Unseen Art : des classiques de l’art en 3D pour découvrir les œuvres par le toucher

A l’occasion de l’arrivée en France de la version professionnelle du Sprout by HP destinée aux enseignants, créatifs et professionnels, étapes: lance la rubrique « Les avant-coureurs », qui met en avant les nouvelles pratiques artistiques issues du numérique.

Pour ce premier rendez-vous, nous avons rencontré le directeur artistique finlandais Tommi Niskanen, à l’origine du projet Unseen Art. Le collectif transforme les œuvres d’art classique 2D en sculptures 3D et ouvre aux personnes malvoyantes la possibilité de découvrir la peinture par le touché. Ces œuvres, disponibles en open source, prennent corps grâce aux imprimantes 3D, pour investir les salles d’exposition et les foyers du monde entier.

Unseen Art, l’histoire d’un projet artistique à vocation sociale

Tommi Niskanen est depuis longtemps fasciné par les possibilités de l’impression 3D. Un jour, dans le hall d’une piscine municipale, l’artiste finlandais assiste à une conversation entre un enfant et son frère non-voyant. Ce dernier venait de remporter une compétition de natation et souhaitait tenir dans ses mains, la médaille qu’il avait gagnée. Lorsqu’il sentit le métal entre ses doigts, son visage s’assombrit. Il ne s’agissait pas de sa médaille d’or mais d’une médaille de bronze. Son frère avait donc fait une erreur en réceptionnant l’objet. « J’ai été très intrigué par le fait que l’enfant non-voyant ait pu reconnaître les nuances entre les deux métaux tandis que son frère n’avait pas été capable de les distinguer».

Marqué par cette expérience, l’artiste réalise que cet enfant n‘aura malgré tout, jamais la chance de pouvoir apprécier la peinture en tenant l’œuvre entre ses mains. Convaincu que « L’art devrait être accessible par tous et de façon égalitaire », Tommi décide alors de créer le projet Unseen Art. « La presse et le public ont reçu le projet à bras ouverts. Les personnes aveugles et malvoyantes nous ont motivé à continuer lorsque nous rencontrions des obstacles ».



La 3D : Une révolution dans l’industrie de l’art

« La création 3D devient une nouvelle discipline artistique » dont l’avantage par rapport aux techniques traditionnelles est de tester efficacement et à moindre coût, la viabilité d’un projet en créant rapidement des prototypes. L’artiste peut donc explorer toutes les directions sans craindre l’échec.

Pourtant, l’impression 3D est encore loin de se généraliser. Deux raisons empêchent son expansion explique Tommi. Le public n’a pas encore trouvé d’utilité concrète à ces machines et l’usage des imprimantes 3D est encore loin d’être intuitif. « Nous avons besoin d’une équivalence de ce que Pokemon Go a fait pour la réalité augmenté. Le jeu n’a rien apporté de nouveau en tant que tel, mais le contenu était tellement captivant que le public est tombé sous le charme et a adopté la technologie VR. »


Le processus de création : de la peinture à l’impression 3D

Pour créer une peinture 3D, l’artiste s’appuie sur une photo numérisée de l’œuvre originale. Il sculpte un model 3D en faisant scrupuleusement attention à respecter les dimensions et la composition du tableau. Cette étape est cruciale pour reproduire l’échelle de la peinture originale et respecter l’essence de l’œuvre.

Toutes les pièces sont donc modélisées à la main, ce qui fait de chacune d’elle, une œuvre unique. Les pièces naissent de l’interprétation de l’artiste et apportent une nouvelle dimension à la peinture 2D. Il doit définir les proportions, les traits à accentuer et réfléchir à d’autres caractéristiques comme le jeu d’ombres et de lumières créé par les formes 3D.

« L’impression 3D permet de donner vie à la peinture. La découverte de la Mona Lisa en 3D a vraiment été incroyable car nous avions le sentiment d’avoir en face quelque chose qui n’a jamais existé auparavant. Je n’aurais jamais pensé qu’un jour, je tiendrais le bras de Mona Lisa, cette sensation est complètement dingue.»

Le Sprout Pro by HP est un PC d’un nouveau genre qui tend à redéfinir les espaces de travail. En quelques clics, l’utilisateur peut imprimer ses travaux 3D directement depuis la plateforme, grâce à un logiciel gratuit dédié et au service d’impression 3D partenaire Scultéo.

Etudiant'(e) et passionné(e) par les nouveaux usages ? Participe au concours HP #SproutChallenge propose des idées d’application pour réinventer les usages d’aujourd’hui.

Liens :
Le Site web du projet Unseen Art : http://www.unseenart.org/
Création d’une Planche de surf par Shaper Studios : https://www.youtube.com/watch?v=nN7a7PQ6D3U&list=PLdiHMM9Fw-vwMyxiqSu-nZ9sFxhXEoEbP&index=9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

04/03 – Typographie et jeu-vidéo, comment en faire un mariage réussi ?

Aujourd’hui, chaque jeu-vidéo représente un travail colossal et rien n’est laissé au hasard. Du gameplay au motion design, ce sont des compétences multiples et diverses qui sont sollicitées. Parmi eux, les designers graphiques ont fort à faire, tant les nombreuses informations présentes dans un jeu-vidéo nécessitent différentes organisations et mises…

Feed

Time Book, des serre-livres comme specimen typographique

Dans le cadre du prochain numéro d’étapes: à paraître ce mois-ci et disponible en pré-commande ici jusqu’au 15 mars, nous publions un extrait de notre rubrique « Concours ». Projet issu du Type Directors Club #66TIME BOOK Quinsay Design, Hangzhou Située dans la ville de Hangzhou, non loin de Shanghai, Quinsay est une agence…

Ressources

PERGRAPHICA® lance Catching Feels, un nouveau Lookbook présentant ses papiers premium

Pour tous les créatifs, le lancement d’un nouveau lookbook est un évènement. Ces ouvrages servent à présenter l’ensemble de leurs réalisations et permettent aussi de démontrer les qualités d’impression et d’ennoblissement des papiers utilisés. Un lookbook est donc en définitive une véritable vitrine pour les directeurs artistiques, les maisons d’édition…