Pots de Nutella, pièces uniques

Devant l’essor de personnalisation des produits de masse, Nutella lance une série de pots au graphisme inédit. Après un premier essai concluant quand ils proposaient aux consommateurs de nommer leur pot, la marque passe au niveau supérieur. Ce sont des couleurs, formes et reliefs uniques pour chacun des 2,6 millions de pots qui constituent une gamme aux allures fantaisistes.

Pour mener à bien ce projet ambitieux, et parvenir à concevoir 2,6 millions de modèles, il y eut plusieurs étapes. La marque mère Ferrero a fait appel à des graphistes pour dessiner sept visuels différents. Puis le logiciel SmartStream Mosaic de HP les a tourné, zoomé, harmonisé et ajusté au pot pour sortir des milliers de milliers de combinaisons.

L’impression fut elle aussi un casse tête. Si plus de 400 000 pots sortent quotidiennement de l’usine de Villiers-Ecales (Seine Maritime), Nutella demeure un industriel avant d’être un honorable promoteur du graphisme européen. L’imprimeur de la marque italienne a dut modifier son procédé industriel pour faire tenir le plus grand nombre de modèles sur une seule bobine, au détriment du coût et temps de fabrication.

Non-content de ce challenge triomphant, Nutella va plus loin. Grâce à un code associé à chaque graphisme, les 100 000 premiers consommateurs pourront s’enorgueillir d’une parfaite harmonie avec leur pot de Nutella, en commandant une coque de téléphone portable assortie.

Un brin de singularisation qu’on exploités de nombreux artistes et dont les industriels se sont emparés. Des « Vases 100% make-up » de Alexandro Mendini, aux défauts de fabrication des tasses des 5.5 Ouvriers-Designers, les designers ont ouvert le bal il y a plusieurs années. Puis nous avions vu les 34 000 versions de couvertures des livres du festival de Cannes, par un procédé d’impression astucieux. Nous avions aussi appréciés ce même effet pour les 12 500 unes de Novum, sur des motifs épurés.

Par Florian Bulou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

b.v-h doc étapes

10 > 21/09 – Le studio b.v-h expose à DOC!

Dans la poursuite de leur précédente exposition lors de « Une Saison Graphique » au Havre, le studio graphique et typographique formé par André Baldinger et Toan Vu-Huu investit DOC. Le duo, responsable de la création des affiches des expositions et de l’identité visuelle du lieu, y montre 17 affiches ainsi qu’une série de pictogrammes liés à d’autres projets du studio. Sorties de leur contexte, ces affiches dévoilent alors leur caractère expérimental, principalement guidées par des jeux typographiques en phase avec leur sujet. Grands faiseurs de systèmes graphiques, b.v-h expose également deux vidéos ou les identités, logos et pictogrammes réalisés depuis 11…

Neo Makers

19 > 22/09 – Neo Makers, une exposition mêlant artisanat, design et numérique

Dans le cadre de la Nantes Digital Week, LEVEL INNOVATIVE WORKPLACE accueille PRISME EDITIONS pour 4 jours d’exposition du 19 au 22 Septembre 2019. Neo Makers propose de découvrir le travail des artisans et designers nantais et dévoile comment ces derniers, mixent dans leurs ouvrages, savoir-faire, tradition et innovation. C’est également l’occasion de penser les manières de s’approprier les nouvelles technologies et les solutions d’avenir comme les bio-matériaux, le recyclage ou encore l’impression 3D. Date : Du 19 au 22 septembre 2019 – De 10h à 19h Lieu : Level Innovative Workplace – 3 Place Albert Camus, 44000 NANTES Lien…

Porto Design Biennale

19/09 > 8/12 – Porto Design Biennale 2019

Depuis quelques années, Porto se fait remarquer comme un haut lieu du design. Afin d’encourager et promouvoir les pratiques qui y sont liées, la première édition de Porto Design Biennale s’installe dans divers lieux de la ville avec un riche programme d’expositions, de conférences, de workshops et tables rondes. Le thème « Post Millennium Tension » guide ce parcours. Il nous invite à réfléchir sur notre les transformations de notre nouveau millénaire et à observer la place du design dans un monde en perpétuel changement. Un sujet vaste qui soulève autant de questions que de solutions. Lieu : Divers – Porto et…

11 > 16/09 – Tout se transforme

L’innovation est au cœur de la rentrée du Bel Ordinaire. L’exposition TOUT SE TRANSFORME, qui débute dès le 11 septembre, mêle graphisme et technologie, sous la houlette du réputé studio Chevalvert.  Ce parcours, proposé par accès)s( cultures électroniques et monté en collaboration avec Le Signe, centre national du design graphique, s’apparente à une usine, dans laquelle les matières premières, les machines et les gestes de chacun permettent la transformation des éléments. Dans un dédale d’architecture lumineuse, formes et objets se changent en une partition musicale. Le visiteur interagit avec son environnement, à l’aide de son corps, parfois de sa voix, pour devenir le chef d’orchestre de cette expérience visuelle interactive. Au total, le studio Chevalvert met à disposition 4 installations qui explorent les connexions innombrables, entre musique et image.…

Flux

Pâquerette Brice Larrieu chorépgraphie

« Pâquerette », le bal des sentiments humains

« Pâquerette » la dernière réalisation de Brice Larrieu alias Skorpion, fait partie de ces objets visuels hybrides, qui dévoilent leurs multiples facettes après plusieurs lectures. Au delà d’une vidéo de danse, il faut voir dans ce film la volonté de l’artiste de mettre l’accent sur les sentiments, au milieu…

Ressources

Halvar Typemates étapes

Halvar, une police bien trempée

La fonderie allemande TypeMates a sorti il y a peu une nouvelle fonte linéale, Halvar. Développée dans une version classique et une version stencil de 81 styles chacun allant du black au hairline, elle est structurée en 3 sous-catégories représentant 3 chasses différentes (large, moyenne et étroite). Elle offre ainsi…