Emballage

Roydon Misseldine – Mainland Cheese Seven Wonders

Même si la prédécoupe du fromage en plusieurs parts peut passer pour un sacrilège, on a quand même envie d’aller tester celui-ci dont l’emballage a été imaginé par le graphiste néo-zélandais Roydon Misseldine. Il se détache des codes du marketing et propose un packaging épuré et authentique, marqué par une typographie gothique et des illustrations…

Maksim Arbuzov – Barboza

Maksim Arbuzov est un designer graphique qui nous vient de Moscou. Il a confectionné le nouveau packaging de Barboza, un collectif de T-shirt qui se revendique comme une marque responsable depuis son premier jour. Un carton octogone bio dégradable fait office de boite d’emballage. La marque souhaite pousser plus loin ses engagements et a banni…

Don’t Try Studio – Belazu Olive Oil

L’huile d’olive fait partie des ingrédients indispensables pour assaisonner l’inspiration des designers en matière d’emballage. Ce projet du graphiste parisien Quentin Monge, fondateur de Don’t Try Studio et ancien étudiant de l’ECV Aix-en-Provence, est une proposition de packaging pour la marque britannique Belazu. Le projet n’a pas été retenu par le producteur, mais arrive tout…

Sabine Veyre – Rendez-vous culottés

Sylvain Allard, professeur à l’UQAM et à l’ECV, pousse toujours ses élèves à penser les plus folles idées de packaging. Résultat, on est souvent séduit par les projets qu’il nous présente. Au cours d’un atelier qu’il a animé à l’ECV Aix-en-Provence, la graphiste Sabine Veyre a imaginé ces trois petites boites qui ressemblent à s’y…

Yuli Serfaty – Packaging

Les jeunes graphistes Yuli Serfaty et Pauline Gallois ont attiré notre attention avec ce projet de packaging expérimental. L’idée de cette création est d’explorer des techniques d’ornement et d’assemblage pour obtenir un objet unique. La conception s’articule autour de ce tube en papier, dont les motifs sont découpés au laser. Les différentes couches permettent de…

« Le chocolat des Français » au goût des artistes

« Il y a trente ans, le chocolat était suisse ou belge. Aujourd’hui, le meilleur chocolat est français » affirmait au mois de décembre Jacques Plessis dans les colonnes du monde. Au milieu d’une situation économique morose, créateurs, pâtissiers ou encore simples amateurs semblent plus que jamais motivés pour vouloir redonner ses lettres de noblesse…