Sara Ozvaldic : interroger la relation entre gastronomie et espace public

Fraichement diplômée de l’IED Barcelona Design University, et lauréate de la 47e édition des prix Laus, Sara Ozvaldic a déjà tout d’une grande. Son projet diplôme « Public Menu », imaginé en collaboration avec le guide gastronomique Plateselector, témoigne de la variété de sa pratique et de ses domaines d’intervention.

Peux-tu nous raconter ton parcours ?
Je viens de Maribor en Slovénie. Je suis diplômée d’un Bachelor en Design Graphique à l’IED Barcelona Design University et je poursuis actuellement mes études avec le Master du même nom, au Royal College of Art de Londres. Je suis également designer graphique free-lance.

Pourquoi as-tu choisi ces études ?
J’ai découvert les arts et l’architecture à l’adolescence, grâce à ma soeur et à ses études en arts appliqués. Dès que j’en avais l’occasion, je déambulais dans les couloirs de son Université à Vienne, fascinée par les idées vibrantes qui émanaient de chaque pièce. Je suis tombée amoureuse de cet environnement désordonné et coloré. Plus tard, je me suis formée de façon autodidacte aux logiciels de création graphique tout en travaillant sur différents projets visuels, ce qui a fini par définir mes plans de carrière.

Que retiens-tu de ton expérience
 à l’IED Barcelona ?

Ces 4 dernières années, j’ai appris que la réussite dépendait avant tout de la quantité de travail que l’on était capable de fournir et de sa capacité à tirer parti de son environnement. Ce dernier point est déterminant dans le développement personnel et ce, peu importe la discipline dans laquelle on évolue. La rencontre avec d’autres personnes permet de s’ouvrir l’esprit, de découvrir de nouvelles manières de travailler et donc, de construire une pratique individuelle.

Peux-tu nous parler de ton projet de diplôme ?
Public Menu Magazine est un projet éditorial pour le guide de restaurants et d’événements gastronomiques espagnol Plateselector. A partir de reportages, photos, interviews et analyses, le magazine interroge la relation entre la nourriture et l’espace public à travers différentes cultures. Le premier numéro s’intéresse à la nourriture dans les stades sportifs. 


Quel est le lien entre la publication papier et le reste du projet ?
La publication est une réponse directe au brief émis par Plateselector. L’idée était d’étendre le concept au delà du magazine, en créant une marque déclinable sur différents objets, tels que des produits alimentaires, ou des lieux comme un restaurant. J’ai notamment conçu un set de picnic pour matérialiser le lien entre gastronomie et espace public.

Ayant à coeur de former ses élèves aux réalités du marché, l’IED Barcelona Design University conçoit les projets de diplôme de ses étudiants dans une étroite collaboration avec les entreprises. La démarche pédagogique de l’école est fondée sur l’apprentissage par l’expérience, à partir de briefs répondant à des problématiques réelles du marché.

Par Astrid Fedel.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    News

    Design Indaba x IKEA

    Design Indaba x IKEA

    Preuve de l’émulation générée par  le festival Design Indaba, la collaboration née il y a deux ans au Cap entre IKEA et un groupe de créatifs africains, sera dévoilée lors de la prochaine édition du festival. Överallt, « tout le monde » en suédois, est une collection inspirée par les rituels urbains modernes et les processus de sociabilisation en Afrique, autour de la nourriture et la vie dans et en dehors de chez soi. La réflexion menée par les créatifs les a conduit à designer une série d’objets ayant pour thème le « salon urbain ». Chaque objet y a une fonction spécifique censée…

    Casio et le studio Ghibli célèbrent les 30 ans de Kiki la petite sorcière

    Kiki la petite sorcière a 30 ans. C’est un anniversaire qui se doit d’être fêté, et ça, Casio l’a bien compris. En collaboration avec le studio Ghibli, la célèbre marque de montres sort pour l’occasion une édition hommage. Sur un écran bleu nuit se détache le duo culte : Kiki et son acolyte Jiji. Film à succès avec plus de deux millions d’entrées lors de sa diffusion au Japon, c’est là-bas que la montre anniversaire sera vendue au prix de 126€.

    Au revoir à Tomi Ungerer

    Tomi Ungerer s’est éteint le 9 février dernier, à Cork où vit une partie de sa famille. Né à Strasbourg, il a produit des dessins par milliers, dont certains sont aujourd’hui exposés dans un musée qui lui est dédié, et qui se trouve dans la capitale alsacienne. Il a esquissé pour les petits comme pour les grands, des illustrations de livres (les Trois Brigands, Rufus…) ou des scènes érotiques, également conçu des affiches prônant la tolérance, la paix ou la liberté de la presse. Il a inspiré de nombreux dessinateurs et graphistes. Merci pour tout Tomi Ungerer ! image de…

    Emballages graphiques du studio Caterina Bianchini

    Si l’habit ne fait pas le moine, les design des boites cadeaux de la marque britannique Selfridges & Co nous en font en tout cas douter. Le studio Caterina Bianchini a fait d’un simple emballage de Noël un vrai objet de design. Ayant déjà travaillé pour Levi’s, Reebok, Diesel et Lush, le studio n’a eut de cesse de proposer d’audacieux graphismes. Il réitère l’expérience avec ces 4 illustrations colorées et géométriques et font de ces emballages cadeaux, un présent de plus.

    Flux

    Words We Love, la récréation d’Ibán Ramón

    Chaque mercredi, étapes et gràffica tirent le portrait d’un créatif de la scène espagnole ou française. Ibán Ramón est en Espagne un nom qu’on ne présente plus. Son travail, imaginé dans son petit studio à Valence, est connu au delà des frontières. Aujourd’hui, il échange avec Grafficà sur son dernier…

    Au revoir à Tomi Ungerer

    Tomi Ungerer s’est éteint le 9 février dernier, à Cork où vit une partie de sa famille. Né à Strasbourg, il a produit des dessins par milliers, dont certains sont aujourd’hui exposés dans un musée qui lui est dédié, et qui se trouve dans la capitale alsacienne. Il a esquissé…

  • Top news

    Design Indaba x IKEA

    Design Indaba x IKEA

    Preuve de l’émulation générée par  le festival Design Indaba, la collaboration née il y a deux ans au Cap entre IKEA et un groupe de créatifs africains, sera dévoilée lors de la prochaine édition du festival. Överallt, « tout le monde » en suédois, est une collection inspirée par les rituels urbains…

    Les sorties graphiques de février #2

    Expos, vernissages, festivals ou conférences, chaque semaine étapes: note pour vous dans l’agenda les évènements de la scène graphique et artistique. F.A.M.E, Film and Music Experience, à la Gaité Lyrique En cette fin de semaine et pendant tout le week-end, la Gaité Lyrique met cinéma et musique à l’honneur avec…

    Words We Love, la récréation d’Ibán Ramón

    Chaque mercredi, étapes et gràffica tirent le portrait d’un créatif de la scène espagnole ou française. Ibán Ramón est en Espagne un nom qu’on ne présente plus. Son travail, imaginé dans son petit studio à Valence, est connu au delà des frontières. Aujourd’hui, il échange avec Grafficà sur son dernier…