Parcours du studio Bold, lauréat Pentawards de Platine en 2018

Alors qu’il ne reste que 2 jours pour soumettre ses projets de packaging dans le cadre de la compétition Pentawards, l’agence espagnole Bold, qui a remporté en 2018 le Pentawards de Platine, nous en dit plus sur son parcours et sa vision.

L’équipe Bold

Avant de créer Bold en 2007, Olmo et Oliver travaillaient déjà ensemble au sein d’une entreprise où tous deux étaient graphistes. Plus que ce qui les rassemble, ce qui les distingue leur a permis de rester amis, puis de devenir associés. En effet, ils partagent une même vision du graphisme et la volonté d’être leur propre patron.

Les deux amis lancent Bold en 2017. L’agence barcelonaise se développe, encourageant les clients à créer des identités visuelles plus audacieuses. L’équipe s’agrandit, les services se diversifient, et le panel de clients aussi.


« Qui est Bold ?
Bold se compose de designers, de consultants, de rédacteurs de marque, d’animateurs et de développeurs. Mais surtout, il est formé par Olmo, Oliver, Iris, Hèctor, Sergio, Cristina, José, Ariana et Carlos. Nous déjeunons rapidement le vendredi pour jouer à des jeux vidéo pendant 30 min. Certains week-ends, nous allons chez Oliver au milieu des montagnes. Nous faisons du vélo autour de la plage le samedi matin. Et nous continuons à danser même après que le DJ ait joué la dernière chanson. Certains appellent ça le team building. Nous appelons cela passer du temps en famille.

Gatuna, conçu par Bold Design, a reçu un Pentawards de Platine

Pourquoi avez-vous soumis votre projet aux Pentawards ?
Nous étions honorés de participer à un concours reconnu comme celui des Pentawards. Nous avons toujours admiré les participants et l’institution. C’était donc un rêve devenu réalité. Mais, plus important encore, nous voulions que nos idées soient évaluées par quelqu’un d’extérieur. Nous ne pouvions pas être plus heureux du résultat, car nous avons trouvé une autre raison de continuer à insister sur l’approche de travail développée pour le projet Gatuna.

Nous avions vu que ce projet suscitait l’intérêt dans différentes compétitions donc nous l’avons soumis aux Pentawards et avons remporté le Pentawards platine, l’une des meilleures récompenses du concours. Nous en sommes reconnaissants, heureux, à la fois pour nous-mêmes et pour notre client, car cela signifiera que leur marque sera davantage exposée aux médias.

Quelles sont vos inspirations ?
Il y a deux types d’inspirations pour nous. Une est évidente, elle affecte notre quotidien et le façonne. Cela pourrait se résumer ainsi : nous sommes le résultat des livres que nous avons lus, des pays où nous sommes allés, des chansons sur lesquelles nous avons dansé et, bien sûr, des projets sur lesquels nous avons travaillé. Cependant, nous avons une autre source d’inspiration, plus subtile, moins apparente et certainement plus efficace. Elle se cache quelque part entre les données et la recherche de notre méthodologie. C’est la stratégie de marque qui nous permet de travailler sur des projets avec notre approche.

Avez-vous toujours voulu être designers spécialisés en packaging ?
Au début, nous voulions concevoir tout ce sur quoi nous pouvions mettre la main, le rêve de tout concepteur débutant. Mais nous avions un faible pour la conception éditoriale. Cependant, avec le temps, nous avons également commencé à travailler la conception d’emballages, puis nous nous sommes concentrés de plus en plus sur cela. En fin de compte, cela est devenu une partie importante de notre travail en studio. Cependant, nous ne sommes pas, techniquement parlant, des spécialistes de l’emballage. Nous faisons du branding, ce qui nous permet de voir et de traiter l’emballage comme une extension de l’identité de marque. »

Il reste seulement 3 jours pour soumettre ses projets aux Pentawards.

Adam Ryan, chef de projet chez Pentawards, raconte : « Nous avons déjà reçu des contributions incroyables cette année et avons été époustouflés non seulement par le volume, mais également par le niveau d’innovation. Cela étant dit, au cours des derniers jours qui précèdent notre fermeture, nous nous attendons à voir entrer encore plus de designs d’avant-garde et novateurs. Nous lançons ce dernier appel parce que nous ne voulons pas que les marques passent à côté de l’opportunité de participer à l’édition 2019 des Pentawards. Le vendredi 12 avril doit figurer dans l’agenda de tous les concepteurs d’emballages. »

Renseignements ici et ici

Propos recueillis par les Pentawards, pour étapes:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

7/2 – Nocturne « Construire comme Perriand

En marge de l’exposition « Le monde nouveau de Charlotte Perriand », à La Fondation Louis Vuitton, jusqu’au 24 février, le musée parisien accueille une nocturne inédite en collaboration avec Bellastock. La nocturne « Construire comme Perriand », fait suite à un appel à projets lancé en novembre 2019 aux étudiants et jeunes diplômés d’école d’architecture. L’objet de cette sollicitation est de rendre hommage à l’œuvre de Charlotte Perriand en imaginant des « modules de vie » réalisés au cœur du bâtiment de Frank Gehry. Au total 3 projets lauréats – l’Atelier Nuage, le Bureau d’un oiseau et Symbiote -ont été retenus par le jury et seront à découvrir lors de…

30/1 > 29/2 – Exposition de l’illustratrice Clorindre à la galerie Sergeant Paper

La galerie Sergeant Paper, désormais installée dans le 10e arrondissement parisien, lance sa saison 2020 en invitant Clorinde. L’illustratrice trentenaire y partage un ensemble d’œuvres réalisées au feutre, crayon de papier et rotring dans un parcours baptisé « Elles. « Mais qui sont Elles ?Derrière Elles se cachent plusieurs états ou sentiments toujours représentés par cette figure énigmatique récurrente. Une femme, brûlée, morcelée, ligotée mais qui habite pourtant la surface du papier avec un sentiment d’impassibilité. » L’occasion de découvrir le travail passionné de Clorindre, inspiré par le dessin contemporain, les cultures populaires, la fiction et le mythe. Informations pratiques : Date :…

25 & 26/01 > Marché de petite édition #2 au Floréal Belleville

Le bar/restaurant/galerie Le Floréal, situé entre les quartiers parisiens de Belleville et Ménilmontant, organise les 25 & 26 janvier la 2ème édition de son marché de petite édition. L’évènement rassemblera 16 graphistes, illustrateurs, maisons d’éditions : 16b éditions Acédie 58 Alizée De Pin Anaïs Rallo Dumpling Books L’Amour éditions LeMégot Magali Brueder Objet Papier Passport Éditions Quintal Red Lebanese Revue Fantôme Rotolux Press Vladu Éditions Youpron De 11h à 19h – Entrée libre Floréal Belleville43, rue des Couronnes, 75020 ParisEn métro : ligne 2, station Couronnes En Bus : ligne 96, arrêt Couronnes ou Julien Lacroix

14/01 > 01/03 – Signal Bis par Julien Lelièvre et Jean-Baptiste Levée (Production Type) à la Maison de la Culture d’Amiens

Initiée par la Maison de la Culture d’Amiens dans le cadre du Festival Amiens Europe, l’exposition Signal Bis présente parallèlement les travaux de la fonderie Production Type et ceux du graphiste et photographe Julien Lelièvre, en s’articulant autour du projet « Art d’autoroute ». Édité par Building Books l’ouvrage Art d’Autoroute rend visible l’esthétique déconsidérée des autoroutes françaises avec le recensement en image des œuvres d’art présentes aux abords du  réseau routier.  La conception de l’ouvrage s’est accompagnée de la création d’un caractère spécifique, le Signal, développé par la fonderie Production Type. Les équipes de Jean Baptiste levée se sont ainsi penchées sur l’édition et la modernisation  de la…

Flux

Le Bon Marché : carte blanche au studio Nendo

Le studio de design japonais Nendo présente son installation « Fleurs de pluie » dans l’antre du Bon Marché Rive Gauche. Chaque année depuis 5 ans, le grand magasin parisien donne carte blanche à un artiste pour créer une œuvre s’immisçant dans son décor grandiose. Le collectif japonais succède à Joana Vasconcelos et…

Ressources

Comment bien foirer sa carrière de créatif

Réussir ou foirer sa carrière, à vous de choisir. Pendant tout le mois de décembre, l’illustrateur Mike Stefanini a convié 24 professionnels de la création à délivrer leur meilleur conseil pour surtout ne pas atteindre ses objectifs. Jérémie Claeys, Geneviève Gauckler, Aurélien Jeanney, Joe La Pompe, Cruschiform ou encore Jack…