Nancy Kouta, une vision graphique de la science

Freelance depuis deux ans, Nancy Kouta voit dans chacun de ses projets une opportunité d’apprendre et de développer de nouvelles formes. Entre deux projets commerciaux et la gestion inhérente à l’activité de son studio, la designer installée à Beyrouth tente de se laisser un peux de temps pour décrypter via l’image le monde qui nous entoure. Dernièrement, elle signe la série Visualising ScienceDes affiches complexes dans lesquelles elle transpose sa vision de virus passés au microscope.

Comment avez-vous commencé la série ?

Avec la croyance que visualiser n’importe quoi autour de nous peut jouer un rôle essentiel dans la compréhension d’entités complexes et ainsi nous conduire à une meilleure compréhension de nous mêmes et de nos interactions avec tout ce qui nous entoure. C’est ce qui m’a motivée à me lancer dans ce projet.

Je pense que notre corps est une œuvre d’art miraculeuse et que l’observer dans chacun de ses aspects peut nous aider à mieux le comprendre. J’ai toujours vu des représentations scientifiques réalistes et je voulais pouvoir apporter à ce type de sujet mon propre point de vue. Ma problématique était comment transformer une chose purement scientifique en une vision de formes et couleurs.

Au début de ce projet aviez-vous une idée claire du rendu des affiches ?

Absolument pas, mes explorations visuelles sont à 100% de l’expérimentation. Le résultat est une surprise pour moi comme pour la plupart des designs que je réalise, que cela soit en projet personnel ou commercial. Je crois dans la spontanéité de chaque trait ou forme pour ajouter une touche personnelle à chaque création.

Avez-vous une anecdote à partager à propos de ce projet ?

En fait au début, j’étais simplement partie dans l’idée de faire quelque chose autour du HIV. Cette première affiche m’a donnée envie de poursuivre. J’ai commencé à faire des recherches autour d’autres virus, dans le but de visualiser les formes observées par leur représentation au microscope. J’ai encore une quantité de virus à explorer, mais je pense que c’est bien de se focaliser sur un sujet spécifique dans un but de concevoir des choses qui ont un sens.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

24 avril > 5 septembre – Balade en ville, design des bancs

Le Musée de design et d’arts appliqués contemporains (mudac) de Lausanne organise plusieurs promenades en ville à la découverte d’un élément central du mobilier urbain : les bancs. Lieux de passage ou de rassemblement, ils sont indispensables à la ville, à ses usagers et doivent avoir une visée avant tout…

19 & 20 avril – Écrire l’intelligence artificielle, deux journées de conférences en ligne

L’ÉSAD d’Amiens propose en ce mois d’avril une dizaine de conférences, trois jours de workshops et une exposition afin d’ouvrir une réflexion sur la thématique : Le champ du signe [Écrire l’intelligence artificielle]. À travers des perspectives créatives, critiques, prospectives et pédagogiques, les intervenants questionneront la conception «avec» et «par»…

18 > 31 mars – 6e Rencontres de l’Illustration de Strasbourg

Rare évènement à être maintenu en 2021, les Rencontres de l’Illustration de Strasbourg auront bel et bien lieu du 18 au 31 mars dans la capitale européenne. Grand rendez-vous dédié à l’Illustration, elles invitent chaque année plusieurs milliers de spectateurs à visiter les expositions réparties entre le Musée Tomi Ungerer,…

Feed

Les candidatures pour la 52e édition du Club des DA sont ouvertes

Il va sans dire que cette 52e édition du Club des DA sera spéciale. Recueillant les créations parues entre le 1er avril 2020 et le 30 avril 2021, les diverses opérations de communication réalisées pendant cette période ont pour la plupart été impactées par la Covid-19. Il est peut être encore un…

Gwen Keraval s’illustre à Chaumont avec Scriptorama

Depuis 5 ans, la petite ville rurale de Chaumont a su tirer son épingle du jeu en se plaçant sur la carte du graphisme français. Grâce au Signe et sa biennale bien évidemment, mais également en accueillant toute l’année une multitude de projets graphiques. C’est notamment le cas de la…

Ressources