Passer la main aux robots

Un nouvel objet vient s’ajouter à la longue liste des technologies de reproduction : le writing robot. L’objet connecté reproduit de simples motifs jusqu’aux grands tableaux de maîtres. Pourtant, aller plus loin que le traditionnel duo toile et pinceau n’est pas une nouveauté. Ce qui est bien plus surprenant réside dans le lègue du stylo à la machine robotique.


Fort du soutien des crowdfunding, les writing robots ne cessent de se multiplier. Le premier Write & Erase robot est le Scribit de Carlo Tatti. Les murs, sous son action, se transforment en toile interactive. Du planisphère, à un plongeoir hyper réaliste, il se targue d’être un nouvel objet clé pour les foyers et les entreprises.


Si Scribit est décrié comme étant une technologie de plus contre la créativité. Le designer Durrell Bishop affirme que « Line-us encourage le dessin et l’expérimentation ». Ses deux bras connectés imitent sur papier le mouvement du dessinateur enregistré sur écran connecté. A tel point qu’il arrive à en copier son style. Plus qu’une technologie amusante à regarder, Bishop assure qu’elle communique l’envie de créer.


Le writing robot va jusqu’à s’immiscer au cœur du travail des designers. C’est le studio UNIT9 qui en fait les frais, avec sa réactivation de célèbres peintures à la sauce Popeyes. La garniture rouge, injectée dans une seringue, se substitue au couple peinture pinceau. La Sauce Art Gallery expose alors entre chefs d’œuvres et saveurs.

L’hiver dernier, le studio de design Jean-Marc Gady , en collaboration avec la célèbre marque au stylo Montblanc, a lancé un robot qui calligraphie les voeux du monde entier. Cette installation hypnotique, installée dans les vitrines des boutiques Montblanc, donne la part belle à son stylo iconique. C’est en 8 langues différentes que le robot calligraphie plus de 170 voeux, créant, par l’accumulation, des illustrations féériques. Montblanc choisi de donner à son stylo le luxe d’être présenté dans sa fonction pure : en train d’écrire. Pour Emile André, responsable du studio Jean-Marc Gady, voilà la parfaite façon de communiquer « l’envie et l’Art de l’écriture ».

Objet purement mercantile ou aide à un renouveau de la création ? Les writing robots semblent en tout cas stimuler l’imagination.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

11/7 > 1/11 – Anja Kaiser, Undisciplined toolkit. Design graphique et féminisme au Centre National du Graphisme Le Signe

La chercheuse et designer graphique féministe Anja Kaiser est à l’honneur tout l’été au Signe, Centre National du Graphisme. Par sa pratique elle soutient des projets et des commanditaires féministes et émancipateurs. En abordant le féminisme d’un point de vue historique et politique, la jeune femme entend questionner les représentations…

Waterfalls, une exposition en ligne de Thomas Danthony

Avec sa nouvelle exposition Waterfalls, Thomas Danthony nous invite dans une nouvelle sorte d’évasion virtuelle. En effet, dans ce parcours en ligne, il présente une série méditative sur les chutes d’eau, phénomène naturel qu’il observe, en tentant de capturer la beauté dans la surprise. Par leur verticalité, les chûtes d’eau…

1/07 > 29/08 – Joan Cornellà, Paris Solo Show à la Galerie Arts Factory

Le dessinateur de bande dessinée et illustrateur barcelonais Joan Cornellà a la gâchette facile quand il s’agit l’humour noir. Après une invasion des réseaux sociaux, plusieurs bandes dessinées et travaux éditoriaux, l’espagnol continue dans sa lancée et piétine avec jubilation le politiquement correct. Racisme, pauvreté, handicap, maladies, mutilation, Cornellà se…

01/07 > 23/09 – Rêves à la SLOW Galerie

Du 1er juillet au 23 septembre, la SLOW Galerie réunit 60 illustrateurs pour « Rêves », une exposition d’illustrations réalisées pendant le confinement. Les 60 personnalités qui s’y expriment sont autant de point de vue, d’esthétiques, de sensibilités, de désirs, de rêves en somme. La pratique du dessin a été pour ces…

Flux

Dans son nouvel e-book, Monotype donne des conseils pour optimiser le choix d’une police de caractères

La bibliothèque de polices en ligne Monotype vient tout juste de sortir un nouveau livre numérique intitulé «Comment être une marque de distribution compétitive dans une nouvelle réalité digitale». Suite à l’explosion du e-commerce constatée pendant l’épidémie de Covid-19, Monotype anticipe les futures attentes des utilisateur.rices et donne quelques conseils…

Les D&AD New Blood Awards récompensent les talents émergents

Depuis 1980, les fameux D&AD Awards ont introduit à leurs récompenses les New Blood Awards, un concours dans le concours, qui célèbre la créativité de la jeune génération de designers. Le 9 juillet dernier avait lieu, Covid-19 oblige, une remise des prix 100% digitale sur la page Instagram du concours.…

Ressources

Typologie, un nuancier de la typo française

Afin de mettre en avant la diversité et la singularité de la création de caractères française, le studio recto verso lance Typolgie, un nuancier de la typo. L’idée de reprendre ce format familier des graphistes est plutôt originale et bien trouvée pour mettre l’accent sur une discipline qui foisonne de…

POSE une webapp pour vous aider à illustrer des personnages

Si on n’ose pas se l’avouer, certains outils sont tout de même bien pratiques pour combler des lacunes en dessin. Dans ce registre, nous sommes tombés sur POSE. Cette webapp développée par le designer Gal Shir est d’une aide précieuse pour créer des personnages proportionnés. La principale difficulté lorsque l’on…