Passer la main aux robots

Un nouvel objet vient s’ajouter à la longue liste des technologies de reproduction : le writing robot. L’objet connecté reproduit de simples motifs jusqu’aux grands tableaux de maîtres. Pourtant, aller plus loin que le traditionnel duo toile et pinceau n’est pas une nouveauté. Ce qui est bien plus surprenant réside dans le lègue du stylo à la machine robotique.


Fort du soutien des crowdfunding, les writing robots ne cessent de se multiplier. Le premier Write & Erase robot est le Scribit de Carlo Tatti. Les murs, sous son action, se transforment en toile interactive. Du planisphère, à un plongeoir hyper réaliste, il se targue d’être un nouvel objet clé pour les foyers et les entreprises.


Si Scribit est décrié comme étant une technologie de plus contre la créativité. Le designer Durrell Bishop affirme que « Line-us encourage le dessin et l’expérimentation ». Ses deux bras connectés imitent sur papier le mouvement du dessinateur enregistré sur écran connecté. A tel point qu’il arrive à en copier son style. Plus qu’une technologie amusante à regarder, Bishop assure qu’elle communique l’envie de créer.


Le writing robot va jusqu’à s’immiscer au cœur du travail des designers. C’est le studio UNIT9 qui en fait les frais, avec sa réactivation de célèbres peintures à la sauce Popeyes. La garniture rouge, injectée dans une seringue, se substitue au couple peinture pinceau. La Sauce Art Gallery expose alors entre chefs d’œuvres et saveurs.

L’hiver dernier, le studio de design Jean-Marc Gady , en collaboration avec la célèbre marque au stylo Montblanc, a lancé un robot qui calligraphie les voeux du monde entier. Cette installation hypnotique, installée dans les vitrines des boutiques Montblanc, donne la part belle à son stylo iconique. C’est en 8 langues différentes que le robot calligraphie plus de 170 voeux, créant, par l’accumulation, des illustrations féériques. Montblanc choisi de donner à son stylo le luxe d’être présenté dans sa fonction pure : en train d’écrire. Pour Emile André, responsable du studio Jean-Marc Gady, voilà la parfaite façon de communiquer « l’envie et l’Art de l’écriture ».

Objet purement mercantile ou aide à un renouveau de la création ? Les writing robots semblent en tout cas stimuler l’imagination.

design indaba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

News

Andymation flipbook

Le cinéma dans le flipbook avec Andymation

Andymation rejoue dans un folioscope moqueur la scène finale d’Avengers Infinity War. Les folioscopes, plus communément appelés flipbook, sont des petits livrets de dessins. Feuilletés rapidement, ils donnent à l’œil l’illusion de mouvement. Faciles à réaliser, cela n’a pas empêché le flipbook d’Andymation de devenir viral. Pour rejouer la très raillée séquence « Mr Stark I don’t feel so good », il suffit de se munir d’un crayon, de papiers et de beaucoup de patience. Voir son profil Instagram.

Guardian weekly children issue on climate change

Le Guardian Weekly sur le changement climatique illustré par des enfants

C’est bien connu, la vérité sort de la bouche des enfants. Pourtant, rares sont les occasions de les entendre sur ce que l’on considère comme des « sujets d’adultes ». La semaine dernière, le Guardian Weekly, leur a tendu une perche en leur confiant le design de sa couverture. L’hebdomadaire consacrait une grande partie de ses pages au changement climatique, notamment au travers le regard des jeunes générations. La prise de parole de l’adolescente suédoise Greta Thunberg a marqué les esprits et transmis un message fort au monde entier. L’édition « Kids v Climate Change » lui offre une répercussion. Le directeur artistique de…

Installation cinétique marque Hem

Des confettis pour une installation cinétique et colorée

Pour son arrivée à Los Angeles, la marque de mobiliers suédois Hem a fait appel à Clark Thenhaus. Le designer imagine son identité architecturale et d’un patio bétonnais, en fait une vraie installation graphique. Confettis et serpentins colorés semblent comme y tomber du ciel. Le designer repense l’atrium telle une architecture vivante et cinétique, qui invite à l’échange au sein du nouveau showroom de la marque.

Flux

Les Pentawards Live placent l’expérience au cœur de la démarche design

Les Pentawards sont une compétition design dédiée au packaging. Dans son numéro 247, étapes: présentait une sélection hétéroclite d’emballages, appréciés pour leur matérialité ou leur design graphique. Le mercredi 13 février dernier, l’organisation des Pentawards avait invité quelques directeurs artistiques de grandes entreprises à partager leur stratégie de design et…

Testez vos qualités de designer avec Can’t Unsee

Avez-vous l’âme d’un bon designer ? Can’t Unsee, l’application créée par Alex Kotliarskyi, vous met au défi de choisir la meilleure interface sur les deux proposées. Si l’exercice est prenant, les résultats ne sont toutefois pas à prendre au pied de la lettre. Les questions se concentrent largement sur les…

Top news

Les Pentawards Live placent l’expérience au cœur de la démarche design

Les Pentawards sont une compétition design dédiée au packaging. Dans son numéro 247, étapes: présentait une sélection hétéroclite d’emballages, appréciés pour leur matérialité ou leur design graphique. Le mercredi 13 février dernier, l’organisation des Pentawards avait invité quelques directeurs artistiques de grandes entreprises à partager leur stratégie de design et…

Testez vos qualités de designer avec Can’t Unsee

Avez-vous l’âme d’un bon designer ? Can’t Unsee, l’application créée par Alex Kotliarskyi, vous met au défi de choisir la meilleure interface sur les deux proposées. Si l’exercice est prenant, les résultats ne sont toutefois pas à prendre au pied de la lettre. Les questions se concentrent largement sur les…