PARADE STUDIO ÉTAPES ADOBE

Talents en Action : dans l’antre de Parade Studio


Talents en Action part à la rencontre de la jeune génération de créatifs français et les disciplines du design graphique. Une rubrique en partenariat avec Adobe. Retrouvez les travaux de Parade Studio dans le n°253 d’étapes:.


Anatole Royer est le seul maître à bord de Parade Studio. Depuis 2015, le parisien enchaîne les projets sans encombres, passant aisément d’un travail d’illustration pour une marque de ski à l’identité d’une salle de concerts. Passionné de musique, il multiplie également les initiatives en dehors de Parade. Le collectif de DJ « Le Tourne Disque », la web-radio « Prose.fm » ou la marque de sweat-shirt « Pavane » sont autant de projets qui nourrissent son studio au quotidien. Pour Talent en Action, notre nouvelle rubrique en partenariat avec Adobe Creative Cloud, nous avons tenté de percer à jour le secret de ce graphiste hyperactif. Anatole nous a donc accueilli chez lui pendant une session de travail, entre sa collection de disques rares, ses livres, ses affiches et les objets qu’il affectionne.

PARADE STUDIO ÉTAPES ADOBE


Comment se déroule la journée idéale de travail de Parade Studio ?

Une journée commence forcément en musique avec un café au Mansart, notre cantine. Le matin, je réceptionne les vinyles du jour, je mets à jour la programmation de Prose et on s’occupe des déclinaisons des différents sujets en cours… Ensuite déjeuner, toujours au Mansart. L’après-midi ce sont les essais, la réflexion, la création… Et là il n’y a pas de limites, ça peut durer jusque tard le soir.

Pourrais-tu extraire trois pochettes de disques de ta collection qui selon toi te représentent et nous en parler ?

  1. Unknown artist – Loving (O.C. Edit) : Le morceau est hallucinant et la pochette incroyable : sobre, efficace, avec un jeu de découpe.
  2. Rone – Parade : C’est de là que vient le nom du studio. J’ai écouté ce morceau des milliers de fois et il me transporte toujours autant.
  3. Jide Obi – Kill me with love : c’est à ce rythme-là que devrait tourner le monde. Et les paroles sont pleines de sens.

PARADE STUDIO ÉTAPES ADOBE
PARADE STUDIO ÉTAPES ADOBE


Y-a-t-il des formes, des couleurs, des motifs particuliers qui te parlent ou qui sont récurrents dans ton travail ?

Il n’y a pas vraiment de formes ou motifs récurrents, mais plutôt des couleurs. J’aime bien les palettes réduites, avec 3 ou 4 couleurs maximum. Par exemple, toute l’identité de Prose tourne autour de 3 couleurs. Le rouge est toujours là je pense.

Quels sont les graphistes ou les courants du design graphique qui t’inspirent ?

Tout ce qui se base sur des formes simples et impactantes, avec peu de couleurs et de belles typos…Du coup, le Bauhaus, le Pop art, l’art africain, brésilien, cubain… Dans les créateurs actuels, j’aime beaucoup les new-yorkais Burn Type, Studio Jimbo, Sophy Hollington, Hey Studio, So-Me, Parra, Superscript, Quim Marin, George Greaves, Ryan Carl… Pour les plus historiques, Nathalie du Pasquier, Christian Emil Marie Küpper, Ettore Sottsass…

PARADE STUDIO ÉTAPES ADOBE


Y-a-t-il des procédés techniques que tu privilégies dans ton travail ?

Tous les projets partent du dessin à la main, même s’il est retravaillé derrière, principalement sur Illustrator. J’aimerais intégrer plus de photo ou de 3D et ce sera bientôt possible grâce à des amis qui rejoignent les projets.

Peux-tu nous expliquer comment tu t’es approprié l’outil Capture lors de la réalisation de Katia ?

Il y a tellement de possibilités avec Capture qu’il faut le prendre en main. L’outil forme permettant de vectoriser des scènes en temps réel est très pratique. L’outil motif aussi, même s’il nécessite d’être retravaillé sur Photoshop dans la foulée. L’export direct vers l’ordinateur est également très efficace.

PARADE STUDIO ÉTAPES ADOBE



PARADE STUDIO ÉTAPES ADOBE


Tu as réalisé des tapis, des skis… La diversité des supports que tu investis naît-elle d’une volonté de t’extraire des carcans que le graphisme impose, c’est-à-dire l’affiche, la bi-dimensionnalité?

Non au contraire, j’adore l’affiche ! Mais je trouve ça génial de voir les visuels « vivre », à travers des tee-shirts, des skis…


Katia par Parade Studio


Pour Talents en Action, Parade Studio a réalisé une création grâce aux logiciels et outils Creative Cloud. Sur le thème « Tout se transforme », il a donné naissance à Katia, une poupée russe créée grâce aux motifs permis par Adobe Capture et retravaillés sur Photoshop et Illustrator.

Découvrez très prochainement le making-of de la création sur etapes.com.

PARADE STUDIO ÉTAPES ADOBE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

14/01 > 01/03 – Signal Bis par Julien Lelièvre et Jean-Baptiste Levée (Production Type) à la Maison de la Culture d’Amiens

Initiée par la Maison de la Culture d’Amiens dans le cadre du Festival Amiens Europe, l’exposition Signal Bis présente parallèlement les travaux de la fonderie Production Type et ceux du graphiste et photographe Julien Lelièvre, en s’articulant autour du projet « Art d’autoroute ». Édité par Building Books l’ouvrage Art d’Autoroute rend visible l’esthétique déconsidérée des autoroutes françaises avec le recensement en image des œuvres d’art présentes aux abords du  réseau routier.  La conception de l’ouvrage s’est accompagnée de la création d’un caractère spécifique, le Signal, développé par la fonderie Production Type. Les équipes de Jean Baptiste levée se sont ainsi penchées sur l’édition et la modernisation  de la…

4/2 – journée d’études « Design & Sécrétions – Vers de nouveaux rituels » à l’EESAB Rennes

À l’initiative de Tony Côme, historien du design, l’EESAB Rennes propose de réunir designers, artistes et anthropologues autour d’une journée d’études sur le thème « Design & Sécrétions – Vers de nouveaux rituels ». C’est du propre. « Pendant des décennies, les designers semblent avoir travaillé pour des usagers dont les corps jamais ne devaient sécréter. Grâce aux “pulsairs” et autres brise-soleil conçus par Le Corbusier, les chemises du Modulor ne risquaient pas, elles, d’être auréolées. Josephine, la femme américaine moyenne inventée par Henry Dreyfuss, n’était pas inquiète de son aménorrhée. Embarqués très tôt dans la course vers le confort, les designers –…

7 > 12/1 – Tout ce temps j’ai cherché

Du 7 au 12 janvier, l’artiste et illustratrice Pauline Furman présente ses dernières réalisations personnelles dans une exposition à la galerie Au Médicis. C’est un véritable écrin de velours que propose la jeune parisienne, qui a fait de cette matière textile, le support de ces expérimentations visuelles. Ses œuvres, douces et oniriques, révèlent des compositions abstraites. Elles se dessinent dans l’assemblage des couleurs et les propriétés de cette matière singulière, d’évoluer avec la lumière. Infos Pratiques : Date : Du 7 au 12 janvier Lieu : Galerie Au Médicis, 5 rue de Médicis, 75006 Paris Lien web : http://bit.ly/2rQ2bOB

7 > 8/12 – Air Poster #7 à la galerie Au Roi

Chaque année depuis 7 ans, une poignée de studios de graphisme se rassemble autour du projet Air Poster. Une exposition d’affiches sérigraphiées et expérimentales en carte blanche. Cette année, les deux jours d’affichage se déroulent à la Galerie au Roi. 15 studios européens ont créé des affiches inédites :—Akatre Studio — Atelier trois — Badesaison — Cheeri paris — Christophe Renard — Des Signes — Gaël Etienne — Gr20paris — Les Graphiquants — Irradie — Studio Julia — Pilote paris — Schultzschultz — Studio triple — Undo-Redo Impression : Lézard Graphique Infos pratiques : Date : du 7 au 8…

Flux

Ressources

Comment bien foirer sa carrière de créatif

Réussir ou foirer sa carrière, à vous de choisir. Pendant tout le mois de décembre, l’illustrateur Mike Stefanini a convié 24 professionnels de la création à délivrer leur meilleur conseil pour surtout ne pas atteindre ses objectifs. Jérémie Claeys, Geneviève Gauckler, Aurélien Jeanney, Joe La Pompe, Cruschiform ou encore Jack…