Manifesta 11 : Ruedi Baur rend hommage à l’ISOTYPE, langage visuel international

Manifesta, la Biennale d’art européenne s’installe en 2016 à Zurich. Cette 11e édition, succède à celle de Saint-Petersbourg et propose d’explorer les relations entre art, travail et société. Une thématique que le designer graphique Ruedi Baur met en lumière dans le projet d’identité visuelle qu’il a développé pour la manifestation.

Depuis ses origines, au début des années 1990, Manifesta a toujours voulu confier la communication visuelle de ses évènements à un studio de renom, tout en se renouvelant à chaque exercice. Pour cette édition en Suisse, le choix d’Intégral Ruedi Baur ne surprend pas, tant le savoir-faire de l’agence en la matière est reconnu. Avec son équipe Ruedi Baur a conçu un système flexible autour de deux éléments graphiques forts : la typographie et les pictogrammes.

Jeu de miroir, point de départ du logo

Avec ce logo, la simplicité et l’astuce priment. L’idée est de créer un effet miroir avec le chiffre « 1 » pour offrir une double lisibilité. Le « 11 » se transforme en « M » faisant à la fois référence à l’initiale et au nombre d’édition de Manifesta. Compte tenu du thème de la manifestation « What People Do For Money », cet effet miroir est également une invitation à l’auto-critique. Un choix intéressant car porteur de sens, tout en préservant une esthétique minimaliste. La correspondance des formes est parfaite et sa mise en place subtile.


Création d’une typographie sur mesure et utilisation du noir et blanc

Dans les nombreux projets développés par Intégral Ruedi Baur, on peut toujours observer la finesse des choix typographiques. Régulièrement, il s’agit d’un caractère sur mesure développé pour concorder parfaitement à son sujet. Ici, c’est le « Manifesta Grow » qui rentre en scène. Pour cela, l’agence a fait appel à la fonderie suisse Dinamo, pour concevoir une nouvelle variante du « Grow ». Soit, le « Manifesta Grow » s’inspire de ce système multi-ligne et donne naissance à des lettres aux forts accents géométriques, dotées d’un espace vide qui rappelle les néons publicitaires. Une manière d’attirer l’attention et de concevoir une ébauche de signalétique.

La sobriété de ce système en noir et blanc se révèle également un choix judicieux. L’idée est de concentrer l’attention sur les éléments graphiques qui distillent et encadrent les informations concernant la manifestation. Il permet aussi une flexibilité d’utilisation sur les différents supports, des éléments de communication print en passant par le site internet ou la scénographie Indoor.

Un système de pictogrammes inspiré de l’Isotype

La deuxième partie de ce travail concerne les pictogrammes. Ruedi Baur a souhaité créer une narration autour du thème du travail. En accomplissant cette idée, il rend un bel hommage au sociologue autrichien Otto Neurath et au graphiste allemand Gerd Arntz, créateurs de l’ISOTYPE. Ce langage visuel imaginé dans les années 1930 pour établir une représentation critique des rapports sociaux et destiné à être un médium de communication universel. L’ensemble des pictogrammes parlent par eux-mêmes et leur style graphique concordent avec le reste de l’identité visuelle. Chacun est amené à utiliser et combiner ces différentes représentations pour coller à l’image de leur travail.

http://www.irb-paris.eu
http://m11.manifesta.org

Par Charles Loyer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

12/03 > 02/04 – Post-scriptum : Ep.01 à Nancy

« La Galerie NaMiMa de l’École nationale supérieure d’art et de design de Nancy, en partenariat avec Le Signe, Centre National du Graphisme de Chaumont accueille Post-scriptum : Ep.01 une exposition d’affiches et d’objets graphiques contemporains. Au-delà d’une collection graphique témoignant d’écritures singulières, cet évènement s’engage à révéler les histoires et éclaircir les…

19/03 > 21/03 – Colloque international « In-Between : pour une hybridation des pratiques artistiques et nouvelles pédagogies »

Un « In-Between » se définit comme un entre-deux, un espace interstitiel entre deux composantes, une jonction. C’est en partant de ce postulat sur l’existence d’espaces de cet acabit que le colloque ‘In-between » propose d’explorer ce qui fait l’hybridation, l’échange et la transdisciplinarité entre les arts, l’architecture et le design ainsi que…

26/3 > 36/4 – Amandine Urruty présente « Made in the dark »

La galerie Dorothy Circus accueille l’exposition Made In The Dark d’Amandine urruty du 26 mars au 26 avril. À travers 10 œuvres rassemblées ensemble pour la première fois, l’artiste française rebondit sur le thème de l’année de l’espace d’exposition : « The Year of Love ». L’occasion pour la prodige du dessin de nous livrer sur papier une vision ambigue de l’amour, entre…

Flux

Les chaises au fil du temps : de 1800 à nos jours

Une chaise n’est pas un simple objet. À travers sa forme, son look et ses fonctions, elle raconte une époque. L’assise est marquante, sait attirer l’attention, se faire irrésistible. La formidable collection de chaises du Vitra Design Museum en témoigne et le musée à fonds privés en partage une partie dans…

Suivez la 10e édition des Puces Typos directement en ligne

Les Puces Typo, salon annuel de la typographie et de l’édition indépendante, fêtent leurs dix ans. Traditionnellement organisées le temps d’une journée au Campus Fonderie de l’Image, école de design graphique et numérique en alternance et à temps plein située à Bagnolet, les Puces Typo se déroulent cette année entièrement en…

Ressources

POSE une webapp pour vous aider à illustrer des personnages

Si on n’ose pas se l’avouer, certains outils sont tout de même bien pratiques pour combler des lacunes en dessin. Dans ce registre, nous sommes tombés sur POSE. Cette webapp développée par le designer Gal Shir est d’une aide précieuse pour créer des personnages proportionnés. La principale difficulté lorsque l’on…

Illustrator sur iPad en version Beta pour une poignée de chanceux

Actuellement une poignée d’utilisateurs ont la chance de pouvoir tester une version d’Illustrator sur leur iPad. En effet d’après des messages sur les réseaux sociaux, Adobe lance depuis quelques jours des invitations à une version Beta de l’application. Avec Illustrator sur iPad, la firme américaine poursuit le travail d’adaptation de…