Sandro Rybak : occultisme, science-fiction et fantaisie

Sandro Rybak est un illustrateur et designer graphique allemand. De ses affiches en l’honneur du plus iconique des extraterrestres à ses illustrations entre spiritisme et jeu, il se confie sur son métier.


Comment es-tu venu à l’illustration et au design graphique ?

Mon père est passionné de peinture, et en grandissant, j’ai moi aussi été happé par ses livres d’art. Je me souviens peindre à l’aquarelle encore et encore le même livre de peintures de crânes. J’étais l’enfant typique qui aime dessiner. Ma plus grande influence, à l’époque, était mon professeur d’art. Je l’ai rencontré lorsque, à 16 ans, ma famille et moi avons déménagé en France. Je ne comprenais pas tout ce qu’il disait, mais grâce à lui, j’ai réalisé que tout pouvait devenir création. J’ai par la suite arrêté mes études de droit, et j’ai commencé le design graphique à Trier où j’ai été diplômé en 2016. Puis, je suis allé en Chine pour travailler sur un film d’animation et en 2017 je suis rentré pour me concentrer sur mes illustrations en tant que freelance.


Sandro Rybak étapes:

Comment décris-tu tes productions ?

Mon travail a tendance à être très simpliste. En ce moment, je me plais à travailler avec des formes bizarres, géométriques et liées aux thèmes de l’occulte. Il y a toujours quelque chose de fantaisiste et de science-fiction. J’aime et je hais les stéréotypes de genres et les clichés. Je m’amuse à jouer avec des thèmes qui paradoxalement confortent et bousculent les attentes du regardeur.

Comment fais-tu pour être toujours inspiré ?

J’ai une faim insatiable de nouvelles inspirations. Je suis donc un grand consommateur de médias. Il y a une infinité de possibilités pour être inspiré aujourd’hui. Il y a des millions de livres, de films, de jeux et la liste ne s’arrête pas. Lisez juste les brochures de votre bar local. Regardez comment vos pairs travaillent…


Sandro Rybak étapes:

Quel rôle doit tenir un illustrateur et un designer aujourd’hui ?

Tout change à la vitesse de la lumière et nous n’avons qu’un temps restreint pour intégrer l’information. À peine quelques secondes sont nécessaires pour scroller nos feed Instagram et Facebook. À la fin de la journée, il est intéressant de s’arrêter et d’analyser quelles informations nous avons retenues et lesquelles se sont perdues. Être un designer et un illustrateur c’est distribuer toujours plus d’informations en un minimum de temps. Cela est d’autant plus vrai quand l’emoji « visage avec des larmes de joie » est discerné « mot de l’année 2015 » par les dictionnaires Oxford.

Il m’arrive donc de me penser à l’image d’un traducteur. Mes créations traduisent, de façon simple , des concepts plus grands.


Sandro Rybak étapes:

Avec quels outils travailles-tu ?

Tout le monde me déteste pour cela mais… j’aime travailler avec Photoshop. Il m’est plus naturel de créer sur une toile que sur 400 différentes applications. Pour des travaux plus précis j’utilise aussi InDesign et Illustrator.

Quels sont tes futurs projets ?

Le projet que j’aimerais voir se réaliser est la publication de ma thèse inspirée par mon père. Elle se construit autour de faux livres d’école au sujet de son métier, la navigation. Toutefois, mon plus gros projet est de réussir à payer mon loyer en travaillant comme illustrateur. Sans avoir peur du futur.


Sandro Rybak étapes:
La thèse de Sandro Rybak
Sandro Rybak étapes:
La thèse de Sandro Rybak

Sandro Rybak étapes:
Sandro Rybak étapes:
Sandro Rybak étapes:
Sandro Rybak étapes:
Sandro Rybak étapes:
Sandro Rybak étapes:
Sandro Rybak étapes:
Sandro Rybak étapes:
Sandro Rybak étapes:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

b.v-h doc étapes

10 > 21/09 – Le studio b.v-h expose à DOC!

Dans la poursuite de leur précédente exposition lors de « Une Saison Graphique » au Havre, le studio graphique et typographique formé par André Baldinger et Toan Vu-Huu investit DOC. Le duo, responsable de la création des affiches des expositions et de l’identité visuelle du lieu, y montre 17 affiches ainsi qu’une série de pictogrammes liés à d’autres projets du studio. Sorties de leur contexte, ces affiches dévoilent alors leur caractère expérimental, principalement guidées par des jeux typographiques en phase avec leur sujet. Grands faiseurs de systèmes graphiques, b.v-h expose également deux vidéos ou les identités, logos et pictogrammes réalisés depuis 11…

Neo Makers

19 > 22/09 – Neo Makers, une exposition mêlant artisanat, design et numérique

Dans le cadre de la Nantes Digital Week, LEVEL INNOVATIVE WORKPLACE accueille PRISME EDITIONS pour 4 jours d’exposition du 19 au 22 Septembre 2019. Neo Makers propose de découvrir le travail des artisans et designers nantais et dévoile comment ces derniers, mixent dans leurs ouvrages, savoir-faire, tradition et innovation. C’est également l’occasion de penser les manières de s’approprier les nouvelles technologies et les solutions d’avenir comme les bio-matériaux, le recyclage ou encore l’impression 3D. Date : Du 19 au 22 septembre 2019 – De 10h à 19h Lieu : Level Innovative Workplace – 3 Place Albert Camus, 44000 NANTES Lien…

Porto Design Biennale

19/09 > 8/12 – Porto Design Biennale 2019

Depuis quelques années, Porto se fait remarquer comme un haut lieu du design. Afin d’encourager et promouvoir les pratiques qui y sont liées, la première édition de Porto Design Biennale s’installe dans divers lieux de la ville avec un riche programme d’expositions, de conférences, de workshops et tables rondes. Le thème « Post Millennium Tension » guide ce parcours. Il nous invite à réfléchir sur notre les transformations de notre nouveau millénaire et à observer la place du design dans un monde en perpétuel changement. Un sujet vaste qui soulève autant de questions que de solutions. Lieu : Divers – Porto et…

11 > 16/09 – Tout se transforme

L’innovation est au cœur de la rentrée du Bel Ordinaire. L’exposition TOUT SE TRANSFORME, qui débute dès le 11 septembre, mêle graphisme et technologie, sous la houlette du réputé studio Chevalvert.  Ce parcours, proposé par accès)s( cultures électroniques et monté en collaboration avec Le Signe, centre national du design graphique, s’apparente à une usine, dans laquelle les matières premières, les machines et les gestes de chacun permettent la transformation des éléments. Dans un dédale d’architecture lumineuse, formes et objets se changent en une partition musicale. Le visiteur interagit avec son environnement, à l’aide de son corps, parfois de sa voix, pour devenir le chef d’orchestre de cette expérience visuelle interactive. Au total, le studio Chevalvert met à disposition 4 installations qui explorent les connexions innombrables, entre musique et image.…

Flux

Supermondane met des paroles en formes

Musique et graphisme font souvent la paire. Quand les deux disciplines cherchent à entrer en dialogue, elles donnent aux designers de nombreux possibles en terme d’expérimentation. Pour une exposition baptisée « I know it’s Over », Supermondane s’est emparé du sujet en délivrant une série de 71 affiches. Sur chacune d’entre elles,…

Pâquerette Brice Larrieu chorépgraphie

« Pâquerette », le bal des sentiments humains

« Pâquerette » la dernière réalisation de Brice Larrieu alias Skorpion, fait partie de ces objets visuels hybrides, qui dévoilent leurs multiples facettes après plusieurs lectures. Au delà d’une vidéo de danse, il faut voir dans ce film la volonté de l’artiste de mettre l’accent sur les sentiments, au milieu…

Ressources

Halvar Typemates étapes

Halvar, une police bien trempée

La fonderie allemande TypeMates a sorti il y a peu une nouvelle fonte linéale, Halvar. Développée dans une version classique et une version stencil de 81 styles chacun allant du black au hairline, elle est structurée en 3 sous-catégories représentant 3 chasses différentes (large, moyenne et étroite). Elle offre ainsi…