univers parallèle. Je ne connais pas tous les détails de ce récit sous-jacent à la réalité, mais je le sens sous la surface, constitué de sa propre logique interne et dʼun langage visuel. Mon travail consiste à déterrer des fragments et à assembler les images lentement, au fil du temps, jusquʼà ce que lʼhistoire se révèle. Cela nʼarrivera peut-être jamais, mais je vais continuer à essayer !

Quelles sont vos sources dʼinspiration au quotidien ?
Jʼapprécie tous les aspects de la culture visuelle, mais je suis particulièrement inspirée par le cinéma, la fiction et les petits détails que je vois en marchant dans une ville. Je suis attirée par les oeuvres basées sur la réalité, mais qui incorporent des éléments inexplicables dʼétrangeté. Certaines images du quotidien mʼinspirent particulièrement : les pâtisseries, les étalages de fruits, les magasins « tout à un dollar », les cotons usagés laissés aux comptoirs de maquillage, les fleurs en plastique, les paysages des prairies, ou encore le suintement qui se forme autour des poubelles par un après-midi dʼété !


Propos recueillis par Marion Bothorel

www.lizwolfe.com/


Avec Adobe Creative Cloud, 
trouvez l’inspiration et faites-vous connaître.

L’accès aux applications Adobe incluant les incontournables Photoshop, Illustrator ou InDesign, les nouveautés comme Adobe XD ou Dimension, ainsi que les services associés tels qu’Adobe Portfolio pour exposer vos travaux. Puisez votre inspiration dans les ressources Adobe Stock directement depuis vos applications Creative Cloud. Bénéficiez de modèles intégrés dans Photoshop et Illustrator pour gagner du temps dans vos projets.
Découvrez Creative Cloud !

http://adobe.ly/1MTkdgr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Agenda

Du 7 juillet au 8 janvier 2022 → Nanda Vigo, l’espace intérieur – Musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux (Bordeaux)

Le musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux consacre une exposition immersive à Nanda Vigo. Plusieurs environnements et installations historiques, démolis pour la plupart, sont reconstitués et mêlent verre, aluminium, miroir ou encore néons. Est aussi présentée, la série d’objets iconiques que sont les sculptures géométriques de l’artiste,…

Du 6 juillet au 22 janvier 2022 → Shocking! Les mondes surréalistes d’Elsa Schiaparelli – Musée des Arts Décoratifs (Paris)

Créatrice italienne, Elsa Schiaparelli évolue dans le milieu de l’avant-garde parisienne des années 1920-1930 dont elle s’est nourrie pour ses créations. Elsa Schiaparelli s’inspire ainsi de Man Ray, Salvador Dalí ou encore d’Elsa Triolet. Le Musée des Arts Décoratifs réunit 520 œuvres et 272 costumes et accessoires de mode, entrant…

Du 2 juillet au 25 septembre 2022 → Annecy paysages – Hyères et Toulon

Le parcours d’installations « Annecy paysages » investit une cinquième fois les lieux emblématiques de la préfecture de la Haute-Savoie. 16 nouvelles créations sont dévoilées, comme celle d’Ugo Schiavi en résidus de résine, d’acier et de plastique, « Megagorgone », dans le parc Charles Bosson, ou encore les modules « Ciudad Silencio » de Pedro Marzorati…

Du 1er au 24 juillet 2022 → Nîmes s’illustre – Nîmes

Pour sa deuxième édition, le festival Nîmes s’illustre s’installe dans plusieurs lieux de la préfecture du département du Gard. Avec pour thématique « L’animal et le vivant », l’événement de trois semaines interroge notre rapport aux autres espèces, au regard de nos empreintes environnementales et de notre finitude. Parmi les…

Feed

Dutch Design Awards : Florilège du design néerlandais

Dans le cadre du prochain numéro d’étapes: à paraître en juillet prochain et disponible en pré-commande ici jusqu’au 1er juillet, nous publions un extrait de notre rubrique « Concours ». The Fabricant, Leela En collaboration avec le studio de design Your Majesty, la maison de mode numérique The Fabricant lance une nouvelle plateforme nommée…

Hovertone réinvente l’interactivité immersive numérique

Structure spécialisée dans la conception d’expériences immersives, Hovertone imagine l’installation “Traces”. Présentée au KIKK Festival en 2021, cette création interroge nos manières d’interagir avec l’autre grâce au numérique. Hovertone a développé pour “Traces” une technique de traitement d’images provenant de caméras 3D et fondée sur des algorithmes. Créé par Joëlle…

Dégradés colorés, la tendance graphique du numéro 268

Dans le cadre du prochain numéro d’étapes: à paraître en juillet prochain et disponible en pré-commande ici jusqu’au 1er juillet, nous publions un extrait de notre rubrique « Tendances ». En peinture, le dégradé est une transition progressive d’une couleur pure vers le blanc tandis qu’un fondu désignera le passage d’une teinte à une…

Ressources

Unicode à Gogo ! Le zine des caractères les plus incongrus

Créé en 2020 par Design Brouhaha, le fanzine auto-édité “Unicode à Gogo !” porte sur l’histoire des caractères du standard informatique d’encodage : l’Unicode. Ce dernier vise à donner à chaque caractère de tout système d’écriture un nom et un identifiant numérique. “Unicode à Gogo !” présente avec humour les…

Lettres mobiles, le podcast des artisan·es de la lettre !

Le Maous Studio, fondé par Anton Moglia, crée le podcast “Lettres Mobiles”. Il est consacré aux artisan·es de la lettre : lettreur·euses, peintres en lettres, calligraphes, graffeur·euses, typographes, etc. Anton Moglia, designer, lettreur, typographe indépendant et fondateur du studio de design graphique Maous, crée le podcast “Lettres Mobiles”. À travers…

Maîtrisez les nouveaux masquages sur Lightroom Classic 2022 !

Dans le cadre du partenariat noué entre tuto.com, plateforme de tutoriels permettant de se former à de nombreux logiciels, et étapes:, bénéficiez d’un accès gratuit à un tutoriel au sujet des nouveaux masquages sur Lightroom Classic 2022. La nouvelle version de Lightroom Classic inclut une nouvelle interface de gestion des masques.…