Sandro Rybak : occultisme, science-fiction et fantaisie

Sandro Rybak est un illustrateur et designer graphique allemand. De ses affiches en l’honneur du plus iconique des extraterrestres à ses illustrations entre spiritisme et jeu, il se confie sur son métier.


Comment es-tu venu à l’illustration et au design graphique ?

Mon père est passionné de peinture, et en grandissant, j’ai moi aussi été happé par ses livres d’art. Je me souviens peindre à l’aquarelle encore et encore le même livre de peintures de crânes. J’étais l’enfant typique qui aime dessiner. Ma plus grande influence, à l’époque, était mon professeur d’art. Je l’ai rencontré lorsque, à 16 ans, ma famille et moi avons déménagé en France. Je ne comprenais pas tout ce qu’il disait, mais grâce à lui, j’ai réalisé que tout pouvait devenir création. J’ai par la suite arrêté mes études de droit, et j’ai commencé le design graphique à Trier où j’ai été diplômé en 2016. Puis, je suis allé en Chine pour travailler sur un film d’animation et en 2017 je suis rentré pour me concentrer sur mes illustrations en tant que freelance.


Sandro Rybak étapes:

Comment décris-tu tes productions ?

Mon travail a tendance à être très simpliste. En ce moment, je me plais à travailler avec des formes bizarres, géométriques et liées aux thèmes de l’occulte. Il y a toujours quelque chose de fantaisiste et de science-fiction. J’aime et je hais les stéréotypes de genres et les clichés. Je m’amuse à jouer avec des thèmes qui paradoxalement confortent et bousculent les attentes du regardeur.

Comment fais-tu pour être toujours inspiré ?

J’ai une faim insatiable de nouvelles inspirations. Je suis donc un grand consommateur de médias. Il y a une infinité de possibilités pour être inspiré aujourd’hui. Il y a des millions de livres, de films, de jeux et la liste ne s’arrête pas. Lisez juste les brochures de votre bar local. Regardez comment vos pairs travaillent…


Sandro Rybak étapes:

Quel rôle doit tenir un illustrateur et un designer aujourd’hui ?

Tout change à la vitesse de la lumière et nous n’avons qu’un temps restreint pour intégrer l’information. À peine quelques secondes sont nécessaires pour scroller nos feed Instagram et Facebook. À la fin de la journée, il est intéressant de s’arrêter et d’analyser quelles informations nous avons retenues et lesquelles se sont perdues. Être un designer et un illustrateur c’est distribuer toujours plus d’informations en un minimum de temps. Cela est d’autant plus vrai quand l’emoji “visage avec des larmes de joie” est discerné “mot de l’année 2015” par les dictionnaires Oxford.

Il m’arrive donc de me penser à l’image d’un traducteur. Mes créations traduisent, de façon simple , des concepts plus grands.


Sandro Rybak étapes:

Avec quels outils travailles-tu ?

Tout le monde me déteste pour cela mais… j’aime travailler avec Photoshop. Il m’est plus naturel de créer sur une toile que sur 400 différentes applications. Pour des travaux plus précis j’utilise aussi InDesign et Illustrator.

Quels sont tes futurs projets ?

Le projet que j’aimerais voir se réaliser est la publication de ma thèse inspirée par mon père. Elle se construit autour de faux livres d’école au sujet de son métier, la navigation. Toutefois, mon plus gros projet est de réussir à payer mon loyer en travaillant comme illustrateur. Sans avoir peur du futur.


Sandro Rybak étapes:
La thèse de Sandro Rybak
Sandro Rybak étapes:
La thèse de Sandro Rybak

Sandro Rybak étapes:
Sandro Rybak étapes:
Sandro Rybak étapes:
Sandro Rybak étapes:
Sandro Rybak étapes:
Sandro Rybak étapes:
Sandro Rybak étapes:
Sandro Rybak étapes:
Sandro Rybak étapes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Agenda

Du 6 juillet au 22 janvier 2022 → Shocking! Les mondes surréalistes d’Elsa Schiaparelli – Musée des Arts Décoratifs (Paris)

Créatrice italienne, Elsa Schiaparelli évolue dans le milieu de l’avant-garde parisienne des années 1920-1930 dont elle s’est nourrie pour ses créations. Elsa Schiaparelli s’inspire ainsi de Man Ray, Salvador Dalí ou encore d’Elsa Triolet. Le Musée des Arts Décoratifs réunit 520 œuvres et 272 costumes et accessoires de mode, entrant…

Du 2 juillet au 25 septembre 2022 → Annecy paysages – Hyères et Toulon

Le parcours d’installations « Annecy paysages » investit une cinquième fois les lieux emblématiques de la préfecture de la Haute-Savoie. 16 nouvelles créations sont dévoilées, comme celle d’Ugo Schiavi en résidus de résine, d’acier et de plastique, « Megagorgone », dans le parc Charles Bosson, ou encore les modules « Ciudad Silencio » de Pedro Marzorati…

Du 1er au 24 juillet 2022 → Nîmes s’illustre – Nîmes

Pour sa deuxième édition, le festival Nîmes s’illustre s’installe dans plusieurs lieux de la préfecture du département du Gard. Avec pour thématique « L’animal et le vivant », l’événement de trois semaines interroge notre rapport aux autres espèces, au regard de nos empreintes environnementales et de notre finitude. Parmi les…

Feed

Dutch Design Awards : Florilège du design néerlandais

Dans le cadre du prochain numéro d’étapes: à paraître en juillet prochain et disponible en pré-commande ici jusqu’au 1er juillet, nous publions un extrait de notre rubrique « Concours ». The Fabricant, Leela En collaboration avec le studio de design Your Majesty, la maison de mode numérique The Fabricant lance une nouvelle plateforme nommée…

Hovertone réinvente l’interactivité immersive numérique

Structure spécialisée dans la conception d’expériences immersives, Hovertone imagine l’installation “Traces”. Présentée au KIKK Festival en 2021, cette création interroge nos manières d’interagir avec l’autre grâce au numérique. Hovertone a développé pour “Traces” une technique de traitement d’images provenant de caméras 3D et fondée sur des algorithmes. Créé par Joëlle…

Dégradés colorés, la tendance graphique du numéro 268

Dans le cadre du prochain numéro d’étapes: à paraître en juillet prochain et disponible en pré-commande ici jusqu’au 1er juillet, nous publions un extrait de notre rubrique « Tendances ». En peinture, le dégradé est une transition progressive d’une couleur pure vers le blanc tandis qu’un fondu désignera le passage d’une teinte à une…

Ressources

Unicode à Gogo ! Le zine des caractères les plus incongrus

Créé en 2020 par Design Brouhaha, le fanzine auto-édité “Unicode à Gogo !” porte sur l’histoire des caractères du standard informatique d’encodage : l’Unicode. Ce dernier vise à donner à chaque caractère de tout système d’écriture un nom et un identifiant numérique. “Unicode à Gogo !” présente avec humour les…

Lettres mobiles, le podcast des artisan·es de la lettre !

Le Maous Studio, fondé par Anton Moglia, crée le podcast “Lettres Mobiles”. Il est consacré aux artisan·es de la lettre : lettreur·euses, peintres en lettres, calligraphes, graffeur·euses, typographes, etc. Anton Moglia, designer, lettreur, typographe indépendant et fondateur du studio de design graphique Maous, crée le podcast “Lettres Mobiles”. À travers…

Maîtrisez les nouveaux masquages sur Lightroom Classic 2022 !

Dans le cadre du partenariat noué entre tuto.com, plateforme de tutoriels permettant de se former à de nombreux logiciels, et étapes:, bénéficiez d’un accès gratuit à un tutoriel au sujet des nouveaux masquages sur Lightroom Classic 2022. La nouvelle version de Lightroom Classic inclut une nouvelle interface de gestion des masques.…