Soleil de plomb de Marion Flament : un livret d’artiste au design lumineux

L’artiste plasticienne Marion Flament publie Soleil de plomb, ouvrage dont le design éditorial a été réalisé par Maison Solide. Ce livret lumineux fait suite à la résidence de l’artiste à Site Saint-Sauveur de Terres de Montaigu de janvier à mars 2021. Marion Flament avec Maison Solide, studio composé d’Alexandre Essayie et de Pablo Grand Mourcel, a imaginé un objet hybride entre carnet de recherches et déambulation visuelle entre les œuvres.

Photographie : Léonard Oliviero.


Dans la lumière de Marion Flament


Formée au à l’École Boulle et à l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs de Paris, Marion Flament crée des installations, objets et performances qui dialoguent avec la lumière. Par l’observation de phénomènes physiques et de sensations liés à notre environnement proche, elle questionne notre expérience du quotidien et notre rapport à l’espace. De janvier à mars 2021, l’artiste bénéficie d’une résidence à Site Saint-Sauveur de Terres de Montaigu, en Vendée, au cours de laquelle elle continue d’explorer un certain rapport à la lumière et cherche à exploiter de manière plastique ce qui n’est pas manipulable. Marion Flament élabore différents objets à partir de verre, de vitrail, de jaune d’argent et de plomb. Les installations qu’elle crée donnent à voir des phénomènes lumineux se déployant dans l’espace.


Entre carnet de recherches et déambulation visuelle


À la suite de cette résidence, le studio de design graphique Maison Solide conçoit un livret pour l’artiste, “Marion Flament. Soleil de plomb”. L’exposition de clôture de la résidence n’ayant pas pu être ouverte au public à cause de la situation sanitaire, l’ouvrage, initialement pensé comme un catalogue d’exposition, évolue et prend la forme d’un objet hybride, entre carnet de recherches et déambulation visuelle entre les œuvres. “L’enjeu du projet était de produire un objet économique tout en révélant un protocole de recherche cours. Il fallait faire cohabiter de manière foisonnante des typologies de contenus variées” explique Pablo Grand Mourcel de Maison Solide. Le livret mêle des photographies de créations en cours, d’installations achevées, des images provenant de recherches iconographiques, des croquis et des éléments textuels.

La mise en page dense de Maison Solide invite le lecteur et la lectrice à découvrir les œuvre de l’artiste achevées et en cours, comme si l’on déambulait dans l’exposition – un marque-page reprenant aussi le plan de celle-ci. Le design éditorial se nourrit de l’univers de l’artiste avec une forte présence de la couleur jaune et d’éléments de brillance, rappelant le plomb utilisé par Marion Flament. “L’objet est imprimé sur un papier couché brillant. Un ton argent complète la quadrichromie grâce à un profil de Colorlibrary. Le protège-cahier complète ce jeu de transparence et de reflets. L’impression a été réalisée avec un Pantone métallique, en plus de la quadrichromie” précise Alexandre Essayie de Maison Solide.

Un texte écrit par Elora Weill-Engerer, critique d’art et commissaire d’exposition, éclaire les visuels et prend la forme de sous-titres, guidant le lecteur et la lectrice. “Travailler avec un artiste n’est pas anodin. L’enjeu est de prolonger et diffuser le travail de l’artiste à travers notre prisme en créant des séquences, en agençant des images et des textes… et de nous laisser surprendre tout en surprenant l’artiste” conclut Pablo Grand Mourcel de Maison Solide. Le designer graphique se dit particulièrement sensible aux questions d’impression et de traitement des images.

Photographie : Léonard Oliviero.
Photographie : Léonard Oliviero.
Photographie : Léonard Oliviero.
Photographie : Léonard Oliviero.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Agenda

Du 7 janvier au 1 avril 2023 → Læ collectiv·f·e Bye Bye Binary – CAC Brétigny (Brétigny)

Communauté rassemblant des graphistes, Bye Bye Binary développe des expérimentations et recherches autour de l’écriture inclusive, non binaire et postbinaire. Le groupement élabore notamment la première typothèque présentant des typographies inclusives et mène différentes actions de pédagogie. Parmi les multiples solutions typographiques permettant une meilleure inclusivité, Bye Bye Binary s’intéresse…

Du 4 février au 15 avril 2023 → Cycle de conférences ‣ Les éléments de l’architecture II – Pavillon de l’Arsenal (Paris)

L’architecte, philosophe, et professeur à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Val de Seine Richard Scoffier intervient au Pavillon de l’Arsenal dans le cadre d’un cycle de conférences autour des éléments de l’architecture. Le 4 février, de 11h à 13h, il interroge le dispositif de la porte, le 4 mars, l’élément…

Le 2 février 2023 → Conférence ‣ Les nouveaux vecteurs de diffusion du graphisme militant – La Contemporaine (Nanterre)

Les graphistes Dugudus et Sébastien Marchal, et le street-artiste Jaëraymie interviennent à La Contemporaine et donnent une conférence autour des nouveaux vecteurs de diffusion du graphisme militant. Régis Léger alias Dugudus s’intéresse à la représentation de l’image sociale et politique française. Diplômé de l’École Nationale Supérieure de Création Industrielle (ENSCI),…

Le 2 février 2023 → Conférence Catherine Barluet ‣ graphisme.design – Université Paris 8 (Saint-Denis)

Le cycle de conférences graphisme.design revient pour une nouvelle édition à l’Université Paris 8. La graphiste Catherine Barluet présente le 2 février 2023 à 18h30 quatre projets réalisés ces dernières années : la refonte graphique de la maquette d’un journal, un catalogue d’exposition thématique pour une institution muséale, la direction artistique…

Du 31 janvier au 2 février 2023 → Salon C!Print – Eurexpo (Lyon)

Le salon C!Print de la communication visuelle, de l’impression numérique et des arts graphiques revient pour une dixième édition. Fédérant une communauté de professionnels, il est l’occasion de comprendre les évolutions du marché, de rencontrer ses acteurs clés et de tester de nouveaux supports d’impression ! Personnalisation textile, packaging, signalétique…

Feed

L’écharpe pixels d’Animal Press

Dans le cadre du prochain numéro d’étapes:, le 271, à paraître en librairie le 21 février et actuellement en précommande, nous publions un article en lien avec notre rubrique « Objets graphiques ». Place aux pixels ! La maison d’édition Animal Press, fondée par Jinhee Han et rejointe par Baptiste…

Susan Kare sur Arte

L’émission “Gymnastique” d’arte dédie l’un de ses épisodes à Susan Kare, pionnière du design numérique. Elle crée notamment des icônes de bureau et des polices typographiques devenues des normes de référence. La graphiste humanise l’informatique et travaille pour des sociétés comme Apple, NeXT, Microsoft ou encore Facebook, PayPal et Pinterest.…

Postulez au 30e concours international d’affiches de Chaumont

Le concours international d’affiches, organisé dans le cadre de la Biennale internationale de design graphique, célèbre sa 30ème édition. Créé en 1990, il valorise la création d’affiches dans le domaine du design graphique. Les propositions d’affiches sont à envoyer par la poste avant le 31 janvier 2023, elles peuvent être…

Candidatez aux Type Directors Club Awards !

Créé en 1946, le Type Directors Club est une association internationale dédiée à la promotion de la typographie. Comme tous les ans, elle organise les Type Directors Club Awards. L’appel pour la prochaine édition, la 69ème, est actuellement ouvert jusqu’au 3 mars 2023. Trois catégories sont prévues : “Typography”, “Lettering”…

Ressources

Susan Kare sur Arte

L’émission “Gymnastique” d’arte dédie l’un de ses épisodes à Susan Kare, pionnière du design numérique. Elle crée notamment des icônes de bureau et des polices typographiques devenues des normes de référence. La graphiste humanise l’informatique et travaille pour des sociétés comme Apple, NeXT, Microsoft ou encore Facebook, PayPal et Pinterest.…

Les Rad!cales : le design à l’épreuve du vivant

Né en janvier 2020, le collectif Les Rad!cales invite les professionnel·les du design à s’engager pour le vivant dans un contexte d’urgence climatique. Comment concevoir un système soutenable pour les générations présentes et futures ? Telle est l’une des questions soulevée par le mouvement. Le manifeste “Design pour l’environnement” porté…

Les Mardis Graphiques font place à l’éco-conception

Organisés par Pollen Studio, les Mardis Graphiques sont une série de conférences à Rennes, gratuites sur inscription. La dixième table-ronde porte sur la notion d’éco-conception et s’est déroulée le 7 juin dernier. Comment réduire son empreinte environnementale en tant que graphiste, sans renoncer à la communication ? Jeanne Lepoutre, co-fondatrice…