Un grand projet graphique pour une modeste ville allemande

Le Festival de Design de Londres s’est achevé et on pouvait y voir une exposition retraçant le travail de Otl Aicher à qui l’on doit l’identité visuelle des Jeux Olympiques de Munich en 1972. À la même époque, il dessine celle d’une petite ville du sud de l’Allemagne, Isny im Allgäu.

Graphiste allemand, mondialement reconnu, Otl Aicher a conçu les identités visuelles de nombreuses compagnies (l’aéroport de Francfort, Braun). Pionnier dans son domaine, il est l’un des premiers à penser ses identités visuelles de la carte de visite à l’uniforme, à l’instar des Jeux Olympiques d’été de 1972 ou de son travail pour la Lutthansa.

Cette exposition fut aussi l’occasion de mettre l’accent sur un travail un peu méconnu ; l’identité visuelle d’une petite ville du sud de l’Allemagne de plus de 14 000 habitants. L’exposition, organisée par l’agence londonienne dn & co, retrace entre autre, ce travail. On y retrouve un système graphique, qui 40 ans après sa conception n’a pas pris une ride. Les 128 pictogrammes créés au cours d’une décennie représentent les activités et monuments de la ville ; autant d’icônes pour composer avec et permettre de raconter une histoire. Forêts, animaux, églises ou bretzel, tout y passe, en noir et blanc, faisant fi du ciel bleu, de la croûte dorée des spécialités locales et nature verdoyante qui font la fierté de la ville. C’est bien un système invoquant d’avantage l’imaginaire par la stylisation voire l’abstraction qui est mis en place.

Pour l’époque, ce choix radical n’avait pas fait l’unanimité, les habitants ne comprenant pourquoi faire des icônes si austères, contrairement à l’ambiance de la ville. En France, des communes comme Olivet, Montluçon ont elles aussi réussi à faire émerger des identités visuelles fortes et efficaces.

Par Florian Bulou-Fezard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

24 avril > 5 septembre – Balade en ville, design des bancs

Le Musée de design et d’arts appliqués contemporains (mudac) de Lausanne organise plusieurs promenades en ville à la découverte d’un élément central du mobilier urbain : les bancs. Lieux de passage ou de rassemblement, ils sont indispensables à la ville, à ses usagers et doivent avoir une visée avant tout…

19 & 20 avril – Écrire l’intelligence artificielle, deux journées de conférences en ligne

L’ÉSAD d’Amiens propose en ce mois d’avril une dizaine de conférences, trois jours de workshops et une exposition afin d’ouvrir une réflexion sur la thématique : Le champ du signe [Écrire l’intelligence artificielle]. À travers des perspectives créatives, critiques, prospectives et pédagogiques, les intervenants questionneront la conception «avec» et «par»…

18 > 31 mars – 6e Rencontres de l’Illustration de Strasbourg

Rare évènement à être maintenu en 2021, les Rencontres de l’Illustration de Strasbourg auront bel et bien lieu du 18 au 31 mars dans la capitale européenne. Grand rendez-vous dédié à l’Illustration, elles invitent chaque année plusieurs milliers de spectateurs à visiter les expositions réparties entre le Musée Tomi Ungerer,…

Feed

Les candidatures pour la 52e édition du Club des DA sont ouvertes

Il va sans dire que cette 52e édition du Club des DA sera spéciale. Recueillant les créations parues entre le 1er avril 2020 et le 30 avril 2021, les diverses opérations de communication réalisées pendant cette période ont pour la plupart été impactées par la Covid-19. Il est peut être encore un…

Gwen Keraval s’illustre à Chaumont avec Scriptorama

Depuis 5 ans, la petite ville rurale de Chaumont a su tirer son épingle du jeu en se plaçant sur la carte du graphisme français. Grâce au Signe et sa biennale bien évidemment, mais également en accueillant toute l’année une multitude de projets graphiques. C’est notamment le cas de la…

Ressources