Parallel Teeth étapes

Parallel Teeth anime la musique

Pictoplasma, le seul et unique festival dédié à la création de personnages célébrait cette année sa 15ème édition. Chaque printemps, des centaines de créatifs se rendent à Berlin qui pendant 4 jours, devient l’épicentre de l’animation, du jeu vidéo et de l’illustration. étapes: s’est rendu à Pictoplasma afin de rencontrer ceux qui ont fait de la création de personnage leur obsession.

Parallel Teeth étapes

PARALLEL TEETH

Robert Wallace aka Parallel Teeth est un illustrateur et animateur Néo-Zélandais. Il réalise principalement des clips musicaux, des pochettes de disques et des clips promotionnels. Ses créations, inspirées autant par les cartoons que le mysticisme occulte, donne lieu à une profusion et un mélange étrange de formes, détails et personnages loufoques.

Vous avez d’abord étudié le design graphique et ensuite avez décidé de vous consacrer entièrement à l’animation. Qu’est-ce qui vous a poussé à franchir ce cap ?

Tout a commencé pendant mes études. Au début de ma dernière année de diplôme, j’ai commencé à apprendre un peu After-Effects, il s’agissait simplement de faire bouger des formes mais j’ai réalisé que cela donnait vie à tout le dessin. J’aimais beaucoup m’amuser avec cet outil et quand je réalisais des projets de design graphique, mes projets favoris étaient ceux qui impliquaient dès leur création, le mouvement. J’ai aussi réalisé plusieurs pochettes de disques. C’est un médium qui permet de créer une progression graphique, d’ajouter de la narration. Cela reste du design graphique mais il constitue pour moi un premier élément de transition vers l’animation, dans le sens où il implique d’insérer une temporalité.

Est-ce plus confortable pour vous d’animer des images ?

Cela me rend heureux tout simplement ! Vous pouvez faire des choses stupides et amusantes, ajouter de la personnalité à vos dessins, de la narration… Ou simplement faire bouger des formes en leur donnant un aspect plus humain.

Vous avez réalisé beaucoup de clips vidéo pour des musiciens et nous remarquons qu’ici à Pictoplasma, beaucoup d’artistes ont débuté avec ce médium. Qu’est-ce qui, d’après-vous, est intéressant à développer dans le clip musical ?

C’est différent que de réaliser une publicité car la chanson existe déjà. Donc de prime abord, vous essayez d’établir une conversation entre l’image et la musique. Vous écoutez la musique et essayez de sélectionner ou extraire des idées qui vous viennent à l’esprit de façon très spontanée. Puis vous essayez d’y ajouter une couche supplémentaire. J’ai grandi en jouant des instruments et j’ai aussi vu le fait de faire des clips comme un moyen de m’engager dans la musique et faire partie de cette communauté. L’animation est en quelque sorte devenue mon instrument.

Dans vos clips musicaux, vous mélangez habituellement des éléments de réalité avec des formes abstraites, comment cela est-il venu ?

Oui, c’est assez étrange. Je ne pense pas avoir déjà réalisé un clip qui ne mette pas en scène le groupe ou le musicien. Mais faire un clip qui montre un groupe en train de jouer live est quelque chose que je ne veux pas faire du tout, même si parfois cela peut donner quelque chose d’authentique… En tant qu’illustrateur et animateur, je ne peux pas me permettre de tomber dans ce genre de travers. Dans la première vidéo que j’ai réalisé pour Merk, celle où il porte des lunettes en forme d’œufs, c’était important qu’elles apparaissent car il s’agissait de sa première vidéo et il fallait que les gens puissent l’identifier. Et parce que ses lunettes étaient tellement iconiques que je ne pouvais pas les occulter !

Les gens pour qui vous travaillez sont des amis ou il s’agit principalement de travaux de commande ?

C’est un mélange… Je n’ai pas pour habitude de connaître les musiciens avant de commencer à travailler avec eux et il y en a certains avec qui je deviens ami.

Combien de temps cela vous prend-il de réaliser une vidéo ?

Cela dépend, mais ma réalisation la plus courte a duré trois semaines. Mais il y avait beaucoup de boucles et de répétitions… Habituellement cela tourne plus autour de 8 semaines pour environ 3 minutes !

Retrouvez le travail de Parallel Teeth sur son site web et Instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En bref...

L’histoire de Photoshop à travers son interface visuelle

Les interfaces de nos logiciels et sites web évoluent aussi vite que passent les années. Toujours plus intuitives, minimalistes et dotées de super-pouvoirs, les mises à jour s’enchainent et ne laissent aucune place pour opérer un retour en arrière. Vous vous souvenez de Photoshop à ses touts débuts ? S’il vous en reste quelques bribes dans votre mémoire, The version Musuem, vous la raffraichira au plaisir de passer un moment nostalgique. Si vous ne l’avez pas connu, ou totalement effacé de votre mémoire, alors cette chronologie vous donnera soit un coup de jeune, soit un coup de vieux. L’histoire de…

Une poupée Barbie à l’effigie de l’alter égo de David Bowie

Après la déception suscité par le traitement, entre autres de whitewashing, de la poupée Frida Kahlo, Mattel, la marque aux Barbies, continue de surfer sur les représentations des grandes icônes culturelles. Cette fois-ci, elle rejoue les codes vestimentaires du messager des étoiles, Ziggy Stardust, l’alter égo de David Bowie à l’occasion des 50 ans de Space Oddity et au prix de 50$. C’est dès l’année 1971 que David Bowie a endossé le rôle de son personnage Ziggy Stardust, une star du futur venue de l’espace, qu’il développe dans son concept-album The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders From…

Coca-cola fait du neuf avec du vieux

Revenir au look de ses débuts, c’est le choix effectué par la marque iconique pour accompagner le lancement de sa nouvelle collection de mixers. Plus de 100 ans plus tard, Signature Mixers fait un bon en arrière pour offrir une seconde vie au design de la bouteille du type Hutchinson, introduite en 1894 par Joe Biedenharn. Ce travail de branding a été mené avec l’aide de l’agence Dragon Rouge et tend à séduire le monde de la mixologie avec cette nouvelle gamme de produits. L’étiquette sobre, met en avant les propriétés de chacun des breuvages. Le set design autour de…

Exposez vos affiches au festival Graphic Matters

Le festival international consacré au graphisme Graphic Matters lance un appel à projet et vous invite à concevoir une affiche sur un sujet qui vous tient à coeur. Des thèmes les plus complexes aux plus légers, l’affiche doit se faire comprendre en un clin d’oeil et dès 3 mètres de distance. Pour la première fois, Graphic Matters autorise aussi les affiches animées. Les gagnants seront exposés durant le festival du 20 septembre au 27 octobre à Breda, aux Pays-Bas. Soumettez vos posters ici avant le 11 août 2019.

Flux

Les sorties graphiques de Juillet #3

Expos, vernissages, festivals ou conférences, chaque semaine étapes: note pour vous dans l’agenda les évènements de la scène graphique et artistique. Goûter lunaire ! Le 20 juillet 1969 signe le premier pas de l’Homme sur la Lune. En ce samedi 20 juillet 2019, Maison Tangible et Internet Pin Company rendent…

Ressources

Comment retrouver une typographie à partir d’une image ?

Au détour d’une rue, sur un sticker ou encore dans un générique de film, un caractère typographique retient parfois notre attention. Pour les graphistes, en retrouver l’origine peut être une véritable obsession. D’autant qu’aujourd’hui, avec le foisonnement des polices d’écriture, la mission est parfois difficile. Heureusement, plusieurs outils peuvent vous…

Faites de nouvelles expériences avec l’encre

Voici une nouveauté de Pyramyd Éditions qui devrait plaire aux créatifs qui aiment explorer toutes les possibilités offertes par la matière. L’ouvrage Faites de nouvelles expériences avec l’encre propose au lecteur un éventail de conseils et techniques pour repousser les limites de l’encre. « Du choix des pinceaux à l’utilisation de…