On vient de découvrir l’Atlas des Régions Naturelles et on avait très envie de vous en parler

Ce dont nous allons parler ici n’a pas à voir dans sa totalité avec le graphisme, bien qu’il relève éminemment de ce que l’on appelle la « culture visuelle », voir même du « patrimoine visuel » de notre pays. Il parait donc évident que la mine d’informations qu’est l’Atlas des Régions Naturelles intéressera le lectorat de ce site, en plus d’être le parfait compagnon de ces longues journées confinés.

Screenshot du site Atlas des Régions Naturelles ©Eric Tabuchi et Nelly Monnier


L’Atlas des régions Naturelles est le fruit d’un long travail photographique et documentaire du duo formé pour l’occasion par le photographe Eric Tabuchi et la plasticienne Nelly Monnier. Initialement paru chez Poursuite éditions, il fait aujourd’hui l’objet d’un site internet flambant neuf. Le travail initié en 2017 par Tabuchi et Monnier pourrait se rapprocher de celui du duo allemand Bernd et Hilla Becher ou plus récemment d’Art d’autoroute du graphiste et photographe Julien Lelièvre. Dans un style sobre, au cadrage sans fioritures ni point de vue particulier, les 12 000 images déjà présentes sur le site (car oui, le projet n’est pas encore terminé) montrent avant tout la France, la vraie, celle des territoires tant chérie par notre premier ministre. Plus concrètement, ce que nous donne à voir l’Atlas des Régions Naturelles ce sont des monuments, des pavillons de zones péri-urbaines, des devantures de magasins à l’abandon, des châteaux d’eau, des champs, des routes de campagnes, en bref, toute la diversité de ce que la France compte de vernaculaire (vous vous en rendrez compte grâce aux filtres de recherche présents sur la page d’accueil).

Screenshot du site Atlas des Régions Naturelles ©Eric Tabuchi et Nelly Monnier


Et c’est ici que le graphisme rentre en compte. Les catégories « Signalétique » ou « Ornement » sont tout bonnement fantastiques, tant elle permettent de plonger dans l’histoire d’une forme de graphisme de seconde zone, pas forcément celui que l’Histoire retient, mais plutôt celui de la vie de tous les jours. Celui où par exemple, la Mistral d’Excoffon s’affiche en masse sur les devantures de boucheries, où l’abstraction et les motifs servent à décorer les façades des habitats collectifs, celui des graffitis « BZH Libre », du lettering publicitaire, des blasons de communes et une multitude d’autres choses toutes aussi réjouissantes.

Screenshot du site Atlas des Régions Naturelles ©Eric Tabuchi et Nelly Monnier


On ne pourrait clôturer cet article sans mentionner deux choses. D’abord, le titre du projet, qui tire son nom de la carte des régions naturelles, soit 450 territoires de petites tailles renvoyant à leur caractéristiques naturelles, leurs homogénéités physiques et géologiques mais aussi culturelles ou historiques. En bref, ce sont des territoires qui s’opposent aux régions administratives héritées de la Révolution et dont les frontières floues révèlent tout de même une réalité. En second, nous voulions parler du site internet réalisé par Emilien Escalle et Ahmed Ghazi, qui en plus de sa sobriété et de sa finesse est d’une grande clarté, prouesse qui mérite d’être notée tant la masse d’images et leur classification est colossale.

Pour terminer, nous voudrions remercier Eric Tabuchi et Nelly Monnier pour leur travail, qui mérite bien des louanges.

Pour zoner sur l’Atlas des Régions Naturelles, c’est par ici.

PS: Si vous aimez le travail d’Eric Tabuchi, vous pouvez vous rendre sur le site web d’un de ses projets précédent, Atlas of Forms, qui sur le même principe documentaire, présente des images de bâtiments glanées sur le web et triées en fonction de leurs formes géométriques.

Screenshot du site Atlas des Régions Naturelles ©Eric Tabuchi et Nelly Monnier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

11/12 – Le Brief festival s’associe à étapes: pour une édition 50% française et 100% digitale

étapes: s’associe au Brief pour une édition spéciale du festival. Rendez-vous le vendredi 11 décembre à 17h pour suivre les interventions de Margot Lévêque, Olga de la Iglesia, Laurent Fetis,  Ingrid Picanyol, Tyrsa et Koln. La soirée se clôtura avec une performance de la designer Tina Touli accompagné du chanteur ougandais Mwabi. Créé en 2014 à Madrid, le Brief…

18/11 – Brand Talks Connected par Monotype

La bibliothèque de polices en ligne Monotype diffuse ce mercredi 18 novembre, sa dernière conférence Brand Talks Connected. Les Brand Talks rassemblent des designers, des professionnels du marketing et du branding. Ils y examinent les dernières tendances, leurs impacts sur leurs industries et explorent les stratégies concrètes des grandes marques.…

12/11 – Conférence en ligne : Graphisme.design invite Thomas Bellegarde

Le cycle de conférence Graphisme.design revient avec une conférence diffusée sur le compte Instagram @graphismepointdesign. Le 12 novembre, le graphiste Thomas Bellegarde, fondateur de Bureau DGC s’exprime sur son activité principale, le design éditorial. Adepte d’une démarche en partie intuitive, il présente la conception et la production de trois ouvrages…

17/11 – Colloque international de typographie Text and Confused – International Type Symposium – Fonts and Faces #7

Le colloque annuel International Type Symposium revient pour sa 7e édition autour du thème “Text and confused”. Organisé entièrement en ligne par le Campus Fonderie de l’Image et le designer et typographe Simon Renaud, l’événement interroge des créateurs et créatrices sur les questions d’intelligibilité d’un texte. Comment s’affranchissent-ils et elles…

5/11 > Conférence en ligne : Design, éthique et radicalité par Les Rad!cales

Premier temps d’un cycle développé par le collectif Les Rad!cales, l’enjeu de cette conférence est d’allier contexte théorique et applications pratiques d’un processus de design radical. Dans un premier temps, les participant.e.s proposent de définir les différentes écoles de la pensée éthique avant de s’intéresser à la radicalité « comme énergie…

1/10 > 14/11 – Type Director Club #66 à l’Exshop galerie

La sélection annuelle du concours « Type Director Club » s’expose dans la galerie lilloise Exshop galerie jusqu’à la fin du mois d’octobre. Constituée de publications et d’affiches de différents formats, le corpus du TDC célèbre la typographie sous toutes ses formes, dans de multiples langues. Pour l’exposition, les vainqueurs du TDC ont…

Feed

Les filtres Noir & Blanc d’Inès Longevial pour le Grand Palais

À l’occasion de l’exposition Noir & Blanc : une esthétique de la photographie, interrompue en ce moment, le Grand Palais a collaboré avec l’artiste peintre Inès Longevial pour créer des masques animés en noir et blanc, en réalité augmentée, à utiliser dans des stories. Ils sont disponibles depuis le compte…

Ressources

PERGRAPHICA® lance Catching Feels, un nouveau Lookbook présentant ses papiers premium

Pour tous les créatifs, le lancement d’un nouveau lookbook est un évènement. Ces ouvrages servent à présenter l’ensemble de leurs réalisations et permettent aussi de démontrer les qualités d’impression et d’ennoblissement des papiers utilisés. Un lookbook est donc en définitive une véritable vitrine pour les directeurs artistiques, les maisons d’édition…

Quelles nouveautés pour les applications Adobe en 2021 ?

D’Illustrator sur Ipad aux Neural Filters de Photoshop, les annonces faites lors d’Adobe MAX démontrent une tendance déjà à l’oeuvre depuis plusieurs années chez Adobe : celle de l’effacement des contraintes techniques, pour une plus grande autonomie face aux outils de création. Exacerbée par Adobe Sensei, l’IA développée par l’entreprise…

Fedrigoni regroupe tous ses papiers dans la Paper Box

La célèbre marque italienne de papier créatif Fedrigoni vient tout juste de lancer sa Paper Box, un catalogue contenant l’ensemble des papiers créatifs de la marque. Présentée dans le cadre de la Packaging Première Collection, un événement sur deux jours (29 et 30 octobre) consacré au packaging de luxe au…