Venise : 10 graffeurs font le pont entre les cultures

Venise, capitale de l’amour et de l’art contemporain, considérée comme un chef-d’oeuvre architectural à part entière, vient de se faire bousculer par une équipée peu conventionnelle. 10 artistes internationaux, tous issus de la scène graffiti, ont envahi un espace du Terminal San Basilio, avec une exposition haute en formes et en couleurs. Un évènement inédit pour cette ville musée peu encline au street-art.

Programmée en parallèle de la Biennale de Venise 2015, l’expositionThe Bridges of Graffiti fait le pont entre tradition et modernité en s’accaparant un hangar situé à proximité de la zone portuaire. Rebaptisé pour l’occasion « Arterminal », ce lieu atypique offre un parfait terrain d’expression aux dix artistes invités et, par sa proximité avec la berge, rappelle que le graffiti n’a cessé de traverser les océans, avec notamment des aller-retour réguliers, entre Paris et New-York.

La tribu de graffeurs composée de Boris Tellegen, Doze Green, Eron, Mode2, SKKI ©, Jayone, Todd James, Teach, Zero-T et du légendaire Futura s’en est visiblement donnée à cœur joie. Les murs, habillés de fresques gigantesques, révèlent des univers très variés et témoignent de la vitalité d’une forme d’art que certains des artistes présents ont entamé au début des années 1970. Avec un tel panorama, The Bridges of Graffiti se présente, comme la digne héritière, de « Arte di Fronteria. New York Graffiti », la première exposition de graffiti qui s’est tenue en Italie, il y a 30 ans.

Au delà des murs, la salle se remplit de toiles, sculptures, objets détournés et écrans interactifs, balayant tout un attirail de formes abstraites et figuratives, où se croisent subtilement typographies, découpes et couleurs. La photographie est aussi à l’honneur, avec un focus sur le travail de Henry Chalfant et Martha Cooper, deux collecteurs de graff’, qui par leurs clichés ont su immortaliser une quantité de créations éphémères. Enfin, Converse s’invite également à la fête avec son projet « MADE BY YOU », une célébration de la créativité à travers le monde. La marque est allée à la rencontre de personnalités des arts et de la culture, ainsi que d’anonymes, pour récolter des portraits de leurs Chuck Taylor All Star usés, troués, customisés ou encore peinturlurés. Une série percutante qui permet à travers une paire de chaussures de définir la personne qui la porte. À commencer par celle de Futura…

http://www.thebridgesofgraffiti.com

Photos : Charles Loyer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

11/7 > 1/11 – Anja Kaiser, Undisciplined toolkit. Design graphique et féminisme au Centre National du Graphisme Le Signe

La chercheuse et designer graphique féministe Anja Kaiser est à l’honneur tout l’été au Signe, Centre National du Graphisme. Par sa pratique elle soutient des projets et des commanditaires féministes et émancipateurs. En abordant le féminisme d’un point de vue historique et politique, la jeune femme entend questionner les représentations…

Waterfalls, une exposition en ligne de Thomas Danthony

Avec sa nouvelle exposition Waterfalls, Thomas Danthony nous invite dans une nouvelle sorte d’évasion virtuelle. En effet, dans ce parcours en ligne, il présente une série méditative sur les chutes d’eau, phénomène naturel qu’il observe, en tentant de capturer la beauté dans la surprise. Par leur verticalité, les chûtes d’eau…

1/07 > 29/08 – Joan Cornellà, Paris Solo Show à la Galerie Arts Factory

Le dessinateur de bande dessinée et illustrateur barcelonais Joan Cornellà a la gâchette facile quand il s’agit l’humour noir. Après une invasion des réseaux sociaux, plusieurs bandes dessinées et travaux éditoriaux, l’espagnol continue dans sa lancée et piétine avec jubilation le politiquement correct. Racisme, pauvreté, handicap, maladies, mutilation, Cornellà se…

01/07 > 23/09 – Rêves à la SLOW Galerie

Du 1er juillet au 23 septembre, la SLOW Galerie réunit 60 illustrateurs pour « Rêves », une exposition d’illustrations réalisées pendant le confinement. Les 60 personnalités qui s’y expriment sont autant de point de vue, d’esthétiques, de sensibilités, de désirs, de rêves en somme. La pratique du dessin a été pour ces…

Flux

Dans son nouvel e-book, Monotype donne des conseils pour optimiser le choix d’une police de caractères

La bibliothèque de polices en ligne Monotype vient tout juste de sortir un nouveau livre numérique intitulé «Comment être une marque de distribution compétitive dans une nouvelle réalité digitale». Suite à l’explosion du e-commerce constatée pendant l’épidémie de Covid-19, Monotype anticipe les futures attentes des utilisateur.rices et donne quelques conseils…

Les D&AD New Blood Awards récompensent les talents émergents

Depuis 1980, les fameux D&AD Awards ont introduit à leurs récompenses les New Blood Awards, un concours dans le concours, qui célèbre la créativité de la jeune génération de designers. Le 9 juillet dernier avait lieu, Covid-19 oblige, une remise des prix 100% digitale sur la page Instagram du concours.…

Ressources

Typologie, un nuancier de la typo française

Afin de mettre en avant la diversité et la singularité de la création de caractères française, le studio recto verso lance Typolgie, un nuancier de la typo. L’idée de reprendre ce format familier des graphistes est plutôt originale et bien trouvée pour mettre l’accent sur une discipline qui foisonne de…

POSE une webapp pour vous aider à illustrer des personnages

Si on n’ose pas se l’avouer, certains outils sont tout de même bien pratiques pour combler des lacunes en dessin. Dans ce registre, nous sommes tombés sur POSE. Cette webapp développée par le designer Gal Shir est d’une aide précieuse pour créer des personnages proportionnés. La principale difficulté lorsque l’on…