Motion Motion célèbre le graphisme en mouvement


Le samedi 19 mai, de 10h à minuit, nous vous donnons rendez-vous à Nantes pour assister au Motion Motion, Festival du graphisme en mouvement. Pour la 2e année consécutive, la manifestation s’installe dans l’antre de Stéréolux avec un riche programme de conférences, rencontres, projections et ateliers. Il y aura même un concert pour achever cette journée conviviale dans une ambiance festive.

Premier festival de motion design grand public et gratuit en France, Motion Motion revient avec de nouvelles ambitions et toujours la volonté de faire découvrir la discipline dans toute sa diversité : 3D, 2D, animation traditionnelle, stop motion, etc… Comme nous l’explique Matthieu Colombel, président de l’association des Motion Designers Français et co-organisateur du festival, Nantes est la place géographique idéale au déroulement de cette journée. Le chef-lieu des Pays de la Loire est en effet un vivier de jeunes designers et une agglomération particulièrement ouverte au numérique et à l’innovation. En attendant de vous faire vivre en live, cette seconde édition, il revient avec nous sur la première édition de Motion Motion.

Quel est votre bilan de la première édition du Festival Motion Motion ?

Nous pouvions difficilement faire mieux. Le festival a accueilli 2 500 personnes, soit 5 fois plus que la participation estimée. Les conférences étaient toutes complètes. L’installation de Réalité Virtuelle « The Daily Task » a été particulièrement sollicitée par le public et l’œuvre de Guillaume Marmin (Hara) a envouté tout le monde. Nous avons été surpris par la mixité du public qui réunissait professionnels, étudiants, familles et curieux.

Pourquoi créer un festival exclusivement dédié au motion design ?

Aujourd’hui le motion design est partout : au cinéma, à la télévision, sur le web, en communication, etc. Les écoles ouvrent des sections spécialisées et les offres d’emploi explosent partout en France. Il était temps de créer un évènement pour montrer toute la richesse de ce métier.

La première édition a présenté le motion design à la fois dans son environnement et dans sa relation avec d’autres disciplines : le générique de films et de séries, le jeux vidéo, le sound design, la direction artistique. L’art visuel, dit aussi abstract motion, était présent à la fois dans les expositions et les concerts. C’est une partie importante du métier qui consiste par exemple à interroger les relations entre le graphisme et le son ou comprendre comment véhiculer un message à partir de formes géométriques par exemple.

Comment expliquez-vous le défaut d’information autour du Motion Design aujourd’hui ? 

Tout le monde parle de Motion Design mais personne n’arrive à expliquer clairement de quoi il s’agit. Cela vient de l’ambivalence qui entoure la définition du « Design ». D’autres disciplines souffrent du même problème comme le sound design, le web design ou l’UX design.

Dans les années 1950 et 1960, les motion designers tels que Saul Bass ou Maurice Binder réalisaient des génériques de films ou de publicité. Considérés comme des artisans animateurs des monteurs truquistes, ils cassaient les règles et innovaient avec les moyens du bord. Au milieu des années 2000 l’explosion d’internet et du haut débit a fait émerger une nouvelle génération de bidouilleurs. Les agences digitales s’intéressent alors à ces profils multitâches, qui travaillent sur de nouvelles manières de produire du contenu vidéo et animé pour le web. Depuis, les agences envisagent le motion designer comme un excellent support technique. 

Pour moi, le problème de visibilité vient de là. On oublie trop souvent que les motion designers sont avant tout des créatifs. Au delà de leurs compétences techniques, c’est leur vision créative qui apporte sa valeur au projet. Ils perçoivent la production dans son ensemble et cassent les règles pour mieux répondre aux contraintes imposées. Aujourd’hui certains préfèrent se définir comme « réalisateurs » pour que soit intégrée cette dimension créative à leur métier.
 
Quels sont les axes de développement de l’association ? Allez-vous rester à Nantes pour les prochaines éditions ?

Nous allons enrichir le contenu et repenser le moment des rencontres professionnelles ainsi que la circulation au niveau de l’exposition pour plus de fluidité.

La ville de Nantes est l’endroit rêvé pour ce type d’événements pour deux raisons. D’abord l’équipe de Stéréolux qui nous a accompagné en tant que co-producteur est exceptionnelle. Sans eux nous n’aurions jamais eu autant de succès. Ensuite, la position de Nantes sur les métiers de la création et du numérique est stratégique. La ville encourage et aide au développement de ce type d’évènements. Le contexte est idéal. 

Découvrir le programme : http://motionmotion.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

News

J&E - Atelier Do It ! - étapes:

Do It ! Les ateliers design du Centre Pompidou

Avis aux designers en herbe, le Centre Pompidou, via son Fab-Lab pour néophytes La Fabrique, propose une série d’ateliers de design, Do It ! Une fois par mois, un designer vous apprend à utiliser la découpe laser ou l’impression 3D pour créer des objets atypiques. Quelles possibilités sont permises par ces nouveaux outils de fabrication ? Comment un designer se les approprie ? Voici les questions qui ont motivé la création des ateliers Do It ! À la fois pédagogiques, ludiques et créatifs, ces workshops sont l’occasion parfaite pour appréhender le design contemporain. Ils font entrer l’utilisateur dans le processus…

JPO Campus Fonderie de L'image étapes:

Une Journée Portes Ouvertes spéciale anniversaire, le samedi 23 mars, pour les 30 ans du Campus Fonderie de l’Image

2019 est une année importante pour le Campus Fonderie de l’Image. L’école de design graphique et numérique de Bagnolet fête cette année sa 30ème année d’existence. Cette longévité s’appuie sur des valeurs et une histoire forte, que sont l’inclusivité, l’éco-responsabilité & l’accessibilité aux études supérieures et au monde professionnel. Elles font d’elle une école unique en son genre. Le 23 mars, elle organise ses journées portes ouvertes, l’occasion de réaffirmer son modèle et présenter ses nouveautés pédagogiques, parmi lesquelles une formation dédiée à l’illustration. Éthique et modernité au centre de l’enseignement Fin des années 80, le Campus Fonderie de l’Image nait…

L’architecte John Pawson invite à une nouvelle pause

Le festival Design Indaba, porté par la devise « a better world through creativity », s’est déroulé à Cape Town du 27 février au 1er mars dernier. L’équipe d’étapes: y était et vous propose une sélection de projets, témoignant de la profusion créative et de l’éclectisme de l’évènement. L’architecte John Pawson a conçu plusieurs espaces de contemplation, par exemple le monastère de Nový Dvinr en République Tchèque et l’église Saint-Moritz, en Bavière. Un nouveau lieu dédié à la contemplation À Design Indaba, l’anglais dévoile son projet le plus récent, également dédié à la méditation : la Wooden Chapel. C’est l’une des sept…

Art Paris Art Fair

Art Paris revient au Grand Palais du 4 au 7 avril

Depuis plus de 20 ans, Art Paris s’installe sous la verrière du Grand Palais pour 3 jours dédiés à l’art moderne et contemporain. Plus de 150 galeries seront présentes du 4 au 7 avril et vous donneront à voir l’essentiel de l’art, de 1950 à nos jours. La force d’Art Paris, et ce qui fait sa singularité par rapport aux autres foires d’art contemporain, est qu’elle se concentre en partie sur certains pans moins médiatisés de la création. Ainsi l’art émergent international y est fortement représenté. Des galeries provenant de 20 pays y tiendront un stand, dont beaucoup de territoires…

Flux

Alexander-Coggin étapes:

Le garde-manger du web et du design #40

Chaque début de semaine, le garde-manger propose une sélection de liens autour du graphisme et du design. © Photo de couverture d’Alexander Coggin Quand les enfants designent leur propre publicité ciblée Le worshop Bushwick Analytica est au carrefour du projet d’art et du support éducationnel. Toutes les semaines, des enfants de…

Cristina Daura étapes:

Pause Insta : nos 5 recommandations du vendredi

Sur Instagram, on trouve tout, n’importe quoi, et aussi des belles choses ! Créatifs, graphistes, designers, et photographes de tous horizons partagent sur le réseau social leurs travaux et leurs inspirations. Cristina Daura L’illustratrice Cristina Daura travaille les couleurs vives, toujours restreintes au nombre de 3 ou 5, et les scènes…

Les Sorties Graphiques de mars #2

Expos, vernissages, festivals ou conférences, chaque semaine étapes: note pour vous dans l’agenda les évènements de la scène graphique et artistique. Computer Grrrls, à la Gaité Lyrique L’exposition « Computer Grrrls » s’installe à la Gaité Lyrique du 14 mars au 14 juillet. Par un prisme cyber-féministe, elle replace la femme dans l’histoire de…

Ressources

Testez vos qualités de designer avec Can’t Unsee

Avez-vous l’âme d’un bon designer ? Can’t Unsee, l’application créée par Alex Kotliarskyi, vous met au défi de choisir la meilleure interface sur les deux proposées. Si l’exercice est prenant, les résultats ne sont toutefois pas à prendre au pied de la lettre. Les questions se concentrent largement sur les…

Select Object : le détourage sur Photoshop facilité

Parler de détourage aux graphistes stagiaires en agence, vous comprendrez à leur tête qu’il s’agit d’un travail laborieux. Surtout quand la retouche est demandée à la dernière minute. La solution miracle se fait espérer depuis longtemps et jusqu’à aujourd’hui, les promesses de rendre la tache moins fastidieuse ne furent qu’à…

Des mockups aboutis et gratuits

Pour pouvoir offrir rapidement des mises en situation de son travail à un client, avoir recours à des mockups se fait de plus en plus. Le site The Mockup Club est une plateforme participative sur lequel on trouve ce type de ressources gratuitement et dont le design s’approche au plus…