Retour sur les Fubiz Talks, l’évènement qui honore la créativité

Le 4 octobre dernier avait lieu un évènement fort attendu par la communauté créative, les Fubiz Talks, co-produits par l’agence Tetro et le média Fubiz. Près de douze heures de masterclass, de talks et de rencontres où se sont croisés géants et nouveaux venus de la création. étapes: y était et vous fait le compte-rendu de cette journée dense et instructive.

En rentrant dans le hall de la salle Pleyel, on comprend instantanément l’ampleur de l’évènement. Transformé en véritable temple de la création, le lieu offre un écrin tout à fait adapté à la portée de la parole des quelques 18 speakers. Au bout du hall, une pièce accueillait les 200 personnes réunies pour les masterclass lors desquelles 5 personnalités inspirées ont enchainé les prises de paroles. André Manoukian était venu présenter sa start-up, Muzeek, véritable promesse à l’égard des compositeurs de bande son, qui décuple leurs possibilités grâce à l’intelligence artificielle. Suivait Sandra Rey pour une démonstration habile sur les possibilités de changer nos systèmes d’éclairages en utilisant la bioluminescence des poissons des abysses. Elle laissa la place au collectif (LA)HORDE, trois jeunes et talentueux artistes qui repoussent les limites de la mise en scène en créant des performances In Situ, questionnant les rapports hommes/machines. Puis ce fut le tour du fantasque DA Ramdane Touhami dont la performance flirtait avec le stand-up. Passionné de retail, ce self made man a su rendre hilare la salle en fustigeant la laideur des centres villes de France. Il préconisait alors la création de postes de directeurs artistiques des villes afin d’y maitriser l’implantation d’enseignes « hideuses ». Pour finir cette matinée, Boarding Ring, le studio 5.5, et BETC venaient raconter les coulisses du succès qu’ils ont rencontré avec SEETROËN, leurs lunettes anti-mal de transport.

Vers 14h, les spectateurs déambulèrent lentement vers la salle accueillant la grand-messe de l’après-midi. Celle ci s’ouvrit par un court concert de Yeast, formation lyonnaise venue en découdre à la capitale. On entra dans le vif du sujet avec le duo d’architectes KO qui nous détaillèrent la réalisation de la fondation Yves Saint Laurent à Marrakech, magnifique lieu où chaque détail est pensé en symbiose avec son environnement. Se relayèrent ensuite la designer Constance Guisset, le duo de photographe Brodbeck & De Barbuat ou Remi Chapeaublanc pour trois talks sur leurs processus créatifs respectifs. La diversité de leurs appréciations des contraintes apportaient des éclairages passionnants sur les capacités d’adaptation dont les créatifs font habituellement preuve. Le génial typographe anglais Seb Lester les relaya pour nous raconter son invraisemblable histoire, ou comment un geek s’est retrouvé à designer le logo de la Nasa pour devenir ensuite un phénomène des réseaux sociaux.


Cette fin de journée voyait s’enchainer les 5 derniers speakers, dont trois des plus attendus. Après le créateur de la marque Pigalle, Stéphane Ashpool, la plasticienne Prune Nourry et un live de Chloé, ce fut le tour de ceux dont la réputation n’est plus à faire.

Le rappeur/poète Oxmo Puccino, au charisme impressionnant, détailla ses conquêtes musicales avec une maîtrise du verbe qui n’est plus à prouver et nous gratifia même de son flow légendaire. Toujours impressionnant. Le chorégraphe Philippe Decouflé se mit littéralement par terre pour démontrer la symbiose possible entre l’homme et la machine et son adaptabilité à la danse. Quant au réalisateur de Delicatessen, Jean-Pierre Jeunet, il nous honora par sa générosité avec un talk final aux allures de leçon de vieux sage, sur le bonheur de faire.

Décidément à la hauteur des attentes que l’on avait mise en eux, les Fubiz Talks furent le moment d’une véritable communion entre créatifs. Vivement l’année prochaine !

Par Léo Bufi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En bref...

Motion motion étapes

Motion Motion lance son appel à participation

Motion Motion, le « festival du graphisme en mouvement » aura lieu le 18 mai prochain à Nantes. Initié par l’association des motion designers français et Stereolux, il réunira les professionnels et le grand public afin de faire découvrir cette discipline méconnue mais pourtant omniprésente au quotidien. Egalement concours, nous relayons ici l’appel à participations. Vous avez jusqu’au 1er mai pour envoyer vos courts-métrages à [email protected] 3D, 2D, animation traditionnelle, stop motion… Toutes les disciplines du Motion Design sont acceptées, le but étant d’abord de valoriser la diversité créative du secteur. Prévu sur une journée entière, l’évènement accueillera conférences, animations ou performances…

Pas besoin de logo quand on s’appelle McDo

Jouer avec l’abstrait est devenu une habitude pour McDo. Depuis plusieurs années, l’enseigne américaine prouve dans ses campagnes de communication qu’un simple coup d’œil suffit à l’identifier et cela, malgré tous les efforts déployés pour la confondre. Illustrations minimalistes plutôt que des photos tapageuses, un Big Mac composé en Bokeh Effect ou encore une mise au point totalement loupée sur un cornet de frites, la marque et son agence TBWA jouent d’ingéniosité pour montrer qu’elle est reconnaissable entre toutes. Ici, la dernière campagne réalisée par TBWA / San Juan prouve une nouvelle fois que ce ressort de communication fonctionne. Les créatifs…

Enquête KobOne rémuneration des graphistes

Graphistes et créatifs freelances: combien ont-ils gagné en 2018 ?

Chaque année, le site KobOne réalise une enquête autour de la rémunération des graphistes freelances. Les résultats permettent de prendre le pouls des métiers créatifs indépendants et ainsi donner aux professionnels un baromètre sur la santé et la pratique de leur activité. Voici le résumé de l’enquête menée sur l’année 2018 : 49,2% des créatifs freelances ont réalisé moins de 25 000 € HT  52,5% déclarent percevoir moins de 1500 € net par mois. En 2017 on était à  50% et en 2016 on était à 49% 5,1 % des freelances disent ne vouloir lâcher leur statut pour rien au monde /  13%  pour l’étude 2016 et  17% pour…

étapes: tanukis

La réalité augmentée donne vie aux esprits mythologiques japonais

Le parcours en réalité augmentée de Julie Stephen Chheng s’invite dans les médiathèques françaises. Le réveil des Tanukis raconte l’histoire mythologique japonaise des esprits de la forêt. Ces derniers, amènent le public à questionner l’altérité avec ludisme et graphismes colorés. Les spectateurs, ayant téléchargé l’application gratuite URAMADO AR, deviennent les acteurs d’une chasse aux trésors folle. À la découverte des Tanukis, les esprits s’animent sur les écrans et poussent à la réflexion sur l’autre et sur soi. Le projet est commencé en 2016 à la villa Kujoyama en 2016, monté en version réduite au Musée de la Chasse et de…

Flux

Les sorties graphiques d’avril #3

Expos, vernissages, festivals ou conférences, chaque semaine étapes: note pour vous dans l’agenda les évènements de la scène graphique et artistique. Tomi Ungerer, Overdose… L’exposition présente feu Tomi Ungerer sous son jour le plus libre. Libre dans ses idées et ses médiums graphiques, il ne s’est jamais imposé aucune restriction…

Motion motion étapes

Motion Motion lance son appel à participation

Motion Motion, le « festival du graphisme en mouvement » aura lieu le 18 mai prochain à Nantes. Initié par l’association des motion designers français et Stereolux, il réunira les professionnels et le grand public afin de faire découvrir cette discipline méconnue mais pourtant omniprésente au quotidien. Egalement concours, nous relayons ici…

Pas besoin de logo quand on s’appelle McDo

Jouer avec l’abstrait est devenu une habitude pour McDo. Depuis plusieurs années, l’enseigne américaine prouve dans ses campagnes de communication qu’un simple coup d’œil suffit à l’identifier et cela, malgré tous les efforts déployés pour la confondre. Illustrations minimalistes plutôt que des photos tapageuses, un Big Mac composé en Bokeh…

Ressources

étapes: Adobe Gemini

Peindre à l’aquarelle et à l’huile avec Adobe ?

Reproduire les textures et les couleurs des peintures à l’aquarelle et à l’huile sur tablette graphique ? Avec Adobe et le projet Gemini, cela sera bientôt possible ! Présenté en octobre 2018, le programme, pas encore tout à fait terminé, devrait voir le jour cette année, d’abord pour iPad puis…

Helvetica Now étapes

La police reine Helvetica a trouvé sa descendante

Ce 9 avril, Monotype a lancé une nouvelle version de la police de caractères la plus utilisée au monde : Helvetica. Très justement intitulée Helvetica Now, elle répond notamment aux contraintes modernes liées aux nouvelles applications de la typographie à l’écran. Une police de caractères développée en trois tailles optiques…

Print Odyssey : kit de survie pour graphistes et imprimeurs

Le monde de l’impression peut s’avérer être une véritable aventure, et ça Print Odyssey l’a bien compris. Dans son kit à la destination des graphistes et imprimeurs, l’entreprise rassemble tout le nécessaire pour une pratique de l’impression moderne et efficace. Du format, au pliage, à la reliure ou à la…