Sandro Rybak : occultisme, science-fiction et fantaisie

Sandro Rybak est un illustrateur et designer graphique allemand. De ses affiches en l’honneur du plus iconique des extraterrestres à ses illustrations entre spiritisme et jeu, il se confie sur son métier.


Comment es-tu venu à l’illustration et au design graphique ?

Mon père est passionné de peinture, et en grandissant, j’ai moi aussi été happé par ses livres d’art. Je me souviens peindre à l’aquarelle encore et encore le même livre de peintures de crânes. J’étais l’enfant typique qui aime dessiner. Ma plus grande influence, à l’époque, était mon professeur d’art. Je l’ai rencontré lorsque, à 16 ans, ma famille et moi avons déménagé en France. Je ne comprenais pas tout ce qu’il disait, mais grâce à lui, j’ai réalisé que tout pouvait devenir création. J’ai par la suite arrêté mes études de droit, et j’ai commencé le design graphique à Trier où j’ai été diplômé en 2016. Puis, je suis allé en Chine pour travailler sur un film d’animation et en 2017 je suis rentré pour me concentrer sur mes illustrations en tant que freelance.


Sandro Rybak étapes:

Comment décris-tu tes productions ?

Mon travail a tendance à être très simpliste. En ce moment, je me plais à travailler avec des formes bizarres, géométriques et liées aux thèmes de l’occulte. Il y a toujours quelque chose de fantaisiste et de science-fiction. J’aime et je hais les stéréotypes de genres et les clichés. Je m’amuse à jouer avec des thèmes qui paradoxalement confortent et bousculent les attentes du regardeur.

Comment fais-tu pour être toujours inspiré ?

J’ai une faim insatiable de nouvelles inspirations. Je suis donc un grand consommateur de médias. Il y a une infinité de possibilités pour être inspiré aujourd’hui. Il y a des millions de livres, de films, de jeux et la liste ne s’arrête pas. Lisez juste les brochures de votre bar local. Regardez comment vos pairs travaillent…


Sandro Rybak étapes:

Quel rôle doit tenir un illustrateur et un designer aujourd’hui ?

Tout change à la vitesse de la lumière et nous n’avons qu’un temps restreint pour intégrer l’information. À peine quelques secondes sont nécessaires pour scroller nos feed Instagram et Facebook. À la fin de la journée, il est intéressant de s’arrêter et d’analyser quelles informations nous avons retenues et lesquelles se sont perdues. Être un designer et un illustrateur c’est distribuer toujours plus d’informations en un minimum de temps. Cela est d’autant plus vrai quand l’emoji « visage avec des larmes de joie » est discerné « mot de l’année 2015 » par les dictionnaires Oxford.

Il m’arrive donc de me penser à l’image d’un traducteur. Mes créations traduisent, de façon simple , des concepts plus grands.


Sandro Rybak étapes:

Avec quels outils travailles-tu ?

Tout le monde me déteste pour cela mais… j’aime travailler avec Photoshop. Il m’est plus naturel de créer sur une toile que sur 400 différentes applications. Pour des travaux plus précis j’utilise aussi InDesign et Illustrator.

Quels sont tes futurs projets ?

Le projet que j’aimerais voir se réaliser est la publication de ma thèse inspirée par mon père. Elle se construit autour de faux livres d’école au sujet de son métier, la navigation. Toutefois, mon plus gros projet est de réussir à payer mon loyer en travaillant comme illustrateur. Sans avoir peur du futur.


Sandro Rybak étapes:
La thèse de Sandro Rybak
Sandro Rybak étapes:
La thèse de Sandro Rybak

Sandro Rybak étapes:
Sandro Rybak étapes:
Sandro Rybak étapes:
Sandro Rybak étapes:
Sandro Rybak étapes:
Sandro Rybak étapes:
Sandro Rybak étapes:
Sandro Rybak étapes:
Sandro Rybak étapes:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

28/11 > 11/01 – Rivage par Beya Rebaï à la Slow Galerie

Pour passer l’hiver, la Slow Galerie nous emmène sur les côtes bretonnes en compagnie de Beya Rebaï. L’illustratrice, fascinée par le courant artistique des Nabis, réalise ses images à partir de souvenirs, de lieux ou personnes, recomposés à l’aide d’une gamme colorée restreinte. Cette contrainte qu’elle s’impose, la pousse à faire des choix forts. Ces derniers se révèlent à la lecture de ses images. « Rivage » met en lumière les terres de Bretagne et plus particulièrement celles du Morbihan. Cette exposition est le fruit d’un séjour dans l’ancienne maison de mes grands-parents où j’ai pu retrouver les paysages de…

30/11 – Rencontre avec Etienne Robial et Étienne Hervy à la MABA

Jusqu’au 15 décembre, la Maison d’Art Bernard Anthonioz accueille l’exposition « Étienne au carré », autour du travail d’Étienne Robial, sous le commissariat d’Étienne Hervy. Figure du graphisme en France, Étienne Robial connait une carrière exceptionnelle qui l’embarque dans divers extrême du design graphique, de projets d’édition confidentiels à de l’habillage télévisuel grand public. À cette occasion, une rencontre se tient le 30 novembre en présence des deux Étienne. Infos pratiques : Date : Le 30 novembre de 16h à 18h Lieu : MABA – 16 Rue Charles VII, 94130 Nogent-sur-Marne Lien web : Facebook

19/11 – Entre les lignes : esquisse d’une linéalogie

La séance d’ouverture du cycle de conférences « entre les lignes : variations sur l’espace textuel » présentera les neuf interventions à venir, dédiées aux liens qui s’établissent entre l’espace bâti et l’espace textuel, à la Maison de l’Architecture Île-de-France. Les neuf séances aborderont littérature, architecture, philosophie, design graphique et art visuel dans une volonté de définir, tant que possible, ces espaces intermédiaires et indéterminés entre disciplines, entre espace temps de la création, entre pratiques artistiques. Cette première séance s’intéressera à la dimension technique du geste de l’écrivain et l’appropriation graphique de la page dans le moment de l’écriture.L’intitulé de ce cycle de conférences…

14/11 – Colloque International de Typographie, Let It Read au Campus Fonderie de l’Image

Le colloque annuel « International Type Symposium » organisé au Campus Fonderie de l’Image par Simon Renaud et Margot Mourrier Sanyas, revient pour une journée de réflexions et d’échanges autour du thème « Let It Read ». En plaçant la question de l’expérience de lecture au centre du débat, le colloque se propose d’explorer la façon dont les designers typographiques s’emparent des signes et imaginent de nouvelles façons de lire un texte, un mot ou une lettre. À travers la découverte de plusieurs démarches créatives, critiques et expérimentales, « Let It Read » tentera ainsi de comprendre comment les typographes…

Flux

Les diplômés : Laura Vandaële designer chez Makao

Chaque année, chez étapes:, nous proposons à l’automne un numéro spécial diplômes qui présente une sélection de projets de fin d’études réalisés par des étudiants en écoles d’art et de design. Que sont devenus ces jeunes graphistes dont les travaux nous ont séduits et que nous avons présentés dans nos colonnes au…

Ressources

geogrotesque typographie

emtype dévoile une extension du caractère Geogrotesque

La fonderie typographique emtype dévoile Geogrotesque Expanded Series, une version du caractère qui regroupe 42 styles. La police comprend désormais 3 nouvelles chasses (Wide, Extended et Expended) favorisant son adaptation comme caractère de labeur, mais aussi multipliant les possibles en matière de titrage.

Adobe lance une app vocale pour stimuler la créativité

Adobe lance sa première app vocale sur Alexa. La skill Adobe Inspiration Engine permet notamment de trouver l’inspiration quand on a les mains occupées par son crayon, sa souris ou sa tablette graphique. Le géant du logiciel créatif aime se frotter aux innovations. Après avoir intégré dans Adobe XD, la…

icônes gratuites icons8 web design

Des icônes gratuites pour les projets de web design

Le site Icons8 met à disposition des internautes une bibliothèque de 91 000 icônes gratuites. En noir et blanc, couleurs, ou animées, il y en a pour tous les goûts. Faute de budget, de temps ou simplement par raison, chaque détail d’un projet ne nécessite pas des créations originales. Le…